Fillon contre Marine, qui choisir ? Marion !

Publié le 29 décembre 2016 - par - 77 commentaires - 3 228 vues
Share

Nous portons à la connaissance de nos lecteurs cette longue analyse de Guillaume Faye, toujours d’une grande qualité. Ce texte est bien plus long que les limites que nous avons imposées, mais nous faisons une exception. On peut ne pas partager certaines visions de l’auteur, et sans doute ses conclusions. Son analyse sur la primaire de la droite sont des plus pertinentes. Il évoque la menace Fillon, et craint la perspective d’un deuxième tour sans le FN. Il ne cache pas son hostilité à la ligne défendue par Florian Philippot, et déplore que Marine préfère son numéro deux à sa nièce. A quatre mois d’échéances capitales pour le pays, il pose des questions incontournables pour l’ensemble du camp patriotique…

François Fillon sera le candidat de la droite institutionnelle au premier tour de l’élection présidentielle. Au duel prévu Juppé-Marine Le Pen au second tour se substitue donc la forte probabilité – mais pas la certitude – d’un affrontement François Fillon-Marine Le Pen. La victoire de la seconde, la challenger, dépendra de son durcissement idéologique et du ramollissement de son adversaire. Mais une carte joker est entrée dans le jeu, une certaine Marion.

La cause de la défaite du mollusque surdiplômé Juppé

La victoire de Fillon à la primaire, contre les sondages et les pronostics journalistiques, s’explique d’abord par la ”balladurisation” de Juppé. Comme Balladur, favori des sondages, s’était pourtant fait battre par Chirac en 1995, parce que sa réputation  de ”sage” avait fini par se transformer en une image de ”mou” (Ballamou), Juppé a suivi exactement la même pente. Face à un électorat de droite conscient de la gravité de la situation, il est apparu comme un politicien déconnecté du réel, la tête dans les nuages. Sa catastrophique formule d’ « identité heureuse », idiotie hors-sol, ses flirts sémantiques répétés avec les idées des bobos de gauche, ont fait d’Alain Juppé – surnommé Ali Juppé parce que flattant l’électorat musulman – une sorte de mollusque politique, peu crédible dans une situation de crise et de tempête.

Comme Hillary Clinton aux États-Unis, il était le candidat de l’establishment, notamment médiatique, parisien, gauchiste chic et politiquement correct, mais pas du peuple ni de la bourgeoisie traditionnelle. Ce positionnement stupide ne pouvait que le faire battre, malgré les pronostics orientés des médias de l’oligarchie. Sur-diplômé, (normalien, énarque, agrégé,)  fort intelligent au sens cérébral et mécanique (bonne mémoire, travailleur, etc. mais sans imagination ni réflexion percutante), formaté par un corset conformiste et sans bon sens, dépourvu d’originalité personnelle, Juppé est le type même du haut fonctionnaire robotique, psychorigide, fade, fait pour reproduire parfaitement un moule idéologique mais certainement pas pour proposer la moindre vision historique à son pays. L’élimination de M. Juppé de la vie politique nationale est une bonne nouvelle pour la France.

Fillon et Juppé, les frères siamois

Marion Maréchal-Le Pen remarqua, au lendemain de la confrontation télévisée du 24 novembre entre Juppé et Fillon, sa surprise en écoutant « deux hommes qui veulent être président sans parler d’immigration, de l’UE, du terrorisme et de la France des oubliés ». Ces deux médecins qui prétendent guérir le malade, ces deux anciens premiers ministres qui ont été à la tête de l’État sans rien faire de sérieux et en laissant tout s’aggraver, promettraient aujourd’hui de tout chambouler avec des remèdes miraculeux ? Tragi-comique. En consacrant 90% de leur discours à l’économie et en passant sous silence les sujets qui fâchent, le vainqueur Fillon comme le vaincu Juppé appartiennent à cette même catégorie apolitique : les politiciens ; ce qui souligne l’absence très préoccupante d’hommes d’État (ou de femmes d’État) dans la classe politique française. Le dernier aura été George Pompidou, ses successeurs n’étant que des simulateurs et le dernier, M. Hollande, ne méritant même pas la moindre définition.

Pendant l’entre-deux tours de la primaire, Fillon pas plus que Juppé, n’ont abordé le fond des problèmes. Deux thèmes furent survolés et bâclés : l’immigration invasive et les graves lacunes de l’Union européenne. Natacha Polony écrit : « on eût aimé entendre les candidats à cette primaire […] sur leur vision des institutions européennes, et notamment de cette autorité de la concurrence qui préfère voir nos fleurons industriels rachetés par des firmes américaines ou chinoises plutôt que de les autoriser à former des champions européens. Ou sur la façon de rétablir des changes favorables à l’économie française. Ou sur la lutte contre les paradis fiscaux. Ou sur cet impérialisme juridique américain utilisé comme arme économique. […] Hélas, personne n’a véritablement intérêt à clarifier ses positions ».  Bonne analyse.

 Probable duel Fillon–Marine Le Pen au second tour de la présidentielle

Il est probable – mais rien n’est sûr puisque M. Macron se tient en embuscade – que cette configuration se produira. Il aurait mieux fallu qu’elle affronte le gaucho-compatible Alain Juppé. Une bien plus forte partie de la droite aurait voté pour elle. Fillon, plus dangereux pour le FN, rassemble un meilleur pourcentage d’électeurs de droite que Juppé, parce que son image a été alignée sur le concept ”libéral-conservateur”.

Fillon a mobilisé à la primaire la droite ”conservatrice”. Mais si la bourgeoisie provinciale et catholique avait été la seule à soutenir Fillon, jamais il n’aurait obtenu 66,5% des voix. Car Fillon a rassemblé aussi une sérieuse partie de l’électorat des classes moyennes modestes qui avait voté FN. Même si c’est une imposture, il est apparu plus ”dur” que le FN dans plusieurs domaines, un FN qui met le bémol sur ses fondamentaux et qui –M. Philippot en sera tenu responsable – risque de se saborder en perdant sa marque de fabrique. Fillon distille habilement le message subliminal : non, Marine Le Pen n’est pas de droite, elle est de gauche. Elle l’aide – par son discours inspiré par son vice–président et, si elle continue, elle est sûre de perdre dans une France en pleine droitisation !  Nous y reviendrons plus bas.

En diabolisant Fillon, la gauche l’a servi, contre une Marine qui s’aseptise

Fillon a été diabolisé par les médias de gauche subventionnés, (Le Monde, Libération, Politis, L’Obs, MédiapartFrance Culture, etc) relayés partout, surtout à France Télévision. On l’a présenté comme un salaud ”ultralibéral” thatchérien, un catho néofasciste, homophobe. Jusqu’à comparer son programme à celui du régime de Vichy, selon Pierre Bergé. De telles outrances infantiles l’ont renforcé. Il est apparu comme un candidat présenté comme ”plus dangereux que le FN”. Le message a été traduit ainsi par l’électorat de droite : Fillon entamera une vraie rupture, mieux que le FN, puisque l’oligarchie de gauche caviar parisienne a bien plus peur de lui que de Marine Le Pen qui, elle, se tiédit sous l’influence de Philippot.

