La famille du délinquant Sofiane a osé demander des sous aux Français

Publié le 28 février 2016 - par - 5 commentaires - 1 666 vues
Share

billetsSofiane après son petit boulot de voleur en France, est parti se reposer quelques temps en Thaïlande. Normal dans ces milieux. Il apporte à l’économie thaïlandaise les économies subtilisées à des Français qui ne lui demandaient rien.

Ceux qui connaissent Phuket savent que cette ville est le lieu privilégié des petits loubards des cités de France. C’est dans cette ville qu’ils s’éclatent. Les trottoirs raisonnent des « zyva » et autres « nique ta mère » sans compter les hurlements des branleurs sur le siège arrière qui invectivent au passage d’autres branleurs « Ta mère, sur le coran » et autres « fils de pute« . Tout ce petit monde n’a pas de casque et s’entraîne en Thaïlande pour mieux aller briser les vitres arrières des bagnoles à Nice, à Paris et ailleurs.

Tout touriste Français de souche ou non, ayant un peu de respect pour l’image de son pays se sauve en courant de cette ville balnéaire mal fréquentée. Ces loustics sont la honte de la France. Ils ont donné aux Français une mauvaise réputation aux yeux des Thaïlandais du cru.

Sofiane s’est planté la tronche sur un scooter. Tombé dans le coma, il vient de décéder. Sa famille a sûrement compris qu’à la place des houris, du miel et du lait, il allait se faire bouffer par les vers. Les vers de Thaïlande n’ont rien à envier à ceux de France. Ils bouffent et ne font aucune des cinq prières obligatoires, ne croient pas un prophète fou, ne porte pas le voile, ne s’essuient pas le cul avec des pierres, ne boivent pas la pisse de chameau pour se soigner, ne frappent pas leurs femelles et ne font surtout pas chier les abeilles qui bossent chaque jour pour ramener de quoi faire tourner la ruche familiale.

Pourtant, du temps où il avait toutes ses capacités de nuisances, entre deux violences et voies de faits en France, il ne se posait pas la question des conséquences sur ses victimes. Sa famille, inadaptée à promouvoir une éducation responsable, respectueuse et honnête, estime que: Oui, il a eu des petits soucis avec la justice. Mais c’est un être humain. On arrive bien à rapatrier des prisonniers, pourquoi pas lui. Et s’il a un problème avec la justice, il le réglera plus tard. Est-ce que ce fils prodige se posait la question que ses victimes étaient des êtres humains?

Pour eux donc, un otage capturé par des ordures islamistes, libéré par une France généreuse qui paie une rançon, relève du même cas de figure qu’un branleur qui fait le con sur un scooter et se vautre la gueule sur le bitume thaïlandais. Cette famille estime que les prix des soins en Thaïlande sont de l’abus, voire du racket, tellement elle est habituée à la gratuité en France. Nous sommes en pleine confusion des esprits. Hélas, cela ne date pas d’aujourd’hui!

De qui parle-t-on enfin: d‘un Sofiane qui a eu maille à partir  à de nombreuses reprises avec la justice. En 2013 et 2014, il aurait notamment été impliqué dans plusieurs affaires de trafic de stupéfiants et vols avec violences, à Tourcoing. Plus récemment, révèle le quotidien du Nord-Eclair, il aurait été interpellé dans le cadre d’une enquête sur un important trafic de voitures. Mais surtout, le jeune homme est actuellement recherché par les policiers belges dans le cadre d’une affaire de trafic de drogue. (Source). C’est un délinquant multinational ! Son cas aurait ému « des Français« . Des Français appelés à faire un don à la famille qui trouve tout à fait anormal que la France tout entière ne se mobilise pas pour sauver Sofiane, l’enfant, le frère chéri.

Nous sommes en pleine hypocrisie car voilà un type qui part en vacances grâce au produit de ses forfaits, a une famille qui exige que toutes les possibilités du Ministère des Affaires étrangères soient mises au service de ce soudard.

Nous nous retrouvons une fois de plus dans cette mécanique incroyable d’inversion des valeurs ! Un délinquant devient un objet d’apitoiement, le responsable de son accident devient une victime de la société Française. Par ce système aberrant de pensée inversée, c’est la Thaïlande qui aurait dû assumer des soins gratuits à un type incapable de se comporter en citoyen et ambassadeur de son pays en visite dans un pays étranger. Mieux, la France est mise en accusation par cette famille, parce qu’elle n’a pas apporté la gratuité des soins en Thaïlande.

En apprenant le décès de Sofiane. Je me dis qu’au moins, il ne fera plus de mal et qu’il ne sera pas, à l’hôpital, à la charge des Français. Je dis à ses amis loubards, la France est un beau pays. Un pays qui a assuré le financement de son éducation, qui a donné à ses parents le gite et le couvert. Qu’ont-ils fait pour ce pays à part lui cracher dessus, lui manquer de respect, et brandir leur drapeau national? Certes, ce Sofiane n’était pas entièrement responsable à l’origine ! L’inconséquence familiale, l’irresponsabilité parentale lui avait enseigné la mise en cause permanente de la main qui  l’a nourri, la haine érigée en règle de vie. Tout cela dit, que je n’ai aucune compassion pour Sofiane, ni même pour sa famille qui ose réclamer encore et encore… Une famille qui parle des droits et oublie des devoirs. C’est tout de même ce Sofiane qui a pissé sur les devoirs depuis sa première agression d’innocents. Je refuse d’être complexé, ni même ému par ce décès qui n’est que la réponse à un état d’esprit, un état de fait, une responsabilité personnelle et familiale.

