Fermez vos gueules, les Ukrainiennes de plateau !

la-gifle-cinema-magazine-263391.jpg

En 1991 commençait la première guerre du Golfe. Je me souviens qu’à cette époque la couverture de l’événement par la chaîne de télévision La Cinq, disparue aujourd’hui, avait été très critiquée dans les médias. En particulier le journaliste Guillaume Durand avait été moqué pour sa beauferie dans les commentaires, inspirant même un sketch des Inconnus.

30 ans après, ce même Guillaume Durand apparaîtrait comme un fin géostratège en comparaison de la faune journalistique qui peuple les plateaux des différentes chaînes d’information françaises.
Depuis le début du conflit en Ukraine, la couverture de l’événement est surréaliste. Les mêmes journalistes à la mine goguenarde, qui commentaient il y a quelques mois le Festival de Cannes, qui ensuite sont devenus des experts en épidémiologie, sont maintenant des experts militaires.

Une pauvre fille, debout devant une carte de l’Ukraine, ânonne avec difficulté les noms des villes d’un pays qu’elle aurait sans doute eu le plus grand mal à situer sur une carte il y a 6 mois. Puis vient le moment d’évoquer un éventuel conflit nucléaire. Sujet sensible s’il en est, la doctrine de la dissuasion nucléaire des pays détenteurs de l’arme atomique est un art extrêmement subtil, une affaire de militaires hautement qualifiés qui savent que les termes employés et les mouvements de matériels sont une science à part entière afin que cette doctrine soit efficace.
Mais nos journalistes français vont nous simplifier tout ça. La même pauvre fille réapparaît avec un tableau contenant le nombre des têtes nucléaires de chaque pays et les additionne comme des bonbons. J’en ai 1000, tu en as 500, c’est moi qui gagne la partie ! Toute considération de profondeur stratégique n’est pas nécessaire ; ça ennuie le téléspectateur et il risque de zapper sur une autre chaîne d’information.

Si par malheur un participant se lance dans un discours structuré, il est interrompu. Priorité au direct, Damien Abad sort de sa voiture et est entrain de monter les marches du Palais Bourbon.
C’est en regardant ces chaînes attentivement que j’ai découvert, qu’en France, nous avions pléthore de spécialistes en stratégie militaire, de professeurs à l’Ecole des Hautes Etudes de ceci ou de cela qui, bien entendu, avaient tous anticipé dans leurs ouvrages ce qui se passe maintenant.

Apparemment nous possédons beaucoup plus de spécialistes en polémologie ou en géostratégie que de soldats et de chars de combat. C’est dommage.
L’un d’eux a particulièrement attiré mon attention : un petit freluquet impubère d’une trentaine d’années, avec une petite moustache, Maître de Conférence dans je ne sais quelle université, se proclamant « Spécialiste des forces spéciales » …

On imagine difficilement cet individu porter sur son dos un sac de 45kg, un gilet pare balle de plus de 10kg et un fusil d’assaut. Comme quoi il ne faut pas juger un livre à sa couverture.
Les plateaux télés sont ensuite immanquablement complétés par les inévitables et inénarrables ukrainiennes. L’une d’elles, extrêmement arrogante, coupe constamment la parole à tout le monde d’un « Mais non, vous n’avez rien compris ! » ou « Vous les occidentaux vous ne comprenez rien à la Russie », levant les yeux au ciel chaque fois qu’un intervenant ose prendre la parole. Elle est maquillée. Très maquillée. Trop maquillée. On la présentait au début du conflit comme une « franco-ukrainienne spécialiste en développement international ». Un rapide coup d’œil sur son site internet laisse entrevoir une autre activité, moitié agence matrimoniale, moitié gourou du développement personnel. On n’ose imaginer quel fut sa réelle profession par le passé. Quoiqu’il en soit, après 6 mois de conflit, la voilà propulsée au grade de « Spécialiste des pays de l’ex URSS ».

Une autre, d’une vingtaine d’année, étudiante en France, même arrogance, donne des conseils en stratégie militaire. Elle ne souffre aucune contradiction de la part de qui que ce soit. Elle possède des sources d’information fiables via ses amis sur Telegram. La NSA n’a plus qu’à aller se rhabiller. Sa qualification au début du conflit était « Ukrainienne à Paris ». On dirait une publicité pour un site minitel érotique des années 80. La voilà maintenant promue « Spécialiste des relations internationales ».

