Il faut avoir peur de l’avenir

Publié le 25 juillet 2016 - par - 13 commentaires - 1 379 vues
Share

NicereligionofpeaceRalliez-vous à mon panache ensanglanté, vous le trouverez sur le chemin de la déchéance et du déshonneur ! Ce sont les mots qui me viennent à l’esprit devant l’attitude de ce président et de sa cohorte de bons à rien et mauvais à tout.

Depuis une quarantaine d’années on assiste à une transformation de la société à laquelle, nous, les enfants d’après guerre avons participé. Ce que nous n’avons pas compris c’est que sous cette apparence il y avait une mutation en dessous, en cachette. Tout cet édifice avait une ombre et un effritement invisible qui se produisaient simultanément : l’invasion de l’islam au travers d’une immigration nord-africaine et sub saharienne sans vergogne et une collaboration active d’une grande partie de nos dirigeants de quelque bord que ce soit.

Comme pendant une maladie virale avec une longue période d’incubation secrète les remèdes sont de plus en plus difficiles à mettre en œuvre. Il fut un temps où l’on pensait que tout pouvait se résoudre sans utiliser la violence. Puis progressivement, devant l’offensive de l’islam dans notre pays on se rend compte qu’il n’est plus possible d’exclure le recours cette même violence. A l’heure de l’état d’urgence, ce glissement progressif est arrivé à son terme et on s’aperçoit qu’il n’est (ne doit pas être) pas possible de résoudre le problème de la violence de l’islam et des musulmans sans avoir recours à la force. Constat de l’état de droit s’il en est. L’état de droit est l’honneur de nos démocraties, l’état de droit, l’islam et les musulmans s’en battent les flancs. On ne pourra jamais mélanger définitivement l’huile et le vinaigre, c’est impossible.

Il faut avoir peur de l’avenir, la peur est un sentiment naturel et normal de survie de tout être humain, de toute société devant l’ennemi, encore faut-il savoir le nommer. Notre société a fait un tour sur elle-même et elle devenue un monstre de compromission avec ses propres ennemis de l’intérieur, les musulmans et l’islam en général. Point n’est besoin d’aller parler de la Syrie, de l’Irak, du Mali ou de la Libye, tout ceci n’est que poudre aux yeux, simple diversion qui n’amuse que les gogos. L’ennemi est chez nous, comme les morpions ils s’accrochent, nous infestent, nous empêchent de vivre. Il faut s’en débarrasser et pour cela en avoir la volonté.

La barbarie a toujours un visage humain. C’est ça qui la rend tellement inhumaine. Alors lorsqu’on entend les divagations, les remugles, les mensonges, les contradictions, les platitudes ou autres sonneries des plus hautes sphères de l’Etat concernant la secte dont ils ne veulent pas prononcer le nom et nous laissent aller à l’abattoir (halal !) comme des animaux de sacrifice sur l’autel de leur vanité, lorsqu’ils laissent certains organiser de véritables pogroms envers les simples citoyens et les policiers, ils se font complices de cette barbarie.

Ils ont tout un répertoire évolutif au jour le jour pour justifier l’injustifiable : pas d’amalgame, stigmatisation, racisme, xénophobie, vivre ensemble, apartheid, unité nationale, front commun, souvenirs nauséabonds, islamophobie, homophobie, trumpérisation (c’est tout nouveau, cela vient de sortir)… Parole, parole encore des paroles que tout ceci. Maintenant ce que nous voulons c’est de l’ACTION.

Ces bouffeurs de curés feraient mieux d’arrêter, à la moindre occasion, d’aller tremper leurs merguez dans le couscous avec les copains musulmans et d’assurer notre sécurité.

Cassandra Troie

 

Cassandra Troie

Print Friendly, PDF & Email
Share

13 réponses à “Il faut avoir peur de l’avenir”

  1. spartac dit :

     » Il faut avoir peur de l’avenir  »
    Invitation que je ne partage absolument pas !
    Beaucoup de personnes fragiles vont s’effondrer avec ce genre de formules. Il ne faut pas confondre lucidité et peur . Il sera toujours temps d’éprouver de la peur face au danger immédiat. La peur permanente n’évite pas le danger.
    Le lâche a peur AVANT le danger, le couard a peur PENDANT le danger, Le courageux a peur APRES le danger.
    A méditer.
    Belles journées à vous ;.. quand même.

    • belphegor dit :

      Je ne suis pas d’accord avec vous. Vous confondez panique et peur. La peur sert à prévenir le danger et à maintenir en vie mais pour cela il faut être courageux et sur ses gardes. Le lâche a peur avant, pendant et après le danger. Le couard vendrait père et mère pour protéger sa vie. Le courage s’est d’anticiper, d’affronter ses peurs et certainement pas de trembler comme une feuille morte après le danger.

      • spartac dit :

        C’est votre droit ! Cela ne signifie pas que vous avez raison !

