Faut-il interdire l’islam ? Non, il y a mieux à faire ! (1/2)

Interdire l’islam, si l’on considère ce strict énoncé, est une proposition qui soulève une série d’apories ayant trait d’une part à la légitimité d’un tel projet et d’autre part à sa faisabilité, ces deux aspects étant liés. La première question entraîne une fin de non-recevoir de principe, car elle touche au respect de la liberté de conscience, qui est hors de portée de la loi au sens strict. On ne peut interdire à personne de croire en un dieu, en l’occurrence d’être musulman et de déplier un tapis de prière dans un lieu privé. En outre, du point de vue de la cohérence républicaine, interdire une religion reviendrait à devoir interdire toutes les autres.

Toutes les religions en dehors du strict cadre laïque de l’État de droit consistent en des ordres prescriptifs à visées totalitaires, expansionnistes, hégémoniques, étatiques, guerriers, exerçant une répression plus ou moins violente et s’opposant entre eux avec plus ou moins de pugnacité. La seule mesure politique qui ait jamais eu de légitimité par rapport à l’emprise de la religion sur les consciences et relativement à son investissement de l’espace public, en respectant la liberté individuelle, c’est la séparation de l’État et du pouvoir religieux. Il faut désormais entendre : la séparation des agents de l’État et des pouvoirs exogènes corrupteurs, quels que soient les moyens qu’ils se donnent, religieux ou autres. Interdire l’islam n’a en soi pas de sens. Ce n’est pas l’islam qu’il faut interdire, c’est la laïcité qu’il faut restaurer, et la souveraineté de l’État. Et pour cela toutes les alliances partisanes, religieuses et communautaires ruinent toute crédibilité politique et aggravent la fracture républicaine. Il n’y a pas de camp à choisir autre que celui de la stricte laïcité contrairement aux injonctions du pouvoir mondialiste qui manipule tous les bords et a intérêt à ce que se développe une colère mal gérée qui conduise au pugilat généralisé. La faisabilité d’un projet de réforme va dépendre de la capacité à dépasser les positions idéologiques responsables de toutes les crispations et incompréhensions lors de la remise en cause de la doxa multiculturelle, et seule la défense de la laïcité peut légitimement rassembler.

Puisque l’esprit et la lettre de la loi sont piétinés avec ostentation et depuis longtemps en France, c’est que nos institutions dysfonctionnent gravement, et cela ne peut avoir cours sans la compromission des agents de l’État eux-mêmes. Il faut donc en convenir pour agir efficacement : l’islamisation de la France, par l’instrumentalisation de l’islam, n’est pas de la responsabilité des musulmans d’origine, ni d’un point de vue originel, ni surtout d’un point de vue légal. L’islamisation de la France est de la responsabilité des gouvernants et élus de la « République ». Les crimes islamistes, attentats et autres exactions publiques n’ont pu arriver que de leur fait : complicité ou violation active des principes républicains.

Faisant fi des résistances sociétales, si nous intercédions auprès de nos gouvernants et élus afin qu’ils interdisent l’islam ? Considérant les dithyrambiques louanges qu’ils font quotidiennement au sujet de l’islam défini par eux comme étant une religion de paix, d’amour, et de bonheur (sic) etc., les chances qu’ils accèdent à une telle requête sont plus que minces. Emmanuel Macron et Christophe Castaner sont en train de se battre pour avoir le droit de révéler le premier l’ultime vérité au sujet de l’islam, avec un petit sourire sadique en coin : l’islam provoque la plus foudroyante expérience orgastique multiple qui soit donnée d’avoir (la preuve, ça leur a complètement grillé les neurones). Et Macron de se remémorer que rouler des pelles aux Saoud main dans la main contemplant le désert où roulent des têtes torturées et décapitées lui fait plus d’effet qu’avec Brigitte, soit. Jean-Luc Mélenchon et Danièle Obono quant à eux voudraient faire en premier la révélation suivante : ils ne pourraient pas vivre sans les islamistes, ça leur serait complètement insupportable, pire que de savoir qu’il y a encore des blonds aux yeux bleus en France. Marlène Schiappa et Nicole Belloubet quant à elles se doivent de rappeler que les droits des enfants et des femmes ne peuvent être pleinement réalisés en France sans l’apport de l’islam, en particulier sans le voile et les mariages précoces (mais pas avant 13 ans – pour commencer –) et que la charia vaut le droit français car tous les systèmes juridiques se valent, comme les cultures, aimerait ajouter Clémentine Autain, pilier de bar à Sevran.

