Fête de la Musique réprimée : les Français doivent respecter la loi !

Publié le 22 juin 2020 - par - 14 commentaires - 1 736 vues

Hier a eu lieu la fête de la Musique 2020. Dans les médias, on nous a expliqué que cette année serait particulière, qu’il faudrait respecter des gestes barrières, des mesures sanitaires exceptionnelles… Quelle bonne blague ! Comment réunir des milliers de jeunes, sevrés de distractions depuis 3 mois, leur envoyer de la musique à fond, et s’attendre au respect des gestes barrières ? Quelle tartuferie ! On se demande ce qu’on ne va pas entendre avec ce gouvernement et ces journalistes.

Évidemment, la soirée s’est vite terminée par des interventions policières, tirs de lacrymo et même de LBD. Ce n’est pas à la police que j’en veux, une fois de plus inutilement envoyée au front par les irresponsables qui nous gouvernent.

Surtout, j’en veux aux autorités qui ont osé réprimer ces événements au nom de la sécurité sanitaire. La veille, des manifs de sans-papiers se déroulaient, d’autres rassemblements s’en prenaient aux statues de Faidherbe, Colbert, attaquaient ouvertement la police. Sans que les impétrants ne soient tancés pour leur imprudence, et encore moins pour leur violence.
Mais quand il s’agit de jeunes Français qui s’amusent, dans le cadre d’événements autorisés, et qui se lâchent un peu après trois mois de confinement, de privations, après avoir respecté les consignes admirablement, là le ministère et la préfecture envoient les CRS. Comment demander aux jeunes de respecter les consignes, quand dans le même temps on laisse faire n’importe quoi à d’autres ? Comment peuvent-ils comprendre les risques de la situation, quand d’autres ont tous les droits ?

Depuis ce matin, c’est un véritable tollé que les jeunes subissent dans les médias, avec épidémiologistes, infectiologues et autres donneurs de leçons qui se succèdent pour leur faire la morale. Mais eux auraient-ils été si disciplinés pendant trois mois, s’ils avaient eu vingt ans ? Pour les sans-papiers, les Antifas, les pseudo-antiracistes, rien, c’est l’émotion qui les a submergés, circulez il n’y a rien à voir. Haro sur des jeunes qui participent à une fête autorisée, après trois mois de privation ! Comme l’a dit André Comte-Sponville, les jeunes Français se sont sacrifiés pour sauver la vie des plus anciens. Aujourd’hui, ce sont eux qui vont payer la facture du confinement , avec le chômage de masse qui se profile. Et pour les remercier, le gouvernement les matraque, les médias les condamnent. Un régime qui violente sa jeunesse n’a aucun avenir : surtout quand il vilipende ceux qui font des efforts, et donne des bons points à la racaille…

Olivier Piacentini

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Dragon Rouge

Ces réprimandes ne sont rien comparer au très probable nouveau confinement pour l’automne prochain une fois la période d’été finit. Et les Français vont acquiescer aux ordres de l’État en bons toutous qu’ils sont.

joseph d arimathie

c est quand le demission de l avorton ?

esclave du système

Cessons de jouer les indignés en permanence, c’est fatiguant et inutile. Observons ce qui marche et faisons de même.

poiropardix

Je ne veux pas penser que nous avons un gouvernement de racailles de traites ,d’antifrançais ,je veux simplement croire qu’une partie de la population a mis des débiles mentaux au pouvoir.J,ai sûrement tord

ludopaz

Non, tu as entièrement raison , ce sont des débiles qui ont mis au pouvoir d’autres débiles mentaux ! Tu n’as pas tort !

Jacqueline MONTEL

ces jeunes qui se sont”sacrifiés en restant confinés pour sauver des vieux de plus de quatre vingt ans,qui eux durant la guerre de 40 ont subi les bombardements, les privations, mon mari après la guerre devait travailler 48, 54 heures par semaine pour relever la France qui manquait de tout.

Dany BARTHOUIL

Il ne faut pas exagérer quand même !! Ces jeunes seraient quand même sortis , se seraient agglutinés ….il n’y a qu’à voir combien respectent les mesures de prudence contre le virus !!! très peu !! Je me demande si la majorité ont suivi les évènements ….les manifs des noirs et des clandos ! très peu sont au courant !!
Des Maires ont interdit les rassemblements pour la fête de la musique , il y a des villes où il n’y en a pas eu …triste mais nécessaire si on ne veut pas finir à l’hosto, soignés au Doliprane , et donc mourir avant même d’arriver en réa !!!

breer

L’insouciance, l’inconscience, le jmen foutisme, la soif d’excitation et de
jouissance, l’indiscipline des générations de moins de 40 ans, la crainte plus ou moins consciente d’un avenir chaotique, le fatalisme….. la propagation du virus “biologique” a bien des supports pour continuer sa propagation sournoise…

Une patriote

Interdiction, pas plus de 10, pas de bals, sauf pour l’enterrement de Bedos, les manifs des clandos, les mélenchionistes, la racaille, les moutons macroniens. Macron et Castaner n’ont d’ interdictions que pour les blancs. Continuons comme ça, laissons toute cette boue au pouvoir et demain les blancs seront soumis à résidence pendant que le pays sera livré à toute la délinquance !

Granger

Face à ce gouvernement de traîtres et de racailles fachos anti blancs et anti français, une seule solution : RÉBELLION et RÉVOLUTION !!!

POLICE PASSION

Soutien à la POLICE et aux Forces de l’Ordre.

Willy

et oui , maliens pour toutes les prestations.

Eric des Monteils

Hé bien Castaner-ducon, écoute bien ceci : l’émotion musicale atteint chez moi les plus hautes valeurs supérieures à toutes tes lois et interdictions à la con ! ! !
Et quand on a encore un peu, un reste même insignifiant de dignité, on quitte la scène après avoir pondu une telle énormité qui suprime totalement l’état de droit en France ! . . . . . quel débile !

marc

et la racaille alors toujours rien le tapis rouge ils manque plus qu ils aillent a versailles casses les statues faut s y a ttendre a quand un poutine pour remettre de l ordre

Lire Aussi