Après son accident, il ne lui restait dit-on, que 10% de ses facultés intellectuelles. Cela n’aurait pas changer  grand-chose hormis sans doute le fait que s’il avait survécu avec un cerveau amoindri, plus aucune idées folles et violentes n’aurait émergées.

Rappelons des faits incontournables: un voyage aller-retour en Thaïlande n’est pas gratuit, de même les hôtels, les beuveries, la location de scooter, les massages coquins, la fumette et toutes ces petites dépenses du quotidien des délinquants qui pullulent à Phuket en cette période de l’année. Ce n’est pas avec l’argent du RSA qu’il a pu s’offrir ce voyage. Bien des Français n’ont pas les moyens de partir en vacances, et  encore moins d’aller en Thaïlande. Pourtant, sa famille sans honneur, sollicite la générosité en insultant la France qui ne ferait rien dites-elle pour ce fils indigne.

Je voulais faire un article drôle au début. M’amuser à son détriment, sourire de sa situation de coincé qui s’est éclaté ! Je n’ai pas pu,  car ce genre de type ne me fait pas rire, il ne me fait même pas pitié, il me fait gerber comme tous ceux qui profitent de la France et qui crachent dessus et s’éclatent dans tous les sens du terme, avec le produit de leurs délinquances, avec la bénédiction de la justice française qui se fout du travail de la police et des victimes.

Sofiane a passé la rampe, et j’ai un sourire à vous imaginer face à un Mahomet qui, s’il existe, doit soupeser vos maigres qualités humaines et qu’il fera de vous, la « femelle » de ces abrutis, ces tarés de l’islam qui se font sauter la tronche en hurlant Allah Akbar ! Ah, je vous imagine petite frappe, trafiquant, voleur et agresseur, triste pantin, mort de trouille, lavette pris en levrette pour l’éternité. Certes, c’est une image, car au fond, l’abrutissement des uns rejoint la nuisibilité chronique des délinquants. Ce qui m’ennuie le plus toutefois, c’est que vous reveniez un jour sur le sol de France. Dans ce pays auquel votre attitude honteuse est et restera une tache indélébile. J’espère que votre famille aura donc encore assez d’argent, issu de cette « générosité » des Français pour vous faire enterrer chez vous, dans votre pays d’origine !

Relire l’excellent article de Caroline Allamachère sur ce sujet.

Gérard Brazon (Le Blog)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
pierron

juste pour une info complémentaire, a l intention du journaliste qui n a surement jamais mis les pieds dans l ile de phuke.,les racailles venant de paris sont concentres uniquement dans Patong qui est une des nombreux endroits de l ile phuket.les casques sont obligatoires et les permis demandes.les ,jeunes Francais maghrébins sont essentiellement la de décembre a avril….

Naf Naf le grand méchant cochon

il n’est pas journaliste,mais ça tombe bien moi je connais Phuket,
si le casque est bien obligatoire pour le conducteur seulement, nos amis racailles ne le mettent pas plus que dans leurs cités du 93 ou 92, comme Gérard Brazon n’a fait que de le dire, ni plus ni moins ,relis « Tout ce petit monde n’a pas de casque  » aucune indication de loi
quand ils se font arrêter ils maudissent a voix basse en français et de loin la police thai qui ne les aiment pas et payent l’amende, et le permis n’est pas demandé et de toutes façons, il n’est pas valable la bas, mais en cas d’accident ils ont toujours tort
et non ils ne sont pas qu’a Patong et ils viennent comme tout le monde durant la saison sèche qui va de novembre a mai
bref pas terrible le complément d’info

Naf Naf le grand méchant cochon

j’ai lu des témoignages pro Sofiane qui affirmaient que la bas la location d’une moto ou d’un TMax comme l’engin ayant envoyé ad patrès ce bon citoyen coutait moins cher qu’une baguette en France et que la bas ça coutait rien, perso avec le billet pas le moins cher descendre en dessous de 1000€ la quinzaine sans excès comme les leurs
c’est un exploit, tu payes partout

ah oui le cout d’un TMax 500 c’est environ 1000 Thb par jour , une baguette ça vaut environ 40 Thb comme un litre d’essence en bouteille la bas, même en 2007 pour louer un scooter plus petit c’était 150 ou 200 Thb par jour, et les prix n’arrêtent pas de monter, les thaïlandais ne sont pas des pigeons et veulent aussi prendre la monnaie, c’est dire le niveau ou on prend les gens pour des
cons 1 € = 40 cents environ

Naf Naf le grand méchant cochon

désolé j’ai fait une erreur 1€ c’est environ 40 bahts selon le cours , bien sur et pas cents

Yves ESSYLU

Je suppose qu’il a eu le soutien actif des assimilationnistes de Tauzin à Dupont Aignan en passant par w de St just
Vive la remigration avec le programme de de LESQUEN