Et tous, ils se délectent de vous imaginer en train de crier au scandale. Les LICRA, CRIF, LDH, SOS Racisme, syndicat de la magistrature, préfets, etc. tapis dans l’ombre, en rangs serrés, attendent désespérément que dans la foulée vous craquiez : l’islam répand la désolation dirait un contributeur de RL, et la mort renchérirait une contributrice de RR. Que la sentence contre-juridique tombe sans appel : 5 ans de prison multiculturelle et 66 600 euros d’amende chacun pour Christine Tasin et Pierre Cassen responsables attitrés de la haine raciale déversée sur le territoire dans son entièreté. Que le débat sur la restauration de la peine de mort pour blasphème soit enfin lancé à cette occasion.

Que vous manifestiez pour demander l’interdiction de l’islam. Attendre sans rien dire et faire en sorte d’attiser toujours la colère. Que des islamistes privés de prières de rue se rebiffent, que des heurts éclatent. L’idéal serait qu’il y ait des morts, si vous n’en étiez pas responsables, ils se chargeraient de vous les mettre sur le dos, et de souffler sur le brasier. Alors, la légitime répression finale surviendrait après que vous ayez montré vos vrais visages de nazis. Que vous restiez à tout jamais dans la mémoire collective remplacée, comme les empêcheurs de vivre ensemble responsables de tous les maux nationalistes de notre pays, CQFD. La Caste paye très cher ses larbins officiels, mais faire travailler gratos c’est mieux, c’est plus ludique, économique, et pédagogique.

Nous devons siffler la fin de la récré. Car en vérité, inconsciemment ils n’attendent qu’une chose, qu’on leur donne des limites, qu’on les rappelle à leurs devoirs, qu’on les recadre, qu’on les encadre, qu’on les empêche de nuire. Leur délinquance et leurs crimes sont des appels au secours que nous ne devons pas laisser impunis. Nous devons donc rappeler aux agents de l’État les minima de l’éthique politique fondamentale qui fonde la légitimité des décisions publiques. Nous devons aussi leur rappeler que, par définition, démocratie ne signifie pas pouvoir de l’oligarchie ploutocratique cosmopolite. A force d’être élus par des individus endoctrinés et amorphes qui tolèrent toutes leurs compromissions mandat après mandat, et tous les dénis de démocraties même les plus grave (U.E), ils ne se sont plus astreints à la moindre exigence de bienséance, de dignité et de responsabilité conformément à ce pour quoi leurs maîtres les mettent en place. La Caste qui constamment fait un casting des têtes les mieux formatées dans la mesure de leur capacité à débiter des insanités en continu, a toujours un larbin de remplacement sous la main. Et pour accepter le scénario qu’elle écrit il faut vraiment n’avoir aucun scrupule. Il s’agit d’assurer le show sans mollir, sinon les citoyens pourraient se ressaisir. Vénalité, ambitions mal comprises, perversions dûment répertoriées, ego hypertrophiés, origines et allégeances étrangères, sont les caractéristiques surexploitées par l’oligarchie régnante. Cette dernière utilise pour ses desseins mondialistes, essentiellement des déséquilibrés, « élus » ou islamistes ; ils exécutent, chacun à leur manière, leur part de basses besognes pour éradiquer l’État de droit. Pour annihiler l’emprise de l’islam en France, il faut tarir les sources qui le nourrissent. Corruption et traîtrise aggravées sont les mamelles institutionnelles des ordres de pouvoir allochtones qui gangrènent la République française.

