Faut-il voter FN et Marine Le Pen ?

Florian-Philippot-et-Marine-Le-Pen-en-conference-de-presse-le-12-janvier-2012_exact1024x768_lVoter FN et Marine Le Pen aux prochaines élections –présidentielle et législatives–  sera-t-il un vote utile, purement protestataire, ou sans aucun intérêt ? J’ai souvent critiqué le programme –officiel– socio-économique du FN, social–étatiste et passéiste, à mon avis faussement ”national” ou ”souverain”, dont les conséquences seraient contre–productives ; et regretté un certain recul de ce parti sur ses fondamentaux. Mais le désespoir comme l’idéalisme sont, en politique, inopérants. Le FN est très loin d’être parfait, mais serait-il moins imparfait que les autres ?

Le danger d’abimer l’ADN du Front national

Le FN, au moins, peut s’améliorer, parce qu’il est le seul à ne pas communier dans la vulgate idéologique dominante, alors qu’aucune autre formation politique n’est perfectible parce que toutes y adhèrent. Il bénéficie encore du plus grand capital de sympathie dans le peuple parce qu’il est perçu comme la seule chance de rupture crédible – jamais encore tentée. Ce capital, il ne doit pas le dilapider.

Car, pour l’instant, des millions de Français dépossédés, désespérés, votent pour le FN, plus pour ce qu’il représente (espoir ?), pour son image de marque identitaire que pour le discours de ses dirigeants actuels, qui ont semblé reculer sur ses principes. À cet égard, les propos de Marine Le Pen, doutant de la réalité du « grand remplacement » ethnique et démographique et refusant cette formulation, sont dommageables. Cette posture de repli idéologique est un déni de la simple réalité ; ces paroles sont, heureusement pour elle, passées plus ou moins inaperçues de son électorat. Coup de chance qui ne durera pas : elle ne doit pas récidiver. Sinon, elle verrait s’éroder rapidement son potentiel de partisans. Ces derniers pencheraient massivement pour l’abstention – le principal parti concurrent du FN– plutôt que pour le vote ”droite et centre”, hameçon politicien inconsistant.

L’atout du FN : l’incrédulité envers les politiciens de ”droite–et–du–centre” 

En effet, c’est une chance pour le FN : une bonne proportion de Français voit bien que les candidats de la ”primaire de la droite et du centre” (pugilat d’égos et d’écuries qui fera des ravages dans le panier de crabes de LR) sont des chevaux de retour, politiciens baratineurs. Sans illusions, ils se doutent que si Juppé – surtout– ou Sarkozy – vraiment peu probable– sont portés à l’Élysée, rien ne changera par rapport à la politique catastrophique menée par la droite et la gauche depuis 40 ans. Fillon a peu de chances et Le Maire aucune, les autres candidats à la primaire, cyniques et sans illusions, ne cherchent que de futurs maroquins ministériels et des…€$€.

Et s’ils ont une majorité à l’Assemblée, ils ne prendront que des demi-mesures raplaplas, bien en deçà de leurs promesses de campagne ; ils feront ce qu’ils ont toujours fait au pouvoir : rien, ou plutôt si, appliquer un programme de gauche en demi-teinte.  Qui a bu boira. Les raisons : crainte des grèves, des manifs, des musulmans, des émeutes, des banlieues, des problèmes en tout genre mais aussi des condamnations morales et des attaques au vitriol de la cléricature journalistique, gauchisée à 85% . Si Juppé est élu, il sera un Chirac bis. Si Sarkozy est élu (nettement moins de chances), il sera un Sarkozy bis. C’est-à-dire un beau parleur,  un séducteur … impuissant au moment de passer à l’acte. Paroles, paroles…

Sarkozy serait–il un idiot utile pour le FN ?

D’ailleurs, le FN doit se féliciter de l’aveu gaffeur et dévastateur de Sarkozy. Il a avoué qu’il voterait Hollande en cas de duel au second tour de l’élection présidentielle entre ce dernier et Marine Le Pen, selon la consigne –crypto–communiste– du ”front républicain”. Non seulement, il évoque bêtement (sans avoir tourné sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler, comme à son habitude, en go–go boy) la présence (impossible) de Hollande au second tour de la présidentielle, s’envisageant  lui-même comme éliminé ; mais il affiche sa préférence idéologique, contredisant tous ses propos précédents ! Il continue de diaboliser une Marine Le Pen que de moins d’électeurs(trices) condidèrent comme infréquentable. Par là, il neutralise tous ses efforts démagogiques pour récupérer une partie de l’électorat FN. Et, cerise sur le gâteau, il incite au vote FN une partie de ses partisans déçus : en se tirant une telle balle dans le pied, Sarkozy augmente le potentiel électoral de Marine Le Pen. Il y a chez ce vibrion, une parenté avec Louis de Funès – c’est Poutine qui l’avait fait remarquer – il voulait dire avec les personnages d’excités joués par Louis de Funès. Donc,  Marine Le Pen, du fait des faiblesses de ses adversaires de droite molle ou de gauche folle, peut–elle être élue en 2017 ?