Le score imprévu de François Fillon à la primaire peut créer une dynamique où il ravirait, dès le premier tour de la présidentielle, des voix au FN et l’empêcherait d’accéder au second tour. Parce qu’il apparaîtrait plus capable que Marine le Pen, freinée par des utopies approximatives et un manque d’expérience, de redresser le pays. On pourrait par exemple avoir un duel Fillon-Macron ou Fillon contre un candidat vieille gauche. Hypothèse à envisager par le FN…

Pendant la campagne de la présidentielle de 2007, Jean-Marie Le Pen aseptisa son discours, (influence de Soral, le Philippot d’alors) notamment sur l’immigration, pensant élargir son électorat. Résultat : il fut éliminé dès le premier tour et Sarkozy, qui muscla ses propos, lui confisqua une partie de son socle d’électeurs. La même mésaventure, issu du même mauvais calcul, pend au nez de Marine Le Pen : elle a mis le bémol sur le refus de l’immigration – thème fondamental qui fédère tous ses électorats – au profit de la carte du souverainisme anti–UE ; elle a suivi la ligne de M. Philippot, qu’elle croit finaude, mais qui pourra s’avérer une tactique suicidaire. (1) Marine Le Pen, dans ces conditions, risque non seulement d’être battue au second tour, si elle y accède, mais même éliminée dès le premier.  Comme son père en 2007.

Les handicaps de Marine Le Pen, obsédée par l’ euro–bashing

Selon Yves Thréard, du Figaro, au sein du Front national, « en coulisses, la troupe nourrit de réelles interrogations sur la pertinence, la justesse du programme de Marine Le Pen » et douterait des accusations de cette dernière sur la « casse sociale » que provoquerait le programme « ultralibéral » de Fillon.

Le projet libéral-conservateur de Fillon (en économie et sur les sujets de société) risque d’apparaître plus sérieux à l’électorat de droite que le discours incantatoire du FN, avec sa sortie de l’Euro et son programme économique régressif, socialo-étatiste, très voisin de celui de l’extrême-gauche et financièrement inapplicable.

Enferré dans son euro-bashing répétitif – et souvent mal argumenté –, l’appareil dirigeant parisien du FN est apparu comme monomaniaque, attribuant à l’UE tous nos maux. Plutôt que de proposer un programme étayé de refondation de la très défaillante UE, la direction du FN choisit la politique-fiction, comme le retour immédiat au Franc. Ces improvisations ne choquent personne, suscitent l’indifférence ou font sourire. L’effet est aussi désastreux que le programme socio-économique ”vieille gauche”.

La plupart des arguments anti-Union européenne du FN sont justes, mais ils sont trop obsessionnels. Ils occultent le reste et restreignent le discours de défense contre l’invasion migratoire et la décadence. Et surtout, on note un manque de contre-propositions concrètes, une absence de travail programmatique positif.  Peut-être existe-t-il au sein du FN. Mais, en tout cas, il n’est pas ”communiqué” à l’électorat, il est invisible. D’autant plus que sur l’immigration, sa marque de fabrique, la direction du FN baisse la garde. Sa communication sur ce point, même avec la ”crise des migrants”, est incroyablement timide. Même LR fait mieux ! Le FN voudrait-il récupérer de l’électorat musulman ou issu de la ”diversité” ?

Une critique de Fillon mal ciblée

Face à François Fillon, Marine Le Pen, peut perdre beaucoup plus d’électeurs de droite que récupérer, voire conserver d’électeurs de gauche. Traiter Fillon d’ « ultralibéral », en rabâchant le mot-valise de toute la gauche et de l’extrême-gauche, est stratégiquement inopérant. Parce que c’est faux et que tout le monde le sait.

Restreindre les aides sociales aux Français, oui, cela serait de la « casse sociale ». En a-t-il été question ? Mais simplifier le droit et le code du travail, ramener le pourcentage de fonctionnaires au niveau de la moyenne OCDE, raboter leurs privilèges uniques au monde, supprimer la catastrophique exception –communiste – française de l’ISF, des 35 h., interdire les grèves politiques (payées !), privatiser partiellement et réformer l’impuissant, déficitaire et injuste système de sécurité sociale, abaisser les seuils d’imposition sur les classes moyennes et les revenus de l’épargne et du capital, briser le carcan administratif et réglementaire qui paralyse les initiatives, etc. toutes ces mesures ”libérales” (mais non pas ”ultralibérales” !) sont au contraire parfaitement ”sociales” : elles sont seules susceptibles de réduire le chômage, d’améliorer la productivité (y compris des services publics), de stopper la fuite des cerveaux et des capitaux investisseurs. J’ajoute que beaucoup de ces mesures ne sont même pas proposées par Fillon… Ce candidat à la présidence serait-il, comme tous les autres, un faux dur ?

Les positions de Fillon contre l’État providence et pour les libertés économiques séduiront la partie électorale du FN des entrepreneurs petits et moyens et des professions libérales, attachés aux ”libertés économiques ”. Ce qui retirera des voix à Marine Le Pen. Son pari de séduire des électeurs venus de la gauche, souvent crypto-communistes, attachés à l’assistanat social généralisé, à l’étatisme économique, peut rapidement atteindre ses limites car cet électorat et son modèle de société (le communisme, au sens étymologique) est en déclin. La France populaire est de moins en moins communiste. Elle est d’abord identitaire.

 La direction parisienne du FN bercée par le politiquement correct

La France « apaisée » de Marine Le Pen  a l’allure mollassonne de l’ « identité heureuse », le slogan déphasé de Juppé, ou de l’ « apaisement » bisounours de Macron. Ces mots d’ordre sont parallèles dans leur ambiguïté, alors que les Français redoutent les débuts d’une guerre civile ethnique ! Cette formule de Marine est contre-productive, pour tous ses types d’électorat. Le message compris est : pas grave, tout va bien, soyons cool ! Soyons politiquement corrects. Pas de rébellion ! Erreur majeure de communication. On regrette le temps où le FN avait son atelier de propagande  avec ce slogan génial : « Tenez bon, on arrive ! ». Alors que la situation était beaucoup moins grave qu’aujourd’hui !

La propagande actuelle du FN est inadaptée. Le slogan de Fillon, « la fermeté tranquille » est plus habile, moins terne – plagiat de « la force tranquille » inventée par Séguéla pour Mitterrand. Personne n’a eu l’idée au FN d’un slogan mobilisateur, fort ? Manque de créativité et d’enthousiasme parmi les cadres dirigeants de ce parti ? Influence des mous du genou ? Logique d’appareil qui stérilise – toujours – la créativité ? Lorsque la forme décline, c’est le signe qu’en dessous, le fond s’affadit. Espérons qu’au sein du FN, des forces vont reprendre tout cela en mains…

Fillon ou le risque de l’imposture. Un nouveau Chirac ?

Fillon est taxé, par la direction du FN, de « brute » sur le plan économique – entendez ultralibéral antisocial – et de« faux dur » sur les questions d ’identité et d’immigration. La première assertion est fausse, la seconde peut être vraie. Aux yeux de Marine Le Pen, le pire, chez Fillon, c’est qu’il n’est pas souverainiste et ne remet pas en cause la soumission à la technocratie bruxelloise. C’est assez exact.