C’est la mise en place d’un système d’apartheid juridique qui a permis à l’islam de s’affirmer en France. Tout en brimant la liberté d’expression des autochtones cette ségrégation assure une large impunité aux allochtones, d’une part, pour leurs exactions religieuses dans l’espace public en violation du principe de la laïcité, et d’autre part, pour leurs crimes de droit commun (délinquance endémique, viols et meurtres sordides) qui préparent leurs crimes collectifs (terrorisme). Si nous avons encore le droit de respirer, c’est parce qu’il faut du temps pour mettre à terre un ordre aussi grand que l’État de droit laïque qui est le propre de notre civilisation ; mais sa fin est programmée. À nous de changer le programme. Il nous appartient de le faire. Ne nous trompons ni de combat ni d’interlocuteurs. Ceux que nous devons attaquer sont nos gouvernants et élus, frontalement.

Isabelle James, pour la liberté d’expression

A suivre

image_pdf
0
0

69 Commentaires

  1. Partie 2

    Ça n’a pas de sens ! L’angle d’attaque c’est d’informer, parce que la guerre en cours est celle de l’information et que pour avoir le pouvoir de faire quoi que ce soit, il faut le nombre avec nous, et donc faire émerger la vérité. Aujourd’hui, on a vu un article merveilleusement efficace, dont RL elle-même n’est pas conscient de l’intérêt, écrit par Lou Mantély sur A Boudon et le racisme anti-blanc, c’est ce genre de chose qu’il faut diffuser partout parce que les gens ne savent rien. J’avais pris l’initiative également de proposer moi-même une méthode de mélange des informations anodines avec les informations clé cachées suivant un protocole-exemple sur Youtube que je n’avais pas pu porter à bout de bras pour cause de santé et dont personne n’a pris le relai. Stop aux incantat

  2. Partie 1

    C’est bien écrit et j’attends la suite avec impatience mais toute cette mise en forme cache difficilement la faiblesse de l’argumentation. Nos élus, ce sont nous qui les mettons au pouvoir inlassablement. Dans cette injonction que nous nous en prenions à eux pour qu’ils rétablissent la laïcité, qui est ce nous, eh bien, c’est nous autres, lecteurs de la réinfosphère, c’est-à-dire une minorité de personnes qui savent mais ne peuvent rien. Qui savent parce qu’informés mais qui ne peuvent rien parce que minorité. On en revient donc toujours à cette question : l’angle d’attaque, ce n’est pas des yacas faucons d’actions miraculeuses utopiques et illusoires qu’on n’a pas les moyens de mener, comme interdire l’islam ou exiger de restaurer la laïcité, il n’y a même plus d’état de droit

  3. Vous vous exprimez très bien et je vous ai lu avec grand intérêt !
    J’ai entrepris de lire le Coran et je n’ai pas l’impression d’avoir affaire à une religion …
    Je n’en suis qu’au tiers des écrits et je trouve que c’est violent, totalisant, un vrai dogme, cela me fait penser à une secte.
    Oui il faut faire face à tout ces élus collabos qui détruisent notre pays (personnellement, l’islamisation en est une des grandes causes).
    Hélas nous sommes divisés, Il nous faut des représentants intelligents, un parti politique cohérent, dirigé par des talents intègres et droits.
    Le parti du FN a, me semble t-il, volé en éclat malgré ses bons résultats aux présidentielles.
    Tous ces citoyens partageant les mêmes pensées, c’est une véritable force motrice, malheureusement éparpillée …

  4. Ce texte est beau mais n’est pas réaliste, la France n’est pas un état laïc au sens actuel, mais chrétien, si l’on met Dieu à la porte, alors il ne règnera pas par les bienfaits de sa présence, mais par les méfaits de son absence..
    La France a toujours été sauvée par intervention du Ciel. : Tolbiac, Ste Jehanne d’Arc, Pontmain, première bataille de la Marne , Ile-Bouchard en 1947;
    N’ayons pas la tête dure et obstinée, sans le Ciel la France crève.

    • Merci,
      J’argumente de la façon suivante :
      Le Libéralisme et la Laïcité mettent sur le même plan le Vrai et le Faux et donne les même droits à la Vertu et au Vice.