L’hypothèse de Marine Le Pen à l’Élysée dès  2017

Une journaliste politique d’un grand média m’a expliqué sous promesse d’anonymat – jamais elle n’oserait l’écrire– que « Marine Le Pen ne sera pas élue ce coup-là, mais à la prochaine présidentielle en 2022 ». Car, selon les pronostics, en 2017, elle va se heurter au ”plafond de verre” du second tour (tout sauf le FN) : mais celui qui va être élu contre elle échouera et provoquera une déception dévastatrice ; et la situation ne pouvant qu’empirer en cinq ans, MLP apparaîtra comme l’ultime recours, la dernière chance en 2022. Pas avant. Bien.

Philippe Olivier, conseiller politique –et beau–frère– de Marine Le Pen, que j’ai interrogé, m’a exposé un tout autre raisonnement. Pour lui, « il est certes probable qu’Alain Juppé remporte la primaire de la droite et du centre et se retrouve ainsi au second tour de la présidentielle face à Marine Le Pen. On donne, dans ce cas de figure, Marine battue. Or ce n’est pas sûr, elle pourrait être élue à l’Élysée (!) ». Pourquoi ? lui demandai–je. « Parce que, d’ici l’élection présidentielle au printemps 2017, on risque d’assister à un effondrement, une ”balladurisation” d’Alain Juppé ». (Balladur, donné vainqueur, dans les sondages se présentant contre Chirac, s’était effondré parce ce que plombé par une image de mollesse tranquille  – ”Ballamou”– et de notable prétentieux). Or Juppé peut effectivement devenir une sorte de clone de Balladur.

Surtout si la situation actuelle s’aggrave d’ici l’élection présidentielle (attentats islamiques, nouvelles émeutes ethniques, agressions contre des policiers préfigurant une guerre civile, ce qui est fort possible), Alain Juppé apparaîtra comme une mauvaise solution, un pompier sans eau ; et Marine Le Pen comme le pari à jouer pour rétablir la situation. Dont acte.

Dans cette hypothèse, si Marine Le Pen est élue à l’Élysée, aura-elle une majorité à l’Assemblée ? Faute de quoi, son élection ne servira rigoureusement à rien. Mon interlocuteur précité me répond : « oui, il se produira un bouleversement et Marine, élue présidente, provoquera, par effet de choc et de recomposition, le surgissement d’une majorité législative nouvelle  ». Il parie, en somme, sur un effet révolutionnaire de basculement, comparable à ce qu’a déjà connu la France, au peuple versatile, plusieurs fois dans sa longue histoire.

Cette analyse repose sur plusieurs hypothèses : 1) l’aggravation de la situation de guerre civile ethnique naissante, (stratégie de la tension, avec émeutes, criminalité et attentats) augmentée de l’invasion migratoire qui ne peut que s’amplifier ; 2) la faiblesse décevante des réponses du candidat de ”la droite et du centre” (probablement Juppé) opposé à MLP. Mais il faudrait également que le discours de Marine Le Pen se renforce à mesure que celui de Juppé, un centriste mou, comme Bayrou, son nouvel allié –catastrophique, tant mieux – s’affadira.  3) Il faudrait aussi un éclatement des Républicains au moment des législatives, ce qui est possible du fait des haines recuites durant leur primaire.  Avec un ralliement d’une partie de leurs cadres et de leur électorat au Front national, ce dernier peut espérer une majorité (très courte)  à l’Assemblée nationale.

Bonne nouvelle, on a remarqué dans certains discours de Marine Le Pen et d’autres responsables, dont Louis Alliot, un certain retour sur les fondamentaux, une évolution positive. Espérons que ça durera.  Il faudrait  cependant aller plus loin.