Mais François Fillon tiendra-t-il ses promesses de campagne, comme il ne cesse de le jurer ? Osera-t-il déconstruire toutes les mesures de gauche dans tous les domaines ? Immigration, Éducation nationale, Justice, réglementations économiques, Code du travail kafkaïen, suppression des 35h et de l’ISF, de la fiscalité anti-familiale, abrogation des nouvelles lois contre la liberté d’expression, etc. Le chantier de la dératisation est sévère. Fillon a été le Premier ministre du matamore Sarkozy, de 2007 à 2012 (cinq ans, un record !) peu combatif et admirablement obéissant, souvent humilié. Sans jamais même menacer de démissionner. S’il est élu président au printemps 2017, le même homme va-t-il renverser la table ? Les lois de la psychologie humaine sont assez claires : qui a bu boira. Un homme, surtout à cet âge, ne se transforme pas. Un caniche ne devient pas un pitbull.

François Fillon a été perçu comme le plus ferme vis à vis de l’islam et du terrorisme, le plus clair contre le pédagogisme qui détruit l’école ; ce fut une des causes de son succès à la primaire de la droite. Mais enfin…en paroles ! « Paroles, paroles », comme chantait Dalida. D’autre part, aujourd’hui libéral et hier séguiniste, ”gaulliste social”, on peut craindre qu’il ne soit surtout une girouette.

François Fillon pourra difficilement appliquer son programme libéral s’il est élu à l’Élysée, c’est le raisonnement un peu désolé de Luc Ferry – qui est pourtant filloniste. Il estime que la majorité des Français est accroc à l’État Providence, que les nouvelles idées libérales de Fillon sont minoritaires (c’est à la fois juste et faux, il confond la ”majorité” avec les corporations dominantes) et que ce dernier devra se battre pour que ses réformes ”libérales” ne soient pas enterrées, comme le furent celles de 1995, 2005, 2016. Osera-t-il (il n’a jamais osé quand il était à Matignon) affronter les grèves, les manifestations, les syndicats, les tirs de barrage médiatiques ? Doute…

Son livre Vaincre le totalitarisme islamique l’a aidé et installé dans le public droitier comme plus dur qu’un FN qui recule sur ce sujet capital. Cela dit, quand il était Premier ministre de Sarkozy, ce brave Fillon n’a rigoureusement rien fait contre l’islamisation de la société française, contre l’immigration de colonisation. Pourquoi voulez-vous qu’il change ?

« Le plus probable,écrit Jacques Julliard dans Le Figaro (05/12/2016), est que toute la gauche ira au deuxième tour voter Fillon pour barrer la route à Marine Le Pen ». Fillon, alors élu avec les voix de la gauche, subirait de fortes pressions pour renoncer à une grande partie de son programme afin de ”remercier” ses électeurs de gauche. Il n’est pas sûr qu’il y résiste. C’est ce qui s’est produit avec Chirac ou Estrosi (nouveau président de la région PACA, encore un faux dur) élus grâce aux voix de gauche. Fillon peut amender son programme, le ”délibéraliser”, le gauchir sur le plan de l’immigration, de l’Éducation, de la famille, etc. et, au fond, faire… du Chirac ou du Sarkozy. S’il est élu président en 2017, faites-lui confiance, ce scénario risque de se reproduire !

La journaliste politique Catherine Nay n’est pas d’accord. Elle estime que Fillon, qu’on a longtemps appelé « Mr Nobody », Monsieur Personne, est un homme de caractère, « tenace ». Tenace pour conquérir l’Élysée, oui, mais après ? Il dit admirer Margaret Thatcher (« la meilleure protection sociale, c’est l’emploi » disait-elle), bête noire de la gauche et bien au delà. Il apprécie aussi Schröder, qui a ressuscité la prospérité allemande au début des années 2000, avec son programme anti–étouffement socialo–étatiste Agenda 2010, qui a parfaitement réussi. Formidable. Fillon est un politicien tenace (pour être élu). Mais, sera-t-il un homme d’État tenace ? On peut toujours croire aux miracles.

Peu de temps près avoir emporté la primaire de la droite et du centre, le redoutable Fillon, le 13 décembre 2016, a fait comprendre qu’il reculait sur son programme de réforme de la Sécurité sociale. Déjà ! Avant même d’être élu à l’Élysée, comme il l’espère. Si cet homme, dont les communicants ont construit une image de ”pilote de course” (complètement fantaisiste) devient président, il est à craindre qu’il cale dès le démarrage. Encore plus significatif : au cours d’une réunion à Bruxelles, le 15 décembre, sous la surveillance des autorités de l’UE –qu’il craint– M. Fillon, a piteusement renoncé à ses promesses d’entente avec la Russie, d’opposition aux sanctions, au profit d’un discours anti-Poutine affligeant. Ça fait beaucoup, deux reculades en si peu de temps. Il pourrait au moins attendre d’être élu président pour trahir sa parole !

L’hypothèse d’une élimination de Marine Le Pen dès le premier  tour

Néanmoins, l’opinion, superficielle, ne se rend pas compte de la vraie nature de Fillon. La ligne idéologique de ce dernier, selon Jérôme Fourquet, le directeur du département opinion de l’Ifop, peut capter une partie de l’électorat FN au premier tour et compromettre la présence de Marine Le Pen au second. Les tenants de la ligne économique socialo-gauchisante du FN, qui voudront contrer le libéralisme de Fillon, sortiront affaiblis et plomberont leur candidate, jouant le rôle de repoussoirs. La position libérale-identitaire décomplexée de Fillon serait dans l’opinion plus forte que celle de la direction du FN qui copie les idées mourantes de la gauche frondeuse, en plein déclin dans la population. Déçue, une partie de l’électorat FN abandonnerait ce parti et voterait Fillon dès le premier tour. Fillon affronterait donc un candidat issu de la gauche –peut-être Macron ?– arrivé second au premier tour. Cette hypothèse me semble peu probable, mais négliger l’improbable est oublier le possible. En tout cas, Marine le Pen ne doit pas tenir pour une évidence qu’elle sera qualifiée pour le second tour. Ses chances de l’être sont inversement proportionnelles à son alignement sur son confesseur.

Ce dernier, Florian Philippot, parie sur le ralliement au FN d’un électorat de gauche, déçu par Hollande, au prix d’un programme FN photocopiant l’idéologie socialiste. Ce choix est perdant et inintelligent. Le ”Front républicain” fonctionne toujours à pleins canons : seule une minorité d’électeurs de gauche se reporte sur le FN. Pour gagner des voix, il faut mordre à droite. Quand un énarque, comme M. Philippot, conseille une stratégie, c’est très clair : il est urgent de faire exactement l’inverse. Comme je l’ai dit plus haut : en 2007, Jean-Marie Le Pen a été éliminé au premier tour parce qu’il levait la pédale sur les fondamentaux du FN – notamment l’invasion migratoire. Le même sort guette sa fille dix ans après. Son père a suivi Soral, il a perdu ; si elle suit Philippot, elle perdra.

