Fallait-il intervenir en Syrie ? Je n’en sais rien…

Publié le 16 avril 2018 - par - 27 commentaires - 554 vues
Share

Ceux qui dénoncent la guerre déclenchée par la France, l’Angleterre et les États-Unis contre la Syrie ont raison ; ceux qui l’approuvent aussi !

Là est le problème : les hommes ne s’entendront jamais sur quelque sujet que ce soit, parce que chacun raisonne selon « ses » raisons, et non selon « la » raison. Même la mort – qui devrait pourtant faire consensus – est sujette à débat, puisqu’elle est soit la clé de la vie après la vie, soit la fin de toute vie.

Autant dire que la raison, qui règne de façon objective dans les sciences exactes, a déserté la « condition humaine », précisément parce que notre « condition » est « humaine ». En effet, qui dit « humain » dit « subjectif », et qui dit « subjectif » dit « désaccord ».

On peut donc disserter à l’infini sur le bien-fondé ou l’absurdité des frappes contre le régime de Bachar-el Assad : on ne changera rien à la réalité. La guerre est « la loi de l’espèce » (Charles de Gaulle), et cela dure depuis 2000 ans !

Oui, nous avons eu 2000 ans pour résoudre l’insoluble, et je crains fort que cet insoluble ne transforme un jour l’humanité en un corps soluble, comme le sucre dans l’eau !

Tant que les nations obéiront aux lois de la finance, de la puissance et de l’intérêt personnel, aucune paix véritable ne sera possible. La paix des nations n’est jamais qu’un « entre-deux guerres ». Il n’y a pas de régime politique pacifique : dans le moindre de ses rouages, chaque pays fait sourdement la guerre. S’il n’en était pas ainsi, les armes atomiques auraient cessé de voir le jour après l’horreur des deux premières frappes sur le Japon, les 6 et 9 août 1945.

Oui, la guerre souffle en permanence sur notre monde, et nous pousse dans un camp ou dans un autre : on est toujours l’ennemi de quelqu’un. C’est à cela qu’il faut se faire, et cependant il ne faut pas s’y faire : alors ?

Maurice Vidal

Print Friendly, PDF & Email
Share

Poster un Commentaire

Notifiez de
800

Intervenir en Syrie c’est une déclaration de guerre contre Bachar al-Assad le chef d’état de ce pays élu démocratiquement. C’est lui refuser le droit d’intervenir sur son propre territoire pour se défendre contre l’EI. C’est une insulte grave contre le dirigeant de la Syrie.

Lorsqu’on ne sait pas,ben on attend de voir…

C’est Marx, il me semble, qui avait dit » les philosophes passent leur temps à interpréter le monde, alors qu’il s’agit de le changer ». Et votre argumentaire, camarade philosophe, tombe à plat, au point de n’être ni interprétation ni explication. A la base de toute action militaire, il y a un intérêt économique. Assad gène les européanistes américanophiles. Il les empêche de construire le gazoduc Qatar-iourope qui doit traverser la Syrie. Les « majors » perdent beaucoup. Et c’est d ‘autant plus navrant pour les US, que la Russie exploite le seul gazoduc qui traverse cette région. Bush le voulait et Trump est… lire la suite

il eût été un sunnite (allié d’israel -usa-france-gb) à la tête du pays, ja-mais ils n’auraient songé un seul instant à exterminer le Peuple syrien.

Tant que le faux dieu « FRIC » sera roi du monde, il y aura des guerres. C’est pourquoi la macrouille de merde aurait dû réfléchir avant. Mais il ne peut pas réfléchir puisqu’il ne comprend même pas ce qu’il dit. C’est le fait des malades mentaux volontaires. Ils ne comprennent pas ce qui sort de leur bouche.

Incapable de prendre part vous noyez le poisson ! cet acte est ILLEGAL et la Syrie ne nous a pas attaqué ! combien de morts encore par bombardements ?

Je dénonce moins le bombardement de la Syrie de Bachar Al Assad que le soutien à la Syrie de Daesh.
J’ai entendu macron déclarer « La Syrie a un ennemi et c’est Bachar Al Assad ».
Ils étaient où nos missiles quand Daesh occupait le tiers du pays ?

l’ occident prend surtout partie prenante pour l’ Arabie Saoudite fief de l’ islam sunnite terroriste dans sa guerre religieuse contre l’ Iran fief de l’ islam chiite et de sa dominance dans la région !!!!
l’ Arabie Saoudite est responsable de tout le chaos dans cet axe Irak-Iran-Syrie de dominance chiite et dont sa haine de l’ islam chiite à travers l’ Iran est sans limites !!!

IL y a a p[eu pres 3500 ans un juif appelé Moise envoyé par DIEU avait apporté a l’hunanité des tables avec des lois universelles dans lesquelles celles-ci contenaient des commandements,dont-il etait ecrit: TU NE TUERAS POINT. Quelques 1500 ans plus tard env ;un autre JUIF du meme peuple a laisse un message a chacun de nous ,sur lequel la paix du monde pouvait se resulter simplement sur ces QQUES MOTS ‘TU AIMERAS TON PROCHAIN COMME TOI MEME ‘ Ou en sommes nous actuellement de ces paroles ?

