Ferrand au Perchoir, pour mieux échapper aux poursuites

Publié le 13 septembre 2018 - par - 20 commentaires - 1 100 vues
Share

Image associée

Que les hommes politiques aient une conception de la morale très élastique, surtout quand il s’agit de leur cas personnel, n’est un secret pour personne.

On ne compte plus les élus aux prises avec la justice, à tous les niveaux de l’État et des Régions.

En France, on peut faire une belle carrière politique en traînant une batterie de casseroles judiciaires, voire déambuler dans les allées de l’Assemblée nationale en tant que député, avec un bracelet électronique à la cheville !

Car les exigences morales, c’est réservé au peuple. Quand on est élu, on se croit au-dessus des lois.

Le summum de l’ignominie fut atteint avec Jérôme Cahuzac, qui traquait les fraudeurs du fisc, tout en ayant planqué quelques centaines de milliers d’euros sur un compte en Suisse. Mais si lui a payé très cher, c’est presque une exception.

Ce sentiment d’impunité des politiques est insupportable pour le citoyen lambda, qui ne cesse de passer à la caisse au moindre faux pas, à commencer par un excès de vitesse de 1 km/h.

C’est ainsi que le nouveau président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, toujours aux prises avec la justice dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne, a osé déclarer jeudi que les parlementaires n’avaient « pas à être dans la main de l’autorité judiciaire », en vertu de « l’indépendance du Parlement ».

Comme si l’indépendance du Parlement mettait les députés ou les sénateurs au-dessus des lois !

Une élection n’exonère pas les parlementaires de leur obligation de rendre des comptes, non seulement devant la justice, mais aussi devant le peuple.

Ferrand démissionnera-t-il en cas de mise en examen dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne ?

“Pas de spéculations sur des questions qui ne se posent pas », dit-il.

Si tout ministre doit démissionner en cas de mise en examen, cette règle ne concernerait que le gouvernement, si on en croit sa conception du problème.

« L’exécutif a ses règles, l’autorité judiciaire a son indépendance, le Parlement a lui-même son indépendance. Par conséquent, les parlementaires n’ont pas à être dans la main de l’autorité judiciaire », dit Ferrand !

Il y a « un certain nombre de parlementaires mis en examen qui peuvent continuer à exercer leur mandat ».

« Ils sont là par la volonté du peuple puisqu’ils n’ont pas été nommés par l’exécutif ». « C’est cela qu’il faut avoir à l’esprit ».

« On ne peut pas à la fois dire qu’il faut garantir l’indépendance du Parlement et soudainement dire que celle-ci ne vaudrait plus. C’est cela aussi respecter nos institutions. »

Voilà le discours du nouveau président de l’Assemblée nationale !

Rappelons à monsieur Ferrand que le peuple vote pour que les députés le représentent au Parlement, pas pour qu’ils se dérobent devant la justice et se croient au-dessus des lois.

Un élu a un devoir d’exemplarité morale, un devoir d’excellence, qui plus est quand on est au Perchoir. Serait-ce trop demander au président de l’Assemblée, 4e personnage de l’État ?

Les bancs de l’Assemblée, oui, mais le banc des accusés, non !

Une victoire électorale n’est pas un passeport pour l’impunité.

Monsieur Ferrand a bénéficié d’un classement sans suite dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne, le Parquet ayant invoqué la prescription pour un éventuel délit de prise illégale d’intérêts.

Mais cela n’a pas empêché l’association Anticor de porter plainte.

Une information judiciaire est donc ouverte pour « prise illégale d’intérêt, recel et complicité ». Et si d’aventure Ferrand était mis en examen, on voit mal comment il pourrait se maintenir à la tête des représentants du peuple.

« C’est la République des coquins et des copains puisque Richard Ferrand est le premier à dire que s’il était même mis en examen, il ne démissionnerait pas », s’est indigné le député PS Luc Carvounas.

Une indignation légitime, que je partage, comme des millions de citoyens respectueux des lois.

On se souvient du livre de Philippe Pascot, “Du goudron et des plumes-Délits d’élus”, paru en 2016.

Il chiffrait à  30 % le nombre de parlementaires qui avaient eu des ennuis avec la justice ou le fisc.

Autre anomalie de notre démocratie “exemplaire”, il existe en France 396 métiers qui exigent de justifier d’un casier judiciaire vierge.

Mais cette exigence ne concerne pas les élus ! Un oubli, sans doute ?

Un scandaleux privilège qu’il est temps d’abolir pour assainir les bancs de l’Assemblée !

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
JOJO D ARIMATHIE

FERRAND AU PERCHOIR ET MEDINE AU BATACLAN !? C EST VRAIMENT UNE FRANCE EN DELIQUESCENCE .