La ligne Marine-Philippot est peu prometteuse, celle de Marion plus astucieuse 

Il semble se dessiner une fraction au sein du FN opposant une voie centriste et  politiquement correcte (Marine Le Pen et Florian Philippot) et une voie ”droitière” et rebelle incarnée par Marion Maréchal-Le Pen. Selon Guillaume Tabard, après la querelle Marine-Marion sur le remboursement de l’IVG et la polémique publique, entre la députée du Vaucluse et le vice-président du FN, « ce qui est en jeu, c’est la ligne stratégique du Front national. C’est le choix entre un FN malgré tout de droite, et encore ”sociétal”, et un FN de plus en plus de gauche, avant tout social » (Le Figaro, 10–11/12/2016). Marion Maréchal-Le Pen, ainsi que le député Gilbert Collard, estiment que la victoire du FN viendra des électeurs de la droite résistante ” hors les murs”. Marine Le Pen et Florian Philippot font le calcul inverse – et sociologiquement très incertain – que, pour contrer Fillon, il faut séduire les déçus de gauche. De là s’ensuit un discours socio-économique (dit ”progressiste”, en réalité conservatiste) de style vieille gauche, des positions ”sociétales” de plus en plus politiquement correctes, un bémol remarqué sur l’islam et l’immigration, une concentration de critiques répétitives et mal formulées sur l’UE.

En rejetant la ligne de Marion Maréchal-Le Pen, la direction parisienne du FN offre bêtement à Fillon sur un plateau cet électorat de droite ; sans pouvoir récupérer par sa démagogie l’immense majorité du fameux électorat de gauche déçu par Hollande qui, de toute façon s’abstiendra ou ne votera jamais FN !

Cela étant dit, bien qu’elle ait raison  sur le fond, le dernier angle d’attaque de la députée du Vaucluse – l’IVG et sa gratuité – n’était pas parfait… Il y a des sujets plus cruciaux, comme par exemple, l’AME, le cout énorme des clandestins inexpulsables, etc. La prochaine fois, elle pourrait choisir des thèmes mieux ciblés.

Ce que devrait faire Marine Le Pen

L’impression que donne Marine Le Pen de vouloir brider et contredire sa nièce, est d’autant plus malvenue que, sous la pression de l‘establishment, François Fillon va commencer, à se modérer, à reculer, à se recentrer, à s’affadir. Ça commence, évidemment. Il va suivre sa nature. Marine Le Pen devrait, dès maintenant, profiter de ce créneau et prendre un virage idéologique dur. En deux temps : 1) supprimer en douceur de son programme socio-économique le lourd conservatisme socialisant  dévalorisé ; 2) s’attaquer intelligemment et professionnellement à l’Europe de Bruxelles, avec un programme précis. Et non pas avec des utopies, des imprécations, des proclamations plus tonitruantes que crédibles ; 3) réaffirmer, ce qui n’a pas été fait sérieusement, un programme dur contre l’invasion migratoire, contre l’islamisation, pour la ”remigration”, pour la restauration de l’identité française, de l’Éducation nationale, de la Justice et de la répression pénale, etc. Comme il y a toutes les chances que des attentats islamiques et des émeutes ethniques aient lieu d’ici le printemps 2017, ainsi qu’une nouvelle pression invasive migratoire, cette ligne porteuse aura tout intérêt à être durcie.

D’autre part, Marine Le Pen devrait se démarquer de l’anti-libéralisme dogmatique de Florian Philippot, qui se dit ”gaulliste” sans l’être, adepte de l’ ”État stratège” en confondant souveraineté et bureaucratie étatiste. Ce qui ne correspond absolument pas aux idées ou à la pratique du général de Gaulle. Ce dernier, faisant appel à Jacques Rueff, a mené une politique économique totalement contraire à ce que préconise le programme socialiste de la direction du FN. M. Philippot n’est pas dans la continuité de Richelieu et de Colbert, mais dans celle de la SFIO et du PC.

Aux primaires de la droite et du centre, trois électeurs sur quatre venus du FN ont voté Fillon. Ils pourront recommencer leur geste à l’élection présidentielle si Marine Le Pen continue de se recentrer, d’affadir son discours, de se gauchir, sous l’influence  de son vice-président. En revanche, si elle s’en libère et l’écarte en douceur, opère un retour sur les fondamentaux qui sont le moteur du vote FN, elle pourra rebondir.

Après-demain, Marion ? 

Si Marine Le Pen continue de donner l’impression d’être sous influence de son premier lieutenant en lui passant tous ses caprices – tout en essayant de faire croire qu’elle est la cheftaine– elle se déconsidérera. Beaucoup s’abstiendront de voter pour elle, d’autant qu’ils penseront qu’elle ne se contente pas de suivre son favori mais qu’elle exprime ses propres positions personnelles, politiquement correctes. Il serait donc inutile de voter pour une candidate mièvre et recentrée, de plus très probablement perdante. Logique du vote utile, qui touche 90% de l’électorat.

Au contraire, si elle se réconcilie avec sa nièce et se rapproche de ses vues, en écartant M. Philippot, elle démultipliera son potentiel électoral, dès 2017. Se rend-elle compte que sa connivence affichée avec son vice-président la dessert ? Pour Marine Le Pen, un tel choix de rupture serait blessant pour son orgueil, mais une condition indispensable pour éviter son élimination – car elle aura difficilement  deux chances.

Quoiqu’il en soit, la polémique entre Florian Philippot et Marion Maréchal Le Pen, a marqué un échec du premier et un succès de la seconde. L’ancien énarque, apparatchik de nature, n’attire pas la sympathie et a très peu de chances de rencontrer un destin national. En revanche, dans les prochaines années, la jeune députée du Vaucluse peut en avoir un, un destin national. Pour plusieurs raisons convergentes, faciles à comprendre. En 2022 ? Voire avant en cas de crise ? Si elle ne se décourage pas jusque là et continue à faire de la politique. Et à repousser ses ennemis. Elle est un espoir pour la France. Elle doit tenir.

Guillaume Faye

(1) L’hypothèse selon laquelle Florian Philippot serait un agent télécommandé faisant de l’entrisme au sein du FN pour le détruire de l’intérieur a été avancée. Et pas par n’importe qui. Sans aucun document fiable sur ce soupçon, on ne peut l’accréditer.

http://www.gfaye.com/fillon-contre-marine-qui-choisir-marion/

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Patriote Vigilant

Entièrement d’accord avec l’analyse ci dessus.J’ai fait la- même,il y a plusieurs semaines sur Twitter.Si Marine suit Philippot,elle sera éliminée!Elle doit se rapprocher des positions de Marion.Nous,patriotes,attendons qu’elle soit très claire et ferme sur l’immigration et spécialement sur les mesures à prendre envers les islamistes,les imams et mosquées salafistes,envers les musulmans,français ou pas,qui nous insultent et nous menacent à longueur de tweets,et qui refusent de se soumettre aux lois de la République.etc. Il est plus qu’URGENT de les stopper et d’employer un langage RADICAL sans ambiguïté ni concessions,avant même l’élection! Seule Marion le fait. Beaucoup de Français,de gauche ou de… lire la suite

François de France

Ajout à ci-dessous : Même si je sentais depuis longtemps la balladuriation probable de Juppé (parce qu’adoubé par les médias, comme probablement le macronisme feu de paille), il faut comparer ce qui est comparable. Balladur était droite libérale, Chirac, radsoc étatiste. L’exacte inverse de la situation Fillon vs Juppé. Le libéral gagne cette fois, l’étatiste perd. Juppé était un bébé Chirac, pas Fillon. Les temps ont donc diamétralement changé. En 1995, la « fracture sociale » confortée en 2002 évolue en sociale-étatiste. En 2017, les nécessités vitales pour la Nation, comme vous l’expliquez fort bien dans vos propositions (celles du… lire la suite

BOUDRY

même si je n’en partage pas tous les aspects,je ne vous en fait pas moins compliment ,pour les finesses d’analyse( presque une psychanalyse !!)