Si vous aviez écouté les émissions juives du dimanche matin sur France 2, il y a quelques années, vous auriez appris qu’il s’agit d’une mauvaise traduction et que le sens réel est ‘Tu n’assassineras point’, ce qui change tout. De nombreux rabbins réputés ont affirmé, à de nombreuses occasions, que c’était mal traduit. Un assassinat est un crime crapuleux, prémédité en général, pour en retirer un bénéfice personnel. Tuer pour se défendre ou pour protéger ses proches n’est pas interdit. Ceci dit, je n’approuve absolument pas la mascarade qui vient d’avoir lieu.

Suite…. Quant à aimer son prochain, il faut définir ce qu’on entend par prochain. Pour moi, ce n’est pas le premier venu que je ne connais pas. L’amour ou le respect, ça ne se commande pas, ça vient naturellement pour ceux que l’on connait, même si on se trompe et change d’avis plus tard.

LE livre d’Histoire de l’époque (ie les rouleaux de la Mer Morte) ne mentionnent même pas ce second personnage.

Mr Vidal, vous qui êtes instruit, manquez vous à ce point d’intelligence ? Pourquoi aller bombarder le seul pays qui est en guerre contre les terroristes, qui a proposé de nous donner des informations afin de lutter contre ces tarés mais que notre pauvre gouvernement de minables à refusé ? Pourquoi aller bombarder en toute illégalité et sans mandat de l’ONU un pays souverain qui ne nous menace absolument pas ? Mon pauvre père, Dieu ait son âme, avait le bon sens paysan et disait « dans le doute, abstiens-toi ». Vous devriez tourner 7 fois votre langue dans votre bouche ou… lire la suite

Ce qui compte ce n’est pas l’avis des commentateurs mais celui des acteurs: pourquoi ces trois ont-ils bombardé ? ben pour faire diversion de leurs emmerdes locales comme l’a expliqué Xavier Moreau dans la vidéo que RL a publié

Toutes ces gesticulations n’ avaient qu’ un seul but, un seul destinataire : NOUS !! …Nous, l’ opinion publique internationale qu’ il faut enfumer et surtout distraire, indigner ou satisfaire, peu importe. C’ est selon les sensibilités. Et pendant que les opinions dissertent à l’ infini sur l’ événement, elles ne regardent pas ailleurs pour s’ appercevoir comment sont traités des sujets bien plus sérieux et ce qu’ on prépare dans leur dos comme saloperies pour les ficeler un peu plus chaque jour.

La guerre est présente depuis bien plus longtemps que 2000 ans.
Et il en sera ainsi tant que le Principe de Croyance- Ignorance dominera les esprits.
Car c’est la source, et qui seule permet la manipulation des esprits, leur faisant accomplir n’importe quel crime…
Mais bref, c’est un autre probléme, pour la guerre en Syrie, il y a aussi cette raison :
http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/16/les-vraies-raisons-de-la-guerre-en-syrie-le-gazoduc-du-qatar/

Poutine a certainement autorisé les frappes.
Il a du désigner les cibles, imposé le moment et exigé Zero morts (surtout russes).
Reste 2 questions:
1- Quelle est la contrepartie russe?
2- Qui fait pression sur Trump, May et Macron pour attaquer?

Est-ce qu’il fallait frapper un Etat sur la base d’allégations et de photos dans les réseaux sociaux, fournies par les casques blancs, islamistes proches de Al Nosra, et juste quelques heures avant que l’OAIC n’arrive pour faire son enquête … A votre avis ? Mais bon il y a du positif : deux bâtiments détruits par les frappes devaient être démolis pour faire des logements, un avait été très abimé par DAESH, l’autre n’était plus utilisé. Donc voilà moins bon marché que la boule de démolition ou la pelleteuse, mais beaucoup plus rapide : le missile de croisière de la… lire la suite

prochaine cible ISRAEL ET SES STOCKS EN PREVENTION PUIS LA COREE DU NORD ET L EGYPTE GO GO GO

Ah oui ça ce serait fun… Mdr

Je vois que des épisodes vous ont échappé.

Dans le cas présent, la question ne se pose guère. Il n’y a que du bluff. Un exercice militaire grandeur nature (mais très cher) sur des objectifs bidons. Voir les commentaires d’un général

https://www.breizh-info.com/2018/04/16/93911/frappes-syrie-quels-resultats-quelles-consequences-dominique-delawarde

Le gagnant est … Bachar !!

Voir aussi http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/16/syrie-des-enfants-soit-disant-gazes-arroses-avec-un-tuyau-grossiere-manipulation/#comment-668517

Fallait-il ou ne fallait-il pas ? C’est justement parce qu’on ne peut avoir une opinion sur tout, et que même un juge ès qualités ne saurait être réduit à s’en remettre à son arbitraire (à plus forte raison un quidam non qualifié mais simplement élu), qu’on a patiemment élaboré des règles. Dans le doute, il suffit de les appliquer. Pour un juge ce sont des codes, pour un homme d’Etat c’est le droit international. Ce qu’il aurait fallu faire, c’est très simple, c’était respecter le droit.

Chose faite ! C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre le Président Macron dimanche soir…

Je précise: une illustration historique (faits réels)

˜ la guerre est la loi de l’espèce˜: il y a une illustration de cela dans le livre d’Howard Bloom: Le principe de Lucifer. Pas seulement la guerre mais tant de maux que nous pensions avoir réduits.