Féminicides : Sandra, Salomé, Amandine, victimes de la propagande pro-métissage ?

Publié le 4 septembre 2019 - par - 163 commentaires - 6 073 vues
Share

Sandra Baumann a été poignardée et lacérée dans sa baignoire par son petit ami Dickson Thuggy Frimpong

Strasbourg, avril 2019. Sandra Baumann, 25 ans, retrouvée morte le 17 avril dans la baignoire ensanglantée de son appartement. Son corps était couvert de plaies.

Son compagnon immigré ghanéen, Dickson Thuggy Frimpong, 24 ans, « un garçon doux et gentil », est soupçonné de l’avoir tuée. Mis en examen pour meurtre par conjoint, il a été placé en détention provisoire.

Il y a trois mois, ils s’étaient disputés, « elle avait l’intention de le quitter mais ça ne s’est pas fait ». Que s’est-il passé ce soir-là ? C’est ce que veulent à tout prix savoir Robert et sa femme Danielle, « pourquoi il l’a tuée comme un animal sans se retenir et surtout quand il s’est aperçu de ce qu’il a fait pourquoi n’a- t-il pas appelé les secours ? « 

Les fachos font de la récup

« Les fachos utilisent vraiment la moindre petite anicroche de la vie conjugale merveilleuse issue du multiculturalisme pour dénoncer l’enrichissement culturel prôné par les progressistes bobos gauchos écolos. » (@tktmartin)

Quelques réactions désespérantes sur Twitter :

– La Blanche se met avec le Ghanéen car il est sexuellement parlant plus fourni… La propagande immigrationniste l’encourage aussi. Après on oublie de dire que l’Africain a souvent une réaction patriarcale où la « femelle » est soumise aux désirs de l’homme… et couic… égorgée…

– C’est malheureux mais elle aurait dû plus attentive dans le choix de son concubin ! Cette racaille arrive en France et se croit toujours en Afrique ou l’homme palabre sous le baobab pendant que leurs nombreuses épouses bossent !

– Bien fait pour sa gueule. Quand elles comprennent leurs erreurs, en général, c’est trop tard. Franchement, rien à cirer Quand tu croises ces connes, elles te traitent de raciste, te prennent de haut. Eh bien, parfait, comptez pas sur moi pour m’apitoyer.

– Il n avait pas les codes, pas d’amalgame, il faut lui laisser le temps de se civiliser

– Bonjour, j’ai un conseil à donner à mes amies femmes pour réduire les chances de se faire battre, violer ou pire par son copain : prenez-en un Français. Voilà ! Bisous.

Salomé, 21 ans, massacrée par Amin M, 26 ans.

Cagnes-sur-Mer, septembre 2019.

Traumatisme crânio-facial, plaie du crâne postérieur, hématome et abrasions de la face, déformation du nez, traumatisme au niveau du cou avec ecchymoses et abrasions sur les membres et le dos.

Kanil témoigne : « La fille criait des cris de mort. Il sautait sur elle comme sur un trampoline ». Glaçant.

Le petit ami de la victime, découverte tuméfiée dans une benne à ordures, a été interpellé. (le 2 septembre 2019, source donnée par @LeBaronRouge55)

“Elle était sous emprise” raconte l’ancien employeur de Salomé, tuée à Cagnes-sur-Mer. « Je l’ai dans la peau », lui avait-elle confié. Et selon lui, il n’y a aucun doute : la jeune femme était harcelée par son compagnon et pleurait régulièrement au travail.

Serge Noël est pâtissier à Grasse et décrit Salomé comme une employée modèle, une jeune fille souriante, dynamique et volontaire. Embauchée début mars après avoir arrêté ses études, elle démissionnera au bout de trois semaines.

« Elle est partie sous la pression de son petit copain, qui à mon avis n’acceptait pas qu’elle travaille. Il nous a même harcelés en nous appelant jusqu’à 11h du soir. » 

L’ancien employeur de Salomé précise que souvent, le petit ami passait des heures sur un banc, face à l’établissement, pour surveiller Salomé. Il précise que la jeune fille pleurait souvent pendant ses heures de service.

Récemment, Salomé avait quitté Grasse pour s’installer, avec son petit ami, dans une résidence de Cagnes-sur-Mer, malgré les mises en garde de ses proches, et de son employeur Serge Noël :

« J’ai eu le malheur de lui dire : Tu attends quoi ? De finir dans un cercueil ? Malheureusement, je n’aurais peut-être pas dû avoir ces paroles à l’époque […] J’ai eu un pressentiment. »   (source : France 3)

Lucie quitte Yacine pour un Blanc : il la séquestre et la viole, menace de l’exciser et de violer l’enfant qu’elle porte dans son ventre

Elle va chercher du bois dans la cour pour alimenter la cheminée : la jeune femme se retrouve quelques instants plus tard dans une situation dramatique. D’après le rapport d’enquête, détaillé ce lundi devant la cour d’assises de Saint-Omer, Yacine envisageait depuis plusieurs jours de la retrouver à son nouveau domicile de Bonningues-lès-Calais. Ce qu’il a fait ce jour-là, par le train depuis Liège puis en taxi.