Le FN doit défendre l’identité et la souveraineté, mais l’identité d’abord

Il faut comprendre que l’identité est plus importante dans l’esprit des Français que la souveraineté, notion plus abstraite. Certes, la souveraineté nationale de la France est fondamentale, mais diaboliser la technocratie bruxelloise, comme la fait sans cesse MLP, (et Dieu sait si l’on peut dénoncer ce monstre antidémocratique !) devient un argument trop répétitif ; comme pour éviter de parler d’autre chose. Car l’électeur de base perçoit que les maux qui accablent son pays ne viennent pas seulement de Bruxelles mais aussi et surtout des gouvernements français successifs, qui s’affaissent ou trahissent. Abandonner l’euro, hypothèse mal vendue et très délicate, est une urgence moindre que protéger les frontières des masses migratoires invasives et de l’islamisation intérieure, non ?

Deuxième point, le FN, dans sa communication, devrait insister, de manière beaucoup plus forte et claire qu’aujourd’hui, sur des engagements centraux, concernant : l’arrêt total de tous les flux migratoire, l’expulsion réelle de tous les clandestins, la limitation drastique du droit d’asile, l’abandon du droit du sol, l’abrogation du regroupement familial, l’arrêt de toutes les aides sociales aux étrangers (désamorcer la pompe aspirante), la désislamisation  de la France, et, plus généralement, la volonté d’entamer un mouvement de reflux, de ”rémigration”. Car la source du problème est principalement démographique et ethnique, beaucoup plus que sociale ou religieuse. Il ne faut pas traiter les symptômes du mal mais en éradiquer les causes.

Le FN doit s’engager sur un programme de rupture global

Mais, Le FN, pour gagner, doit aussi insister sur des sujets qui pèsent dans l’esprit de la ”France d’en bas” et des classes moyennes : rétablir la politique familiale cassée par la gauche, cesser le matraquage fiscal, restaurer l’école sélective, disciplinaire et patriote, en finir avec le laxisme judiciaire et pénal,  abolir les privilèges des fonctions publiques pachydermiques et des salariés apparentés, rompre avec un système socio-économique surtaxé,  etc. La liste est longue. En réalité, il faut commencer par abolir pratiquement 100% des mesures et lois décidées par la gauche depuis 2012 et 70 % de celles prises par la droite depuis 2007.

S’il veut séduire et l’emporter, le FN de Marine Le Pen devrait présenter un programme révolutionnaire (de ”rupture”, pour parler soft) complet, cohérent, praticable et crédible. Et doté d’une bonne communication, ce qui est loin d’être le cas… En restant très prudent sur une sortie de l’euro (pente verglacée) ; mais – nous sommes d’accord– en promettant de désobéir franchement à la Commission de Bruxelles et à la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg, institutions oligarchiques sans légitimité démocratique. Et en mettant la pédale douce sur des promesses socialistes, démagogiques, électoralement inefficaces et surtout nuisibles à l’économie.

Le FN, solution de la dernière chance, avant le plan B ?

Marine Le Pen à l’Élysée avec une majorité à l’Assemblée serait-elle une dernière solution de l’État de droit contre le chaos, la guerre civile et l’effondrement qui s’annoncent ? Le FN au pouvoir, lui qui a été accusé, de manière absurde par les crypto–communistes, de ne pas être ”républicain”, serait peut-être la dernière chance de la république.

Cette dernière chance pour notre pays, au bord d’une catastrophe jamais vécue dans son passé, qui menace son identité ancestrale, ébranle son germen, est peut être défendue par le Front national et Marine Le Pen, dont la responsabilité historique est considérable.  Aucune autre formation politique ne peut avoir le courage (ni même l’idéologie) de réagir contre l’immigration invasive, l’islamisation agressive, la destruction de notre personnalité nationale, le renoncement à protéger nos frontières, l’abandon de notre souveraineté aux eurocrates et à Washington, le sabordage de notre école, la déconstruction de notre culture et de notre mémoire, la fin de notre sécurité dans l’espace public, la déliquescence de notre justice, et la liste interminable des maux qui, dans tous les domaines rongent la France – plus encore que nos voisins européens. Ces purulences proviennent des gouvernements impuissants ou pervers qui se sont succédés, de droite ou de gauche (maigres différences), depuis l’avènement de Giscard, après la mort de Georges Pompidou, notre dernier homme d’État.

Bien sûr, le programme du Front national est critiquable dans plusieurs domaines. Mais, faute de grives, on mange des merles. Le FN pourrait donc être l’ultime recours. Avant le plan B. Non seulement le FN n’est pas un danger pour la république, mais il pourrait être son ultime rempart. C’est la raison pour laquelle, il faut se résoudre à voter Marine Le Pen (présidentielle) et FN (législative). Si l’hypothèse FN échoue, ce qui est possible, il n’y aura pas de recours ”républicain” ni même de solution ”démocratique” ; la solution viendra d’ailleurs. Et elle sera terrible. Car le peuple de France sera en situation d’autodéfense et sera tenté par le plan B.

