Femmes enceintes à la rue : j’ai deux solutions…

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/11/27/en-france-le-nombre-de-femmes-sans-papiers-enceintes-ou-avec-enfants-en-bas-age-a-la-rue-ne-cesse-de-croitre_6151860_3232.html

Lorsqu’il s’agit d’enfants, c’est STOP !
Un enfant est innocent. Il n’a rien demandé à personne. Encore moins d’avoir été ensemencé par un géniteur d’acabit racaille. Il a besoin de toute notre protection.

Je vais vous dire, même si personne ne m’a demandé mon avis, ce que je ferais si j’étais présidente de la République. Je mettrais en place un Ministère de la Répartition des Cas de Gestation (MRCG). Pas assez de bâtiments historiques entièrement restaurés et dûment chauffés pour y abriter le nouveau ministre, pardon, la nouvelle ? Et si on virait Bruno Colleroulez ? Déjà qu’il ne sert à rien du tout ?

Pour commencer, les Françaises. Hop, dans une maison chauffée.

Parmi celles-ci, celles qui, de plus, ont été jetées à la rue par les hasards de la vie, à savoir l’incapacité de l’omnipotence en place. Celles qui ont été violées, battues, meurtries. Cette catégorie aura droit à un confortable logement gratuit pendant 3 ans. Interdiction au « papa » d’y pénétrer. Pas assez de surface habitable ? Là aussi, j’ai une solution : on expulse toutes les familles de racailles. Hop !

Je n’y crois pas : je lis que des femmes sans papiers occupent une entreprise du 11e arrondissement de Paris pour demander leur régularisation ! Elles n’ont pas la patente requise, et on ne les repousse pas ? Curieux, personnellement, j’ai été empêchée d’entrer dans un musée il y a peu, alors que je suis parfaitement identifiable et – sans me vanter – un enrichissement pour mon quartier. Croyez-moi si vous voulez !

Si j’étais la chef d’Etat, du haut de mon trône d’or, je commencerais par refuser : Non mais quoi, vous voulez peut-être aussi mon code d’identification bancaire ? Et le Sèvres dans lequel je me restaure ? Mes Richelieu 7 œillets VEAU BOX NOIR COLLECTION BLACK TIE de Weston également ?

Dans une tribune au « Monde », beaucoup s’alarment de la situation des femmes enceintes et des enfants vivant dans la rue. Les indicateurs de développement humain d’un pays en termes de santé périnatale sont parmi les plus probants. Or le récent rapport de Santé publique France sur la santé périnatale est alarmant.

En Ile-de-France, le cas des étrangères sans papiers et de leurs bébés est extrêmement préoccupant. . Ces femmes et leurs enfants, généralement d’origine africaine et maghrébine (Kilucru ?), sont en danger.
Et nous avec elles ! Un bébé né dans la rue est destiné à l’Aide sociale à l’enfance et acquerra immanquablement le même profil que son géniteur ! Le thème des femmes à la rue est devenu « grande cause régionale » dès 2017.
Les plus exposées sont les étrangères récemment arrivées.

Moi présidente, je les mettrais au chaud. Assurerais une délivrance comme il faut. La péridurale n’étant pas halal, il faudra donc l’éviter. Et leur donnerais le choix :
Première solution : l’Etat (avec l’argent des mécréants dont vous voulez la disparition) vous embarque vous et votre bambin dans un jet en direction du Maghreb, non sans vous avoir dotée d’un Baby Gift Set contenant des Pampers, un tube de Bepanthen, un bain moussant pour bébé, un biberon et un sachet de lait en poudre. Nous ne sommes pas des gredins !

Seconde solution : vous rentrez seule à Boulanouare et nous laissez l’enfant dès le cordon tranché, afin que le petit ne puisse même pas apercevoir votre torchon islamique !
Si pour devenir Française il suffisait de se faire mettre enceinte, ce serait CADEAU pour toutes les hyper-pigmentées en demande d’insertion.

Anne Schubert

P.S. : rassurez-vous, je suis persuadée que Brichel et son complice vont se saisir de la cause, ils adorent les petits. « J’ai appris à mieux aimer les Français. J’aime la France encore plus follement qu’avant ». (15 décembre 2021) qu’il proclamait….
La question de l’enfance malheureuse : passage obligée pour une first lady.

image_pdfimage_print
6
1

13 Commentaires

  1. (« il n’a rien demandé à personne » ouh-là), les mêmes qui défilent en faveur d’une IVG institutionnelle. (200 000 par an quand mme).

