Coupe de France : Quand les blaireaux se moquent des ploucs

Publié le 15 mai 2018 - par - 23 commentaires - 1 448 vues
Share

Finale de la coupe de France de football 2018 :

– A ma gauche, le PSG. Budget : 700 Millions.
– A ma droite : Les Herbiers. Budget : moins d’un million. Finale inédite, et plutôt sympathique a priori, le supporteur, même chauvin, ayant par tradition les crampons de Chimène pour le petit Poucet de David. Sauf que selon d’aucuns, l’authentique performance de ces modestes amateurs prêterait plutôt à gausser :

http://www.fdesouche.com/1004661-les-herbiers-psg-telerama-se-moque-des-joueurs-vendeens-qui-doivent-poser-leurs-rtt-et-de-leur-vieux-bus-des-annees-70-sans-climatisation-ou-ca-sent-le-jambon-beurre

A Téléramadan, ils sont forts. Et le font savoir.
De Gôche certes, mais pas n’importe laquelle.
Vous savez, cette Gôche bien mise sur soi, théoriquement proche du populo tout en gardant assez de recul pour ne pas sombrer dans le subjectif.

Description lapidaire du club amateur telle que vue par Télérama : une bande de baltringues fauchés se déplaçant dans « un bus des années 70, sans climatisation, où ça sent le jambon-beurre »…
Bref, les gars ne seraient pas en partance pour le stade, mais plutôt vers Woodstock ou Katmandu.
Mais, là où devraient prédominer les effluves de chichon, ça sent… le jambon-beurre.
L’auteur de la bafouille, à l’olfactif manifestement délicat, a quand même beaucoup de chance : il échappe au remugle méphitique d’un camembert en cavale, ou pire, aux flatulences pestilentielles et quasi-létales d’un reblochon rescapé de la guerre des tranchées.
Sans doute aurait-il préféré les fragrances éthérées du bus du Fleury-Merogis Football Club – où il y a paraît-il de très bons gardiens – genre kebab dégoulinant de graisse de vidange ou loubia aux haricots prédigérés.

Ce mépris de classe, hautement revendiqué par une « gauche » qui fut jadis prolétarienne, n’est cependant pas une nouveauté : qui ne se remémore la tirade désormais éternelle et classée au patrimoine mondial de la beaufitude signée BHL, Bergé et Benhamou :
« Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, « franchouillard » ou cocardier, nous est étranger, voire odieux. » 
Et ce pauvre jambon-beurre, qui n’a jamais rien demandé à personne, se trouve bien malgré lui porteur de l’étendard d’une France « rance et moisie », selon l’expression désormais consacrée… 
Et puis… des Vendéens ! Des Chouans, à n’en pas douter. Cholet et Mortagne ne leur ont pas servi de leçon ? Le PSG va assurer le deuxième service ! On est en République, non ? Et pas n’importe laquelle : la Nôtre ! Les joueurs « devront prendre une RTT pour s’en remettre ». Pour vivre un pareil moment, les gars auraient bazardé un mois de salaire, ou plus. Ils sont en fait les vrais et seuls gagnants de la compétition. Tous les jeunes footeux de la planète auraient aimé être à leur place. D’autant que le 2-0 final n’a rien de honteux, surtout en comparaison du 7-1 infligé récemment par le PSG au très princier Monaco.

 

Certes, ce court billet aura probablement été pensé et écrit au deuxième degré.
Mais je serais joueur ou dirigeant des Herbiers, je le prendrais très mal.

 

Vinent Jacques

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
CLV

Télérama encore un journal pour inculte de football et sombre crasse d’un journaleux à 2 francs 6 sous. Les herbiers ont bien été les Heros dans ce match. Perdre 2 à 0 seulement est un véritable exploit quand on sait la différence de niveau entre les 2 club. Quand au jambon beurre dans un bus des années 70, c’est bien la qu’on est le mieux dans le vrai monde et pas celui des bobos faux culs. Félicitations à ce club des Herbiers, ces combattants.

Lionel

Rarement vu une telle mauvaise foi.

le Franc

clap-clap, super le texte, dommage la dernière phrase…….au contraire, du point de vue historique c’est eux les héros. les mêmes que ceux du film « les 300 » ; ça veut dire que rien n’est perdu.

dufaitrez

Encore du Foot, toujours du Foot ! Radios, écrans, mobilisés !
Des Stades hurlants, peinturlurés, journaleux à bout de souffle ! BUTTTTT !!!
Thermomètre de la France de maintenant !
On déteste les PDG trop payés qui font marcher la France…
On adore les footeux, gagnants le double, adoubés par les Smicards !
Marseille va prendre une raclée, drapeaux en berne sur les Mairies ! Le Deuil !
Réveillez-vous ! Merde !!

dufaitrez

Comme prévu, le raclée ! 3/0 ! A vos mouchoirs ! Des heures de commentaires demain ! Pauvre France !

