Ferguson : ce qu’il s’est vraiment passé il y a un an…

Publié le 26 novembre 2014 - par - 7 689 vues
Share

Depuis plusieurs jours, en boucle, nos prétendus journalistes nous racontent la fable du crime raciste de Ferguson, dont on commémore le premier anniversaire. Une bonne occasion pour rediffuser cet article de Maxime Lépante, qui remettait les pendules à l’heure, et épinglait, outre la caste médiatique, la haine des Blancs affichée par l’inévitable Taubira.

Le 25 novembre 2014, la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, a publié, sur le site Twitter, trois messages (« tweets ») accusant les États-Unis et les Américains de racisme latent et de ségrégation raciale et sociale, suite à la décision d’un grand jury américain de ne pas poursuivre un policier blanc qui avait tué, en état de légitime défense, un criminel noir dans la ville de Ferguson (Missouri), le 9 août dernier. (1)

Peu après, sur France-Info, Christiane Taubira a répété ses accusations, déclarant : « On se rend compte que ça n’arrive qu’aux-mêmes (…) Ce sont des gamins afro-américains (…) Il y a le problème encore d’un certain nombre de clichés, de représentations, de préjugés qui peuvent créer des réflexes terribles (…) Quand ce sont des vies qui sont arrachées ainsi, c’est encore plus insupportable ». Puis, tournant sa vindicte contre notre pays, elle a ajouté « évidemment qu’il y a du racisme en France ». (2)

Comme nous allons le montrer, ces accusations de Christiane Taubira sont de grossières calomnies, remplies de clichés et de préjugés racistes envers les Blancs.

————————————————————————————————————

Sur l’obsédée raciale qu’est Christiane Taubira, lire nos articles :

– Taubira et les singes : Pour la Garde des Sceaux, les Noirs sont-ils une race supérieure ?

http://ripostelaique.com/taubira-et-les-singes-pour-la-garde-des-sceaux-les-noirs-sont-ils-une-race-superieure.html

– Affaire Taubira : Minute doit cesser d’insulter les singes et les bananes !

http://ripostelaique.com/affaire-taubira-minute-doit-cesser-dinsulter-les-singes-et-les-bananes.html

– Réponse à une amie de gauche qui défend Taubira

http://ripostelaique.com/reponse-a-une-amie-de-gauche-qui-defend-taubira.html

————————————————————————————————————

Rappel des faits

Le 9 août 2014, à midi, dans la ville de Ferguson, le policier Darren Wilson, 28 ans, au volant de sa voiture, croise deux Noirs qui marchent au milieu de la chaussée de la rue Canfield (Canfield Drive). (3)

Darren Wilson fait le rapprochement avec le signalement d’un criminel qui, en compagnie d’un complice, vient de voler une boîte de cigarillos de 48 dollars dans une épicerie proche et de bousculer l’employé qui tentait de l’empêcher d’en sortir.

Alors que Darren Wilson s’adresse au plus grand des deux Noirs, Michael Brown, celui-ci s’avance vers la voiture, passe sa tête par la fenêtre, agrippe le policier, le frappe au visage, puis tente de s’emparer de son arme de service et de la retourner contre lui.

Le policier réussit à faire feu à deux reprises, poussant le criminel à prendre la fuite. Darren Wilson sort alors de sa voiture et se lance à la poursuite de Michael Brown.

Après une course d’une soixantaine de mètres, le criminel s’arrête, fait demi-tour, et se rue vers le policier, qui lui intime l’ordre de s’arrêter.

Comme Michael Brown continue de foncer vers lui, Darren Wilson lui tire dessus à 10 reprises, l’atteignant 6 fois et le tuant finalement.

Tous ces événements ont eu lieu en moins de 90 secondes. (4)

Darren-Wilson-face-1-REDUIT

L’ecchymose sur le visage du policier Darren Wilson, frappé par Michael Brown alors qu’il était assis dans sa voiture.

L’enquête

Le 24 novembre, au terme de trois mois d’enquête, le procureur du comté de Saint-Louis annonce que le grand jury – composé de neuf Blancs et de trois Noirs – a décidé de ne pas inculper le policier qui a tué Michael Brown.

