1

Faute de soignants, combien de morts, cet été à l’hôpital ?

La France dans les années 2000 était célébrée jusqu’aux USA pour ses services de soins, qui étaient considérés comme le modèle en la matière. Michael Moore dans son documentaire Sicko (2007) montre le double scandale du système de soin américain. D’une part,  les sociétés d’assurances refusent d’assurer les plus fragiles – quitte à les laisser mourir -, et d’autre part elles refusent de prendre en charge les soins des Américains lorsque ceux-ci deviennent trop coûteux – quitte à les laisser mourir eux aussi. Michael Moore ne pouvait donc que s’extasier devant notre système hospitalier français, gratuit et efficace…

Mais c’était avant… avant 15 ans de politiques européistes menées par le duo Castex-Bachelot dès 2010, Marisol Touraine, et Olivier Véran, sous la responsabilité du criminel Macron…

Cette semaine les médecins hospitaliers ont sonné l’alarme : « Il va y avoir des morts »  dès le mois de juin,  par manque de moyens et de personnel !

Christophe Prudhomme (syndicaliste) explique : « Quand on dit le système va s’effondrer, il faut savoir quelles vont être les conséquences. Ce sont des personnes qui n’auront pas de soins appropriés et il va y a voir une surmortalité par défaut de prise en charge et par manque de moyens ».

Il renchérit : « Cet été, il va y avoir des morts, des gens qui vont mourir parce qu’ils n’auront pas de prise en charge adaptée en temps et en heure, qui vont stagner sur des brancards, sans une surveillance suffisante. Il faut dire les choses telles qu’elles sont. »

Même son de cloche chez Rémi Salomon (APHP) qui évoque  un « risque imminent de rupture des soins ».

Manque de personnel vraiment ? Or ce personnel existe, ce sont les non-vaccinés qui sont suspendus et qui attendent que l’orgueil imbécile, déplacé et criminel de ce gouvernement cesse enfin, et que les ministres signent les décrets leur permettant de retourner au travail, espoir permis car  de nombreux pays européens sont revenus à la raison, et ont réintégré le personnel suspendu, comme en Allemagne ou en Angleterre.

Car comment justifier en mai 2022 la suspension des non-vaccinés ? On sait désormais que le vaccin n’empêche aucunement la transmission, alors le prétexte du cluster avancé par Olivier Véran et sa remplaçante Bourguignon  n’est qu’une fake news ! D’autant que plus on vaccine,  plus on s’aperçoit que les vaccins n’empêchent ni les formes graves, ni la mort comme le prouvent les deux schémas ci-dessous.

Image

Image

Et que dire également du Portugal ? Ce pays connaît également une vague sans précédent, avec une population vaccinée à 95 % !

Image

Quant aux effets secondaires, les chiffres qui sont fournis avoisinent désormais les 2 à 3 % des populations, une boucherie ! Ce désastre a été rendu possible parce que tous ces pays  ont interdit les soins en obéissant à la ligne Bill Gates-OMS et ont préféré un vaccin toxique !

La raison et la connaissance des mécanismes des pandémies nous inciteraient donc à reprendre en main notre souveraineté sanitaire. Que décide Macron, la pourriture, cette semaine à Lyon ? Il déclare que  ❝L’OMS est la seule institution légitime pour garantir la sécurité sanitaire universelle, et nous permettre d’avoir une réponse coordonnée, unie et solidaire.❞ Oui, il appelle à renforcer le pouvoir de cette institution corrompue, au service du Big Pharma américain, pour nous enchaîner définitivement à ces institutions mondialistes prédatrices !Macron et Tedros à Lyon lundi pour le centre mondial de formation de l'OMS

Pendant ce temps-là, les hôpitaux ferment et cet été il faudra prier pour éviter  de tomber malade !

Marquis de Dreslincourt