Finalement, nos gendarmes auront leur Alpine A110…

La nouvelle est tombée la semaine dernière : les Brigades rapides de la gendarmerie vont disposer des toutes dernières Alpine A110.

Au premier abord, cette nouvelle devrait réjouir. Avec ce gouvernement, on n’est pas à côté d’une maladresse.

La nouvelle Alpine au sein de la gendarmerie, cela doit faire depuis au moins trois ans que les gendarmes en voulaient une !

Mais le choix de l’Alpine a souvent été repoussé en raison du coût financier. Une Alpine A110 dépasse les 52 000 €.

Un malus vient forcément s’ajouter au prix d’achat. On se rappelle que Bruno Le Maire avait indiqué son « souhait » de se tourner vers des véhicules fabriqués en France pour équiper la police et la gendarmerie.

Et finalement, l’appel d’offre sera remporté par Skoda qui fournit des Kodiaq et Octavia Combi. Pour remplacer les Mégane III RS, c’était la Seat Leon Cupra qui avait été choisie.

D’ailleurs un député LR du Vaucluse avait fait comprendre son mécontentement au responsable de la gendarmerie.

Une nouvelle fois, pas d’Alpine A110 ! Trop chère et pas pratique !

Mais curieusement, alors que Seat livrait les premières Cupra à la gendarmerie. Un certain général Rodriguez a cassé ce contrat bon pour trois ans pour faire appel à 26 Alpine A110.

Ce retournement de veste est tout de même assez curieux. Difficile de croire qu’au ministère, il n’était pas au courant du contrat car la demande des Seat vient de ces mêmes généraux.

On ignore bien entendu le somme du contrat entre Seat et l’État Français mais il se compte en millions d’euros. Et cette rupture de contrat se fera aux frais du contribuable, à n’en pas douter !

Alors je devrais être ravi de me dire que l’Alpine A110 va rejoindre les rangs de la gendarmerie mais pourquoi aussi tard ?

Tout ceci ressemble quelque peu à une manœuvre tout bonnement politique pour se donner une image « patriotique ».

Car il serait bon de rappeler que nos soldats roulent en 4×4 Ford et sont armés de fusils allemands depuis 2018. Cela avait été justifié par ce même gouvernement.

Mais tout à coup, il y a ce revirement à cinq mois des élections. D’ailleurs, les généraux semblaient faire la promesse de faire appel à des Peugeot 508 hybride de 360 chevaux pour les Brigades rapides.

Toutes les Peugeot 508 sont produites et portent le label « fabriquée en France ». Et pourtant bien que les ministres veulent nous faire croire qu’ils s’intéressent à l’automobile française, ils sont escortés par des monospaces et des SUV de chez Volkswagen. Cette affaire de l’Alpine est de la pure communication que ce soit pour Alpine ou pour le gouvernement.

Alpine écoule ses stocks de A110 qui lui restent avant de se convertir à l’électrique. Tandis que Macron se la joue « patriote » avec un « Regardez! On a acheté français ! ».

Pour rappel, l’actuel A110 a été commercialisée en 2018. Qui était le Président à ce moment-là ?

Quentin Journeaux

image_pdf
8
0

6 Commentaires

  1. Les conducteurs de Porsche Lamborghini Mc.Laren et autres Ferrari peuvent rouler sans trop de soucis, l’Alpine avec 250 km/h en pointe sera vite semée !!!

  2. la megane etait bien!!! l apine trop petite son prix est presque celui d une porsche sans option

  3. Tes gendarmes = nos milichiens !
    Ces fiottes devraient se trimballer sur des vélos électriques !

  4. Alpine A 110 ou autre chose elle sera faite pour courir derrière vous et vous piquer du fric pour son remplacement.

  5. La préférence nationale : C’est ce que font tous les pays du monde (sauf la France)

Les commentaires sont fermés.