Pendant ses auditions, le grand jury a entendu pas moins de soixante-dix témoins, examiné des centaines de photos et documents et écouté trois médecins légistes.

Dans un geste rarissime, le procureur rend publics toute l’enquête du grand jury (auditions, débats) ainsi que les compte-rendus d’autopsie, les tests pratiqués par les laboratoires scientifiques (balistique, microscopie, ADN…), les témoignages et les photos faites sur les lieux par la police. (5)

L’autopsie

Michael Brown avait 18 ans. Il était surnommé « Big Mike » en raison de son gabarit (6 pieds 4 pouces, soit 1m93, pour 292 livres, soit 132 kg).

Lors de l’autopsie, des traces de marijuana sont retrouvées dans son sang.

Sur sa main droite, des résidus de suie prouvent qu’elle a été en contact direct avec l’arme du policier.

L’autopsie établit que les 6 balles qui ont touché Michael Brown l’ont pénétré par l’avant du corps, donc que ce dernier faisait face au policier quand il lui a tiré dessus.

L’autopsie révèle aussi que seule la dernière balle tirée par Darren Wilson, en plein front, était mortelle.

Enfin, les traces de sang retrouvées sur la chaussée, à 25 pieds (soit 8 mètres) du corps de Michael Brown, démontrent que le criminel avait continué à avancer vers le policier après avoir été touché par les premiers projectiles non mortels, forçant Darren Wilson à continuer à tirer pour se protéger – et qu’il se trouvait à seulement 8 pieds (soit 2 mètres 40) du policier lorsque Darren Wilson avait tiré la dernière balle. (6)

Les preuves ADN

Les techniciens de la police scientifique découvrent la présence de l’ADN de Michael Brown sur la face extérieure de la porte conducteur de la voiture de police, sur la face intérieure de la porte conducteur, sur le haut de la cuisse gauche du pantalon du policier, sur la chemise du policier et sur son arme, ce qui prouve que le criminel a pénétré dans la voiture, a touché le policier et a tenté de saisir son arme. (6)

Les témoins

Devant le grand jury, douze Noirs, habitants de Ferguson, témoignent sous serment que Michael Brown n’avait à aucun moment levé les mains en l’air (alors que le policier lui en intimait l’ordre) mais que, au contraire, après avoir fait demi-tour, il s’était rué vers Darren Wilson, confirmant son récit des événements. (7)

Ces témoins déclarent aussi, devant les membres du grand jury, qu’ils craignent pour leur sécurité personnelle, car ils ont peur d’être agressés par la foule des émeutiers noirs dont ils contredisent les mensonges.

Thomas-Sowell-2-bandeau

Thomas Sowell, professeur au Hoover Institute de l’Université de Stanford, auteur de plus de 50 livres d’économie et de sociologie, a dénoncé, dans un article, les personnes qui s’acharnent à accuser le policier Darren Wilson, alors que l’enquête du grand jury a établi son innocence. Exemples à l’appui, il y rappelle aussi que les émeutes comme celles de Ferguson ne profitent qu’aux « démagogues raciaux » que sont de nombreux politiciens noirs. (8) (9) (10)

Pour Taubira, les faits comptent moins que sa haine des Blancs

Bien que l’autopsie, l’ADN et les témoignages prouvent, de façon irréfragable, que Michael Brown a attaqué Darren Wilson, obligeant ce dernier à de se défendre en état de légitime défense, Christiane Taubira n’a pas hésité à accuser publiquement le policier d’être coupable.

Pour Christiane Taubira, peu importent les preuves : Darren Wilson est Blanc, donc il est coupable !

Pour Christiane Taubira, les Blancs n’ont pas le droit de se défendre quand ils sont attaqués par des Noirs !

Pour Christiane Taubira, le policier, parce qu’il est blanc, aurait dû laisser le criminel noir l’assassiner !

La vidéo du vol commis par Michael Brown

Peu après la mort de Michael Brown, une vidéo contenant les images filmées par les caméras de surveillance du magasin, le montrant en train de voler le contenu d’une boîte de cigarillos dans une épicerie et de bousculer l’employé qui tentait de l’empêcher d’en sortir, a été rendue publique.