Après être passé au-dessus d’une barrière puis être rentré dans la maison via la véranda, il frappe Lucie dans le dos, puis il la traîne par les cheveux jusque dans la chambre. L’homme l’attache aux barreaux du lit, avec un fil de fer pour la main gauche, et une chaîne et un cadenas pour le pied droit.

« Elle bougeait trop, j’ai dû l’attacher pour discuter », a expliqué l’accusé dans son box.

Il l’insulte, la menace de l’exciser, de violer l’enfant dont elle est enceinte à l’époque. Lucie portait l’enfant de son nouveau compagnon et en était à son huitième mois de grossesse. S’ensuit, d’après le dossier, un épisode où l’homme ordonne à Lucie de « faire une fellation et lui pince même le nez pour qu’elle ouvre la bouche ». La mère de famille qui a deux enfants avec Yacine aurait ensuite été violée à plusieurs reprises. […]

Sur l’une des portes de l’habitation, Yacine a inscrit « Bâtard de Français, voleur de femme, gros lard », ce qui laisse à penser que l’homme n’a jamais digéré la rupture. […]

https://madame.suavelos.eu/elle-le-quitte-pour-un-blanc-il-la-sequestre-et-la-viole-menace-de-lexciser-et-de-violer-lenfant-quelle-porte-dans-son-ventre/

Val-d’Oise. Amandine, attaquée au couteau par son ex devant leurs enfants à Margency

Tentative de féminicide, juillet 2019.

Dimanche 7 juillet, Djamel F. 38 ans a été interpellé après avoir tenté d’égorger son ancienne conjointe, à Margency (Val-d’Oise). La femme de 25 ans a été opérée.

Depuis le pas de la porte d’entrée jusque sur le trottoir, de nombreuses traces de sang qui témoignent de la violence de l’agression. C’est là, devant son pavillon de la rue Roger Salengro qu’Amandine, mère de famille de 25 ans, a été secourue par des riverains, dimanche 7 juillet, après avoir été agressée à l’arme blanche au cou par son ancien compagnon.

Je l’ai vue tomber devant sa porte, elle pissait le sang. Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit, je suis encore traumatisée », lâche Tinah, une voisine, la voix tremblante. « Elle gémissait au sol, il y avait plein de sang. Le voisin d’en face lui a fait un point de compression à la gorge jusqu’à l’arrivée des secours. On avait peur que l’artère carotide ne soit touchée. »

La propagande incessante en faveur du métissage et de l’immigration africaine

Ces femmes ont-elles été touchées par la propagande incessante de faveur du mâle exotique venu d’ailleurs ? Certainement.

.

.

Un migrant syrien de 20 ans viole un enfant de 3 ans

Un migrant syrien, Alshahada Thamer, 20 ans arrêté pour avoir violé un garçon de 3 ans dans le camp de réfugiés d’Agia Eleni, dans le nord-ouest de la Grèce. L’enfant de trois ans a couru vers sa mère en pleurant et en saignant. (15 nov. 2018, source). Ce n’est pas un féminicide, mais j’avais envie de le mettre.

Les statistiques ethniques sur les féminicides

Sur les 100 féminicides, combien sont-ils l’œuvre d’immigrés ? Il faudrait en effet vérifier chaque cas.

Problème : Nous n’avons pas le droit de recourir aux statistiques ethniques en France. Si les journaux donnaient systématiquement les prénoms et noms des agresseurs et victimes, ce serait plus facile.

Pourquoi interdire ces statistiques ethniques et religieuses ? Les résultats seraient très « stigmatisants » ? Eh oui, il suffit juste de regarder la couleur de la population carcérale pour comprendre pourquoi les statistiques ethniques sont interdites.

Quelle est la part du crime d’honneur dans ces féminicides ?

70 % des prisonniers en France sont musulmans. Alors qu’ils ne représentent pas 70 % de la population.  « En France, parmi les 67 500 personnes derrière les barreaux, on estime que 70 % sont […] lesobservateurs.ch Et ce n’est pas tout : énormément de criminels sont relâchés car la justice est très laxiste en général et encore plus laxiste en faveur des personnes non blanches.

– Nos voisins germaniques ont quelques statistiques ethniques qui montrent l’ampleur du désastre migratoire sur le pays. Les demandeurs d’asile en rouge foncé sont surreprésentés dans toutes les sortes de crimes (homicides, viols, cambriolages, agressions) par rapport aux étrangers (en rouge) et aux Allemands (en rose clair) pour lesquels la distinction n’est pas faite entre Allemands de souche et allemands d’origine immigrée.