La dernière enfin fait peine à voir. D’une maigreur maladive, les yeux cernés, elle ressemble à une toxicomane en fin de course, usée par les maisons d’abattage albanaises. Elle n’avait rien à dire la pauvre. Elle n’est pas restée longtemps et n’a pas été promue comme ses consœurs.

Personne n’ose leur dire de faire preuve d’un minimum de politesse et de courtoisie lors des interventions. Elles sont ukrainiennes, pour l’instant ce sont des vaches sacrées. Ce sont plutôt des licornes, elles pissent des arcs-en-ciel.
Seul l’écrivain et ancien diplomate Vladimir Fedorovsky, toujours aussi prétentieux, imbu et plein de lui-même, a eu le courage de cette saillie cruelle : « Vous invitez des belles ukrainiennes sur le plateau… ». Malheureusement les destinataires du message n’en ont pas compris la signification.

Au milieu de cet aréopage bigarré se trouvent des militaires français. Ce sont tous des hauts gradés de notre armée, certains sont des généraux. Ils ont tous participé au cours de leur carrière à des opérations militaires réelles, avec des vraies balles, des vrais obus et des vrais morts. Certains ont exercé des fonctions extrêmement importantes dans les différents états-majors.

Ils connaissent la réalité de la guerre, eux. Ils essaient bien parfois d’intervenir calmement dans le débat et d’expliquer qu’un char n’est pas une voiture et qu’il ne suffit pas de mettre le contact pour aller faire la guerre. De même ils ont bien tenté de faire comprendre aux différents intervenants que la guerre moderne est une réelle science qui ne peut pas se résumer à de simples livraisons de matériel. Sans parler des contraintes logistiques.

Mais les ukrainiennes n’ont que faire de l’opinion d’un général et le rabrouent immédiatement comme un malpropre. Elles savent bien mieux que tout le monde ce qu’il faut faire. Il faut donner, donner et encore donner des armes et de l’argent à l’Ukraine. Les ukrainiens sont un grand peuple, leur président est un homme honnête qui, depuis qu’il a cessé de jouer du piano avec sa bite en talon aiguille à la télévision, est devenu le nouveau Churchill.
Alors nos militaires préfèrent ne pas insister et parviennent à garder leur calme. Ils laissent les harpies éructer et déblatérer des conneries à longueur de journée.

Nos militaires sont beaucoup trop polis et déférents. Ils acceptent sans montrer aucune émotion de se faire avoiner par un tapin reconverti en mère maquerelle, une toxico ou une petite étudiante qui a encore tout à apprendre de la vie.

Alors je pense qu’il est de notre devoir d’intervenir et de poser la seule question qui mérite de l’être à ces ukrainiennes de plateau télé : « Allez-vous oui ou non fermer vos gueules ? ».

Alain Falento

 

image_pdfimage_print
40
2

46 Commentaires

  1. Pour ne pas me tromper sur les héros de la résistance en 40/45 je me plaisais à dire que la plupart des vrais héros sont morts avant même la libération. Je tiendrais à peu près le même discours sur l’Ukraine en affirmant que les vrais héros sont en première ligne et en prenne plein la gueule pendant que des pseudos de tous poils qui n’ont jamais tenu une arme dans les mains éructent sur les plateaux télés et avancent des solutions irréalistes. Il y a belle lurette que je ne regarde plus ce genre de débat.

  2. Dans cet article Alain Falento aurait dû dire sur quelle chaîne ces gens s’expriment , je le dis à sa place c’est sur LCI . CNEWS qui a été excellente avec Zemmour et après son départ est en train de perdre des auditeurs . La raison CNEWS a laissé le débat sur l’Ukraine à LCI qui donne le là toujours dans le même sens la Russie est coupable et débat de plusieurs heures tous les jours . A mon avis si CNEWS veut rebondir dans les sondage elle doit elle aussi avoir des débats sur l’Ukraine . Je lui suggère d’inviter Mr Assellieau , Xavier Moreau , Florian Philippot , Jean Messiha , Charles Gave , Pierre Conesa , Jean-Frederic Poisson , J.F Auzolle , Gilbert Collard , Caroline Galactéros , Jacques Baud , Gérard Chaliand etc etc et j’en oublie que des personnes que je considère excellentes . CNEWS un effort pour un retour à de bons débats qui sont important pour notre avenir la terre en Ukraine .