Dans cette vidéo, Michael Brown porte un bermuda beige, un tee-shirt blanc et une casquette rouge ; son complice, lui, porte un bermuda gris clair, un tee-shirt noir et une coiffure afro.

0:13 : Michael Brown et son complice entrent dans l’épicerie.

0:57 : Michael Brown se penche par-dessus le comptoir et s’empare d’une boîte de cigarillos.

0:59 : Il en renverse le contenu par terre.

1:03 : Il repose la boîte sur le comptoir.

1:08 : Il ramasse par terre les cigarillos.

1:14 : Ses deux mains sont remplies de cigarillos.

1:15 : L’employé sort de derrière son comptoir et poursuit Michael Brown.

1:27 : L’employé s’interpose entre Michael Brown et la sortie.

1:29 : Michael Brown repousse violemment l’employé.

1:32 : Il se dirige vers l’employé avec une attitude menaçante.

1:35 : Il sort de l’épicerie, tenant son butin dans sa main droite.

L’interview de Darren Wilson

Darren Wilson est un policier sans histoire, qui n’a pas reçu un seul blâme pendant ses 5 années passées dans la police. (11)

Par contre, il a été récompensé, lors d’une cérémonie officielle, pour « travail policier exceptionnel » (« Outstanding Police Work ») pour avoir arrêté, le 28 février 2013, lors d’une lutte à mains nues, un trafiquant de drogue. (12)

Le 25 novembre, comme il n’est plus obligé de se taire après la décision du grand jury de ne pas le poursuivre, il est interviewé pendant 45 minutes sur ABC News.

Dans cette émission (en anglais non sous-titré), Darren Wilson raconte, de façon détaillée, les événements qui eurent lieu le 9 août. On apprend, entre autres, qu’il n’avait jamais tiré un seul coup de feu pendant une intervention, avant ce jour du 9 août.

C’est le policier blanc qui est la victime

Les faits, tels que l’enquête du grand jury les a établis, sont clairs : le policier Darren Wilson a été attaqué par le criminel Michael Brown, et n’a fait que se défendre.

C’est donc le policier blanc qui est la victime de toute cette affaire, et non le criminel noir.

Sa famille a été calomniée par certains médias, sa vie privée a été passée au crible et mise sur la place publique, et il sert à présent de bouc émissaire à des émeutiers noirs racistes à travers les États-Unis.

Le 29 novembre, Darren Wilson annonce, dans une lettre rendue publique par son avocat, qu’il démissionne de la police de Ferguson, « pour la sécurité des autres agents de police et de la communauté ». (13)

Son seul tort : avoir protégé sa vie, s’être défendu contre un criminel menaçant qui l’attaquait.

Évidemment, Christiane Taubira n’a pas eu un seul mot de compassion pour Darren Wilson, ce policier blanc attaqué par un criminel noir.

Les tweets de Taubira

Tweet-Taubira-1

Raccourcis, clichés, préjugés : un cocktail classique chez Christiane Taubira.

Tweet-Taubira-2

« Mickael Brown, qui crois encore que la race existe ? A jamais existé ? Qui te remplacera dans le ciel de nos pousses prometteuses ? Personne ! »

Ainsi, pour Christiane Taubira, un criminel, qui vole dans une épicerie et qui attaque un policier, est « une pousse prometteuse » !

Mais à quoi s’attendre d’autre, de la part d’une ministresse de la Justice qui travaille à supprimer les peines de prison et à faire remettre en liberté le plus de délinquants et de criminels possibles, dans notre pays ?

Tweet-Taubira-3

« Quel âge avait Mickael Brown ? 18 ans. Trayvon Martin ? 17. Tamir Rice ? 12. Quel âge le prochain ? 12 mois ? ‘Tuez-les avant qu’ils ne grandissent’ Bob Marley »

Ces propos ne sont rien d’autre que d’abjectes calomnies contre la police américaine, contre les policiers blancs, et finalement contre la police en particulier et les Blancs en général, accusés par l’obsédée raciale qu’est Christiane Taubira d’être des assassins d’enfants noirs, comme les pogromistes du Moyen-Age accusaient les Juifs d’être des assassins d’enfants non-Juifs.

