Finalement, Zemmour est un vrai mec, comme on les aime

Publié le 23 septembre 2021 - par - 69 commentaires - 1 738 vues
Traduire la page en :

Tout le monde a vu la couverture de Paris Match visant à nuire à Éric Zemmour. C’est encore raté.

Qu’il y ait ou non une histoire dépassant le cadre professionnel, après la stupeur, Éric Zemmour a fait exploser l’image de gringalet chétif que certains avançaient en argument pour douter de sa stature physique pour assumer le poste de président de la République.

1) Zemmour dans l’eau au soleil – avec une conquête jeune, belle et intelligente – casse son image de gringalet chétif : dorénavant, Zemmour, c’est le  beau gosse au regard vert, au corps mince et sain qui emballe (rappelons qu’il nage chaque semaine et joue au tennis), et à qui tout réussit. C’est un vrai mec, qui est en plus intelligent et courageux : charme protecteur, tendresse et intelligence :

la vraie virilité à la française. La vraie sexy attitude.

Zemmour rappelle à tout le monde de beaux souvenirs de vacances (sauf à Macron bien sûr…) !

Du coup, il est beaucoup plus sexy que la photo diffusée, par ce même Paris Match, de Xavier Bertrand un peu lourdaud et empâté avec sa compagne qui apparaissent totalement ringards.

Il est aussi beaucoup plus séduisant que Macron tripotant un jeune voyou noir transpirant torse nu de façon très ambiguë et beaucoup plus inquiétante. Ou affublé d’une femme qui pourrait être sa mère, ce qui est tout aussi inquiétant. D’ailleurs, on a vu le résultat : le psychiatre italien qui avait évoqué sa pathologie de pervers et de psychopathe a été entièrement confirmé.

Il est beaucoup plus franc, mature, assertif et affirmé que Sarkozy énamouré et transi comme un adolescent qui suppliait Cécilia – qui le trompait depuis des mois avec Richard Attias – de ne pas se tirer avant la présidentielle de 2007. Ou qui disait à Eurodisney « Carla et moi, c’est du sérieux », comme s’il avait besoin de se justifier auprès de ses parents. Pathétique.

Il est beaucoup plus sain que l’ex-baltringue répugnant de l’Élysée sur son scooter honteux avec son casque, qui n’assumait jamais rien, fuyait une maîtresse irascible dont il avait peur  et s’accrochait à son garde du corps pour aller tirer son coup en cachette chez une actrice ratée qui lui donnait un “susucre”  à la fin. Bon chien-chien.

C’est beaucoup moins glauque qu’un Mélenchon cacochyme, surpris avec une maîtresse plus jeune au cours d’une descente de police au petit matin, comme un taulard en fuite…

C’est beaucoup plus naturel et tendre qu’un de Villepin, sortant de l’eau de façon théâtrale et calculée, faux Apollon – mais vrai bouffon – ce qui ne pouvait tromper que les abrutis.

Bref, encore une fois, avantage Zemmour…

Albert Nollet

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi