1

Par soumission à l’islam, Facebook veut me réduire au silence

FacebookJe viens d’être à nouveau condamné au silence par le tribunal chariatique de Facebook pour avoir offensé l’islam.

La France n’est plus un Etat de droit, elle est au service du droit de l’islam sur nos vies et nos libertés. Il est au-dessus des lois. Toujours victime et jamais coupable même s’il est responsable d’un grand nombre  de crimes terroristes de par le monde depuis 2001.

En parler expose le contrevenant au courroux des tribunaux dont le plus zélé est celui de l’inquisition islamique  de FB  qui vient  à nouveau de décapiter mon compte pour un mois à cause d’une publication qui a ébranlé les musulmans dans leur mauvaise foi. Ils ont le droit de nous tuer mais nous avons juste le droit de nous taire. Tout leur est dû, commettre des carnages dans nos lieux de vie, s’attaquer à nos militaires et nos policiers et nous devons les laisser faire et dire amen à tout ce qu’ils font et gare à ceux qui osent dénoncer leurs forfaits macabres et démystifier leur idéologie mortifère et génocidaire. Tout laisse croire que le terrorisme, la violence, la délinquance et la criminalité sont consubstantielles à l’islam. Le nier reviendrait à se faire leur complice.

Il n’y a plus un jour qui passe sans que notre espace de libertés ne perde du terrain jusqu’au jour où il se réduira comme  peau de chagrin. Nos vies elles-mêmes sont à la merci des ardeurs meurtrières des djihadistes. Et sur tout cela, nous devons garder le silence  pour ne pas commettre un crime de lèse-majesté-musulmane.

La terreur, l’arbitraire, le déni du droit, l’injustice et les atteintes répétées à nos droits fondamentaux et nos vies, sont notre lot quotidien et les musulmans ont tous les honneurs et les privilèges des seigneurs.

Nous sommes leurs otages. Quand ils ne nous ôtent pas la vie, ils crucifient nos libertés grâce à la collaboration active des lèche-babouches comme Facebook et les idiots utiles qui nous gouvernent et se font nos juges pour le bien de l’islam.

Je leur souhaite à tous un bon vent de Sirocco qui les expédiera sans retour là où la Charia fait loi pour s’enivrer du cocktail mortel que leurs bourreaux se feront le plaisir de leur offrir au nom d’Allah Akbar.

En se faisant les défenseurs du pire régime totalitaire qui puisse exister depuis que le monde est monde, et qui n’a de religion que le nom dont il s’affuble, ils deviennent les fossoyeurs des libertés. Ils sont une honte de l’humanité. Il n’y a pas plus sacré que notre liberté de pensée, d’opinion et d’expression et un jour ils n’auront même pas leurs yeux pour la pleurer d’avoir fait le choix du mauvais camp, car leurs bourreaux musulmans prendront leurs têtes pour des ballons de football.

Quoi qu’ils fassent, ils n’échapperont au destin réservé par l’islam  mécréants. Et ce n’est pas en trahissant les idéaux des libertés qu’ils vont pouvoir pour autant obtenir la vie sauve, ils auront à payer le prix de leur infamie.

Il n’est pas dit que l’islam gagnera la partie, que lui-même ne finira pas dans la poubelle de l’histoire et qu’ils devront eux aussi répondre de leurs actes de collaboration comme leurs prédécesseurs miliciens.

Salem Ben Ammar

PS Je remercie mes amis de relayer mes publications disponibles sur mon blog et d’éviter de polluer mon mur avec des copier-coller des publications récoltées ici et là comme ils l’ont fait dans le passé, sinon je me verrai dans l’obligation de le fermer pour tout le monde.