Fillon n’aura fait illusion que quelques jours…

François Fillon m’a l’air aussi ferme qu’un mollusque sans sa coquille !

Pendant toute la campagne des primaires il a tenu la posture du roc indestructible, qui ne cèderait rien sur son programme musclé, seul capable de réformer la France. Tous ses adversaires avaient selon lui, des programmes à l’eau tiède, totalement inefficaces pour redresser un pays en faillite. Pas question, par conséquent, de la moindre concession de sa part.

Une posture de va-t-en-guerre, que l’ex premier ministre assumait pleinement, se disant même prêt à “passer par dessus les syndicats”.

Le 24 novembre il ajoutait : “J’espère que les syndicats seront constructifs, mais je ne cèderai pas aux intimidations”.

La droite semblait enfin tenir un leader courageux, capable de tenir tête à la rue.

Après les 5 années d’immobilisme du gros patapouf de l’Elysée, le Fillon 2016, c’était du solide ! Enfin un véritable chef de guerre, qui n’allait pas se contenter de brasser de l’air comme cette grande gueule de Sarkozy, qui n’a jamais appliqué son programme de 2007.

Hélas, Fillon n’aura fait illusion que quelques jours. Il a suffi que la gauche et le FN l’accusent de vouloir casser la sécurité sociale, pour que son entourage passe aussitôt en mode panique et décide dans la plus grande précipitation d’éteindre l’incendie à coups de déclarations tous azimuts. L’opération déminage est LA priorité chez Les Républicains.

C’est donc un Fillon moins fiérot qui nous propose sa version soft pour réformer la sécu. Retournement de veste, débandade au premier coup de fusil, chacun jugera.

Pas question de “privatiser” l’Assurance-maladie, pas question de diminuer les remboursements. Plus du tout de distingo entre les “gros risques” à la charge de la SS et les “petits risques” à la charge des mutuelles ou des patients. Au contraire, les soins dentaires et optiques seront mieux remboursés ! Et on réaffirme l’esprit d’universalité de 1945.

“Ces réformes se feront dans la concertation, sans brutalité, avec tous les acteurs” dit Fillon.

En conclusion, avec un trou de la sécu de 160 milliards, il va falloir sauver le système, tout en remboursant mieux, avec des réformes prises en concertation avec les syndicats et autres acteurs ! Comment ? Mystère.

C’est un discours à 180° de celui tenu pendant les primaires. Tout est flou. Un catalogue de bonnes intentions, non chiffré et sans recettes. Bref, du flan.

Tout cela nous prouve que le programme Fillon n’a aucune chance d’aboutir. Il reculera sur TOUT. Ses fermes convictions vont tomber une à une comme des dominos. Jamais il ne résistera à la rue et aux syndicats qui lui ont promis une opposition musclée. Il ne changera rien, ou à la marge, comme les autres.

Et notamment sur la lutte contre l’immigration et l’islamisation du pays, qui restent des priorités vitales, car aucune politique ne sera possible si l’islam s’oppose à la loi républicaine.

Fillon ne fermera pas les frontières, il se repose sur l’Europe de Schengen.

Ne comptons pas sur lui pour dire non à Angela Merkel et ses quotas.

Et on le voit mal combattre le communautarisme musulman.

En tant que premier ministre Fillon a inauguré la grande mosquée d’Argenteuil.

C’est sous son gouvernement que la France a le plus ouvert les frontières et régularisé. Davantage que sous Jospin ! Sans parler de Mayotte, devenue département français avec 99% de musulmans, polygames pour la plupart !

Récemment il a dit avoir beaucoup de respect pour Tarek Oubrou !

Voilà ce qu’on lit sur ce bon Tarek Oubrou, l’imam chouchou de la République.

“Après avoir développé une conception très radicale de l’islam, appelant notamment au rétablissement du califat,  il rejoint l’UOIF grâce à la lecture d’Hassan el-Banna, le fondateur des Frères musulmans. Il affirme ainsi : « S’il n’y avait pas eu l’UOIF, je serais un taliban »

Rappelons que l’UOIF figure sur la liste des organisations terroristes de plusieurs pays.

Et en 2002, cet imam républicain modèle déclarait :

« Le khimâr (cachant les cheveux et le cou) et le jilbâb (qui cache le reste du corps) sont des prescriptions vestimentaires divines qui ne sont abrogées par aucun autre texte. Objectivement, s’il y avait le moindre soupçon sur cette norme, je serais le premier à prôner sa levée. ». Un républicain modèle, vous dit-on !

“Les attaques ne me feront pas dévier de ma route”, dit Fillon.

“Mes détracteurs croient que notre peuple ne peut pas supporter la vérité. Je crois le contraire”. Foutaises.

Non seulement François Fillon a négocié son virage à 180°, en bon connaisseur des circuits automobiles, mais il devrait lire les sondages.

Une large majorité de Français se dit opposée à son programme.

Et sur la protection sociale, ils ne sont que 36% à l’approuver. Eloquent.

La présidentielle n’est pas la primaire, il serait bon de faire la différence !

Car la victoire de Fillon, ce n’est pas un chèque en blanc que lui auraient accordé les Français, ce n’est pas un oui inconditionnel à son programme.  Sa victoire, c’est d’abord la conséquence de l’éviction de Sarkozy et de Juppé.

En définitive, je crains que Fillon ne nous fasse du Sarkozy.

Un programme électoral musclé en 2007, mais un bilan calamiteux en 2012, faute de courage politique pour l’appliquer.

