1

Faisons comme Israël, coupons les aides de nos ennemis

GazaHamas.jpg

Il y a en bordure d’Israël, un territoire qui a pour nom Gaza. Ce territoire passe pour pauvre et il l’est pour une certaine partie de la population, mais ses dirigeants, leurs affidés, et les bourgeois du régime, reçoivent de l’ONU des sommes colossales, ceci depuis plus de 70 ans. Sommes qui ne sont pas utilisées pour le peuple, mais dans le seul intérêt de ceux qui détiennent le pouvoir.  On se souviendra utilement que Arafat avait mis des sommes colossales dans les banques, en particulier en France, et qu’à sa mort Madame Arafat a dû se battre contre l’Etat français pour les récupérer, moyennent la renonciation a un certain pourcentage. Après d’âpres discussions.  Elle n’en est pas moins l’une des personnes les plus riches vivant dans le seizième arrondissement de Paris car sinon les nouveaux maitres de Gaza mettraient la main sur « son » héritage.

Ce régime profite aussi des larges subsides accordés par le Qatar et autres Etats arabes dits « amis ».

QUANT AUX GAZAOUIS PAUVRES, ILS NE SURVIVENT SUR CE TERRITOIRE QU’EN ALLANT TRAVAILLER EN ISRAËL.  ILS SONT TRES NOMBREUX A LE FAIRE. CELA PERMET AUX PERES DE FAMILLE DE NOURRIR LEURS ENFANTS.

Il y a des années de cela, après des heurts violents entre deux différentes factions arabes, le Fatah d’Arafat et le Hamas, c’est le Hamas, organisation musulmane extrémiste qui s’est emparée de ce territoire et y applique la charia la plus dure. La charia est fondée sur le Coran, c’est son application. Or le Coran exige des musulmans qu’ils éliminent les non musulmans, polythéistes, juifs et chrétiens. En fonction de quoi ils tirent des roquettes sur le sud d’Israël en espérant tuer des juifs. Ils sont encouragés dans cette entreprise par les Ayatollahs, ces vieux imbéciles qui dirigent l’Iran et espèrent eux aussi éliminer les Juifs au nom du même bouquin rétrograde constitué il y a 12 siècles, à une époque d’islamisation forcée et conquérante, qui, vous le savez, n’a jamais vraiment cessé depuis. Quel dommage, alors que la paix serait profitable à tous. Mais voilà, le Coran s’y oppose.

POURTANT N’EST-IL PAS ETONNANT QUE CES GENS NE PUISSENT SURVIVRE QU’EN ALLANT TRAVAILLER ET EN TIRANT LEURS SUBSISTANCE DE GENS QU’ILS SONT CENSES DEVOIR ELIMINER ?

Je vous dirai qu’en France il en va de même. Ils rêvent de nous éliminer, ou de nous convertir par la force comme ils l’ont toujours fait, faisant de nous des citoyens de seconde classe de l’Islam, alors qu’ils profitent largement de nos largesses.

A chaque fois que les terroristes qui dirigent Gaza, tirent des roquettes sur Israël, celui-ci répond en bombardant les zones de fabrication des roquettes tirées sur Israël. Or aujourd’hui les attaques sont de plus en plus nombreuses.

AUSSI LE GOUVERNEMENT ISRAELIEN VIENT DE DECIDER QUE LES AUTORISATIONS D’ENTRER EN ISRAËL POUR Y TRAVAILLER NE SERONT PLUS ACCORDEES TANT QUE DES ROQUETTES SERONT TIREES SUR LE SUD D’ISRAËL. RESULTAT : PAR LEUR POLITIQUE IMBECILE, LES GAZAOUIS DES CLASSES NON-DIRIGEANTES NE PEUVENT PLUS NOURRIR LEURS ENFANTS …

Ne serait-il pas temps que la France prenne à son tour, comme Israël, des mesures de rétorsion contre les ennemis qui nous minent de l’intérieur, au lieu de leur dérouler le tapis rouge pour les autoriser à nous piétiner, à violer nos femmes et surtout nos petites filles, et à commettre chaque jour des dizaines d’agressions au couteau dont les victimes sont si nombreuses que les autorités en cachent le nombre ?

Tandis qu’Israël lutte pour ne pas se faire massacrer, nos dirigeants ferment les yeux et nous enfument avec leurs fêtes de la musique gore, les gay-prides (j’attends avec impatience l’hétéro-pride), le défilé sur les champs Elysées des comptables, des secrétaires administratifs de la police (dont ceux qui nous verbalisent à tout va), des étudiants, des emplumés (on a dénombré plus de plumes que dans un poulailler), etc, et les références des commentateurs à la 1è guerre mondiale, à Napoléon, à Louis Philippe, à Richelieu, et pourquoi pas aux hommes préhistoriques en remontant encore plus loin.  Mais où sont nos vrais soldats ?  Dans des pays dans lesquels on n’a rien à faire, nous mêlant des affaires des autres au lieu des nôtres ! Trahison !

Faisons comme Israël, coupons les aides alimentaires de ceux qui, sur notre propre territoire, nous voient comme des ennemis, des colonisés, et beaucoup de problèmes seront alors réglés.

Bernard Atlan