Guillaume Faye

http://www.gfaye.com/faut-il-voter-fn-et-marine-le-pen/

image_pdf
0
0

69 Commentaires

  1. Voter pour qui ca soit est l’erreur de toutes les erreurs.Tant qu’il y aura une tete au pouvoir le systeme restera le meme. Les lois resteront les memes et les privileges monarchicaux de-memes !. Si l’electorat etait unifie dans son mecontentement , il pourrait alors encombrer toutes les rues de France ( une (r)evolution ) en exigeant une reforme quasi totale de la constitutution. Possible ?. Et bien non. Alors, que reste -il a faire ? La guerre civile ?.Ca se pourrait, si on tient compte qu’une majorite grossissante du ras le bol n’en peut plus. Mais j’ai des doutes bien que les options sont en manques d’offres dans un cas realiste..Les jeunes peuvent s’exiler comme beaucoup le font.

  2. Comment pourrait elle avoir un pouvoir sans le SENAT, sans le PARLEMENT majoritaires ?

  3. Sans rupture avec le modéle économique libérale et plus encore avec l’Euro, un parti politique se réclamant du Souverainisme Français, aura les mains totalement liés, et sur ce point précis Marine Lepen à toujours été cohérente.

    La reconquéte de notre Souveraineté Nationale commence par notre capacité à battre monnaie.

    De toute façon, tout comme Degaulle en son temps, Marine prévoit un réfendérum sur ce sujet comme sur bien d’autres.. et les Français pourront dès lors faire leurs choix.

  4. Très bonne analyse M. Faye. Marine Le Pen devrait vous prendre comme Premier Conseiller Politique.

  5. en marge de ce sujet, je vote FN depuis 88 après mettre rendu compte que Mitterand avait commencé à faire de la France un pays d’assistés sur le dos des francais qui travaillent.
    J’ai l’intention d’aller voter aux primaires de la droite le but étant de faire en sorte que Juppé, le plus dangereux de la bande soit out, Sarko ne vaut guère mieux, Coppé la langue de bois, NKM inexistante, pour qui voter des 3 autres Fillon, Lemaire ou Poisson?
    De toue façon je me dis que si Marine arrive aux second tour, les français étant des veaux, elle ne sera pas élue, et même si elle est élue, je ne suis pas d’accord avec l’article car elle n’aura pas de majorité, donc elle gouvernera à coup de 49.3

  6. Je vais vous poser une question toute bête : connaissez-vous les GOPÉ (Grandes Orientations Politiques Économiques) ? Non ? C’est dommage, parce que vous passez à côté de l’essentiel. Ces GOPÉ sont établis par Bruxelles, et destinés à chaque pays membre de l’Union Européenne. Chaque année, le gouvernement français, de droite ou de gauche, est tenu d’appliquer ce programme à la lettre, s’il ne souhaite pas avoir des sanctions et retenues financières. Ces GOPÉ traitent absolument de TOUS les aspects de notre société : agriculture, emplois, retraites, chômage, services publics, éducation, droit du travail, justice….TOUT ! MLP devra faire comme tout le monde, et appliquer ces GOPÉ.

    • C’est la raison pour laquelle Marine ,si elle est élue ,demandera à l’UE . de reprendre la pleine gouvernance de la France. Sa souveraineté,quoi. Comme l’UE dira non, Marine « fera  » un référendum pour que le peuple se positionne sur la sortie de l’ UE Si la réponse est non à la sortie, Marine démissionnera. Je pense que c’est une erreur. dans son programme ,la sortie de l’UE est une condition pour relever le pays. Donc élection =accord de fait. Pas besoin de revoter. Il y aura assez de bordel comme ça. En tout cas si Juppé est élu, l’immigration va s’amplifier avec des frontières inexistantes. Ce qui entraine déjà des tensions sur les versements sociaux , retraites etc….

    • donc ca veut dire de sortir de l’Europe qui nous coûte très chère comme dit le FN et comme font nos amis anglais

  7.  » Voter FN et Marine Le Pen aux prochaines élections –présidentielle et législatives– sera-t-il un vote utile ?  » Ne vous posez plus la question , un nouveau collabo a décidé pour vous !
    » PRIMAIRES DE LA DROITE ET DU CENTRE : RUPTURE OU CONTINUITE ? (par le général Antoine Martinez)
    La primaire de la droite et du centre est donc lancée et les Français devraient, en principe, connaître dès la fin du mois de novembre le nom du prochain président de la République. ».
    Tous acquis au système.