Christian Estrosi dénonce les propos de Taubira

Les tweets de Christiane Taubira ont immédiatement provoqué des réactions, dont celle de Christian Estrosi, député-maire de Nice (UMP), qui, sur iTélé, s’en est vivement pris à la Garde des Sceaux : (14)

« Les États-Unis restent quand même pour moi un pays de référence, un grand pays de liberté, et si j’ai quelque chose à regretter, (…) c’est que notre Garde des Sceaux aille, par ses propos, encore une fois radicaliser deux communautés – alors que nous avons à apprendre le vivre-ensemble – et porter un jugement sur la politique qui est menée par un pays extérieur. (…) »

« Madame Taubira, qui est la première à favoriser les communautarismes en France, – Madame Taubira, qui est la première à radicaliser les situations en France pour monter les Français les uns contre les autres, plutôt que d’assurer la paix sociale et de faire en sorte que nous ayons enfin la sécurité, qui est la première des libertés que nous devons garantir à nos concitoyens, – Madame Taubira, qui est là pour épargner les délinquants, les barbares et les voyous, – Madame Taubira qui devrait lutter contre le djihad, qui aujourd’hui est à nos portes et pose des menaces importantes en matière de terrorisme contre notre pays, – Madame Taubira, alors qu’elle ne sait même pas ce qui s’est passé cette nuit aux États-Unis et qu’elle n’a aucune information, se permet de porter un jugement sur la justice américaine ? Mais dans quel monde est-on ? J’ai honte pour mon pays d’avoir un Garde des Sceaux comme madame Taubira ! »

Même le gouvernement socialiste désavoue Taubira

Les déclarations de Christiane Taubira, au sujet de l’affaire de Ferguson, étaient tellement caricaturales, outrancières, scandaleuses, que même le porte-parole du gouvernement socialiste, Stéphane Le Foll, a été obligé de désavouer Taubira, le lendemain, lors du compte rendu du conseil des ministres : (15)

« Les États-Unis ont des règles, il y a des procédures en cours. Il faut se garder de faire des commentaires sur ce qui est en train de se passer aux USA. (…) En général, les ministres doivent éviter les positions politiques. Je pense que, surtout avec ces outils qui sont dans l’immédiateté, il vaut mieux prendre son temps et réfléchir. Il faut tourner sept fois ses pouces avant de tweeter. C’est en tout cas ce que fait le porte-parole. Ça va moins vite, mais ça évite de faire des bêtises. »

Obama-01-2012

Barack Obama, victime du terrible racisme anti-Noirs qui l’a porté à la présidence des États-Unis d’Amérique.

Eric-Holder

Eric Holder, ministre de la Justice des États-Unis, autre victime du terrible racisme anti-Noirs.

Les falsifications et la haine anti-Blancs des médias

Suite à la décision du grand jury, les médias se sont eux aussi lancés dans une violente campagne contre les policiers et les Blancs, parlant pêle-mêle de « racisme institutionnalisé », de « tyrannie policière », de « Noirs quasi déshumanisés », de « permis de tuer les Noirs ».

Un présentateur de France-Info n’a pas hésité à parler de « l’impunité des policiers blancs qui abattent des jeunes Noirs qui objectivement ne les menaçaient pas », au sujet de l’affaire de Ferguson. (16)

Dans cette campagne haineuse contre les policiers et les Blancs, l’Humanité s’est distinguée en calomniant de façon particulièrement abjecte Darren Wilson, accusé (évidemment sans la moindre preuve) de faire partie du Ku Klux Klan ! (17)

En somme, pour les journalistes de gauche, tout Blanc qui ne se laisse pas assassiner par un Noir est un méchant raciste qui rêve en secret de lyncher les Noirs !

Larry-Elder-bandeau

Le journaliste et essayiste Larry Elder a scandalisé les bien-pensants en déclarant, sur CNN, au sujet de l’affaire de Ferguson, que « le racisme n’est pas un problème majeur aux États-Unis ». Il a accusé les Démocrates d’avoir dressé les Noirs américains à croire qu’ils sont victimes de racisme, afin de récupérer les 95% du vote monolithique des Noirs. (18) (19) (20)

Les émeutiers noirs sont les vrais racistes

Dès la nouvelle de la mort de Michael Brown connue, le 10 août 2014, des émeutes ont éclaté à Ferguson, puis se sont étendues à d’autres villes. (21)

Le jour de la décision du grand jury de ne pas poursuivre Darren Wilson, le 24 novembre 2014, les émeutes se propagent dans plusieurs États.