  3. Je constate que ce blog déborde de vrais techniciens de la chose militaire

    • Ah bon ? On doit pas lire le même truc. Mais vous vous plaisez à allumer des polémiques, rien que pour avoir le plaisir de vous faire insulter…C’est pas une maladie, ça ? Tranquillisez vous avec votre xanax/whisky et dodo…

  4. Alain Falento, merci. Ça fait un moment que ces rescapées du trottoir me filent des envies de leur foutre des « baffes ». Et tu le fais si bien que je n’ai plus qu’à lever le bras pour approuver ton excellente prose. Merci encore.

  5. je zappe parfois sur LCi, où il y a toujours quelques propagandistes ukrainiens , je résiste quelques minutes avant d’être enragé

  6. Que voulez-vous, la TV se met au niveau des connards décérébrés de franconnais, déculturés tous les jours par la presse et les « politiques du bien » qui vous veulent du bien sisi du bien , omicronescul en tête de la merdication franconnaise.

    Le jour ou les franconnais auront enfin le niveau d’un bon CEP d’il y a seulement 50 ans, ils ne pourront plus supporter, ou au moins sauront critiquer et zapper.

    Mais bon, en attendant l’évolution du niveau intellectuel, parlons plutôt au cul qu’au cerveau, les uKrAiniennes de LCI sont pour la plupart agréables à regarder, mais un conseil à LCI.. mettez-les topless ça fera encore plus d’audience, sachant qu’on n’en n’a rien à battre de l’ukraine.. fô trouver autre chose pour attirer le chaland.

  7. .. suite
    puisque youporn est interdit, je zappe 1/4 d’heure sur LCI et c’est bon bon bon. dommage la samantha avec sa ptose d’un mètre, elle nous avait raconté son aventure avec un Noir indien « de bonne taille ».. ahh ahhh encore encore !

  8. nos gamelins de plateaux n’ont jamais senti siffler une bastos… leur décos ils les ont perçues avec leur paquetage d’état-major!
    à vomir.

    • Une balle de 5.56 ne siffle pas aujourd’hui car trisonique, elle claque.

      • Ca dépend si l’on considère le bruit au départ du coup ou en fin de parcourt lorsque la balle a ralenti …

    • et bien moi j’ai déjà entendu des bastos siffler pas loi de mes oreilles. A l’armée en 67,68, début 69, dans les transmission parachutiste, on a fait souvent des manœuvres avec des balles appelées  » balplastes » mortels à 50 m. c’est très flippant , puis en Guadeloupe, au cour d’un déplacement d’un indépendantiste dangereux de la prison de Pointe-à-Pitre a une autre ville, il y avait une manifestation de beaucoup de gens , et des gendarmes en face, et bien j’étais sur la place de la Victoire et en retournant à l’hôtel , une personne à tirée sur les gendarmes et j’ai entendu la balle passer pas très loin de mes oreilles, même pas peur !

  9. Oui, Alain Falento, votre description est exact.Les élites ou personnes correctement formées d’Ukraine sont restées dans leur pays pour le défendre.Quelle est l’audience de ces émissions?

    • Les chaînes d information représentent entre 8 et 10% de PDA (Part d audience).

      • je viens de regarder LCI, c’est vraiment la chaîne Ukrainienne, comment après ça ne pas se rendre-compte à quel point les médias manipulent mentalement le peuple, ils nous prennent vraiment pour des c..s ! Mais comment leur dire que nous ne sommes pas dupes de leur manipulation ?

  10. Ce qui est frappant, c’est leurs lèvres, les chéries sont toutes botoxées.

  11. J’espère que ce n’est pas le Bruno de céniouz, général d’aviation de réserve en retraite que vous prenez pour un « spécialiste  » , et pour ce qui est des ukrainiennes nous avons comme réfugiées les bobos qui avaient un compte à l’étranger, les vraies sont restées au pays avec leurs maigres biens.