François de France

Guillaume Faye, je relaie toujours toutes vos analyses, toutes admirables. Mais là, vous avez oublié une chose essentielle dans l’échec probable du FN en mai 2017, qui a été théorisée par Chirac au temps de sa splendeur Élyséenne, en 1995 : « Celui qui est élu, c’est celui qui le veut le plus. » MMLP est trop jeune, trop inexpérimentée, bien que son discours soit cohérent. J’ai bien peur que dans le cas de MLP, elle ne le veuille pas ou pas assez, ce pouvoir, cette place. Elle fait semblant de le vouloir. Elle tergiverse, elle change de posture et… lire la suite

François de France

Se saborderait-elle dès maintenant et volontairement pour justifier a posteriori son échec ? Pourquoi ? Et bien parce qu’au fond d’elle même, elle se sent, et ses troupes aussi, incompétente pour exercer ce pouvoir. Parce que le FN est un parti qui ontologiquement a les structures d’un parti d’opposition, pas celles d’un parti de gouvernement. Pas assez d’élus notables, pas assez de commissions thématiques qui deviendrait des têtes de pont vers les ministères, pas assez de solutions de gouvernement. Le FN est par nature un parti protestataire, on ne change pas une hyène en lion.

Franck

le FN n’est pas du tout structuré pour diriger le pays, cela a deja ete demontré, Le Fn croit pouvoir diriger le pays comme on dirige un village de 500 personnes et 150 vaches, 30 moutons et 10 anes… Ceci n’est pas dans le but de denigrer le travail efficace des maires FN, qui eux sont en plein travail, et font du super boulot, pas comme la tete du FN qui ne va meme plus sieger a l’assemblee europeenne…

jino

Formatage BFMTV, parole de perroquet repetée en boucle, franchement mon cher françois, vous n’en avez pas marre? Votez fillon et arretez de nous gaver avec vos idées préfabriquées par le système specialement
pour les cerceaux déficients.

François de France

Mais je considère que ce parti, même s’il n’est pas le mien, est fondamental dans le concert national, comme phare (métaphore du phare à l’entrée du Golfe du Morbihan, JMLP n’est-il pas appelé en ces lieux « le menhir ») pour lancer les débats. Parce que, qu’on le veuille ou non, le débat tourne autour de toutes les thématiques, taboues ailleurs, lancées par le FN. Indispensable au débat donc, mais incapable par volonté propre, de gouverner un pays. On constate les mêmes caractéristiques chez les partis protestataires européens. Gouverner, c’est prévoir, non uniquement dénoncer. Au FN, on a rien prévu,… lire la suite

François de France

Combien de figures de dimensions nationale et internationale au FN, combien de devisions, de généraux ? On cherche… That’s all folks ! Cela peut changer en 2022 si le FN a un groupe (voire 100 députés, ce qui est mathématiquement possible) dans la future assemblée. Le FN aurait gagné à faire un pont naturel avec la droite classique, puisque nombre de thèmes sont communs, pour apprendre à gouverner. Il aurait acquis alors des responsabilités nationales et des responsables nationaux… Ne pas comparer avec Trump qui avait des responsabilités d’hommes d’affaires internationales, rompu aux négociations internationales, et gagne sous la bannière… lire la suite

jino

@Guillaume Faye «Fillon est taxé, par la direction du FN, de « brute » sur le plan économique – entendez ultralibéral antisocial – et de« faux dur » sur les questions d ’identité et d’immigration. La première assertion est fausse, la seconde peut être vraie» La première assertion est fausse? Vous êtes bien catégorique et sûr de vous! Ce n’est pas seulement l’avis de la direction du FN mais d’une grande partie de son électorat composé, je vous le rappelle à 60% d’ouvriers et d’employés, vous savez, ce qu’on appelle le peuple et dont l’avis semble vous laisser indifférent. Pourquoi… lire la suite

DURADUPIF

Puissante analyse. D’autant que ces Présidentielles sont inédites sur la forme (primaires ouvertes, candidats, intempestifs) et sur le fond(migration musulmane. terrorisme, partition, guerre civile). Cette élection ne se fera pas sur un choix de Société mais sur la survie d’une Civilisation Humaniste en l’occurrence celle de La Démocratie Française. 1) Phillipot ne peut pas tout faire et heureusement pour MLP. 2) Fillon se fait voler sa victoire et ses électeurs durs s’en souviendront et heureusement pour MLP.

Viguier

De grace soutenons Marine qui sait ce qu elle fait et qui n a pas la place la plus facile.
Attendons les 4 et 5 fevrier lancement officiel de la campagne a lyon.
Priorite nationale pour logement soins etc

momo

voter Marion pour moi sera: voter avec plaisir l’intelligence, la clairvoyance, l’ouverture d’esprit et le réalisme voter Marine sera: voter par devoir et obligation.

Conophobique

Looool!… Les bas-du-front sont de retour! Les fidèles de jean-Marie, les ectoplasmes de la pensée libérale! Que le plus fort gagne, les faibles on s’en fiche? C’est ça? Eh bien sachez qu’il existe des électeurs du FN qui sont de gauche et qui croient en MLP eux! Programme social de gauche, programme sociétal de droite. La retraite à 60 ans oui car quand on s’est fait suer à son boulot durant 40ans il est souhaitable de se reposer et laisser sa place aux jeunes. Nous représentons les 15% d’apports de voix du FN et encore au plus haut de jean-Marie.… lire la suite

isimax

J’espère que vous avez conscience que vos propos confirment l’analyse ci dessus: avec vous, Marine perd. Mais, en tout bien tout honneur, perdre avec convictions à l’appui !…

laurent k.

avec moi? depuis combien de temps consultez vous RIPOSTE LAIQUE? il ne faut pas faire de plan sur la comète qui aurait pu prétendre à une victoire de TRUMP? comme je l’ai dit plus haut n’oubliez pas un facteur essentiel L’INSTINCT DE SURVIE et ça ne se fera pas avec FARID FILLON… de plus il y a un facteur déterminant qui est de ne pas reproduire 2 fois la même erreur : la PACA qui en décembre 2015 se liguait contre MARION et pleurait ses morts le 14 juillet la NPDCP de MARINE où la gauche de martine aubry s’est… lire la suite

laurent k.