    • Pourquoi Spartac, vous en doutiez encore?? Martinez, Piquemal…même gamelle!

  8. absolument important de voter MLP seul rempart contre la maffia politique de nos responsables SIMPLE QUESTION aucun de ces vendus et soumis a « lislame » ne parlera de leurs revenus astronomiques ni de la réduction de 50% de ces revenus et des retraites ni de n’avoir que 2 députés par département et au mieux 1 seul sénateur de même et réduction des fonctionnaires inutiles plus de 150.000 qui sont une charge énorme la c’est motus alors que nous aurions des centaines de milliards d’économies PAR CONTRE ILS VONT CONTINUER DE NOUS ENFUMER A DONF !!!

  9. Belle analyse monsieur Faye, Marine devrait s’entourer de gens de votre valeur.
    Juste une petite rectification de fin d’article concernant Pompidou, lui aussi a été un fossoyeur à la botte du patronat et c’est Giscard qui a finalisé son programme, donc arrêtez de vouloir en faire un grand chef d’état(et mettez en avant certaines des ses casseroles) Pour le reste, c’est un magnifique « sans faute ».

  10. C’est la raison pour laquelle après 2017, si Juppé est président, peu à peu de plus en plus de citoyens découvriront de façon flagrante ce qu’ils ont toujours refusé de croire : que Juppé est un collaborateur très actif de l’Islam et un des politiciens les plus destructeurs de la Nation française et de son identité séculaire. Avec lui l’islamisation qui ne fait encore que se mettre en place avec Hollande va passer à l’étape suivante : la conversion en profondeur de notre pays en un nouveau pays musulman dans tout son fonctionnement, aussi bien à l’échelle du citoyen qu’à celle de l’appareil d’Etat. Les gens vont se réveiller… mais il sera trop tard car l’Islam sera devenu trop puissant.

    • J’aimerais une bonne fois pour toutes que le modérateur cesse de ne publier qu’une partie de mes commentaires ! Cela fait une bonne demi-douzaine de fois en quelques jours que mes commentaires en plusieurs parties sont tronqués de la première partie !

      Je suis un soutien actif de Riposte Laïque. J’ai donné même 150 euros il y a quatre jours alors que j’ai très peu de moyens. Et mes commentaires sont la plupart du temps appréciés des autres contributeurs. Alors il va falloir que désormais le modérateur cesse de ne publier qu’une partie de mes commentaires quand ils sont en plusieurs parties ! Si ce comportement se maintient, malgré les amis que je me suis fait je quitterai Riposte Laïque !

      • je crois qu’il y a un maximum de mots par commentaire. Il faut écrire votre commentaire en plusieurs fois comme beaucoup le font. Amicalement.

        • Mais justement c’est ce que je fais. C’est pourquoi je parle ci-dessus de commentaires en plusieurs parties. Or de plus en plus fréquemment la première partie manque à la publication, ce qui fait que l’ensemble n’a plus de sens vu qu’il manque la première partie. Une fois ou deux fois ça va, on peut se dire que ce sont des oublis. Mais une demi-douzaine de fois en une dizaine de jours, ce n’est plus un oubli ni un hasard. Si ce comportement du modérateur persiste je quitterai Riposte Laïque.

          • @ LislamEstUnCancer
            D’accord avec vous, on m’a fait le coup à moi aussi. D’autre part, je pense que le nombre de lettres autorisées devrait être augmenté car souvent il ne manque que quelques mots pour pouvoir terminer un message cohérent sans être obligé de le taper en deux fois.

            • Merci jino ! Oui, une zone de saisie limitée à 700 caractères c’est vraiment ridiculement faible. C’est tout à fait suffisant pour émettre des réflexions rapides, mais ici nous ne sommes pas sur 20 Minutes ou sur le Figaro nous sommes entre nous dans Riposte Laïque est c’est totalement insuffisant pour développer des idées ou exprimer une analyse même concise. Or développer et analyser c’est le propre d’un partage par des commentaires sur un sujet aussi grave et aussi important que la politique. Il faudrait au moins 1000 caractères. 700 ça va pour papoter de loisirs en quelques mots… mais c’est résolument insuffisant quand il faut détailler pour développer proprement une idée en politique.