      C’est donc une infirmité et non une force…

  5. Une chose pour laquelle je suis de votre avis c’est la traitrise et la corruption de ceux qui s’estime être des élites mais qui ne sont que des suppôts de Satans. Mais comment détruire la cette pourris de l’Europe (Junker et consorts) et celle des états européens ( Macron, Merkel ) cela même qui travestissent, les lois, atomisent la démocratie et sont nos premiers assassins. Quand à l’islam pourquoi ne devrions nous pas l’interdire ? Partout elle s’impose, elle est à la source de toute les terreurs, d’intolérance et de guerre ( En Europe et ses attentats, en Birmanie et ses Rohyingas qui ont été les premiers à commettre des attentas contre la police, en chine avec les Oïghourgs, en Inde, à Manille etc ). Non, l’islam cette idéologie politico religieuse doit être interdite.

  6. Avant d’interdire l’islam il faut impérativement commencer par éradiquer toute la m…e gauchiasse qui empeste la France depuis 1981.
    Je suis persuadé que la disparition de ces mafieux au pouvoir éliminera naturellement ce cancer venu d’ailleurs.

    • Vous pouvez remonter encorte plus loin, car la République et la Révolution dite française avec la Démocratie sont une vision « déracinée » de la société.

  7. Le problème est que l’islam est une religion de conquête et aucune loi ne les fera renoncer. Le bon musulman républicain est celui qui ne pratique pas ou qui ne connait pas le coran, il y en a; et le pire, c’est qu’un jour ils le lisent!
    Nos bulletins de vote ne serviront à rien tant que nous écouterons les politicards qui n’ont d’autre programme que de combattre le FN. Ecoutez simplement Xavier BERTRAND interrogé sur sa décision de quitter LR. Enfin, et je sais que cela dérange, mais la laïcité ne consiste pas à effacer nos origines Chrétiennes, sinon il faudra commencer par détruire nos églises, supprimer les noms de communes faisant référence à un saint, et oublier nos prénoms qui, bien souvent, sont celui des apôtres de Jésus.

  8. Qu’est-ce que c’est que ce jargon fumeux et indigeste ? Vous avez pris des piqures de novlangue ou vous êtes énarque ?
    Vous semblez ne pas comprendre que nous sommes en guerre, pas parce que nous l’avons déclarée à qui que ce soit, Non, nous sommes en guerre parce que les musulmans nous l’ont déclarée.
    Cette guerre elle est là, présente au quotidien sur notre sol, dans notre vie de tous les jours.
    Au nom de cette guerre qui doit conduire à notre libération, nous sommes fondés à dire que l’islam n’a pas sa place chez nous et doit y être interdit.
    Les circonvolutions du droit mondial, des droits de l’homme, de la charia ou de tout ce que vous voulez : ON S’EN FOUT !
    Ce qu’on veut, c’est ce qu’a fait le président Trump, appliquer la sécurité des citoyens de notre pays avant tout !

    • Je donne raison à Drakkar. Texte long et ennuyeux.
      On nous a déclaré la guerre.
      Point.
      On a besoin de la sécurité. Et des armes si la police ou la gendarmerie ne nous protègent plus.
      Vae victis comme on disait dans l’ancienne Rome.. Malheur aux vaicus.

    • ben alors DRAKKAR t’as du mal à suivre….t’as plus rames ou t’as pas la bonne voile sur ton bateau ??? je trouve ce billet excellent, et des personnes comme Isabelle, qui cogite bien, c’est CA dont on a besoin, pas des pittbulls qui gueulent sur tout et rien….pour gagner un combat il faut un but précis et non plusieurs cibles !!! et notre cible doit etre nos elus et rien qu’eux !!!

  9. Avec la pensée d’interdire l’islam ; il risque peut être d’avoir une guerre populiste anti islam qui pousse la pratique visible de l’islam à régresser , et à devenir invisible .( oui çà c’est possible ) …mais l’interdire complètement ça m’etonne ,les musulmans ne vont pas abondonner leur foi quand même !ça m’etonne .non mais franchement je laisse ma zone de confort pour te faire plaisir ça c’est plutôt un raisonnement de gamin !

  10. Le mieux à faire c’est à imposer nos lois, notre mode de vie, notre cultures, nos traditions. Il faut qu’on retrouve nos fiertés, notre honneur, et qu’on redresse la tête en disant : « c’est fini, on est chez nous. » Celui qui n’est pas content devra faire l’objet d’une mise à l’écart. On vit à Rome comme les romains, point final. T’as choisi de venir chez nous, tu t’intègres. Chez nous ça te plait pas, alors casse toi.