      • Boudry dit :

        intéressant…pour avoir été attaquer,ou agresser violemment,il y a fort longtemps,je n’ai pas hésiter à me défendre,au point d’avoir le dessus.
        mais après,par deux fois j’ai été pris de tremblements bien malgré moi.
        pour l’un de ces cas,les gendarmes m’ont dit qu’il s’agissait là d’un contrecoup de la peur…….la  » philosophie  » que j’en ai retiré,consistait à éviter de se trouver dans des situations  » délicates  »
        à mon âge,maintenant,de toute façon,je ne pourrais rien face à une agression,mais je ne me cache pas pour autant dans un trou….

  2. spartac dit :

     » ce président et de sa cohorte de bons à rien et mauvais à tout.  » Ce serait un moindre mal !
    La réalité est que ceux là sont COMPLICES des muzz !

  3. BALT. dit :

    Ceux qui connaissent bien l’ennemi actuel n’ont pas peur car ils savent que ce sont des lâches. Les attentats suicide sont l’oeuvre de lâches drogués au captadon. Ceux qui connaissent bien l’ennemi actuel prendront bientôt le pouvoir . Patience!

  4. Revolution dit :

    Ce que je constate : c est le changement de comportements depuis 2008 2009 : agressivite ( tout pour moi la merde pour les autres, des dechets plein les rues toujours les memes qui ramassent : les catholiques qui cherchent l harmonie entre les peuples et la beaute de l environnement collectif) des tres jeunes femmes voile integral, enceinte et avec la poussette 3 gosses autour…. Mal elevees , qui souvent hurlent avec leurs enfants ou pire les laissent tout faire . Aucune education donnee : meme dire bonjour ! C est trop pour certains. De toute facon parlent arabe pour vous exclure de toute discussion. Replies sur eux memes. Se posent toujours en victime tout en s’imposant. Les musulmans nouveaux arrivants ne sont pas comme leurs prefecesseurs gentils et travailleurs, heureux d etre en France et qui n avaient aucune haine. Leurs enfants ce sont integres et partageaient joies et peines, dialoguaient avec tous…. Apportaient leur richesse culturelle et de coeur.nouvelles preches ?

    • Saintex dit :

      Pas d’accord avec vous , désolé , il n’y a pas eu de rupture. C’est culturel.
      Pour les avoir vus depuis longtemps se précipiter pour monter les premiers dans les transport en commun, se précipiter en toute occasion de peur d’être oublés.
      Réflexe sans doute vieux comme le monde de ceux qui manquent de tout et n’ont pas été éduqués.
      En 2008 / 2009 une porte s’est ouverte.
      Merci les têtes d’œuf.

  5. aziliz dit :

    Comme si cela ne suffisait pas, les mitrés s’y mettent. Barbarin, Dubost et autres crétins ayant oublié leurs devoirs de porter la Parole du Christ et pour les athées il leur faut se méfier des adeptes francs maçons.

  6. François Desvignes dit :

    Cassandra,

    Vous terminez votre article « nous voulons de l’action’ signifiant ainsi à nos gouvernants que vous attendez d’eux des actes et vous le commencez votre article par « il nous faut avoir peur de l’avenir » signifiant que nous n’avons rien à espérer d’eux.

    Je vous réponds il ne faut rien demander ni espérer de nos ennemis : la classe politico mediatique est notre ennemie de guerre, comme la classe de Vichy put l’être, encore que je trouve à Vichy des excuses qu’on ne retrouve plus chez nos gouvernants : Vichy voulait notre bien, l’oligarchie n’organise que notre perte. Il ne faut pas confondre Ponce Pilate et Judas.

    Judas s’est suicidé, nous suiciderons la classe politico mediatique. Il ne faut donc pas dire « il nous faut avoir peur de l’avenir » puisque nous n’avons pas peur de nous battre mais en sommes fiers et impatients,

    Comme nous voulons la guerre pour suicider Judas, il faut seulement dire :

    Nous les vaincrons !

    • jan-vrai-patriote-qui-se-fera-enterrer-en-France-! dit :

      Judas ne s’est pas suicidé….

      • François Desvignes dit :

        « pris de remords, il rapporta les pièces d’argent aux grands prêtres et aux anciens, en disant : j’ai péché en livrant un sang innocent […]. Alors, il se retira en jetant l’argent du côté du sanctuaire et alla se pendre » (Matt. 27,5, TOB / Traduction œcuménique de la Bible, éd. Cerf).

        • jan-vrai-patriote-qui-se-fera-enterrer-en-France-! dit :

           » Judas qui a été le guide de ceux qui ont pris Jésus ( … ) Celui ci donc s’était acquis un champ avec le salaire de l’iniquité, et, étant tombé la tête en avant , s’est crevé par le milieu, et toutes ses entrailles ont été répandues . Et ceci a été connu de tous les habitants de Jérusalem, de sorte que ce champ là est appelé dans leur dialecte Aceldama, c’est à dire  » le champ du sang  »
          ( Actes des Apôtres. Chap 1, versets 15 – 20 )
          :-)