Fillon, on a déjà donné pendant 5 ans. Virer Sarkozy pour prendre Fillon, c’est du masochisme. Et ce serait  tomber de Charybde en Scylla.

image_pdf
0
0

21 Commentaires

  1. Français de France, d’où tenez-vous donc cette « information » ?

    Vous ressemblez furieusement à ces MERDIAS qui avaient prévu l’élection de « crooked hillary », du maintien de l’Angleterre dans l’union européenne, de la victoire du nabot sarkozy, et/ou du ali ben juppé à chaque tour de la primaire des ripouxblicains…

    On a pu voir à quel point leurs analyses étaient…justes !!!

  2. Sur le site de MLP, la « divine », qui ne prononce jamais le mot de Laïcité, ni d’Unité, d’ailleurs, s’en prend au programme de F.Fillon sur la remise en ordre de la Sécu et la suppression des abus. Elle se réjouit de la pléthore de fonctionnaires: 45% des salariés! et fustige la réforme prévue du statut des fonctionnaires. Elle est contre la suppression programmée de 500.000 fonctionnaires, par non remplacement d’un sur deux du million qui partiront à la retraite dans les 5 ans.
    Aux seuls impôts, par exemple, 17 millions de déclarations sont faites automatiquement par internet mais la hollandie a encore augmenté les effectifs.
    Si MLP cherche à prouver qu’elle est plus à gauche que Mélanchon, elle va y arriver. Encore un effort et elle ne sera pas au 2nd tour.

  3. ON A EU HOLLANDE POUR NE PLUS AVOIR SARKOSI….
    ON NE VA PAS ÉLIRE FILLON POUR REMPLACER HOLLANDE? !!!
    SI ON ESSAYAIT MARINE ?
    VIVE 1789.

  4. POUR ÉLIMINER SARKOSI ON A EU HOLLANDE…
    ON NE VA PAS METTRE FILLON POUR REMPLACER HOLLANDE ? !!!
    ET SI ON ESAYAIT MARINE ?
    VIVE 1789.

  5. Seul les 1% les plus riches ont pleinement raison de voter UMPSFN les autres devraient voter pour la vraie gauche la gauche qui souhaite réformer en profondeur le capitalisme néo libéral ( abolition de l’héritage, égalité fraternité) Les autres juste de bons petits chiens dévoué à leurs maitres, qui plus ils les frappent plus en redemandent. Entretuez vous et bon débarras.

  6. Ne vous laissez pas emporter par vos fantasmes, ami mariniste.
    Le projet de contrôle de la sec-soc, par F.Fillon est l’UNIQUE objet des attaques qu’il subit de l’ensemble de la classe politico-médiatique, MLP la première, elle qui ne propose RIEN à ce sujet, pas même de supprimer la CMU ou l’AME.
    F.Fillon s’est expliqué dans une tribune du Figaro. Pour résumer, la remise en ordre de la Sécurité Sociale se fera après les mesures d’urgence et en concertation avec tous les acteurs, syndicats et usagers. Il n’a jamais parlé de « privatisation » de la sécu, un mensonge propagé par la gôche et les médias.
    On comprend que MLP accuse le coup. Sarko avait fait mine de piocher dans son ratelier, mais F.Fillon, lui, ose proposer aux Français un programme complet, ce que le FN n’a jamais encore fait…
    Pour la première fois depuis 50 ans, un homme politique s’engage fortement à réformer la France. Vous pourriez au moins étudier son projet.

  7. Article inutile car présentant de faux arguments. Fillon sera élu président de la République, quoi que vous puissiez dire ici.

  8. Qu’es ce l’on peut attendre de ce personnage qui a été 5 ans aux pouvoirs,1 million de chômeurs de plus,1 million d’immigrés en plus 600 milliards € de dettes FMI en plus 500 milles postes policiers,gendarmes,militaires en moins,plus de remboursement sécu,39 h travaillés,payées 35,et j’en passes et des meilleurs,sans parler de l’islamisation et de sa soumission a l’Europe des marchands,non, »MARINE »2017,sinon,c’est foutu..!!

  9. Son élection au 2ème tour des primaires LR est uniquement due à un total rejet des deux autres « prétentieux ». Sarko et Juppé avaient peu de différence de votes en leur faveur au 1er tour. Pour moi ça n’était pas un vote d’adhésion pour Fillon mais un dégommage des deux autres.

  10. exactement, vous avez parfaitement raison.Comment peut on imaginer qu’une personne 1er ministre pendant 5 ans d’un farfadet
    devienne par un coup de baguette magique un dur et pur. Allons du bon sens rien que du bon sens, cela est impossible.

  11. Désolé je ne suis pas d’accord réformer la sécu ne veux pas dire la détruire, qu’il mette les pendules à l’heure ne veux pas dire rebrousser chemin

  12. C’est ce que j’avais dit en réponse à un com,  » Fillon mettra de l’eau dans son vin-programme  » pour adoucir les opposants. Il ne fera que ça, et il mentira. Fillon est un Sarkozy bis…

  13. La main sur le coeur !
    Attention danger !
    Cela c’était dès le premier soir de sa victoire
    Nicolas Sarkozy faisait ce geste aussi et tant d’autres qui ont ruiné le pays !

  14. Il est évident qu’il n’aura aucun courage en ce qui concerne l’ immigration et le communautarisme ni même les bonnes propositions pour relancer l’ économie puisque pour réussir ces programmes il lui faudrait avant tout avoir le courage de tenir tête à l’ UE. Mais pour cela il faut en avoir…

Les commentaires sont fermés.