Aujourd’hui, près de 3 semaines après cette décision du grand jury, des manifestations continuent à travers les États-Unis.

Pour les émeutiers, tous les prétextes sont bons pour vandaliser, détruire, piller, incendier des voitures, des commerces, des bâtiments publics, tout en se présentant comme d’innocents Noirs victimes de méchants Blancs.

Ce que les médias ne disent pas, c’est que les voitures et commerces vandalisés ou incendiés appartiennent pour beaucoup à des Noirs, car la plupart des émeutes ont lieu dans des quartiers à majorité noire. Ce qui prouve, comme le dit Larry Elder, que les pires ennemis des Noirs américains, ce sont les Noirs.

Évidemment, personne ne sera surpris de constater que la racialiste Taubira n’a pas eu un seul mot pour dénoncer ces innombrables crimes commis par des émeutiers noirs racistes.

L’ultra-criminalité des Noirs américains

L’un des buts de la propagande anti-Blancs des médias est de masquer le fait que les Noirs américains ont un taux de criminalité beaucoup plus élevé que les Blancs.

Selon le Ministère de la Justice américain (US Department of Justice), de 1980 à 2008, 52,5% des homicides ont été commis par des Noirs et 45,3% par des Blancs. Rapporté à la population des États-Unis, le taux d’homicide a été 8 fois plus élevé chez les Noirs que chez les Blancs durant cette période. (22)

Homicide-Offending-by-race-1976-2005-FBI-Crime-Statistics

Nombre d’homicides commis par les Noirs (en bleu) et par les Blancs (en rouge), sur 100.000 habitants, aux États-Unis, de 1976 à 2005.

91% des Noirs sont tués par des Noirs

Selon les données officielles du FBI pour l’année 2012, les Noirs ont commis cette année-là 2896 meurtres et les Blancs 2875, alors qu’il y a 6 fois plus de Blancs que de Noirs aux États-Unis. (23)

Sur les 2648 Noirs tués en 2012, 2412 l’ont été par des Noirs (soit 91%) et 193 par des Blancs (soit 7%). (24)

Les Noirs commettent 14 fois plus de meurtres interraciaux que les Blancs

Face à ces 193 Noirs tués par des Blancs, on dénombre 431 Blancs tués par des Noirs cette année-là.

Or il y a 6,22 fois plus de Blancs que de Noirs aux États-Unis, selon les données de la CIA. (25)

Rapporté à l’ensemble de la population, les Noirs ont donc commis près de 14 fois plus de meurtres interraciaux que les Blancs en 2012.

Quand donc Christiane Taubira condamnera-t-elle cette ultra-criminalité des Noirs ?

La police américaine tue 2,5 fois plus de Blancs que de Noirs

Une recherche dans la base de données du Center for Disease Control and Prevention (CDC), pour l’année 2012, révèle que, cette année-là, 386 Blancs et 140 Noirs ont été tués lors d’une intervention de la police. (26)

Ainsi, en 2012, la police américaine a tué 2,75 fois plus de Blancs que de Noirs.

Si l’on étend cette recherche aux années 1999 à 2012 (les seules disponibles pour le moment), on découvre que, pendant cette période, 3892 Blancs et 1603 Noirs ont été tués par la police, soit 2,5 fois plus de Blancs que de Noirs.

Bref, malgré ce que des obsédés raciaux comme Christiane Taubira et les journalistes de gauche aimeraient faire croire, les policiers américains ne s’acharnent pas sur les Noirs, bien au contraire.

Taubira, l’obsédée raciale

Tous ce qui précède prouve à quel point les déclarations de Christiane Taubira, après la décision du grand jury de ne pas poursuivre le policier blanc Darren Wilson, sont remplies de clichés et de préjugés anti-Américains et anti-Blancs, plus erronés les uns que les autres.