Brouillon

Je n’ai pas regardé le match. Je n’aime pas voir perdre ceux que je préfère.

antécumé

Comme j’aurais aimé voir le PSG mettre un genoux, hiboux, joujoux, cailloux, etc.. à terre.
Malheureusement les Chouans ont échoué mais ils ont gagné toute notre sympathie même si, loin s’en faut, je ne suis pas un footeux je salue leur exploit .

Garde Suisse

Concernant la Vendée pour ceux qui aiment la sociologie à peu de frais, on peut la partager en 4 : le bord de mer, où les parisiens retraités viennent se reposer. La Roche Sur Yon, la préfecture peuplee de fonctionnaires pour beaucoup extérieurs au département, le sud-Vendée traditionnellement républicain et le bocage où se trouve Les Herbiers, et où les habitants se rappellent encore le juste combat de leurs ancêtres contre les terroristes révolutionnaires sanguinaires et dechristiannisateurs. Étrangement c’est le bocage qui est le moteur de l’économie vendéenne.

Dupond

Parfaitement dit : le bocage éloigné de la cote et du tourisme a su prendre son économie en main grace a ses nombreuses PME . Le prix du m2 étant abordable la population laborieuse peut se loger sur place .Les attractivités du puy du fou depuis quelques années apportent a cette région une mane considérable qui se répartit sur plus de cinquante km a la ronde . Autrefois délaissée apres la mécanisation de l’agriculture cette partie de la Vendée renait grace au courage de ses habitants ,les gens y sont courtois et entretiennent avec soins leur environnement….tout nos département rureaux… lire la suite

Penelope

Mis à part les mots croisés Telerama est tout juste bon à servir de PQ et encore !

duglimbule

éviter une telle utilisation le résultat pourrait être a l base d’une hospitalisation , car le vaccin n’existe pas pour éviter la contamination par de telles absurdités .

bernard

Oui, bravo les jeunes vendéens sportifs et merde au journaleux-bourgeois…

Dupond

Ce ne sont pas des journalistes mais des propagandistes rémunérés pour endormir les derniers bulots qui ont encore le courage d’avaler leurs mensonges !!!

christiane mazet

hier chezun dentiste salle d attente une seule francaise et tres arrogants le dentiste avait du retard sur les horaires pauvre secretaire medicale qu est ce qu elle a recu comme injures alors que des etrangers de toutes sorte de langues et qui sont tous a la cmu bravo continuer

Celtillos

au moins monsieur le scribouillard de la ville poubelle, les Vendéens eux ont une histoire riche, une culture, des traditions, et de tout temps ont montré un courage que beaucoup leur envie. vive la Vendée, vive le roi René.

Brouillon

Le roi René n’était-il pas provençal ? Si je me trompe, don’t acte.

Celtillos
Brouillon

C’était un immigré en Anjou.

Celtillos

je préfère et de tres loin l’odeur du jambon beurre que les remugles d’une équipe de friqués qui n’a de Francais que les papiers pour toucher leur salaire mensuel avec lequel je vivrais a l’aise 30 ans, mais comme je déteste le foot et qu’en plus je méprise ces millionnaires incultes justes bons a taper dans une baballe (ce que mon chien fait aussi bien qu’eux pour moins cher), je leur jette mon mépris a la figure…..

gillic

+ 1 !!! Bravo….

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Plus il y a de voiles dans ma rue (et ce matin, dans mon lieu de travail,un village moyen de 10 000 habitants,kosovare,kurde,turque,tunisienne,marocaine,algérienne,toutes voilées, j’ai cru que la charia venait d’être instaurée!) et plus j’aime tout ce qui est la France franchouillarde.J’ai eu un peu de mépris pour elle à une époque et maintenant je la chéris de toute mon âme.J’aime mieux les sans-dents (et je me bats pour qu’ils en prennent soin…de leurs dents) que la gauche bobo-collabo qui me débecte.

Dupond

Les vendéens répondront a ce scribouilleur de feuille de choux ( achétée par les cassoss) que les vendéens ne sont salis que par de la m…de !!! Les herbiers est une petite ville propre avec peu de délinquance et ou le chomage est le plus bas de France . Oui en Vendée ,il y a des cons mais il faut admettre que les écoles ,et les salles de sport ne brulent pas . Si toutes les communes de France avaient autant de détériorations que celles de cette petite ville les impots des « sans dents » seraient moi durs a supporter .… lire la suite

Brouillon

Le journalope devrait aller faire un tour dans la France d’en bas « Lozère, Ardèche, Cantal haute Loire, Corrèze …. ». Il apprendrait à regarder passer les vaches, ce qui le changerait de son morne quotidien parisien.