malgré le crépi de façade PHILIPPOT le FN suit les idées identitaire de MARION MARECHAL LE PEN (adorée par son grand père JEAN MARIE et réciproquement)
d’ailleurs comble de l’ironie le vrai prénom de MARINE est MARION
donc MARINE=MARION=JEAN MARIE
dormez tranquille le FN new age façon PHILIPPOT s’occupera de l’UMPS comme ils le méritent une fois élu…

jino

@Conophobique. Entièrement d’accord avec vous et je pense que ceux qui reprochent à Marine sa ligne trop sociale n’ont pas dû beaucoup suer durant toute leur vie. Pesonnellement, ayant commencé à travailler à l’âge de 16 ans, j’aurais dû me taper selon fillon et ses adorateurs 49 années de boulot pour pouvoir enfin me reposer, enfin, si je n’étais pas mort avant, et tout ça pour engraisser les actionnaires du CAC40 et nourrir tous les parasites qui nous envahissent et qui, dans un élan de gratitude et de reconnaissance extrême, ne manqueront pas de me mitrailler ou de me rouler… lire la suite

lafronde

Bonne analyse des politiciens de Droite selon leur actes. Les citoyens patriotes devraient moins se fier à eux que compter sur leur propres forces. S’organiser en Société civile patriote solidaire, indépendante de l’Etat, pour défendre leurs intérêts propres. Pour défaire les partis progressistes lors des Législatives, s’organiser en un Front patriote serait utile. Décentralisé, et autofinancé dans chaque circonscription, ce Front patriote aurait pour objet l’autonomie stratégique et programmatique des candidats-députés patriotes vis à vis de la Capitale, ses Etats-major, ses medias. L’article évoques « les électorats du FN », très pertinent ! Pour se fédérer ils ont besoin d’une Presse pluraliste… lire la suite

jay

On ne peut pas reprocher à Fillon de vouloir maintenir les sanctions contre le dictateur Poutine.
L’armée russe occupe toujours la Moldavie, la Géorgie et l’Ukraine.

Les patriotes défendent la souveraineté des nations, pas les empires…

Bigsmile

Poutine a été élu et a une cote de popularité que lui envierait le clown qui nous sert de président depuis 5 ans….mais ça fait mal au cul à certains de voir qu’il est en train de régler le problème en Syrie alors que les Européens et les grands démocrates Américains armaient les Islamistes au nom du tout sauf Bachar el Assad….

isimax

En accolant à Poutine le mot dictateur, montre soit que êtes ou que vous faîtes l’inculte. Utiliser les mots, vidés de leur sens, décrédibilise !…

BOUDRY

ah !!! bon ,comme hollandouille est un chef de guerre « défendant  » la syrie,élisons fillon chef de guerre pour lutter contre camarade poutine !!!!
n’importe quoi …débile !!!

Franck

n’oublions pas que le regime en ukraine est un regime nazi…

lucifer

EXCELLENT ! Marine ,ne doit pas écarter Philippot ,elle doit au contraire appeler Marion ,de façon à faire de l’ombre à Philippot. Il est trop tard, pour écarter ce dernier ,il faut simplement le faire rentrer dans le rang. Attendons le programme ,pour savoir si sur l’ économie et l’islam ,elle a évolué . L’islam est un point crucial ,à mettre au même niveau que l’immigration. Il faut qu’ elle insiste, sur le coût exorbitant de l’immigration et la faillite économique du pays . Son programme social doit en tenir compte ,par ex. retraite à 60 ans, impossible vue l’état… lire la suite

Louve Normande

Breitbart(et dont son chef est un conseiller de Trump) a prit contact avec Marion pas avec Marine. Philippe de Villiers entretient des relations politiques et amicales avec Marion pas avec Marine. Les patriotes américains sur leurs réseaux sociaux parlent de Marion et quasiment pas de Marine. Les Royalistes préfèrent Marion à Marine.

Petit à petit, l’oiseau fait son nid, vous allez voir le « grand chambardement » l’année prochaine !

Conophobique

Grand éclatement du FN prévu oui, et renouveau d’un parti de gauche laique, patriote et défendant les salariés. Du Georges Marchais de retour. Et les ultra libéraux seront balayés. Les Français ne sont pas prêts à voter pour la droite ultra libérale. Votre Marion elle retournera à ses occupations et Fillon élu ou pas sera vite Obligé de battre en retraite. Les 11% de La Méluche et les 15% d’electeurs du FN de gauche+ quelques anarchistes + quelques écolos prolos on arrive bien au premier parti de France avec près de 35% de voix.

lucifer

Et toi, tu iras nettoyer les chiottes, de tes copains gauchos ; tes amis, les muz te regarderont faire, en se foutant de ta gueule,tout en sirotant une bière .

Conophobique

Je constate juste ce que peut devenir le FN aprés son éclatement inévitable s’il n’est pas aux commandes en 2017. D’un côté les 15% de sensibilité de gauche au FN, de l’autre les 13% d’ultras libéraux qui n’auront rien compris. Si l’on veut combattre l’islamisme il nous faut rester unis malgré nos divergences de modèle économique et social. Pas la peine d’être aussi insultants dans vos réponses, je ne vous fais pas la guerre, nos ennemis ne sont pas ici. La seule réponse pour le moment c’est le FN de Marine, point de salut dans de micros partis ou en… lire la suite

lucifer

Autant pour moi ! j’avais compris, que vous souhaitiez l’éclatement du FN , Marine étant la SEULE à vouloir sortir de l’UE , qui nous entraine INEXORABLEMENT vers l’abîme , pas seulement pour les frontières ,mais par le pillage effectué, par cette Europe sur notre économie.

dominique

les jeunes diplômés sont beaucoup plus intéressés par Macron. et ne tiennent pas à payer des choix économiques désastreux.

jamin

OH ! des « diplomés  »
Tout un programme

BOUDRY

et oui,retour au certificat d’études primaires !!!
il s’intitule le bac belkacem…

zorglub

excellente analyse, fort bien écrite .Oui Philippot est un chevenementiste , qui a viré casaque et que Marine idolâtre ( allons savoir pourquoi) alors que Marion est dans les starting-blocks prête à faire un malheur. Oui j’irai voter FN mais en marchant à reculons

champy daniel

les patriotes,ne nous divisons pas,c’est ce que veux umps,le front national est le seul parti qui ne fait pas parti du systeme,umps detruit la france depuis 40 ans et changent notre population avec l’islam conquerante,on ne peut etre d’accord sur certaines choses au fn mais il est le seul qui peut sauver la france,alors soutenons marine et votons pour la france

jan le Connaissant

Si le FN est battu a là présidentielle, et surtout remporte peu de députés, il risque d’ éclater ! de se morceler. Il n’y aurait alors plus de 1er parti patriote…
Et en 2022, le parti musulman risque fort de devenir le premier parti de France… Avec les conséquences qu’ il est facile d’imaginer ! .

Mathieu

Très pertinente analyse.
Marion est la seule à pouvoir écraser l’adversaire. Toutes les huiles du neo FN ne sont que des arrivistes manipulateurs et/ou des dégénérés.