Dorylée

Sa Suffisance, lorsqu’elle libérera la place à l’Élysée, pourra ouvrir avec ses députés godillots une quincaillerie spécialisée dans les casseroles ! Je suis d’ailleurs surpris que dans son petit commerce de babioles pour la journée du patrimoine, il n’ait pas pensé à de belles casseroles en cuivre de Villedieu les Poeles dédicacées au nom des différents quincailliers de son mouvement……

Fomalo

Merci de votre constance et de vos très bons articles Jacques Guillemain. Puisque le goudron est réputé être mauvais pour la santé (cancers), comme les plumes ( pour les allergiques) on devrait plutôt passer à la colle de peaux /peaux de bananes pour les zélus qui constituent notre république bananière . Evidemment, le temps de prise est plus long, mais plus long aussi sera le ressenti jouissif devant l’illustration des dérapages!

DUFAITREZ

Ayant étudié son « affaire » dès le premier jour, je pense qu’il sera blanchi.
La Vérité, que je dénonce ici, sans effet, depuis le début, est la suivante :
« Retourneriez vous Ministre après avoir été Pdt de l’A.N. ? » De Rugy ? Oui !
VIRE par Macron ! Car incertain, pour laisser la place à un plus Sûr !
Quand la situation est grave, voire désespérée, pour LReM qui commence à craquer, on se protège. Attendons le nouveau Pdt de Groupe !

Colombo

Imaginons, une justice équilibrée, des médias non subventionnés avec de vrais journalistes, une école sans formatage idéologique, … On a le droit de rêver !

patphil

la république exemplaire !!!!

MAUREL

L’elysee et le gouvernement loge dans une grande fosse septique . Pauvre france la pourriture a pris le pouvoir.

Solair

Un pourri au perchoir.Et tous les autres aux alentours.
Vive la France !

De Profundis Macronibus

Opération « exfiltration » pour un notable socialiste à casseroles qui s’est mis au service de la Macronie conquérante…

lafronde

Deux poids deux mesures : une morale pour le pouvoir en place (Ferrand), une autre pour l’opposition ! (Fillon) La Presse coopté (via le CSA) et celle achetée (capitalisme de connivence) admettent ! Presse vendue, Justice partisane, Assemblée nommée en majorité par plébiscite post-présidentiel ! Voici le résultat de l’abstention des électeurs marinistes lors des Législatives ! Sans vraie opposition, pourquoi le pouvoir se gênerait ?

pauledesbaux

ferrand au perchoir, comme saale à la culture, tous les sinistres de la macronnerie ont des casserole au Q et plus ils en ont mieux ils sont la chance d’avoir un porte-feuille de ministres, çà arrange la tapette de résident élu avec ses congénères et les muz amis….que personne ne l’ouvre !
(toi tu as çà moi j’ai çà….donc chut)

uru

indépendance du parlement comme vous dites Ferrand !!! ok sauf pour marine ou tout autres élus RN ! Sacrés farceurs ces élus comme tous les français qui vous ont voté pour vous !! profitez profitez pourvu que ça dure, non……….

Vidocq

Tout d’abord un grand merci pour le travail de Jacques Guillemain,
si tous les journalistes faisaient leur travail comme lui on serait déjà en train d’élire un autre président ! Et en effet, depuis le petit Sarko, on a en France ( très discrètement quand même ) presque le record du monde de gens d’état corrompus escrocs ou truands … Remarquez que le petit Nicolas et son copain Jacques ont
fait SUPPRIMER le CRIME DE HAUTE TRAHISON …
Ça veut tout dire !

josiane Filio

Bien d’accord avec vous Vidocq, autant pour le talent de Jacques G et le sérieux de ses articles, que pour vos commentaires sur les salopards qui continuent à nous trahir de maintes façons.
Mais tant que de courageux patriotes continueront à dénoncer tous ces dangereux brigands, la petite flamme de l’espoir ne pourra s’éteindre, surtout relayée par des lecteurs avisés.

andrej

Jacques,
Et maintenant un escroc au perchoir! Mais ou ça s’arrètera?
Quel exemple pour les citoyens honnètes! Pourquoi ètre honnète? Les truands ont bien raison.
Scandaleux.
Cordialement.

Brise-Lame

Ferrand, l’homme de Micron, président de l’assemblée nationale, les magistrats à la botte, la séparation des pouvoirs est assurée.

kabout

c’est ca la vie des politicards en France ca toujours été comme ca,on y est encore en plein dedans !

Dupond

On entend plus parler de Beyrou ni de la magnifique marielle de suarnez …..ils ne sont pas morts j’espere !!! rassurez moi svp

andrej

Dupond,
Ces 2là jouissent de leur retraite de ministre, sans doute. C’était le marchandage pour l’élection du nabot énarque.
Cordialement.

Dupond

andrej
Merci !!! « en meme temps » j’entendai ce matin que beyrou préparait sa vengeance d’avoir été exfiltré de la macronie ….Affaire a suivre et bonne journée