  2. Ben elles n’ont qu’à retourner dans leurs bleds. Elles seraient toujours à la rue mais elles auraient des papiers (qu’elles ont volontairement détruit avant de passer la frontière).
    Peut-être que l’immonde pourrait leur faire un peu de place dans quelques bureaux chauffés ? Pour une fois, leurs grasses subventions serait utile.

  3. Arrêtons de faire pleurer dans les chaumières, les gosses qui sont dans la rue, sont à 99 % des gosses de rooms. Ces derniers s’en servent pour faire la manche. Ils se placent à un feu, les gosses à côtés par terre pour apitoyer les gogos. TT comme les femmes assises à même le sol en train de faire la manche. Elles ont l’habitude j’en ai vu à côté d’un banc, s’assoire sur le bord du trottoir pour allaiter les bébés. D’autres descendent du bus gratuit, par groupes de 10 et viennent faire la manche en ville, lorsqu’ils ne déparquent pas d’une mercedes pour venir faire la manche !

    • Une patriote En plus, l enfant n est pas tjrs le leur et il est drogué pour « dormir » C est une mafia, j ai vu le chef venir prendre la récolte monétaire à la sortie d un GS Lidl Les roms mendient, volent etc pour se faire construire de grandes maisons au pays

      • Mieux que cela, ils ont tellement de culot que rien ne les arrête. Il y a quelques mois, un room en pardessus faisait la manche dans les rayons de CORA. Je lui ai dit que c’était interdit et qu’il n’avait rien à faire à l’intérrieur du magasin. Un chargé de rayon la signalait aux vigiles pour le virer du magasin.

  4. C’est absolument affreux ce qui se passe…
    Pauvres bambins : je suis bien d’accord avec vous.
    C’est très difficile de traiter de ce sujet. Bravo à vous !

    Déjà, se retrouver à la rue, c’est INSUPPORTABLE, mais en plus avec un bébé… Comment font nos politiques pour supporter des situations pareilles sans moufter ? Chaque être vivant a besoin d’un minimum vital pour vivre dignement et en sécurité : il semble que les décideurs n’ont qu’une mécanique éraillée à la place du cœur.
    Ca devient de plus en plus le bordel et le Tiers-Monde en France !

    •  » Comment font nos politiques pour supporter des situations pareilles sans moufter ?  » .
      Ils les créent ( j’ai un doute sur l’orthographe du verbe ) ces situations !!!!!!!!!!.

      • adagiocrescendo : vous avez raison : « mouffeter… »

        J’étais la tête dans le guidon, le doute ne m’a même pas effleurée. Merci !

    • Fabiola Dans mon quartier islamisé, c est connu qu il faut faire un enfant pour avoir un logement, de même il faut faire tant d enfants puis faire quelques ménages déclarés et la femme a une retraite entiere sans avoir pratiquement jamais travaillé Quant aux hommes , c est encore mieux, les « enfants braguette » de plusieurs épouses ( en France ou au pays » lui assurent largement de ne pas travailler et…une mercedes Les enfants comme l amour pour les femmes, c est pas pareil dans leurs têtes que dans la mentalité occidentale, ils ont d autres cultures Faut pas comparer même si on emploie le même vocabulaire

      • Exactement.
        Pendant le face à face Gbagbo/Ouatara en côte d’ivoire, ça dérangeait pas certains d’empaler des gamins sur des piques de portails, et je sais de quoi je parle.
        On n’a pas tous le même logiciel pour ces choses là, les gens qui vivent ici s’en rendent compte maintenant, mais c’est un peu tard selon moi.

        • cosa nostra Oui et on les a en France ! traverser la méditerranée en 4 h avec des bateaux passeurs ne change ni vos croyances ni vos comportements…Ils ne sont pas vraiment civilisés, en dessous on retrouve vite le sauvage ou le fanatisme religieux Et à part des exceptions ( dont métis) il leur est difficile intellectuellement de devenir ingénieur…Mais si on dit cette réalité et la violence ( loi du plus fort)not sur les femmes ( ou les autres clans ou….les esclaves) on vous traite de racistes ! et le vaudou et les sorciers n arrangent pas les choses non plus ni le coran La France est entrainée dans le tiers monde

Les commentaires sont fermés.