Feu nucléaire : Senility Joe aura la haute main sur les codes…

Publié le 11 janvier 2021 - par - 13 commentaires - 1 406 vues

Dans cette tribune qu’il a donnée le 6 janvier dernier au magazine Politico :

https://www.politico.com/magazine/story/2017/01/william-perry-nuclear-weapons-proliferation-214604

l’ancien ministre de la Défense William J. Perry adjure Joe Biden de renoncer au pouvoir exorbitant de décider seul de déclencher le feu nucléaire, pouvoir dont disposent tous les présidents américains depuis Truman.

William Perry (93 ans) :

Il se garde bien de mettre en avant l’âge de Biden, qui terminera son mandat – s’il y arrive – à… 82 ans. Il se garde également de rappeler les propos et comportements aberrants qui ponctuent la carrière du Démocrate – avec un crescendo inquiétant ces derniers mois – :

https://www.cnews.fr/monde/2019-12-03/les-plus-grosses-gaffes-et-moments-bizarres-de-joe-biden-904421

https://rmc.bfmtv.com/emission/en-video-la-gaffe-de-joe-biden-qui-pense-presenter-a-la-foule-son-fils-mort-il-y-a-5-ans-2002084.html

L’ancien chef du Pentagone s’alarme qu’une fois élu, un président américain « obtient le droit absolu de lancer une guerre nucléaire (…) Il n’a pas besoin d’une seconde opinion. Le ministre de la Défense n’a pas son mot à dire. Le Congrès ne joue aucun rôle »

« Pourquoi prenons-nous ce risque ? Pensons-nous vraiment qu’un président devrait avoir le pouvoir divin de détruire instantanément la planète ? » s’inquiète Perry. « Pouvoir divin » qu’il qualifie d’ « antidémocratique, dépassé, inutile et extrêmement dangereux ». 

William Perry rappelle que c’est le président Harry S. Truman qui décida, après l’enfer d’Hiroshima et de Nagasaki, des crimes de guerre qui, soit dit en passant, attendent toujours d’être jugés :


https://www.youtube.com/watch?v=Tl3_0D2h8BY

de ne plus jamais faire usage de l’arme atomique. « Pour lui, ça voulait dire la retirer des mains des militaires, précise Perry. Truman a donc déclaré qu’aucune bombe atomique ne pourrait être larguée tant qu’il ne l’aurait pas autorisé personnellement (…) Truman a alors créé le dangereux précédent d’un contrôle par une seule personne ».

Dans sa tribune, William Perry supplie donc instamment Joe Biden d’annoncer dès sa prise de fonctions, le 20 janvier prochain, qu’il « partagera le droit d’utiliser l’arme nucléaire avec un groupe limité d’élus », précisant : « Dès que Joe Biden aura prêté serment, le “football nucléaire” [c’est ainsi que les militaires américains appellent la mallette qui contient les codes nucléaires, et qui suit le président dans tous ses déplacements] sera à lui. Il lui reviendra alors de se débarrasser du “football” et de s’assurer que nous ne confions plus jamais la machine à tuer la plus puissante jamais créée à un unique et faillible être humain ».

« Le 20 janvier, si tout va bien, le pays et le monde vont pouvoir pousser un énorme soupir de soulagement », ose néanmoins conclure Perry. Qui oublie que, parmi les sept derniers présidents des Etats-Unis, soit depuis près de 40 ans, Donald Trump est le seul à ne pas avoir déclenché de guerres ni mené d’opérations militaires. Un bilan que même les déco(nn)deurs du Monde, pourtant si prompts à sortir leur révolver dès qu’il s’agit de Trump, doivent lui concéder – en y mettant les formes, bien entendu  :

« De manière générale, Trump n’a jamais aimé la guerre et l’armée. Il a toujours mis l’accent sur le fait qu’il n’est pas un militaire. Ce n’est pas son monde. Il demeure un homme d’affaires qui pense qu’on peut régler les problèmes autrement que par la guerre. Pendant son mandat, il a ainsi beaucoup joué de sa capacité de négociateur. Il a été élu en 2016 pour ça, assurant qu’il serait capable d’obtenir la paix dans le monde grâce à son expérience de négociateur acquise dans le monde des affaires. »