              • Je vous soutient ! Certains de mes coms disparaissent aussi !
                Je pense qu’il doit s’agir de la part des modo, de paresse, de lassitude, car ils doivent gérer des centaines de coms et doivent les lire, alors… Ils font au plus vite
                A l’ouverture des commentaires sur le site, le nombre de caractères autorisés était de 1000. Ensuite réduit à 700. Ceci pour réduire la fatigue des modos, et faire gagner du temps – car il doivent tout lire
                On pourrait peut être le porter à 750 ?…

                • Pour moi également ,concernant I.B. l’ Homo-communiste à la mairie socialo-Hidalgo ,l’article a disparu…

      • Albert, tenez bon, le problème des commentaires scindés à plusieurs minutes d’intervalles sont un énorme problème de gestion pour la modération. Elle doit par moments gérer des centaines de posts sans compter ceux qui sont éliminés par l’antispam et autres filtres. Parfois les commentaires sont « repêchés » plusieurs heures après.
        Personnellement, il m’arrive d’être censuré un nombre de fois conséquents et je comprends aisément que RL soit prudent.
        En comparaison, je peux vous affirmer que sur certains sites il existe une censure active même lorsque vous dites simplement bonjour.
        Votre rôle ici est essentiel et vos commentaires éclairés sont importants pour nombre de lecteurs. Amitiés

  11. Si Marine Le Pen n’est pas élue présidente en 2017, en 2022 il sera trop tard. Parce que Juppé aura non seulement intensifié la présence musulmane dans l’espace public… mais il aura aussi commencé à introduire des éléments de la charia dans les textes législatifs, et il aura par ailleurs commencé à placer des Frères Musulmans dans les institutions les plus stratégiques (la Magistrature, le Conseil d’Etat, le Conseil Constitutionnel, les députés, les sénateurs, les ministères voire carrément parmi les ministres nommés, etc.) et il aura encore un peu plus diminué les pouvoirs des citoyens et aussi verrouillé la Constitution. En 5 ans il a largement le temps de détruire tout ce qui reste.

  12. Si Marine devient présidente on entre immédiatement en guerre civile à l’initiative des musulmans.

    Si Juppé devient président on entre aussi en guerre civile mais un ou deux ans plus tard et cette fois à l’initiative des français « de souche » et tous votants confondus, car Juppé va intensifier la présence musulmane (par les Frères Musulmans) donc la majorité des français qui auront voté « républicains contre Le Pen » comprendront peu à peu qu’ils ont été floués et que la politique de Juppé est la continuation de celle de Hollande.

    Dans les 2 cas ni police ni gendarmerie ni armée n’ont plus ni effectifs ni armement de guerre ni moyens financiers.

    La guerre civile est devenue inévitable.

  13. Si Juppé est élu, ce sera la guerre
    Si MLP est élue, ce sera la guerre

    Pas à l’initiative des mêmes, ni pour les mêmes raisons, mais le résultat sera le même.

    C’est du à un détail qu’on oublie trop souvent :

    – le plan B a commence en janvier 2015
    – et personne ne peut l’arrêter

    (…)

  14. La question ne se pose mm pas a moins d’hésitez entre Hollande et Sarko/juppé mais dans ce cas, vous n’avez rien à faire ici!!!

    • Ben si justement elles se posent !!
      On votera FN, parce que c’est le moins pire.
      Quant le FN dira vouloir sortir de l’UE ???
      Là on croira que peut être on pourra faire changer les choses.

  15. On ne peut pas attendre 2022 car d’ici là, la France sera totalement islamisée.
    Entre 2017 et 2022 se sera la guerre civile.

  16. SI MLP arrive en 2017, des qu’elle fera quelque chose -comme virer des clandestins- toute la bande de journaleux vont lui tirer dessus a boulets rouges et ça c’est déjà previsible! je suis pret à prendre les paris!!!!!!

  17. J’ai milité pour l’UMP et Sarko pendant 10 ans. Je suis convaincu à 100% qu’il faut voter Marine Le Pen. Juppé est un incapable, cheval de Troie de l’islam. On ne pourra jamais connaitre pire que Hollande. Sarko sera toujours vendu au quatar. L’idéal serait une alliance de toutes les droites.

  18. Si Marine Le Pen n’est pas élue en 2017, il n’y aura pas d’élections en 2022 ! Les muzz auront toutes les clés du pouvoir grâce à Juppé ou un gauchiste.