.

 

Voir l’article : 70.000 agressions de migrants recensées sur une carte

Le viol, arme de guerre

À côté du crime d’honneur qui touche les femmes mariées à des musulmans lorsque celui-ci s’estime lésé d’une quelconque façon, le viol est une arme utilisée en temps de guerre pour terroriser les populations.

Or l’islam est en guerre contre l’Occident depuis 1 400 ans. Il est donc normal que des immigrés musulmans se sentent investis d’une mission guerrière en arrivant dans l’Occident infidèle.

Voir dans le terrorisme islamique, le djihad multiséculaire l’expression d’un déséquilibre mental, la conséquence de la pauvreté ou d’un syndrome post-traumatique sert juste à excuser l’islam et l’immigration islamique et permet de continuer à renforcer les causes réelles du massacre continu des Européens depuis l’arrivée de l’islam.

Indépendamment de l’islam, de nombreux migrants africains, même non musulmans, détestent les Blancs, la France, l’Occident.

Des femmes inconnues des agresseurs se font donc régulièrement aborder, insulter, harceler, cracher dessus, agresser, violer, tabasser, voire tuer juste parce qu’elles sont blanches et non musulmanes.

En Suède, les viols et les féminicides ont connu un boom spectaculaire dont la courbe ascendante suit exactement l’accroissement du nombre de migrants africains et moyen-orientaux dans le pays depuis 25 ans. Il est à craindre que ce soit exactement la même chose en France.

.

.

Le génocide des peuples européens mis en place par l’Union européenne

C’est tout bonnement un génocide larvé sur les peuples européens, autorisé, financé et mis en place par Merkel et Macron et tous ceux qui sont à la tête de l’UE, Juncker et sa remplaçante allemande Von der Leyen, Mogherini, Avramopoulos, etc.

Ces féminicides et ces viols ne sont qu’un aspect de cet immense génocide.

Voir : 

Macron, Belloubet et Castaner préparent le génocide du peuple gaulois réfractaire

Oui, Macron prépare bien le génocide des Européens : démonstration

Julien Martel
Print Friendly, PDF & Email
Share

163 réponses à “Féminicides : Sandra, Salomé, Amandine, victimes de la propagande pro-métissage ?”

  1. amandinelonchamp dit :

    Pour le cas où mon commentaire se serait perdu, je le recommence .Emission Faites entrer l’accusé — Affaire Zibha , l’homme du ferry. L’histoire d’un homme de ménage Algérien de 48 ans qui a assassiné en 2007 son ex -compagne de 27 ans Anne -Laure , femme ingénieur dans le domaine nucléaire parce qu’elle l’avait quitté .

  2. amandinelonchamp dit :

    Faites entrer l’accusé –Affaire Zibha , l’homme du ferry. L’histoire d’un Algérien de 48 ans homme de ménage qui a assassiné en France son ex -compagne femme ingénieur de 27 ans en 2007 parce qu’elle l’avait quitté.

  3. AFMC98000 dit :

    Lrs femmes blanches en.recherche d’exotisme sexuel savent parfaitement le risque qu’elles prennent en se mettant en couple avec ces sauvages. Les faits divers sont éloquents, il suffit de lire le journal pous tout savoir sur les mœurs de ces migrants.

  4. laurent barre dit :

    Pourquoi les noms des assassins ne sont pratiquement jamais donnés ?
    A-t-on peur que les chances pour la France soient majoritaires ?
    A-t-on peur que les pratiquants d’une certaine religion d’amour et de paix soient sur-représentés, ceux dont le verset IV-24 de cette religion ordonne de frapper ses épouses ?

    • amandinelonchamp dit :

      Frappe ta femme tous les jours, si tu ne sais pas pourquoi, elle , elle le sait .iI est marrant votre pseudo, j’en connaissais un autre : Laurent Outan.

  5. joel (1) dit :

    Les femmes sont des êtres soit charmant mais aussi irationnels sans cesse dans l’émotion et le sentimentialisme! Elles recherchent des émotions juvéniles le tout manipulé par les agents du mondialisme républicain et franc maçons qui eux planifient leurs accouplement avec des soldats du Mordor! ((((On meurt par où on pèche)))) Tant pis pour elles, elles ont fait le choix de l’interdit. Elles en meurent, c’est bien triste surtout pour leurs familles mais… Car je dois le marteler: C’est leur choix et non le nôtre nous Blancs Chrétiens civilisés mais cependant ostrascisés par l’appareil d’état qui lui provoque le métissage honteux et extrêmement dangereux à l’adresse des femmes Françaises.

  6. saurer dit :

    Le chemin de croix des Bécassines qui se font prendre au piège du kalergiricide, ne fait hélas que commencer …