  11. J’ai lu jusqu’au bout mais l’article commençait vraiment très mal : Comparer l’islam à une religion et affirmer qu’on ne peut pas interdire de croire en un dieu ! Les musulmans ne croient véritablement en rien ! allah n’est pas plus un dieu qu’ Hitler. Il est interdit d’être nazi on peut tout aussi bien interdire d’être musulman !
    Question de volonté politique et ce ne sont bien sûr pas les socialopes ni la droiche de Wauquiez qui nous débarrasseront des ces vermines parasitaires. On n’est pas idiots à ce point pour croire ça !

    • La Démocratie interdit le nationalisme (Hitler) et favorise l’islam.
      A vous d’analyser pourquoi …

      Et si vous croyez que la Démocratie est le « Camp du Bien » alors expliquez pourquoi le « Camp du Bien » installe l’islam en europe et finance les guerres colorées …

      Ne voyez vous pas que l’islam aide les Démocraties à détruire les nationalismes partout dans le monde…

      • Je n’ai pas dis autre chose ! La démocratie quand elle n’est pas directe est contre la souveraineté des peuples !

  12. Bla bla bla pour dire quoi?
    En résumé, nous pouvons vivre avec les musulmans à condition que les politiques se durcissent pour les remettre dans le droit chemin.
    «ils n’attendent qu’une chose, qu’on leur donne des limites, qu’on les rappelle à leurs devoirs, qu’on les recadre, qu’on les encadre, qu’on les empêche de nuire.» C’est cela oui! Non sans blague, vous y croyez vraiment?
    «Ce n’est pas l’islam qu’il faut interdire, c’est la laïcité qu’il faut restaurer».
    Elle est bien bonne! Je regrette mais il n’y a qu’une religion qui pose problème dans notre pays et qui a été importée il y a quelques décennies, votre soit-disant laïcité ne sert qu’à nous faire accepter cette secte idéologique barbare qui se répand comme un cancer.
    LA solution: interdiction de l’islam et REMIGRATION.

  13. Un si long texte….pour montrer que vous n’avez rien compris.
    Parce vous nous croyez assez idiots pour penser que c’est un macron, un hollande ou un sarkosy qui seraient susceptibles d’interdire l’islam? Parce que vous pensez que nous voudrions interdire l’islam en gardant les millions de musulmans et en en faisant venir d’autres? Vous nous prenez vraiment pour des cons, mme James. L’interdiction de l’islam, qui est la seule solution pour vivre en paix devra se faire obligatoirement avec la remigration de TOUS les musulmans. Ça vous semble peut être utopique mais c’est possible, si ça n’arrive pas trop tard. Il faut seulement espérer que la capacité d’acceptation de l’inacceptable par les français arrive à épuisement et qu’ils se décident enfin à mettre au pouvoir un leader courageux .

  14. En théorie nous sommes dans un pays laïc. Oui, il faut interdire cette secte xénophobe qui incite à tuer : c’est notre survie qui en dépend. L’islam est à la fois politique et idéologique. C’est une organisation dominatrice qui régit autoritairement les consciences, la vie intime et publique et a pour but de dominer le monde. Avec 57 pays islamiques il est absolument indécent de faire rentrer par millions des fanatiques en puissance qui sont les eaux dormantes bien implantées dans notre pays. Notre pays a ses propres lois, sa justice (sans mettre un j majuscule à l’heure actuelle), sa culture à dominante chrétienne (mais pour combien de temps encore ?). son histoire. La position de nos gouvernants à ce sujet est intolérable.

  15. Le problème,c’est que l’islam n’est pas qu’une religion obéissant à nombre de préceptes infâmes et inacceptables dans notre République,mais c’est aussi une organisation politique qui entend bien imposer le coran comme doctrine et la charia comme mode de vie .