  19. Le choix est simple : soit voter pour UN candidat responsable, coupable et BENEFICIAIRE de la situation actuelle, qui aura donc tout intérêt à ce que cette situation perdure (Juppé, Sarko, Hollande et tous les autres), soit voter pour UNE candidate totalement innocente de la situation actuelle, ayant intérêt à ce que cette situation change, et là il n’y a que Marine. Mais AVANT le 1er tour il y a les primaires, droite ET gauche, qui sont une CHANCE pour Marine, et surtout pour ses sympathisants, c’est tout bien expliqué pourquoi et comment ici :
    http://resistancerepublicaine.eu/2016/09/27/pour-mettre-marine-a-lelysee-nous-avons-deux-armes-imparables-primaires-plus-bookmakers/

  20. Si elle est élue elle n’aura pas de majorité à l’AN, à cause du mode de scrutin.

    On aura une cohabitation, donc une extrême droite tempérée.

    •  » On aura une cohabitation, donc une extrême droite tempérée.  » et la guerre civile religieuse…. de toute façon .

  21. Excellente analyse à laquelle j’adhère pleinement. Seul problème et vous l’évoquez in fine , c’est que nous soyons obligés d’adopter à terme le plan B et ça hélas j’ai bien peur que c’est ce qui nous pend au nez .

  22. Les français sont un peuple décadent et ils n’ont que ce qu’ils méritent.
    L’offense faite à ceux qui ont combattu dans les tranchées et tous les autres à force de lâcheté ne se rachètera jamais dans les urnes.
    Les urnes, elles sont mortuaires.
    Il n’est pas difficile de comprendre que la civilisation pseudo européenne à déjà disparu.
    Les vers nous rongent dans nos cercueils.
    Le seul péché C qui ne sera pas pardoné sera celui contre l’esprit Saint.
    On peut danser maintenant.

  23. Avec le français de souche qui s’abreuve d’Arthur, kolanta, Drucker et de coupe du monde de foot, pour qui voter.
    Pfff.

  24. Bonjour.
    Comment pouvez vous ignorer Nicolas Dupont Aignan?
    Ignorance? Désinformation? Ou pire démagogie?

  25. Et le plan C, alors ? Vous connaissez le plan C ?
    A savoir : la suppression de la République et son remplacement par un Etat Fédéral, un ensemble de fédérations, dont une fédé catho et une fédé muzz avec leur pouvoir propre, ( GVT, lois, juridiction, Police , etc ),avec des zones ethniques peuplé uniquement de musuls. Le tout chapeauté par un GVT fédéral central.
    Il y a des indices de cette hypothèse
    Il faudra quelque années – mais pas trop – sans doute pour que cela émerge
    Qui vivra ,verra….

    • ça ressemble aux USA avec la reségrégation en cours dans plusieurs états !

  26. Les français sont majoritairement hypnotisés par les médias, et quand certains se réveillent, ils pensent à court terme, c’est à dire préserver leur intérêt personnel direct au détriment d’un intérêt général sur du long terme. Certains ici s’accrochent à l’espoir d’une révolte des policiers et militaires. C’est peu probable, car le système a largement les moyens de les mater ou de les corrompre. D’autant qu’il dispose d’une véritable milice mobilisable au son du muezzin en cas de besoin. Ce qui peut entraver la domination des crapules, c’est ce qui va se passer à l’extérieur du pays, car ils ont absolument besoin de ces soutiens financiers et idéologiques qui viennent d’ailleurs.

    • je pense que les français commencent à ouvrir les yeux, les médias sont de moins en moins crédibles à leurs yeux

  27. L’agenda favorable serait:
    – Novembre, Trump élu, le clan Clinton/Obama mis sous investigation, personne n’osera plus les soutenir
    – Décembre, le patriote élu en Autriche malgré les tricheries
    – Trump investi soutient officiellement Marine, et boycotte les LRPS
    – Grosses agitations en Italie (trop-plein de migrants, pays en quasi-faillite)
    – Accumulation de manifs de différents corps (police, pompiers, infirmiers/médecins agressés, MPT, agriculteurs, ) contre hollande
    – Luttes fratricides chez LR pour devenir calife
    – Panique chez les journaleux du système (comme itélé), qui partiront en vrille
    – Grosse tentative d’ingérence des émirs du golfe en France
    Là, peut-être Marine…

  28. Hélas, le problème est franco-français, mais la solution ne se situe pas en France.
    Seule l’élection de Trump aux USA peut faire vaciller la pyramide de la crapulerie en France. Il y a une toute petite chance, mais elle est encore faible.
    Si Trump est battu, le système mondialiste va reprendre des forces et pourra sans difficultés défaire Marine en 2017 comme prévu. Et 5 ans plus tard, il est peu probable que la situation en europe et en France soit favorable à une campagne électorale sereine, l’islamisation aura déja fait des ravages un peu partout. Le renversement de Merkel, possible aussi, interviendrait trop tard pour changer les choses chez nous.

