Fillon qualifie Macron de porte-serviette de Hollande

Paris, 5 mars 2017 au matin, un ciel bas et gris, et la pluie qui ne semble pas vouloir s’arrêter, peu propice à un grand rassemblement, et qui d’ailleurs a dû en décourager plus d’un(e). Et puis miracle, juste avant 15 H, le ciel se dégage, la pluie s’arrête de tomber et le soleil fait son apparition ! Comme un heureux présage.

François Fillon apparaît sur la tribune dressée sur le parvis du Trocadéro, devant une marée de drapeaux tricolores, sans drapeaux parasites ! Cela faisait plaisir à voir, pas de racailles, pas de voiles, la France en somme, comme on aimerait la retrouver ! Comme on veut la retrouver !

Discours fort, d’une ½ heure, malgré une averse qui ne semblait pas avoir découragé les participants. Combien étaient-ils, 60 000 selon les médias, 200 000 selon les soutiens du candidat ? On ne peut jamais savoir où se situe la vérité. Mais qu’importe le chiffre exact.

Que l’on soit ou non partisan de François Fillon, il faut bien reconnaître que depuis qu’il est entré en campagne et plus particulièrement depuis qu’il est passé en tête des sondages il  est devenu l’homme à abattre pour un pouvoir moribond, laxiste pour les fauteurs de troubles issus de l’immigration, haï de la  majorité des Français pour son incompétence, son mépris du peuple, ses bourdes à répétition, son insignifiance. Ces poursuites judiciaires qui touchent, comme par hasard, les deux candidats les mieux placés pour remporter cette élection – du jamais vu – sont ignobles et ont amené le candidat de la Droite à se dépasser, en quelque sorte à « se faire violence », à devenir plus offensif.

Que retenir de ce discours ? Macron, le candidat aussi improbable qu’un lapin sorti du chapeau d’un illusionniste, mis en avant par l’Elysée et les médias dociles, qualifié de « porte-serviette » du président. La détermination du candidat à continuer – malgré le doute insinué par une journaliste déclarant stupidement qu’il pourrait encore renoncer… Après un discours aussi ferme et volontaire,  cela semble peu vraisemblable !

Et c’est bien ainsi, s’il doit être battu qu’au moins il puisse l’être de façon loyale, malgré toutes les magouilles de la Hollandie !

Oriana Garibaldi

image_pdf
0
0

2 Commentaires

  1. « Qu’est ce -con- est serré » chantait l’autre @!!@… en parlant de sardines ?
    Trocadéro 200 000 ? : La place fait 164 m de diamètre, soit 21 000 m2. Donc 10 personnes au m2… ???? Les vidéos laissent pourtant entrevoir beaucoup de vides !

    ahh les « rhumours »
    C’est déjà repris « partiellement » dans les merdias
    http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/03/06/fillon-a-t-il-invente-l-annonce-du-suicide-de-sa-femme-par-une-chaine-de-tele_1553512

    RIONS ! C’est tellement invraisemblable qui pourrait y croire ?

    Suicide des époux Fillon, présidentielle reportée.
    Publié le 4 mars 2017 par EuroCalifat
    http://eurocalifat.com/

  2. Y’a des impulsifs qui téléphonent, y’en a d’autres qui se déplacent.

    Horst Frank, Les Tontons flingueurs

Les commentaires sont fermés.