    • Mais c’est la République qui installe l’islam pour forcée la dénaturation de la civilisation chrétienne et imposer le vivre ensemble au nom de la laïcité…

  16. TOUT CA C ‘est du baratin … seul un pouvoir nationaliste gaulois aryen fort et décidé comme le FN de JM LE PEN qui met un terme au pouvoir cosmopolite de la France BHLienne et à son projet multiculturaliste , peut interdire l’Islam en fermant les mosquées et les frontières et en Rémigrant les étrangers dont les arabes et les musulmans et apparentés , chez eux, avec déchéance de la nationalité française …Avec arrêt brutal de toute la merde de l’immigrationnisme par le Force nationale et nationaliste de la Loi autochtone française UNANIME du peuple autochtone francais et sans se soucier des organisations de droits de l’homme cosmopolite et autres officines d’Israël et de l’Arabie en Europe ..

  17. Je ne partage pas entièrement votre point de vue. Car l’Islam remplit le « vide créé par la non-religion » en Europe.
    A mon avis, l’Islam n’est pas une religion et le livre dont elle s’inspire n’est pas un livre religieux mais tout simplement un programme de destruction massive ( à l’égard des non-musulmans).

  18. Je ne suis pas allée au delà des premiers paragraphes. 1 : l’islam n’est pas une religion et ne connaît pas la distinction entre Dieu et César. 2. : La laïcité découle du christianisme, elle n’est calibrée que pour la coexistence entre les agnostiques, athées, Juifs ou Chrétiens, religieux pacifiques et non revendicatifs. Elle ne nous suffira jamais face à l’islam, qui a tout le temps devant lui, qui est intrinsèquement dominateur et guerrier. Il faut commencer par affirmer nos racines et traditions comme ne pouvant être dissociées de l’Etat et du pouvoir. Bref, je salue la volonté de l’auteur mais ça ne suffira pas.

  19. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? J’ai honte mais je n’ai pas lu jusqu’au bout…

  20. On peut et on doit interdire l’islam car ce n’est pas une religion mais une secte !!
    Oui !! L’islam correspond, pour le moins, à la définition de ce qu’est une secte selon l’ADFI :
     » Un groupe dans lequel on pratique une manipulation mentale qui entraîne endoctrinement, contrôle de la pensée, viol psychique, destruction de la personne et de la famille, voire de la société. »
    L’islam n’est qu’une imposture !!

  21. DONC une religion pronant les sacrifices humains ET PERMISE???liberte de religion mais interdiction des sacrifices???? PAS TRES COHERENT ou autre nazisme autorise doctrine avec mais application interdite???

      • Plus de 35 000 attentats meurtriers depuis le 11/09/2001 ! Ce ne sont pas des sacrifices humains ?

    • L’islam n’est qu’une secte malfaisante de dégénérés enculeurs de chèvres à visées politiques et immigrationnistes ! donc à interdire et à supprimer !!!

        • Non mais sérieusement parlant , arrêtez de rêver que les muz qui nous sommes abondonnent l’islam .là je vous le dis par simple réalisme , sans avoir aucune intention de provoquer :  » les muz ne vont pas abondonner l’islam !  » , parcontre si vous espérez combattre le salafisme , oui vous avez raison de le combattre er ça va être dur mais la réussite est possible !

      • Non non c’est pas possible de l’interdire .vous êtes libres d’avoir des point de vue , de critiquer et tout ….mais ne dites pas n’importe quoi .il serait plus possible d’éradiquer l’integrisme dans les années à venir mais pas l’islam !

        • Mais oui ma cocotte, c’est très possible d’interdire ta secte de merde, en vous virant tous de notre pays. Par contre il faudra que tes petits copains dégomment encore quelques centaines ou milliers de français à coups de kalash ou de camion pour que ceux-ci se décident enfin à réagir. Eh oui ils sont comme ça les français, ce que vous leur avez fait jusqu’à présent ne suffit pas, tu te rends compte après tout ce qu’ils ont subi de la part de tes coreligionnaires, ils ont voté macron.