  29. MLP ne nie pas le grand remplacement, c’est seulement qu’elle ne croit pas que cette substiitution de peuple soit le résultat d’un complot organisé.

    • Et elle a tort de ne pas y croire, vu que les comploteurs ne s’ en cachent même plus.

    • Ne dites pas cela : cela signifierait qu’en plus d’être aveugle, elle est conne !

      D’ailleurs, elle n’a pas dit cela : elle a dit qu’elle croyait à un islam de France et que la qualité de français n’était pas fondé sur la race et/ou la religion.

      Ce qui est TOTALEMENT faux!
      Mais c’est ce qu’elle a dit : pour se faire accepter de l’establishment

      Tout français sait d’expérience ce que tout républicain nie par idéologie : pour être français, il faut être blanc et de culture chrétienne, francophone et francophile

      Bingo ! En rappelant la vérité crue, On retranche 15 000 000 d’habitants au bas mot !

  30. Si c’est pas Marine en 2017, il ne restera pas grand chose de la France pour 2022. Et si elle est élue en 2017, il faudra que les français soutiennent leur vote. La racaille islamo-gaucho devra être maîtrisée.

  31. Marine a raison.
    Il faut EN PRIORITE recouvrer notre souveraineté nationale pour AGIR.

    L’Europe nous interdit TOUT, les expulsions, le social réservé aux Français, la fermeture des frontières ou l’arrêt du regroupement familial.

    Marine fera un référendum et si les français refusent de la suivre, elle renoncera à son programme et partira. Elle l’a dit. Son programme est incompatible avec l’UE

    On ne peut pas gouverner et défendre notre identité si on ne quitte pas l’Europe.

  32. Il n’est pas sûr que ce soit le bon moment d’être élue pour Marine. La France étant en faillite risque de s’effondrer dès l’année prochaine, ou l’année suivante. Si c’est Marine au pouvoir, on la rendra responsable de la situation et ce sera le retour des traîtres.

  33. LES TACHES NATIONALISTES DE LA VICTOIRE FN : l’alliance stratégique avec la Russie , l’Inde et la Chine . le FRANXIT . l’encouragement de la poussée nationaliste des peuple indo-européens et afro-asiatiques et leur libération de la tutelle impériale des religions du désert . l’Abolition pure et simple de l’entrée de la Turquie dans quelque pacte ou charte européenne de quelque nature que ce soit et établissement de sanctions contre Erdogan le fasciste et promulgation de sa sortie de l’OTAN .. Remigration manu militari immédiate par les moyens de l’Armée des migrants et autres clandestins de Calais ou de Cherbourg . Abolition de la double nationalité , du droit du sol et autres impostur

  34. LA MAJORITE NATIONALE GAULOISE : après avoir défait durablement l’UMPS par deux mandats présidentiels à Le Pen et au FN, si le Bloc Gaulois avait l’intelligence politique de lui donner une majorité législative avec un dosage savant qui surveillerait l’action gouvernementale et diplomatique du FN vers les aspirations nationalistes conformes aux couleurs qui teinteront le spectre de la majorité nationale qu’ils éliraient : De la droite radicale gaulliste la plus Barresienne , aux partis nationalistes souverainistes les plus intransigeants et les plus Maurrasiens . Alors dés le premiers jours Le Pen pourra déclarer la fermeture des mosquées , la rupture avec l’axe qataro-saoudien et .

  35. tout dépendra des Gaulois mon cher Guillaume ! et j’insiste sur le Concept idéologique et politique de Gaulois … les Gaulois c’est cette masse , ce bloc agissant , de français de souche européenne à base culturelle chrétienne ( à laquelle peut s’arrimer des citoyens d’autres origines mais qui ont la conviction idéologique de leur « Gauloisement » ) et qui a un moment T de leur prise de conscience identitaire , souverainiste , et surtout nationaliste , décidera de mettre sur la balance tout leur capital sociologique et électoral pour porter le FN au pouvoir présidentiel pour défaire l’UMPS faire disparaitre le PS et ses satellites ,ensuite de donner à Le Pen une majorité nationale

    • Franchement, les Gaulois avaient des couilles contrairement à ces moutons qui se prétendent français de souche.

Les commentaires sont fermés.