Feu d’artifice, défilé militaire et football : quel week-end, Macron !

Pour MMM, notre Saint Prophète, le week-end du 14 juillet va le faire briller de tous ses étoiles. On va assister à un feu d’artifice impressionnant. En premier lieu, sur les Champs-Elysées où il va faire comme en Corée du Nord, en Chine ou en Russie, défiler ses troupes. Pas un bouton ne manquera aux guêtres des godillots de ses soldats, de ses ministres, de ses députés et de nos invités, le Japon et Singapour.

Au pas cadencé, les régiments passeront raides comme des manches à balai devant la tribune officielle où Macron l’Empereur jouira de se voir placarder sur tous les écrans de télévision de France. La bouche hargneuse, l’œil pétillant, les bras collés au corps dans une attitude de pharaon, il suivra hommes et véhicules avec une ardeur patriotique digne des plus grands héros de notre histoire. On reconnaîtra du Vercingétorix avec son air farouche, de la Jeanne d’Arc, la main tenant un drapeau, du Clemenceau, le pas hardi du vainqueur.

Derrière lui, comme des images de propagande collées à un mur, ses sbires, raides comme des passe-lacets, le regard fixé sur la nuque du Roi Soleil, pleureront d’attendrissement d’appartenir à cette nouvelle secte mystérieuse.

On croira avoir la paix après ce samedi de troufions en Marche et arrivera le dimanche, la finale de la Coupe du Monde. Même tableau, même scénario, même attitude.

Et si l’on gagne, nous n’avons pas fini d’entendre les cris de joie intense de nos dirigeants et des fadas de foot qui seront interprétés comme des hommages à notre Divin Président. Même si son porte-parole jure qu’il n’y aura aucune exploitation de cette victoire possible (surtout souhaitée), c’est nous prendre pour des débiles mentaux de croire que Macron n’en tirera aucun bénéfice. Ce trophée sera baladé des Champs Elysées au Palais de l’Elysée, tenu à bout de bras par un Deschamps survolté et des footeux déjantés. Il ne manquera plus qu’un groupe folklorique  déchaîné, vulgaire et grotesque pour faire danser la foule de la Cour d’Honneur.

Le thème sera simple : « We are the winners », « France is back », « Great Nation » et autres formulations anglicistes qui démontreront encore une fois que notre français sacré se fait bouffer les couilles peu à peu par une élite cosmopolite.

Par contre, on peut éviter d’avoir une gueule de bois lundi matin en prenant deux décisions rudimentaires : ne pas regarder la télé samedi matin. Plutôt se promener que de mirer cet individu flanqué sur une scène en plein courant d’air, Place de la Concorde. Enfin une bouffée d’air frais, une odeur naturelle de verdure, une vue d’arbres sereins et un éloignement souhaité d’une ambiance malsaine. Et le dimanche vibrer peut-être pour les Bleus mais comme sportifs et non comme pancartes publicitaires qui courent après un ballon. Pour être encore plus à l’aise, je jugerai le match selon les qualités des joueurs et non selon la couleur des maillots ou des peaux. Je crierai que le meilleur gagne en souhaitant au fond de moi que David batte Goliath, ce qui lui donnerait la leçon qu’il mérite car derrière le géant, il y aura l’ombre d’une grenouille qui se veut  aussi grosse qu’un bœuf.

Lundi ne devrait pas faire pleurer ou jouir dans les chaumières mais rappeler qu’en dehors du foot, il y a des problèmes à affronter et des décisions à combattre. Malheureusement, les moutons qui confondront victoire du sport avec soutien du président et hommage à son mandat (ce fut le cas de Chirac qui grimpa dans les sondages) ne pourront que réduire l’ampleur de notre bataille contre les inégalités de plus en plus lourdes  imposées à une grande partie de la population. D’ailleurs le gouvernement ne profitera-t-il pas de cette euphorie pour glisser dans l’hémicycle quelques lois perfides et décrets venimeux. Cela passera comme une mauvaise piqûre de moustique mais que l’on ressentira des mois plus tard.

L’équipe de com de Macron est déjà sur le pont pour raffiner les textos, tweets et autres messages qui inonderont les réseaux. Et ébahis d’autant d’audace et de perfidie, on restera les bras ballants à subir une nouvelle dose de nouvelles alarmantes.

J’espère que le foot, et si victoire, ne nous rendra pas sourds, aveugles et muets devant la marée de restrictions et de vols à l’étalage que continue à nous offrir Macron.