  22. faux juste les RELIGIONS MONOTHEISTES et pour l islam LA CHARIA ELEMENT NON DISSOCIABLE DE L ISLAM est deja interdite en europe VOIR ARRETS EN CE SENS

  23. C’est encourageant que de plus en plus de personnes s’expriment. Oui : la laïcité de l’espace public et les opinions religieuses en privé. Mais ! cela n’empêche pas de fomenter le terrorisme en privé. Et ! notre civilisation chrétienne façonne notre identité. Dans les circonstances actuelles, les symboles chrétiens dans l’espace public ne signifient pas un retour de la foi mais l’affirmation de traditions et d’identité. La crèche est une expression de notre solstice d’hiver = le retour de la lumière / la naissance de Jésus qui est « la lumière du monde » C’est notre tradition = notre identité, contrairement aux « pays imbéciles ou jamais il ne pleut » comme disait Brassens.

  24. Si l’article avait été moins long ,j’aurais pu le lire. Dommage , Isabelle.La pochaine fois synthétisé votre pensée .

  25. Merci Isabelle James , je partage votre diagnostique et j’attends la suite que vous promettez.

  26. Remplacez « islam » par « nazisme », qui sont toutes les deux des doctrines totalitaires expansionnistes antisémites violentes (contrairement au bouddhisme ou au christianisme ), et vous comprendrez vite que cet article n’est que de l’auto-illusionisme pour écouillés.
    Les musulmans, comme les nazis, comme les chiens enragés, ne reculent que devant une violence supérieure à celle qu’ils peuvent exercer.
    Au plus tôt nous serons violents comme préconisé par Gandhi quand il n’y a le choix qu’entre violence et lâcheté, au moins nous aurons à l’être longtemps et fortement.
    Pour l’instant nous choisissons hélas la lâcheté, comme en témoigne cet article…
    Nous devrons donc être encore plus violents encore plus longtemps demain.
    Avant le jour où nous n’en aurons plus les moyens…

  27. Article remarquable de bon sens !
    Il n’y manque, à mon humble avis, qu’une critique du « Laïcisme » … cette nouvelle religion imposée par nos idéologues et qui gagne du terrain au sein des « informateurs » , « moralistes » et « intellectuels » de tout poils … genre Verdez , Porcher ou Boudon !

  28. trop intellectuel cet article !…
    Restaurer une véritable laïcité ? Oui et après ?
    Mettre l’islam au pas – peut tête que vous vous diriez islamisme, vous ! – ? Oui et après ?
    En position de faiblesse, les musuls feront ce que vous voudrez ! Ils feront profil bas et attendront. ils n’ont juste qu’à faire des gosses, et encore des gosses, et toujours plus de gosses !, par soumission de leur femmes. Et tous ces gosses seront musuls, car l’islam est seul reconnu
    Ces 2 lois de la charia suffissent à détruire, par submersion du nombre, une société laxiste non musul
    Car pendant que les musuls accroitront leur nombre constamment, les français auront une famille de 2, 3 gosses , dont l’un sera célibataire, et l’autre se convertira à l’islam ( rire ! )
    Solution 2ème article ?

    • @jan
      Bravo! Analyse moins intellectuelle, plus terre à terre, sans fioritures, mais beaucoup plus juste et réaliste.

      • Merci Balistre !
        C’est sur que c’est pas intellectuel !
        Mais on a besoin de décrire les problèmes de manière concrètes et réalistes, ce qui nous mène à des solutions pragmatiques !

  29. Article écrit par une personne qui considère que l’islam est une religion comme une autre, qui se permet, en plus, d’insulter toutes les autres religions, dès la phrase suivante.

    Or précisément, seul l’islam correspond en tous point, à sa charge contre TOUTES les religions.

    Après une telle introduction, j’ai eu du mal à lire la suite. M’y étant forcé, c’est d’une grande banalité. Mais quand même, les dirigeants collabos, sont aujourd’hui complices de l’islam et seulement de l’islam. Ce n’est que l’islam qui pose problème, en France et partout dans le monde.

    Je veux bien que RL ait l’esprit large en matière de liberté d’expression, mais publier des inepties pareilles, c’est dommage.

