Filippetti défend la préférence nationale pour les artistes, mais la condamne pour les ouvriers

filippetti.pas-la-bonne-cultureJ’entendais il y a quelques jours Madame Filippetti, sur un plateau de télévision, s’enorgueillir, devant M. Philippot, d’avoir instauré, quand elle était Ministre de M. Hollande, « l’exception culturelle française ». Madame Filippetti, qui est manifestement intelligente, voire brillante, ne se rend-elle pas compte que ce qu’elle appelle « exception culturelle française » n’est autre chose que la « préférence nationale » dans le domaine de la culture ? On peut dès lors se poser deux questions.
Pourquoi accorder aux seuls artistes la protection devant les menaces de la mondialisation, mais pas aux ouvriers, paysans, artisans, commerçants, etc. ? Si j’étais mauvaise langue, je  prétendrais  que les premiers font partie du cercle de la doxa bienpensante, mais que parmi les autres beaucoup se sont détournés du PS, et  osent même apporter leurs suffrages au FN ! Non mais des fois !…
Pour la bien-pensance, le FN n’est pas un parti « républicain »  parce qu’il préconise le principe de « préférence nationale » ; mais alors, Madame Filipetti ne peut pas prétendre appartenir au cercle républicain puisqu’elle-même défend ce principe dans le domaine des productions artistiques !
Henri Varin

image_pdf
0
0