  12. Il y a longtemps que je ne regarde plus LCI, c’est TF1 puissance 10. Cela dit, ils restent éternels seconds derrière BFM.
    La concurrence est rude chez les subventionnés.

    • vous avez tord de ne pas regarder LCI. C´est sur cette chaìne que l´on apprend la vérité. Oui Monsieur, il faut bien écouter et conclure que la vérité est le contraire
      de ce qu ´on dit sur LCI.
      Suédois des Cévennes

  13. Ces « .ukrainiennes  » têtes à claques … certes , mais sans oublier ce pseudo ex agent du FSB – qui connaît Poutine , attention ! – qui me sort par les yeux .
    Celui là doit avoir son rond de serviette sur tous les plateaux en mal de « .spécialistes  » : on ne voit que lui , tous les jours , pour dégueuler sur Poutine ! Une pépite celui là , assurément .

  14. Super article. Merci. Je n’ai pas la télé (dieu, merci) mais je vois tout ce à quoi je peux échapper et je pousse un grand « ouf » de soulagement ! Et encore, quand je vois leurs « gueules » sur les programmes papiers tv….ça donne pas envie d’aller plus loin.

    • La terre et le fric que ça rapporte… c’est tout ce qui intéresse ces fumiers d’américains ! J’en viens presque à souhaiter une bonne révolution bolchevique de derrière les fagots pour confisquer tout ça !

  15. LCIA comporte un plateau fait d’ antirusses primaires, secondaires et tertiaires et de nombreux experts en expertise et spécialistes en sp^écialités de la sainte farce.
    La démence y règne avec le traître kgbiste Jirnov, lé général Trinquand, Servent l’ homme qui connaît mieux la situation en Ukraine que ceux qui y habitent depuis longtemps, Samenteuse de Berdern , une hystérique, Carrouer la journapute blondasse irritante au possible, Thomas Legrand (lepetit) , le journaliste le plus bas d’ Inter
    des ukrainiennes de plateau qui dévissent du couvercle ,
    Une seule envie : rentrer sur le plateAu avec un PM HK et rafaler le tout .

  16. – Très similaire : Avez-vous remarqué que, a tout propos (d’idéologie « dominante »), nos journaleux en marche font appel au « micro-trottoir » afin d’appuyer « en direct » leurs délires; il parait à peine préparé, ce coup-là . Très souvent, c’est une ou un activiste tout droit éjecté du cours préparatoire de l’école primaire, mais à la parole déferlante, bien plus que volubile. La teneur en étant majoritairement du bafouillage, bégaiement, du langage euuuuh, reuuuh ééh, euuuh ! (NB quand vous entendez ça, c’est souvent dû à la douleur que produit l’accouchement de gros bobards-mensonges qui se caractérisent souvent par la signature de « sciences-pôt » avec le terme consacré: « La Problématique » …) Observez et soyez attentifs, c’est un syndrome-type du journalisme post-démocratie !

    • Morbleu , avec une telle bombasse , l’ audience de LCIA monterait en fl^che

  17. Juste un petit mot de Jean Gabin
    « La capacité de parler plusieurs langues est un atout,
    celle de fermer sa gueule est inestimable ! »

  18. Dans cet article Alain Falento aurait dû dire sur quelle chaîne ces gens s’expriment , je le dis à sa place c’est sur LCI . CNEWS qui a été excellente avec Zemmour et après son départ est en train de perdre des auditeurs . La raison CNEWS a laissé le débat sur l’Ukraine à LCI qui donne le là toujours dans le même sens la Russie est coupable et débat de plusieurs heures tous les jours . A mon avis si CNEWS veut rebondir dans les sondage elle doit elle aussi avoir des débats sur l’Ukraine . Je lui suggère d’inviter Mr Assellieau , Xavier Moreau , Florian Philippot , Jean Messiha , Charles Gave , Pierre Conesa , Jean-Frederic Poisson , J.F Auzolle , Gilbert Collard , Caroline Galactéros , Jacques Baud , Gérard Chaliand etc etc et j’en oublie que des personnes que je considère excellentes . CNEWS un effort pour un retour à de bons débats qui sont important pour notre avenir la terre en Ukraine .