  30. la solution est la remigration en prenant modèle sur le Portugal où les parasites refusent de s’implanter car « y’a pas bon les allocs »

  31. Votre article est excellent, et je n’en ferai pas de paraphrase inutile. Je souhaite et beaucoup sans doute comme moi que le « A suivre » nous suggère de précieux conseils sur l’attaque frontale que vous proposez. Merci

  32. Dire que l’islam est seulement une religion, c’est refuser de dire la réalité. A côté des croyances en un dieu, croire dans une révélation, croire qu’il faut prier, faire un jeûne, aller en pèlerinage, etc. (croyances relatives à l’aspect religieux), existe toute une idéologie qui nous concerne complètement, même si l’on est laïque, puisqu’elle menace directement notre liberté, notre mode de vie et même carrément notre existence physique.

    Par contre, dire que nos politiciens sont responsables et qu’ils nous ont mis en danger de mort, c’est évident, mais c’est un autre problème.

  33. « Toutes les religions en dehors du strict cadre laïque de l’État de droit consistent en des ordres prescriptifs à visées totalitaires, expansionnistes, hégémoniques, étatiques, guerriers, exerçant une répression plus ou moins violente et s’opposant entre eux avec plus ou moins de pugnacité » Là encore merci madame James.

    • Vous reprenez la phrase « Toutes les religions… »
      Pensez vous que le dogme de la Laïcité soit différent ?
      Pensez vous que les Démocraties multi-culturelles soient différentes ?

      Donc savoir si une société est fondée sur Dieu ou non n’est pas le critère convenable. De fait, toute société se protège contre des interdits menaçant son existence.

      En cela l’article n’est pas opératif, car il se fonde sur des faux principes.

      Ce qui compte ce n’est pas de définir les limites de la liberté mais de définir le dogme imposé et voir comment ce dogme traite ses opposants.

      Dans la République Démocratique, on a au moins 2 dogmes tabou :
      – le multiculturalisme est le bien, le nationalisme est le mal
      – toute question sur les méthodes et conclusions du procès de Nuremberg est illégale

    • (suite 2)
      L’analyse d’une société se fait à partir de ses contradictions.

      La Démocratie affirme que nous avons un gouvernement du peuple par le peuple.

      En fait c’est faux car impossible: nous avons toujours des Gouvernants et des Gouvernés. La façon de choisir les Gouvernants ne change rien à cet état de fait.

      Là ou ce faux principes est contestable, c’est dans son présuposé : comme les gouvenrant sont choisi par le peuple leurs actions sont bonnes pour le peuple.

      Et cela est faux car la loi du nombre ne fait pas le Vrai, ni le Moral, ni le Juste, ni la Vertue.

    • (suite 3)
      Donc constatant que les société Laïques sont arrivées à installer l’existence d’un mal (la présence de l’islam en europe) il convient non pas de dire « les religions sont un problème », mais la laïcité crée un problème.

      De fait la civilisation catholique (détruite en 1789) ne génèrerait pas ce type de problème, car les fausses religions seraient interdites (au pire tolérée)

      En cela l’article n’apporte rien, car il est fondé sur des principes erronés : l’absence de recherche du Vrai, du Juste.
      En fait il ne peut pas apporter quoique ce soit puisqu’il s’affranchit de poser la question de la finalité d’un gouvernement, au regard de la fin première de l’homme en posant les principes d’un état sans Dieu.

    • (suite 4)
      Affirmer que les religions sont d’ordre privé est absurde.

      Pourquoi ?
      Car une religion défini la Vertu et le Vice, encourage la vertu et combat le Vice.
      Or ce sont les comportements vertueux des individus qui definissent la société.
      Donc la société est défini par sa Religion.

      Et vous voyez bien par l’expérience que c’est le cas.

      Autrement dit, la qualité de l’arbre se mesure à ses fruits. Une société a son sens-commun, donc ses vertus, donc sa religion commune.

      La laïcité en acceptant toutes les religions croit annuler la Vertu, en fait encourage le Vice et favorise la loi du plus vicieux.

      • Et les athées ? Si vous avez besoin de religion pour connaître la différence entre le bien et le mal grand bien vous fasse. Mais ce n’est pas mon cas

        • Il suffit de prendre les lois de la République et des Démocraties pour voir que le Mal est devenu légal… (divorce, avortement, homosexualité, pronographie, guerre immorale, torture auto-justifiée…)

  34. Très bien. Mais comment changer le programme ? Comment attaquer les coupables ?

Les commentaires sont fermés.