Fermer les salles de shoot ? Oui mais partout en France !

https://www.fdesouche.com/2022/06/16/crack-a-paris-un-centre-pour-toxicomanes-va-ouvrir-dans-le-xvie-arrondissement/

Les habitants du 16e qui pensaient que leur argent les mettait hors de portée des crackeux, déchantent. Leur mairesse de Paris, Hidalgo, qui s’est ridiculisée aux présidentielles, va les faire participer au vivre-ensemble : « Salle de shoot : la révolte gronde dans le 16e, la mairie de Paris veut transférer une partie des toxicomanes du 19e vers l’église d’Auteuil ».

Dans le reportage nous entendons une mère de 3 enfants ne pas vouloir de seringues pleines de sang dans les rues, un père de 2 filles de 13 et 15 ans ne pas vouloir devoir les escorter à l’école chaque matin, un boucher avoir peur. Ils seraient même prêts à manifester ! Oui, à manifester comme les gueux des arrondissements populaires voire des Français        d’au-delà du périphérique !

Alors je les encourage à la révolte. Mais où étaient-ils quand les Gilets jaunes se faisaient défoncer la gueule par les forces de l’ordre ? Où sont-ils lorsqu’il faut voter pour que les crackeux du Sénégal remigrent chez eux au Sénégal, en votant Zemmour (ou à la rigueur Le Pen ou Dupont-Aignan) ? Et si nous parlions de la nécessité de remigrer les trafiquants marocains de drogues dites douces ?

Voir déambuler des drogués dans la rue est inacceptable, quelle que soit la rue en France ! L’ivresse sur la voie publique est interdite. Être un zombi à cause d’une drogue devrait l’être aussi. Et si ce zombi sous crack est un étranger africain, cela devrait être retour en Afrique par le premier vol aux frais des États d’Afrique qui nous exportent leurs déchets raciaux.

Impossible ? Le livreur algérien à Strasbourg qui a refusé de livrer un Juif a été remigré en Algérie en moins d’une semaine. Nous défaire de bon nombre de parasites du tiers-monde est parfaitement possible avec les lois actuelles. En votant Zemmour, les Français auraient doté la France d’un ministère de la Remigration. Et là nous nous serions libérés de centaines de milliers de délinquants et criminels étrangers en 5 ans. Mais au lieu de cela les habitants du 16e arrondissements ont fait réélire Macron. Ils vont à présent goûter aux effets de la politique de Macron et des mondialistes : insécurité, violence raciale sexiste islamiste, cracks noirs déambulant comme des zombies, rues se transformant en dépotoirs.

Dans 5 ans nous prendrons en compte leurs problèmes mais pour l’instant c’est plaisant de voir un arroseur se faire arroser. J’espère que leur manifestation sera filmée.

Quentin Neuf

image_pdfimage_print

7 Commentaires

  1. macron va pas pouvoir gérer le mouvement woke comme il l’a fait avec la france, le langage de la rue va vite se profiler jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir.

  2. Pourquoi ne pas se servir de ces salles de shoot pour désintoxiquer malgré eux ces malades qui y seraient gardés, logés jusqu’à guérison ?

    • Tout à fait d’accord, mais vu l’ampleur du problème, ce n’est pas une salle qu’il faudrait, mais des bâtiments entiers !

  3. Excellente conclusion. Il est trop facile de se tenir à l’écart quand on est pas concerné. Aujourd’hui le 16ème devra se soumettre et je dirais sans ambages que c’est bien fait pour leur poire.

    • André, vous avez exactement le raisonnement de Hidalgo, c’est pitoyable. De fait il y a un 16ème riche et un 16ème plus pauvre que le 11ème riche ce dernier vote mélenchon comme la plupart des bobos.

  4. Un boucher, avoir peur ? Je comprends qu’il se soit installé dans le 16e…

  5. Q.N. Tous les combats, d’où qu’ils viennent, sont à prendre en compte. Par ailleurs, la plupart des juifs du 16ème ont voté Zemmour au premier tour et Macron au second ! Bizarre, bizarre ! Dans le 11ème en revanche, tous les bobos votent Méluche. Quand à moi j’ai régulièrement été manifester aux côtés des gilets jaunes. Vous faites donc de la caricature grossière.

Les commentaires sont fermés.