Mais sous-estimer la mafia au pouvoir est une erreur.
Cette dernière n’a pas clamé haut et fort que « NOUS SOMMES EN GUERRE ! » (comprendre elle est en guerre déclarée contre tout ce qui reste de Français) pour rien, ni instauré un Etat d’urgence permanent en dehors de l’optique de pouvoir embrayer logiquement au stade suivant qui suspendra le processus électoral…

Louve Normande

Breitbart(et dont son chef est un conseiller de Trump) a prit contact avec Marion pas avec Marine. Philippe de Villiers entretient des relations politiques et amicales avec Marion pas avec Marine. Les patriotes américains sur leurs réseaux sociaux parlent de Marion et quasiment pas de Marine. Les Royalistes préfèrent Marion à Marine.

Mathieu

Christ Roy vienne en aide aux enfants de France ! Car leurs parents sont trop lâches et trop décérébrés pour s’armer légitimement et s’entrainer, stocker moult denrées, ne serait-ce que pour assurer l’intégrité de leurs biens, ce petit bout de patrie dont ils ont reçu la garde. Le bétail à urnes braie plus que jamais quand au nom du maître prochain qu’il s’apprête à choisir -croit-il !- , alors que déjà il n’y a plus de frontières, plus de monnaie, plus d’armée, plus de Justice, et surtout, surtout, et c’est pour cela que cela va très mal finir : il… lire la suite

Jean

Après-demain, Marion ?

« Après-demain », il y aura en France 50% d’immigrés, donc Philippot, Marine, Marion, tout cela n’aura plus aucune importance.

Si le FN n’est pas élu en 2017, il ne le sera jamais. Son élection sera devenue mathématiquement IMPOSSIBLE.

victor hugo.

Vous avez raison. Il ne sera jamais élu puisque 2017 c est raté.

YAYA

Non, 2017 ce n’est pas encore raté. Faut arrêter de baisser le froc !
Bien sûr, MARINE devrait se ressaisir !!!!!!!………………

Franck

la guerre civile est inevitable, FN ou pas, seul le delai changera!!!!!

Tout ca par la connerie crasseuse des dirigeants FN trop portés a se prostituer pour avoir les voix de l’islam et cracher sur les patriotes… Ca dure depuis des années, etr desormais c’est reellement trop tard… Il y aura la guerre, c’est obligé, et le francais se fera massacrer, car trop occupé a parler congés et foot…

YAYA

Peut-être qu’en pensant à ce que risquent leurs enfants et leurs petits-enfants par l’islam, tous les français réagiront enfin. Le problème est que plus on attend plus ce sera difficile …

Franck

dans les reves les plus optimistes helas… Quand ca petera, la direction FN se barrera a l’etranger et laisser la guerre se faire, tel de gaule en 40…

Trop attendre est helas un risque que nous ne pouvons plus attendre pour raison de demographie et de pourissement de la lignee genetique de notre peuple par des cafards. Mais il faut eviter de se lancer aussi dans une election calamiteuse avec un parti de bras cassés… La guerre sera la dans tous les cas.

YAYA

MARINE … reprends-toi ! Et si besoin, écoute un peu ce que dit MARION …

tom

Fillon a été choisi par les participants à la primaire, et d’après les différents sondages, l’influence des quelques votants gauchiste et FN a été très marginale sur ce scrutin. Ca signifie que ces électeurs-là de toutes façons ne voteront pas FN. Donc que Fillon ne capte pas de voix FN parmi l’électorat fidèle LR. C’est donc très rassurant pour le 1er tour, Marine sera qualifiée. Pour le 2e tour, c’est justement cette stratégie qui vous paraît « trouble » qui pourrait être payante, car Fillon sera étiqueté droite dure, et Marine pourra certainement capter des indécis de gauche qui ne voudront pas… lire la suite

from Persia wiz love

Fillon, Fillon, Fillon! Et la gauche alors?! Perso, je ne miserais pas un centime sur Fillon. Moi, je vois un second tour Marine/Mélenchon. La gauche mettra tout ce qu’elle a sur Mélenchon. Et en face, il n’y aura que Marine. Et je pense que Marine gagnera. Mais si elle perd, il n’y aura plus de 2022 et encore moins de 2027 pour Marion. Car la France sera islamisées par la gauche « dhimmisée ».

daniel

ce pourrait aussi être Marine /Macron ,ou Fillon /macron .Le PS foutu, reste Méluche .et Macron, a gauche une bonne partie (surtout les jeunes ) a compris qu il fallait réformer le pays et a droite une partie aura peur des réformes  » brutales  » de Filou et votera Macron . 1 tour dans mouchoir de poche .Si c est le Filou / Marine ,jamais la gooche ne votera FN ,même avec un programme sauce Méluche/Flippot . Si c est Marine/ Macron, l UMPS votera pour le Jésuite .De tout façon on aura Farid ( l’Unique ) ou Majoub (… lire la suite

Marc

Fillon c’est juste un second choix, si d’aventure Marine n’est pas au deuxième tour.
J’ai une grande confiance dans la stratégie du FN qui s’ouvre sans perdre ses fondamentaux. Et je me fie aux résultats, les vrais résultats qui sont en perpétuelle augmentation ! Toutes ses conjectures avant 2017… On veut tous un super finish sur la ligne mais ça va être très chaud quand même.
Et Macron, la bulle va éclater, faut pas le prendre au sérieux. (En tout cas j’espère…)

Marcus

Marion est encore jeune, mais déjà remarquée par l’équipe Trump, qui l’a fait savoir
publiquement. Politique habituelle de recrutement de « young leaders ». Et Marion
s’est déclarée ravie ! L’intérêt de la France n’est sûrement pas de ce côté. Combien
de ces « young leaders » sont devenus des traîtres? Faire mousser l’affaire de l’IVG
ne semble pas non plus de première urgence à côté du reste.
Comme vous le notez, il faut prêter grande attention au choix des ses thèmes face aux
problèmes prioritaires, et ne pas taper à côté de la plaque.
On lui souhaite de meilleurs conseillers que sa tante….

victor hugo.

Belle analyse. En effet Marion va profiter de la défaite de Marine. Et Marion peut très bien orienter une politique a droite de Fillon. Sa voix va porter. C est aussi l opinion publique qui fera la politique. Et Fillon a très bien compris qu’ elle était a droite. Il aura parmi ses conseils des hommes très marqués a droite

Franck

j’espere qu’elle aura une fois la prise du pouvoir au FN parmi ses conseils de vrais partisans identitaires et patriotes… Pas les franc-macaroniques genre collard, alliot, ou phillipot…

Catherine Ségurane

On peut ne pas suivre à 100% les préconisations de Guillaume Faye mais on ne peut qu’être impressionné par la pertinence de son analyse. Florian Philippot n’est certainement pas l’unique carte à jouer pour Marine Le Pen : j’espère qu’elle redescendra sur terre quand la vraie campagne commencera…

victor hugo.

Elle est endoctrinee. C est raté. Et en interne au FN tout le monde souhaite sa défaite. Écoutez les auditeurs s exprimer sur les radios. La plupart des militants sont des artisans des travailleurs qui refusent les idées eonomiques stupides de Filippot . Allez a Nice et vous comprendrez que son électorat se volatilise. FILLON a déjà gagné s il développe des idées tres a droite. Il est très apprécié dans tout e sud est de la France. C est meme trop facile. Si par contre il se recentre avec les crétin rafairien et apparut alors il peut être battu… lire la suite

Franck

apres avoir rencontré les hautes autorités islamiques l’autre jour, elle se voit diriger la france avec une division halal de muzz, comme l’autre fou….