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/11/18/donald-trump-le-seul-des-six-derniers-presidents-americains-a-ne-pas-avoir-declenche-de-guerre_6060180_4355770.html

Alors, non, Monsieur Perry : le 20 janvier, si Senility Joe est officiellement nommé 46ème président des Etats-Unis, le monde devra tout au contraire retenir son souffle…

Henri Dubost

Print Friendly, PDF & Email

13
Poster un Commentaire

800
9
4
0
 
13
   
Notifiez de
Laborde Gérard

C’est quand même très inquiétant de laisser les codes à un type manifestement atteint d alzheimer.
Il ne va pas faire long feu, d’accord, mais que sait-on sur sa remplaçante ?
Tout ça fout quand même sérieusement les boules…

josette.

Sputnik news le 10/01/2021: “Joe Biden appelé à renoncer au contrôle exclusif des codes nucléaires.
Considérant le droit absolu du Président américain d’ordonner une frappe nucléaire comme «antidémocratique et extrêmement dangereux», l’ancien ministre américain de la Défense William Perry a appelé Joe Biden à partager le contrôle des codes nucléaires avec un groupe d’élus dès sa prise de fonction, indique Politico.

tony

Joe Biden sera président le 20 janvier, ou pas, personne n’est sûr d’être vivant dans 8 jours, par contre je suis persuadé que kamala Harris sera la première femme présidente et avant 2024.

Hoplite

Pas bête le bidon, pour ne pas oublier les codes, il les a noté dans son potable 🤪🤪

Paskal

Que quelqu’un qui après une affaire de pédophilie ou de détournement de mineur a épousé une femme qui pourrait être sa mère alors que son goût n’a pas l’air d’être tellement des dames ait le feu nucléaire à portée de main n’est pas très rassurant non plus.

Pivoine

Joe Biden est né en 1940.

BERNARD

Pour ce qui concerne la décision de l’utilisation de l’A. N. : 1 personne c’est pas assez, mais 2 C’est trop. Ainsi en France, c’est µ seul qui peut la déclencher.

D’ailleurs, c’est pourquoi la chancelière du IVème Reich, sur le retour, veut mettre fin à cette situation… Et imaginez une “dissuasion” ou il faudrait l’accord des 26 pays européens pour le déclenchement. Dans ce cas, mieux vaudrait alors y renoncer définitivement car cette dissuasion n’aurait plus aucune valeur.; et pourquoi pas aussi demander aux sous-mariniers un vote avant de lancer un MSBS M51 tant qu’on y est ?

Il est certain que si MLP ou un autre immonde populiste patriote menaçait de gagner au second tour, cette question serait amenée (en plus d’oradour et d’arbeit macht frei) par tout les merdias bien pendants.

senility joe

Oups, sorry !! J’ai appuyé sur le bouton de la chasse d’eau !

Simon Cussonet

La première magouille des Démocrates, c’est d’avoir élu le vieux Bidon et de lui avoir imposé la batarde Kamela…le but des Démocrates est d’avoir une femme et en plus “de couleur” comme président car le vieux va pas faire long feu, je prends les paris !….C’est là que cela commencera à être dangereux car cette femme est folle à lier, au moins autant que la vieille blatte Pelosi, c’est peu dire.

Di Scanno

Oui les deux font la paire !!ah j’oubliais ajoutez la Obama qui n’est pas en reste avec la haine

cryptogamix

il faut les mettre dans un sac, avec un boulet au pied et les jeter a la mer !! La femme d’Obama est-elle un homme ? il y a des photos troublantes sur Qactus !!

Francis

Attali a dit qu’à 67 ans, les vieilles comme Pelosi, il fallait les euthanasier… On connait la diatribe célèbre du psychopatho-cathodique. La République et la Nation françaises gagneraient à mettre un bon paquet de ces connards (Minc aussi) hors d’état de nuire dans un hôpital psychiatrique. On voit les dégâts d’Attali depuis 1981, c’est un cauchemar ambulant, ce type. leurs décisiosn e leurs conseils aux Princes ont mis la France à genoux. Pire que Machiavel, qui lui était un gentil !

Malou30

Joe le sénile n’aura pas les codes nucléaires, dės les caméras éteintes Kamala Harris et Hussein se chargeront de les lui prendre vite fait !

Lire Aussi