    • Vous comprendrez aisément qu’il était préférable de ne rien préciser.Je me doutais bien que vous sauriez identifier les personnes que j’évoque dans l’article.

    • Cnews s’est reportée sur le fait divers, c’en est écœurant. Cela fait 6 mois qu’ils se plaignent (gémissent plutôt) des mêmes faits, répétés chaque jour. Les mêmes tronches catastrophées. Y compris l’ex-excellent Régis Le Sommier (qui était sur RT), contraint maintenant lui aussi de soupirer la mine grave d’impuissance.

      Quand à LCI, le pourri Pascal Servent a insulté Poutine hier, l’accusant d’être partisan de la « culture du viol ».

      Je crois que le divorce Russie-France est consommé

  19. L’argent est sur les comptes de Zelinsky et de son banquier ami qui a fait le hold up en col blanc du siecle : 5 milliards de dollars.

  20. La vieille blonde fripée qui passe son temps à nous reprocher de ne pas intervenir militairement au risque de déclencher une guerre mondiale est insupportable .

  21. Excellent ! en effet retour dans les bordels albanais après la guerre……..

  22. bien du courage pour suivre cette engeance sur les plateaux – nous nous avons zappé ces idiotes depuis le début

  23. De toutes façons l Ukraine ne peut pas gagner la guerre militaire contre le rouleau compresseur russe. Si nos grandes intelligences occidentales le comprenaient ils arreteraient d envoyer des armes. Il est étonnant QU ON n ait pas eu des manifestations à paris demandant à zelensky de capituler et ainsi de sauver sa population civile, comme l avait faut Paul raynaud en 1940. C était des hommes beaucoup plus intelligents et c était une autre epoque. Une époque morte sur la névrose occidentale du souverainisme des nouveaux états.

  24. « NOS militaires » blabla et reblabla ! Un peu moins de déférence !
    Beaucoup , pour faire carrière , sont devenus de vrais bureaucrates après d’éventuels …beaux débuts et ont dû passer les filtres de la censure de l’idéologie « républicaine » et ses « dogmes » d’airain pour s’assurer de leur soumission .
    Parmi les ukrainiennes de service ils nous ont ressorti l’une ou l’autre des inénarrables et interchangeables zombies dites « FEMEN » ( dont les financements ont fait couler un peu d’encre )

  25. Fichtre , la très infecte larve rampante Bob le Ménardier pérorait sur LCIA hier soir : avec sa voix haletante de collabo , ce scélérat jouait au spécialiste de l’ Ukraine et au redresseur de torts .

  26. Et ces soit-disant Ukrainiennes, que sont elles venues faire en France ? Probablement gagner plus de pognon que chez elles. Et bien au chaud, elles incitent les hommes là bas à aller se faire tuer, avec plus d’armes qu’elles réclament. Mais les armes occidentales ne se battent pas toutes seules, faut des hommes, qui se font tuer en les utilisant.

    vous avez remarqué le nom des organismes dont elles sont parait-il présidentes ? Que des noms anglo saxon. Même pas la fierté de donner des noms ukrainiens, ça fait mieux dans un CV. Il n’y a pas à dire, « ils (elles) sont comme nous » (gangrenés par l’Amérique)

    ils en reviendrons probablement un jour, et les polaks aussi j’espère, quand ils seront complètement fondu dans le moule occidental, soumis au diktat des normes EU et ses « valeurs »

    j’oubliais : mais d’où viennent leur lèvres épaisses ? Chirurgie pour je ne sais qu’elle mode ?

  27. Cette propagande française est ridicule et fait honte à voir et entendre.
    Je zappe beaucoup, juste pour savoir que j’ai raison, et LCI est la chaine en continue sur cette guerre en Ukraine et je tombe des nues qu’en j’entend toutes leurs débilités !!!!!

  28. Lisez plutôt le blog du col Goya, »la voie de l’épée,c’est factuel,clair et peu être trop technique pour les lecteurs de ce blog

  29. pour ceux que ca intéresse lire mon commentaire à Joêl : mon intérêt dans l´écoute de LCI.
    Suédois des Cévennes

Les commentaires sont fermés.