Fake news : Nyssen va laisser les juges décider du bien et du mal !

Les intentions de la loi anti fake-news se précisent, elle sera présentée à l’Assemblée Nationale le 30 mai prochain. Et le ministre de la Culture, Mme Nyssen, s’est livrée à de bien étranges justifications devant la commission des affaires culturelles.

Bien sûr tout le monde releva cette si méprisante expression, celle qui révèle le mieux sa pensée ‘profonde’ : « La capacité de discernement des citoyens ne suffit plus. » Y a-t-il plus grand mépris que le silence en réponse à cette insulte ?

Le Net est terriblement contraire aux souhaits de ceux qui veulent formater les esprits. Et si autrefois la Presse – aux ordres et ‘financée’ – permit de contrôler ce que chacun apprenait, la liberté apportée sur la bande FM fit une première brèche dans ce pouvoir. Oh certes, elle ne fut pas bien grande. On pense à Radio-Courtoisie la bien nommée. Mais on y mit vite le holà qui s’imposait…

Internet n’est pas sous contrôle du CSA ; et le désir d’indépendance d’esprit et de liberté qui vit dans les gènes de chaque Français permit à beaucoup de s’informer et d’échanger au-delà des seules sources de l’AFP et des médias sous contrôle.

Impensable liberté ! L’Etat et ceux qui le financent à leurs profits financiers ou philosophiques la voient d’un très mauvais œil. Car certains dans le monde ont le toupet de prétendre penser par eux-mêmes ! Nos dirigeants voudraient dès lors interdire à autrui ce qu’ils pratiquent (cf. Soros European Investigative Collaboration) : la diffusion d’informations financées. Seront donc visées et censurées les news apportées par ceux qui ne font partie de leurs clubs, leur loges… Et si cela ne suffit à faire mieux discerner les citoyens, eh bien on ira plus loin. Et d’ailleurs on le fait !

Ainsi le Decodex du Monde et Check-News de Libération. Ainsi les cours donnés aux lycéens par 150 journalistes selon un partenariat Le Monde/AFP. La liberté de se former est déjà anéantie par l’Ecole de la République, maintenant on va de surcroît les formater avant que les jeunes n’aient appris à penser. Mme Nyssen le dit très clairement : « Il faut former les citoyens » – comprendre ‘les formater’…

En l’état, le projet ne comporte pas la notion d’intentionnalité de nuire. Celle-ci serait laissée à la libre interprétation des juges, formatés à l’ENM… Et l’excuse de la bonne foi laissée à leur appréciation. Qui ferait confiance à celle-ci, à leur ‘bonne foi’ ? Quant à la responsabilité : est-elle chez le diffuseur ou l’émetteur seul ? Le relayeur au travers de réseaux sociaux ou de la Presse n’y aurait part ? Trop facile ! C’est même l’éthique du métier de journaliste que de vérifier ses sources !

Et si l’on doit prolonger la réflexion face aux dires du ministre, deux pensées viennent : l’intention de nuire que vise à condamner ce projet, et le futur.

– On ne comprend pas bien comment la loi pourrait se limiter durablement aux seules news prétendument fakes venues ou financées par un état étranger et ne pas s’adresser à celles venues de France. Les hommes politiques sont plus que coutumiers de colportage et diffusion de propos visant à nuire. Ils les financent parfois via des sondages bidons. Pourraient-ils longtemps demeurer en-dehors de la cible des personnes visées par la Loi ? Deux poids, deux mesures ?

– Pour les citoyens, et comme pour les Lois dites éthiques, faire un pas pour brider la liberté de s’informer et penser, c’est ouvrir la porte à ce que demain de plus grands outrages soient apportés à notre très chère et très individuelle liberté d’esprit. C’est bien cet avenir que nous devons craindre, même si la loi ne viserait pour l’heure que la période électorale et les informations pour lesquelles un complotiste financement fut ourdi.

Ici, par ce projet, nous sommes loin de la simple sanction dans la Loi de pratiques déjà vécues et acceptées par les citoyens, nous sommes dans une bien réelle volonté d’Orwelliser la République.

Bertrand du Boullay

image_pdfimage_print

20 Commentaires

  1. POURQUOI L’IMMIGRATION MASSIVE AFRICAINE EN EUROPE N’EST PAS UNE SOLUTION, MAIS UNE TERRIFIANTE GUERRE BIOLOGIQUE QUI NOUS TUERA!
    https://youtu.be/cAfov7HN4yU
    FACEBOOK CENSURE TOUTE CRITIQUE DE L’ISLAMISATION GALOPANTE EN FRANCE COMME DE L’IMMIGRATION MASSIVE EN EUROPE. IL ME RESTE DONC SEULEMENT MON SITE INTERNET (PLUS DE 50 ANS DE RECHERCHES EN UFOLOGIE): https://jeanbastide.simplesite.com/
    PAUL HELLYER: CABALE BANCAIRE ET EXTRATERRESTRES
    Page 122 : «Ma préoccupation est devenue une passion à mesure que je prenais conscience que ces trois sujets – le cartel bancaire, le réchauffement climatique, ET LA PRÉSENCE ET LA TECHNOLOGIE EXTRATERRESTRES – ÉTAIENT INEXTRICABLEMENT LIÉS.»
    https://www.amazon.fr/Soyons-conscients-manipulations-lélite-mondiale/dp/2896264205/

    • parler des extra-terrestres est AUSSI un tabou ; dites-moi d’ailleurs ce qui n’est pas aujourd’hui tabou ? alors que juncker en a parlé au moins 4 fois dans ses déclarations, mais comme la masse détient une capacité de refoulement sans limites, ses déclarations on les fait passer sur l’addiction à l’alcool de juncker, probablement, alors que c’est un type éminemment important dans l’inconscient collectif des pro-mondialistes puisque le président incontesté de la commission européenne, autant dire staline lui-même, dans l’ordre des importances politiques..