Elle plane tellement haut qu’elle ne risque pas de se poser avant des millions d’annees la bougresse….

guilmaille

C’est trop tard pour Marion pour 2017….en 2022 ou mieux 2017 peut être!
Impossible pour moi de voter Marine en raison de sa politique économique proche de celle Mélenchon!! retraite à soixante ans…sortie de l’euro!! Effondrement du niveau de vie des retraités!! tout cela est inacceptable et dire que l’islam est compatible avec la république lui coûtera fort cher!! Je pense qu’il est trop tôt pour Marion….dans dix ans peut être!!

Gérard Creuset

Je voterai quand même Marine car il faut aller à l’urgent et à l’essentiel: le retour à la souveraineté du peuple, l’arrêt immédiat de l’immigration et l’expulsion de tous les clandestins. Pour le programme économique et le reste on pourra en discuter après; la France pourrait se remettre d’un éventuel mauvais choix de gestion, elle s’est bien relevée de plusieurs récessions et de deux guerres dévastatrices, mais elle ne se remettrait pas de la submersion migratoire voulue ou acceptée par tous ceux qui ont tenu les rennes depuis quarante ans.

Franck

Pour info, les allemands ont elu hitler avec les meme pretextes que l’on trouve a l’election de marine, et on en sait la finalité… A UNE DIFFERENCE PRES: L’allemagne pre-guerre sous adolf etait florissante et puissante avec une industrie et une technologie de pointe… La France avec Marine… Laissez moi en douter grandement!!!! Arret migratoire: le FN ne le veut pas, pas plus que le patriotisme, la remigration ou l’expulsion des clandos… Désolé, mais voter pour le FN sur ce genre de points de programme est une enorme erreur… ou alors, faut aimer etre deçu… La guerre arrivera avec ou… lire la suite

Lucien

Donc pour vous le suicide français est inévitable ?

Franck

Le suicide NON evidemment, mais le combat l’est… Nous devrons combattre a la fois nos dirigeants LRPSFN, et nos parasites musulmans. Nous en sommes là, et rien ne pourra changer cet atat de fait! Il nous faut un guide, un vrai, avec des paroles de vengeances, et ce guide sera sans nul doute Marion qui represente le plus le patriotisme actuel (j’espere ne pas me tromper).

Oui, nous sommes deja en guerre, mais le peuple francais gtavé de jeux et de loisirs ne le sait pas encore. Cette partie du peuple est deja morte et ne le sait pas…

vérité

Alors si cette partie du peuple est déjà morte, à quoi sert de lutter??? Laissons les Momo nous prendre de vitesse et diriger le pays. @Franck, votre con****e vous aveugle, Marion c’est « aussi » le FN, et ce n’est pas en voulant le déremboursement de l’IVG, ou cirer les pompes du grand-père que l’on fait un « guide » et qui plus est une présidente de la république.

Franck

Dans les 24 heures du prochain conflit ethnique halal, 500 000 francais de souche mourront, halalisés par nos parasites, et ca c’est la prediction basse… Il n’y a qu’a voir la connerie crasse et l’esprit de desinvolture de notre peuple abatardi par la tele, les jeux et facebook…

En tout cas, tu prefere la nzie MLP a la patriote catholique Marion… Mauvais calcul !!!

BOUDRY

franck
vous etes victime d’une certaine propagande ,j’espère que votre cas n’est pas désespéré?

Bigsmile

Tu n’a qu’a continuer à voter pour les connards qui se succèdent depuis 40 ans….on a largement déja vu ce que ça donnait avec les traitres LRPS qui nous gouvernent et qui nous ont mis dans la merde et nous ont emmenés à la guerre civile imminente.. moi je préfère un FN au rabais qui n’a jamais gouverné plutôt que ces ordures qui profitent de la lacheté des Français pour se maintenir…..après il sera temps de critiquer..moi je ne suis pas du genre à fournir la vaseline pour me faire entuber……

Franck

toi tu fournis plutot le gravier, n’est ce pas????? Avec des grelots de ton genre, quand on est contre le Fn on est pour LRPS… esprit perverti !!! Il n’y a pas noir ou blanc mais des dizaines de teintes intermediaires qui representent le patriotisme vrai, pas l’islamophilie LRPSFN….

BOUDRY

même a sec…moi non plus !!!

BOUDRY

mon pauvre franck
au lieu de vous faire du mal essayez de positiver….
dites nous qui pourra représenter le pays france a vos yeux ?

lucifer

Faut pas faire attention ! le vieux débloque, il se croit encore en 40 !

Christiane

La France se meurt à cause de pariels commentaires de guilmaille , les Anglais ont choisi le BREXIT, les Americains TRUMP, des patriotes qui ont su tromper les journaleux , en France la majorité des Français font le contraire ils détruisent les politiciens qui aiment la France, ils auront le président qu’ils méritent ainsi que les migrants qui sont à notre charge. Faut arrêter de pleurer et agir, le seul parti valable en ce moment c’est le F.N et S.V.P faut arrêter de l’assasiner , nous avons un besoin urgent de Marine donc, tous unis votons MARINE AUX ELECTIONS DE… lire la suite

Franck

Si les patriotes pesent sur le Fn pour obtenir la demission de la presidente actuelle et de ses minions, cela sera pour installer a la tete du parti une vraie patriote chretienne en la personne de marion marechal le pen… N’oublions pas que le Fn est dirigé actuellement par l’auteure d’un paricide politique, une despote qui a renversee le precedent president… Sacree lecon de democratie qui augure mal pour le futur…Marre des conneries a rallonge et autres trahison de la presidente et son premier cercle. Marion a ete plebiscitee lors du dernier congrés FN, mais, mauvais perdant, Philippot, dernier du… lire la suite

Franck

Dans 10 ans, il sera trop tard, la guerre aura de toute facons eclatee, et nos dirigeants FN compris, auront fui le pays depuis bien longtemps…

from Persia wiz love

Alors vous allez voter pour Farid?

Perin

NON

Bigsmile

Il faut penser qu’il y a le feu ,il y a urgence ,la France se meurt ,cinq ans de plus aux mains des collabos immigrationnistes et mondialistes seront mortels pour le Pays …encore une fois ,même si le FN actuel est critiquable sur son discours ,et je suis le premier à le faire ,il faut voter pour lui….c’est vital ,nous avons déjà donné depuis des décennies avec les traitres, qui entre chaque échéance électorales se refont une virginité sur le manque de mémoire des Français ….nous discuterons après….

Franck

le peuple francais sera eradiqué bien avant ces 5 ans… c’est deja planifié…

ROB

Dire que «l’islam est compatible avec la république» est une phrase ULTRA DANGEREUSE et à revoir ! – Elle désempare les «patriotes»…Qui n’auront plus aucunes CERTITUDES de «désislamisation» en votant Marine. – Elle ne SUFFIRA PAS A DECIDER les gauchistes déçus… Car ils doivent PASSER une «ligne rouge diabolique» insufflée dans leur mental par les «socialauds».