Mais à quoi d’autre s’attendre, de la part de la suprémaciste racialiste anti-Blancs qu’est Christiane Taubira ?

Quand donc Taubira sera-t-elle repue ?

Combien de Blancs doivent se laisser attaquer sans se défendre, pour faire plaisir à Taubira ?

Combien de Blancs doivent se laisser assassiner, pour que Taubira assouvisse sa haine anti-Blancs et qu’elle cesse de vouloir détruire tout ce que les Blancs ont fait (mariage, démocratie, justice, droit de manifester, droit de légitime défense…) ?

Combien de Blancs innocents doivent être massacrés par des Noirs criminels pour que l’obsédée raciale Taubira soit enfin repue ?

Maxime Lépante

Notes :

1) Ferguson: Taubira s’indigne de l’affaire Brown

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/11/25/97001-20141125FILWWW00094-ferguson-taubira-s-indigne-de-l-affaire-brown.php

2) Voir la vidéo au début de l’article suivant :

Taubira « très réservée » sur le regroupement des détenus présumés islamistes radicaux

http://www.franceinfo.fr/emission/l-interview-politique/2014-2015/christiane-taubira-tres-reservee-sur-le-regroupement-des-detenus-presumes-islamistes

3) Voir la page en anglais de Wikipedia sur cette affaire qui, bien que lacunaire, rapporte un certain nombre de faits :

Shooting of Michael Brown

http://en.wikipedia.org/wiki/Shooting_of_Michael_Brown

La page en français de Wikipedia sur cette affaire n’est pas fiable : elle passe sous silence de nombreux faits capitaux, elle est grossièrement biaisée et elle est remplie d’un net parti pris contre la police.

4) Fatal Encounter in Ferguson Took Less Than 90 Seconds, Police Communications Reveal

http://www.nytimes.com/2014/11/16/us/ferguson-shooting-michael-brown-darren-wilson.html

5) L’intégralité de ces documents (101 volumes de texte totalisant plus de 14.000 pages et 252 photos) peut être téléchargée ici :

Documents Released in the Ferguson Case

http://www.nytimes.com/interactive/2014/11/25/us/evidence-released-in-michael-brown-case.html

6) What Happened in Ferguson?

http://www.nytimes.com/interactive/2014/08/13/us/ferguson-missouri-town-under-siege-after-police-shooting.html

7) Witnesses Told Grand Jury That Michael Brown Charged at Darren Wilson, Prosecutor Says

http://www.nytimes.com/2014/11/25/us/witnesses-told-grand-jury-that-michael-brown-charged-at-darren-wilson-prosecutor-says.html

8) Voir l’article de Thomas Sowell sur l’affaire de Ferguson et la décision du grand jury :

Opinions Versus Facts

http://jewishworldreview.com/cols/sowell120214.php3

9) Thomas Sowell

http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Sowell

Site personnel de Thomas Sowell :

http://www.tsowell.com/

Livres de Thomas Sowell :

http://www.tsowell.com/writings.html

Articles de Thomas Sowell :

http://www.jewishworldreview.com/cols/sowell1.asp

10) En matière de races, Thomas Sowell s’oppose expressément au « racisme institutionnel » imposé aux États-Unis depuis la présidence de Nixon sous le nom d’Affirmative Action (discrimination positive) pour y « favoriser les Noirs ». Dans « Race and Economics » (1975), il montre que ces mesures n’ont favorisé que les Noirs déjà établis dans la politique, discréditant les autres Noirs et affaiblissant leurs compétences. Il étend ensuite cette analyse au reste du monde, dans « Preferential Policies: An International Perspective » (1990) et « Affirmative Action in the world » (2004), dans lesquels, armé de nombreuses statistiques, il démontre que, partout où la discrimination positive a été mise en place, elle a eu des effets négatifs pour les minorités qu’elle était censée aider.