    • À Jean : Votre message évoque un complot extraterrestre, mais je crains que les envahisseurs de la France ne soient malheureusement que de simples terriens, sauf si vos extraterrestres parlent arabe?

  2. « Internet, ça se contrôle, les Chinois y arrivent bien » (la barbe à l’écharpe rouge)
    https://www.ojim.fr/pour-barbier-internet-doit-etre-regule-car-les-chinois-y-arrivent-bien/

    et vive la future UERSS islamique vain diou ! L’agence Tass, la pravda, tout ça c’est super, mais nyssen c’est qui déjà ? un faire valloir pour ce grand homme qu’était jack langue de chèvre ? Mais lui il n’aimait pas trop les fake news sur ses fantaisies au ryad marocain… bizarre non ?

    • Christophe Barbier : « Internet est un champ d’impunité parce que cela explose dans tous les sens. Mais ça se régule aussi Internet… Entre nous, les Chinois, ils y arrivent bien ! »
      « Si les dictatures y arrivent, il faut que les démocraties fassent l’effort aussi de faire respecter la loi sur Internet ».
      Il fait semblant de ne pas comprendre que si les dictatures pratiquent énormément la censure sur internet et qu’un pays comme la France vient à le faire aussi, c’est que la France devient également une dictature, comme tous ces pays que Christophe Barbier appelle dictatures. A savoir qu’une dictature ne s’appelle dictature que pour les autres pays du monde, jamais une dictature ne dit à sa population, qu’il est une dictature, c’est à la population de le comprendre…

      • Ce qui est une évidence, pour le moment nous sommes en semi dictature avant d’arriver à la pleine et entière.

    • D’ailleurs, les pays de dictature ne s’appellent jamais « dictature ». Ils s’appellent « République », « République démocratique » etc… (exemples : le Congo, c’est la République démocratique du Congo, et la Corée du Nord, c’est la République populaire démocratique de Corée).

  3. De quoi se demander qui sont les plus dangereux des djihadistes ou de nos ministres ??? A moins que les deux catégories ne soient complices ! ! !

  4. mais que voulez vous les décérébré(e)s d’en Marche vont voter cette loi
    ne pense même pas qu’elle parle d’eux dans sa diatribe
    «  » »La capacité de discernement des citoyens ne suffit plus. »
    et celle des députés non plus

  5. Il ne nous restera donc plus que les « fuck news » c’est-à-dire les infos triées par les médias légaux accrédités par le gouvernement, les point 2, point 3, point ô, etc.

  6. Je dirai à madame la ministre, que je regarde les infos RUSSES que je suis sur VT et non facedebouc , que je ne lis aucun journal , que je n’écoute que Nostalgie( en voiture) et que je ne regarde pas la tele,Ceci est ma façon de penser et en prime je vous ….

  7. Etonnant que ce bau monde, si moral, si intellectuel (hautes études), propriétaire de la seule pensée juste et donc permise… qui plus est doté d’une tchatche virtuose… ait besoin de la censure ! Puisque nous sommes encore un pays civilisé où le droit de réponse existe pour tout le monde, qu’attend ce monde surdoué et surpuissant pour pourfendre, ridiculiser et anéantir tous ceux qui disent des « bêtises » ? Il suffit qu’il leur

  8. Etonnant que ce bau monde, si moral, si intellectuel (hautes études), propriétaire de la seule pensée juste et donc permise… qui plus est doté d’une tchatche virtuose… ait besoin de la censure ! Puisque nous sommes encore un pays civilisé où le droit de réponse existe pour tout le monde, qu’attend ce monde surdoué et surpuissant pour pourfendre, ridiculiser et anéantir tous ceux qui disent des « bêtises » ? Il suffit qu’il leur réponde… non ?

  9. de toute manière, même si on n’avait pas accès aux réseaux de ré-contre-information, la critique-critique face à l’info-mainstream se suffit à elle-même pour qu’on doute immédiatement de la fiabilité de sa prétendue neutralité -auparavant devant être obligatoire- tellement ses maitres en manipulation s’avèrent être piètres et mauvais ; la profession en a sérieusement du plomb dans l’aile quant à la qualité de leur contenu que dans la forme, au point où on se demande « mais qui peut bien donc être ce fameux électorat auquel ils s’adressent », sauf dans la certitude qu’ils comptent sur la partie la plus imbécile du Peuple pour s’imaginer encore « contrôler » la situation.

  10. « L’Etat pense pour Vous » ! De nouvelles Allocs de la Pensée ? Ce sera cher !
    Une fois de plus ! Le Ministère de la pensée !

  11. J’ai du mal à voir le lien entre culture et censure.
    Les ciseaux d’Anastasie feront de tous les citoyens des eunuques (sans les honneurs afférents à la charge).

  12. Et si finalement cette loi était une chance pour les sites de reinformation qui se battent pour rester au plus près de la réalité ?
    Cela permettrait de mettre le nez des journaux dans leur caca et de les traîner en justice.
    Le problème étant quand même que les tribunaux sont déjà bien engorgés

Les commentaires sont fermés.