1

Fascistes gauchos et LGBT interdisent les réunions d'Alliance Vita

L’association Alliance VITA débutait, ce lundi 13 janvier, son cycle annuel de formation, « L’Université de la Vie ». Cette formation est accessible en visioconférence à partir de 149 villes. C’est une formation exigeante afin de comprendre « les problèmes éthiques » qui se posent dans notre société dite. 


C’était sans tenir compte que la France n’est plus un pays de tolérance depuis bien longtemps, et qu’elle est depuis quelques dizaines d’années sous l’emprise culturelle de la gauche, et désormais sous la  volonté des fascistes de cette gauche d’imposer leur idéologie ! Par la violence s’il le faut !
Ouest-France nous apprend qu’à Rennes, une centaine de trublions féministes et LGBT, dont certains étaient couverts de cagoules, sont allés empêcher la réunion locale de se tenir. (Source)
Comment ne pas faire des comparaisons avec une certaine époque où, pour imposer leur idéologie, les activistes communistes et nazis faisaient le coup de poing contre les « démocrates » de droite comme de gauche d’ailleurs !
Il est inutile, mais qui sait que le nazisme et le communisme sont les sœurs jumelles socialistes ayant chacune prospéré dans les chemins dictatoriaux et criminels. Des comparaisons entre le nazisme et le communisme ont été effectuées par plusieurs historiens, philosophes politiques et intellectuels, du fait des similitudes techniques de la logistique totalitaire entre nazisme et stalinisme (quadrillage policier de la société, hiérarchie étatique étouffant l’expression de la base populaire, propagande omniprésente embrigadant la population, système répressif hypertrophié allant jusqu’aux massacres de masse dans ses actions, réseau de camps de détention).(Wikipédia)
J’irai même plus loin, car si certains historiens et philosophes n’osent pas impliquer Lénine, par peur de choquer les communistes attardés de France, il faut dire et répéter que Lénine était un criminel contre l’humanité également.
C’est lui qui affirmait : « Il est indispensable d’organiser une garde renforcée, faite de gens sûrs et bien choisis, afin d’instaurer une terreur impitoyable et massive contre les koulaks, les curés et les gardes blancs ; enfermez les éléments douteux dans des camps de concentration en dehors de la ville ». (Lénine, 4e édition, tome 29, p 488 – 449.) 
Voici une citation d’Hitler qui date de 1927 : « Nous sommes socialistes, nous sommes les ennemis du système capitaliste actuel, exploiteur de la faiblesse économique, avec ses salaires injustes, avec son évaluation injuste de la personne humaine en fonction de sa richesse et de son capital plutôt que par sa responsabilité et sa performance, et nous sommes déterminés à détruire ce système par tous les moyens. »

Où est la différence ? Pas même dans les méthodes et les militants qui font le coup de poing ! C’est de la même engeance ! Les soi-disant Antifas, et autres Black Blocs ont la même volonté d’imposer leur idéologie par la violence !
Vers 20 h, près d’une centaine de personnes, certaines encagoulées, se revendiquant de mouvements féministes ou LGBT (gay, lesbien, bi, trans) ont envahi les locaux. Empêchant la centaine de personnes inscrites d’accéder aux lieux. « Nous étions huit adhérents d’Alliance Vita à l’intérieur de la salle quand les opposants sont entrés. Nous finissions de préparer la salle », explique le délégué départemental d’Alliance Vita. Nous n’avons pas pu faire grand-chose. Il y a eu des coups. Deux d’entre nous ont aussi reçu du gaz lacrymogène. Et tous nos documents prévus pour la formation ont été jetés ou détruits. La soirée a finalement dû être annulée. »(Source)
Ils utilisent les mêmes méthodes que les sections d’assauts d’Ernst Röhm qui sont brutales et souvent incontrôlables (…). C’est lui qui a fait des SA le bras armé de l’aile activiste du NSDAP (National Parti Socialiste des Travailleurs Allemands-Nazi)
À cette époque, on peut déjà voir et comprendre ! Il se trouve que nos politiciens étaient des pacifistes, des mous du genou, et pensaient que l’on pouvait toujours négocier. On sait ce qu’il en advint !

Cela ne vous rappelle pas nos politiciens d’aujourd’hui, qui prétendent négocier avec l’islam, incapables qu’ils sont de tirer des leçons de l’histoire ?

Nous voyons les complicités entre les gauchistes et les islamistes comme cela s’est vu autrefois, entre les nazis et les soviétiques sur le dos des Polonais !   

Les échanges de sympathies réciproques sur le dépeçage de la Pologne entre des soldats nazis et soviétiques !

Les islamistes ne bougent pas trop, et pourquoi le feraient-ils ?

  • Ils ont avec eux les « déséquilibrés » qui agressent chaque jour, et des complices chez les politiciens et les médias qui s’ingénient à transformer chaque agression en fait divers !
  • Ils ont la justice qui libère des djihadistes, et celle-ci ne voudra pas assumer sa responsabilité dans les futurs meurtres qui ne manqueront pas de survenir !
  • Ils ont comme alliés ces gauchistes qui interdisent l’expression politique dans les médias qui crient à l’islamisation, et alertent les pouvoirs publics sur les dangers d’un islam totalitaire ! Ces gauchistes en profitent pour agresser des mouvements pro-famille comme Alliance VITA.

Ces forcenés gauchistes à la culture politique très limitée, à la connaissance historique pauvre, se voient comme des soldats au service d’une cause qu’ils pensent révolutionnaire de lutte contre le fascisme ! Qui va leur dire qu’ils sont, en fait, les véritables et uniques fascistes de France ?

Gérard Brazon