Fêtes médiévales : l’armée des Maures, manipulation et réflexes immunitaires

Publié le 13 juin 2014 - par - 2 117 vues
Share

MauresdébarquentUn excellent article dans la presse en ligne, Le djihad s’invite dans nos fêtes médiévales, http://ripostelaique.com/le-djihad-sinvite-dans-nos-fetes-medievales.html,  alerte sur l’intrusion de la propagande islamique dans les fêtes locales de la France profonde. Périgourdin d’adoption j’avais assisté en voisin à la fête médiévale de Maurens, Dordogne, les 31 mai et 1er juin où s’est produite parallèlement à des spectacles de grande qualité des autres intervenants comme des éleveurs d’aigles et oiseaux de proie et des groupes de musique ancienne,  une troupe portant le nom guerrier d’ «armée des Maures ». J’ai éprouvé la même inquiétude que celle dont l’article se fait l’écho. Le caractère belliqueux de l’appellation du groupe, qui rappelle la tentative d’invasion du territoire de la France actuelle par les islamiques pendant   le haut moyen âge était choquant. L’immense bannière noire frappée du croissant de l’islam que « l’armée » avait hissée derrière l’estrade donnait une connotation islamique à son exhibition  en évoquant les groupes terroristes qui utilisent le même drapeau. La combinaison de ces deux éléments était rédhibitoire. Nous fumes quelques-uns à nous en être offusqués et à quitter le spectacle en signe de protestation.

Une grande partie pourtant semblait apprécier, d’autant plus que les enfants participaient en battant des mains au rythme des tambours, en exécutant les gestes et les cris que leur commandaient  les membres de la troupe. L’article cité établit que les dirigeants de la troupe sont plutôt des propagandistes de l’islam que de simples artistes. Leur prosélytisme au service de l’islam est évident puisqu’ils se déclarent des soldats et font ostensiblement référence à allah. Leur spectacle est une tentative de manipulation évidente. C’est déplorable! Mais le plus regrettable c’est que les organisateurs sincères et les spectateurs ne voient pas le mal.  Pourquoi  accepte-t-on une troupe qui s’identifie à un ennemi historique de notre pays ? Comment permet-on   une manifestation prosélyte dans une fête villageoise ? Est-il possible de ne pas déceler l’indécence de la présence d’ « une armée des Maures » dans des lieux symboliques de notre civilisation comme le Palais des Papes ou l’Île de Beauté où elle est prévue?  Il y a sans conteste chez nous une déficience de réflexes immunitaires. D’où provient-elle ? Non seulement nous n’affirmons pas notre identité, nous ne sommes pas seulement ouverts aux cultures extérieures mais encore nous sommes tentés de nous identifier à des  civilisations venues d’ailleurs, pourvu qu’elles soient représentées chez nous par un grand nombre et à l’extérieur par une multitude. Les connaissances historiques insuffisantes, le refus d’identifier et de poursuivre l’intérêt national expliquent nos défaillances immunitaires.

Les fêtes villageoises, les spectacles estivaux, sont un moyen de développer l’identité nationale. Remettre à l’honneur nos héros est très bénéfique, mieux vaut  évoquer les souvenirs de la « Grande Armée » que ceux de l’«armée des Maures ». Plutôt rappeler les racines judéo-chrétiennes de la France que d’honorer l’islam. Mieux vaudrait donc se passer des interventions de cette troupe qui œuvre à l’opposé. Si malgré tout on estime que la partie exhibition avec les serpents et jeux de feu de la troupe est  intéressante du point de vue scénique qu’on demande aux responsables de modifier leur nom pour qu’il ne contienne plus de connotation guerrière et  que soit supprimé de leur spectacle le drapeau symbolique de l’islam conquérant. Les organisateurs apprécieront la bonne foi des responsables à la réponse qu’ils donneront à cette demande élémentaire.

James de Saussignac

Essayiste

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.