Filoche et les primaires socialistes : « Ah ! Si j’avais été sur le plateau… »

Comme prévu, l’inspecteur du Travail Gérard Filoche commente la primaire socialiste.

La principale délinquance du pays est financière. Il évoque les 80 milliards de détournement fiscal dont la France serait victime. Manifestement, il préfère évoquer ce type de délinquance (par ailleurs réel) à l’ensauvagement de la France.

Il en sort des bonnes. Jouyet, homme des marchés. Macron hommes de la finance. Valls serait l’extrême droite de la gauche. Sur l’ancien Premier ministre, Filoche est déchaîné…

Il parle de 6,6 millions de chômeurs, et de 1,3 million supplémentaire, depuis que la gauche est au pouvoir. Le grand moment est quand il annonce que plus il y a de cotisations sociales, plus les salariés sont heureux. Et qu’il faut encore davantage de fonctionnaires, parce que ceux-ci rapportent plus à l’Etat qu’ils ne coûtent.

Et il ose encore nous vendre comme seule alternative un gouvernement commun de la gauche. La stratégie : tout est la faute de Hollande-Valls-Macron, mais pas celle de la gauche Montebourg-Hamon-Mélenchon. Il faut oser !

Bien sûr, ce grand rebelle condamne Israël, soutient l’autorité palestinienne et se montre inquiet de l’élection de Trump.

Il ose dire que la France ne reçoit pas assez de migrants, que nous appelons migrants. Et il nous refait le coup des 82 % de Français favorables à l’accueil des illégaux.

Le résultat de la 2e primaire est catastrophique pour le PS : deux fois moins d’audience que lors de la première fois.

Effectivement, avec Filoche, on aurait un peu plus d’audimat…

Jeanne Bourdillon

image_pdf
0
0

4 Commentaires

    • Malheureusement et même si ce jeune homme a fait acte de courage (je ne cautionne pas), il risque gros. Qui plus est c’est un acte gratuit qui n’apporte rien au débat.

  1. Filoche, sujet sensible à prendre avec des pincettes, cet homme est un crétin juste bon à amuser la galerie! Nous avons déjà une foultitude de comiques qui envahissent l’espace me(r)diatique pour essayer de nous vendre du vide, alors en plus un socialo pleurnichard. Franchement était-il utile de lui offrir un espace dans votre gazette pour parler d’un mec qui n’a rien d’intelligent à raconter???
    Bon là j’essaie de faire le buzz, vous méritez nettement mieux madame Bourdillon, d’ ailleurs comme vous pouvez le constater ce gras du bide n’intéresse pas grand monde!
    Tient juste en passant, l’institut pour la justice s’inquiète car ils ont découvert que nous avions sur notre sol 2000 djhadistes dangereux et très peu de moyens pour les surveiller, info ou intox???

  2. Enfin rien de nouveau chez Filoche que du ressassé de gauche avec sa démagogie habituelle.
    Je vais être un peu provocateur mais le détournement fiscal pour moi n’est pas plus scandaleux ni dangereux pour l’économie et surtout la survie de notre système social que la fraude sociale qui bizarrement était beaucoup plus sanctionnée dans les années 60, 70 peut-être parce qu’elle est aujourd’hui activement pratiquée par une population dont on cherche les faveurs?
    Quand il parle de plus de cotisations pour des salariés heureux je veux bien mais pour quelque chose de solidaire pas pour soutenir toute une population assistée et crée un appel d’air pour l’arrivage de nouveaux pompeurs de caisses sociales.

Les commentaires sont fermés.