1

Fake News : selon Françoise Nyssen, les Français sont des crétins à rééduquer

La loi en préparation pour traquer les fausses nouvelles est en bon chemin. L’exécutif estime que « la capacité de discernement des citoyens ne suffit plus ». En clair, les Français sont de sombres abrutis et il faut d’urgence les guider vers la bonne information.

L’information juste pour le pouvoir s’entend ! Celle qui ne fabrique pas des citoyens pensants et ne provoque pas dans les cerveaux des questions gênantes, voire contre productives. Le journal Le Monde et Libération, journaux subventionnés par l’état, et appartenant aux grands patronats se targuent d’être libres. Ils ont mis à disposition des systèmes prêts à penser comme Décodex chargé de vous dire ce qui est bon, pas bien, voire pas bien du tout et à fuir !

On songera à la main de Georges Soros qui, à travers European Investigative Collaboration, guide ces « libres penseurs », ces chevaliers blancs, comme Le Monde et Médiapart. Sans compter celle de Facebook qui aide aussi au financement de ces censeurs du « grand déconnex » comme aurait pu le dire Valeurs Actuelles ! Et puis, que dire de cette information sur le financement du journal socialisant Le Monde mais pas seulement lui, par Google ? (Source OJIM)

Vous avez dit indépendance ? (…) le Canard enchaîné révèle que Facebook collabore avec le quotidien du soir pour faire le ménage sur le réseau social, fréquenté par 33 millions d’abonnés en France. Moyennant finances. Titre de l’article : « Entre “Le Monde” et Facebook, un beau conte de “fake” ».

Voyons de près les raisons de cette loi et surtout, les raisons qui animent le Décodex du journal Le Monde. Son discours est sans appel. Il annonce clairement la couleur c’est-à-dire la formation des médias dans les écoles de la République  pour formater les enfants de la République. Du Georges Orwell à l’état pur.

Décodex, lance une initiative d’éducation aux médias, à la fois avec une palette d’outils pédagogiques interactifs, mais également une association, « Entre les lignes », partenariat entre Le Monde et l’Agence France-Presse (AFP) visant à intervenir bénévolement dans les classes pour une formation aux médias. Pour l’année scolaire 2017-2018, quelque 150 ateliers doivent être organisés grâce à l’engagement volontaire de près de 100 journalistes. L’un de nos objectifs est également de fournir à nos lecteurs des outils pour mieux comprendre les codes et les formats utilisés par les médias.

Cela revient à contrôler le lecteur, lui indiquer la bonne information et s’éloigner de ce que ces censeurs estiment être néfaste pour la bonne marche des affaires, de l’islamisation tranquille, de l’immigration de masse, de l’européisme, etc.

On sait ce que vaut l’AFP ! On sait pour qui votent en majorité les journalistes ! 

La bonne information c’est le Monde, c’est Libé et tous ces systèmes gauchistes de la propagande qui inondent les journaux du 20h que la ministre de la Culture Françoise Nyssen estime sans rire, comme fiables.

Donc il faut stigmatiser les journaux que ne répondent pas à la doxa européiste et multiculturelle. Lancer la vindicte sur des journaux en ligne en les jugeant d’extrême droite comme Riposte-Laïque. De même viser les sites comme RtFrance ou Sputnik jugés aux mains de Vladimir Poutine.

A ce compte-là, pourquoi s’arrêter là et ne pas interdire tous les journaux de droite, ceux de l’opposition voire, le Figaro qui de temps en temps, s’autorise encore quelques libéralités droitistes, voire sulfureux, contre le multiculturalisme en publiant les rubriques d’Eric Zemmour ou d’Ivan Rioufol. 

Nous savons que la liberté d’information est en danger. Nous savons désormais que les lecteurs ne sont pas jugés à la hauteur et qu’ils sont considérés comme des débiles, des soudards, de sombres abrutis et qu’en conséquence, il leur faut une aide salutaire pour qu’ils pensent mieux et cessent de se rebeller contre le système.

Pour l’exemple Voici quelques recommandations faites par Déconnex.

La gauche m’a tuer

Un site d’opinion proche de l’extrême droite créé par Mike Borowski, ancien collaborateur du député Christian Vanneste.

Novopress

Un site orienté à l’extrême droite fondé par Fabrice Robert, du groupuscule Bloc identitaire. Il reprend sans vérification des informations trouvées sur Internet.

Riposte-Laïque

Site d’extrême droite clairement hostile à l’islam, etc.

Notre journal Riposte-Laïque est donc considéré d’extrême droite. Connaissant les rédacteurs, son fondateur, je ne peux « qu’écouter d’un derrière distrait » comme disait Sacha Guitry.

Dire que l’islam est un système fasciste est donc d’extrême droite.

Dire que le CCIF est financé par Georges Soros, et qu’il a des liens avec les frères musulmans, qu’il est au service de l’islamisation, et que les Français laïcs, agnostiques, catholiques, protestants, juifs, et autres, sont en danger est devenu d’extrême droite.

Dire que les antifas et les noborders sont d’indécrottables crétins manipulés par les puissants de ce monde est d’extrême droite !

Dire que nous aimons la France, son Histoire, ses racines judéo-chrétiennes et gréco-latines est d’extrême droite ! 

Dire que la France est un peuple de blancs, mais qu’il est tout à fait possible d’être Français si on est noir, arabe, chinois pour peu que l’on aime ce pays, qu’on respecte ses coutumes et que l’on s’assimile, que l’on ne cherche pas à imposer des mœurs contraires à son histoire, sa culture, sa constitution, sa liberté, son égalité en droit entre les sexes, est devenu d’extrême droite ! 

Alors je suis un gaullo-bonapartiste fier de l’histoire de son pays, de ses grands hommes et femmes, de ses rois et empereurs qui ont fait ce pays et donc, je suis désormais d’extrême droite !

La perversion de la cité commence par la fraude des mots disait Platon

Gérard Brazon (Libre Expression)