11) Darren Wilson Was Low-Profile Officer With Unsettled Early Days

http://www.nytimes.com/2014/08/25/us/darren-wilsons-unremarkable-past-offers-few-clues-into-ferguson-shooting.html

12) Revealed: Officer Darren Wilson won ‘Outstanding Police Work’ commendation for overpowering suspect in car six months before shooting dead Michael Brown

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2730287/Revealed-Officer-Darren-Wilson-won-Outstanding-Police-Work-commendation-overpowering-suspect-car-six-months-shooting-dead-Michael-Brown.html

13) Darren Wilson, Officer in Ferguson Shooting, Resigns From Police Dept.

http://www.nytimes.com/2014/11/30/us/ferguson.html

14) Voir la vidéo dans l’article suivant :

Christian Estrosi a « honte d’avoir un Garde des Sceaux comme madame Taubira »

http://www.itele.fr/chroniques/invite-bruce-toussaint/christian-estrosi-a-honte-davoir-un-garde-des-sceaux-comme-madame-taubira-101812

Voir des extraits choisis des propos de Christian Estrosi dans l’article suivant :

Pour Estrosi, Obama pourrait demander des sanctions contre Taubira après ses propos sur Ferguson

http://lelab.europe1.fr/Pour-Christian-Estrosi-Barack-Obama-pourait-demander-des-sanctions-contre-Christiane-Taubira-18826

15) Tweet sur Ferguson : Stéphane Le Foll recadre Christiane Taubira

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2014/11/26/25005-20141126ARTFIG00218-evoquant-christiane-taubira-stephane-le-foll-deplore-que-les-ministres-tweetent-trop.php

16) Le vendredi 5 décembre 2014, dans le journal de 15h30.

17) On peut lire ici ce chef-d’œuvre de la stupidité, mélange de complotisme et de délire paranoïaque :

Ferguson: Anonymous accuse le policier Wilson d’être membre du KKK

http://www.humanite.fr/ferguson-anonymous-accuse-le-policier-wilson-detre-membre-du-kkk-558750

18) Larry Elder: « Racism is NOT a major issue in this country »

https://www.youtube.com/watch?v=cL8DfQLS6gU

19) Larry Elder

http://en.wikipedia.org/wiki/Larry_Elder

Site officiel de Larry Elder :

http://www.larryelder.com/

Site personnel de Larry Elder :

http://www.elderstatement.com/

Radio de Larry Elder :

http://www.larryelderradio.com/

20) Dans « The Ten Things You Can’t Say in America » (réédition 2001), Larry Elder dénonce le fait que le racisme dominant, aujourd’hui, aux États-Unis, est le racisme anti-Blancs des Noirs et non le racisme anti-Noirs des Blancs. Dans « Stupid Black Men: How To Play The Race Card – And Lose » (2008), republié sous le titre « What’s Race Got to Do with It? : Why It’s Time to Stop the Stupidest Argument in America » (2009), il dénonce la mentalité victimaire et la discrimination positive, qu’il accuse d’avoir des effets négatifs pour les Noirs.

21) 2014 Ferguson unrest

http://en.wikipedia.org/wiki/2014_Ferguson_unrest

États-Unis : 61 arrestations à Ferguson après les émeutes de la nuit

http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/emeutes-a-ferguson/direct-ferguson-le-policier-ne-sera-pas-juge-la-colere-gagne-la-rue_753649.html

22) Race and crime in the United States – Homicide

http://en.wikipedia.org/wiki/Race_and_crime_in_the_United_States#Homicide

23) Crime in the United States 2012 – Expanded Homicide Data Table 6

http://www.fbi.gov/about-us/cjis/ucr/crime-in-the-u.s/2012/crime-in-the-u.s.-2012/offenses-known-to-law-enforcement/expanded-homicide/expanded_homicide_data_table_6_murder_race_and_sex_of_vicitm_by_race_and_sex_of_offender_2012.xls

24) Selon le rapport du Bureau des Statistiques de la Justice américain (Bureau of Justice Statistics), 93% des Noirs tués de 1980 à 2008 l’ont été par d’autres Noirs.

Homicide Trends in the United States 1980-2008

http://www.bjs.gov/content/pub/pdf/htus8008.pdf

25) CIA World Factbook

https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/us.html

26) Voir la base de données, accessible en ligne, du Center for Disease Control and Prevention :

http://webappa.cdc.gov/sasweb/ncipc/mortrate10_us.html

Dans le tableau 1, cliquer sur « Legal Intervention ». Dans le tableau 3, choisir les années, la race et le sexe.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.