André Girod

image_pdf
0
0

20 Commentaires

  1. Samedi ? Un « Roi » douteux sous un « Arc de Triomphe » dévalué….
    Dimanche ? La Fête des « FootGueux ». Fougueux défenseurs du « RSA et les Gueux », comme à Rome.
    LUNDI ? Rencontre historique Trump/Poutine ! Sûrement sur notre dos !
    Drapeaux en berne !!

  2. Jeudi soir 14 juillet 2016, la barbarie musulmane islamiste, toucha Nice en plein cœur ! j’accuse nos gouvernants passés et actuels comme responsables de toutes ces victimes innocentes !…ni oubli, ni pardon !
    Recommandez ce blog à vos amis(ies) > http://wolf.over-blog.com

  3. Pour la 1ère fois je ne regarde pas le défilé du 14 juillet. J’aime bien la musique militaire. Mais voir un chef d’Etat et des Armées, traître à son pays, prôner son invasion par des PILLARDS me met en colère. Les militaires, policiers, magistrats doivent savoir que sous les ordres d’un Exécutif et d’un Assemblée traîtres à la Patrie, ils ne sont plus l’Armée de la Nation, la Police de la Sûreté publique, les Magistrats de la Justice, mais des MERCENAIRES payé sur le dos du Peuple asservi, trahi

  4. En ce 14 juillet, je regarde l’armée française défiler, puis cet après-midi, je me rendrais sur le tombeau de Jacques Cathelineau, premier généralissime de l’armée Catholique et Royale mort le 14 juillet 1793. Je ferai une prière pour que Dieu sauve la France.

    • Bravo, Garde Suisse ! Si je vivais encore à Paris, moi, je serais à Versailles…! Jacques Cathelineau trône chez moi, dans la bibliothèque, en compagnie de Charette et de Monsieur Henri de La Rochejacquelein !

  5. Perso , je ne regarderais ni l’un ni l’autre , mais ma facture d’électricité , ou je viens de m’apercevoir que je payais plus de taxes en tous genres que d’électricité.Si je pouvais vous en mettre une copie je le ferais , mais regardez la vôtre et vous comprendrez , et ça ce n’est qu’une parmi tant d’autres, alors le défilé de soldats de métier qui doivent s’acheter leurs gilets pare-balles car ceux de l’armée sont des passoires , merci.Quand au foot , qu’on leur donne un ballon à chacun .

  6. Je salue tous nos militaires qui méritent le respect de tous. Par contre je n’ai rien pour notre monarque et toute sa clique de politiques qui n’apportent RIEN et qui vivent GRASSEMENT à nos crochets. Je n’ai que de la répulsion envers ces gens.

  7. Regarder le défilé c’est rendre hommage à tous nos militaires…aller dans les rues adjacentes pour les saluer est toujours un moment chaleureux…le reste on s’en fout!

  8. A tous les vrais patriotes de RL
    Nous ne sommes pas seuls cela bouge en France !
    Des militaires sont avec nous et ils demandent la démission de Macron au regard de l’article 434
    Regardez cette vidéo envoyée à Macron et vidonnee plus de 300000 fois !
    Ils ont contacté la Hongrie l’Italie la Suisse les USA etc …

    https://youtu.be/oumse48XoHE

  9. MOI ,JE REGARDAIS TOUIJOURS LE défilé , mais avec ce macron qui s’est permis d’insulter les militaires , ce tocard qui n’a même fait l’armée , pas la peine de dépenser de l’électricité

  10. Le plus simple serait que cette équipe dite de France perde
    avec ses vedettes décérébrées quelque soit leur couleur.

  11. Ce sera probablement le début du commencement des effets positifs promis par la politique de M&M depuis un an.
    C’est certain, nous allons bouffer de la com ! aux armes BFM WC, france désinfo, formez vos informations à la gloire de César (pardon, Jupiler… oui, ler)

  12. Le psychopathe ( personne sans empathie et refusant toute culpabilité) va présider à la fête nationale… C’est pile cette nation pour laquelle il n’a aucune empathie et qu’il ne ressent aucune culpabilité de la conduire à la mort.

  13. -« le jour du 14 juillet je reste dans mon lit douillet, la musique qui marche au pas cela ne me regarde pas »…

    -Vive la Croatie ! Vive la Serbie !

Les commentaires sont fermés.