Financement du mur : Trump entame l’épreuve de force avec les traîtres

Il est seul. Les politiciens de tout poil ont rejoint leur lieu de vacances ou leur circonscription, mais Donald Trump a choisi de rester à Washington.

Il est seul, car le personnel et les cadres se sont aussi absentés pour Noël.

Il est seul et il vient de frapper fort : annonçant qu’il ne fera plus aucun paiement à qui que ce soit, attendant que le Sénat lui donne les moyens de bâtir le mur sur la frontière mexicaine qui fut sa première promesse de campagne. Car la coupe est pleine et, à deux ans de l’élection présidentielle, il lui faut l’imposer, le financer et le construire.

Il a mis en scène, en y conviant la télévision, le refus des démocrates d’accéder à sa demande des 5 milliards de dollars nécessaires à la réalisation de la barrière anti-immigration sauvage. Il a donc annoncé à Nancy Pelosi et Chuck Schumer sa détermination à suspendre les activités de l’administration si un refus lui était opposé.

La chambre des représentants a fait voter une loi de finances incluant les 5 milliards de dollars, mais le Sénat a refusé de la mettre en discussion car les démocrates s’y refusaient et les républicains, comprenant encore beaucoup de centristes « humanistes », ne parviennent pas à trouver une majorité (que pourtant ils ont) pour donner à la proposition de la Chambre force de loi.

Ainsi Donald Trump a-t-il établi le « shutdown » partiel des activités gouvernementales et décidé qu’il demeurerait à la Maison Blanche jusqu’à obtention des fonds et mise en construction du mur. Cette posture ne l’empêche pas de chercher d’autres ressources que législatives pour ne plus dépendre du Congrès. D’autant que, si la majorité républicaine du Sénat va se renforcer en sièges et en convictions trumpistes, la Chambre deviendra démocrate et hostile au président dés janvier et au moins jusqu’en 2020.

Dans cette conjoncture, et dans l’optique du scrutin de 2020, le président a décidé d’aller plus loin dans l’application de son programme en commençant à retirer les troupes américaines de Syrie, et plus tard d’Afghanistan. Ces promesses de campagne, attendues par ses électeurs et mises en branle, ont fait exploser le monde militaro-industriel, le deep-state et les néo-conservateurs en injures et menaces. Comment, il renonce à « l’empire » pour sauver l’Amérique ?

Car nous en sommes là, et partout où les populations d’origine européenne vivent : États-Unis, Australie, Canada, France, Allemagne, Angleterre, Espagne, Portugal, Irlande, Hongrie, Autriche, Tchéquie, Pologne, Slovaquie, Grèce, Slovénie, Croatie, Serbie, Roumanie et Bulgarie et probablement Russie. Les temps qui viennent sont pleins de rumeurs et piaffements génocidaires du reste de l’humanité. Le projet est au point, l’instrument est là (ONU) et le fantasme qui tient notre Gulliver emprisonné par des nains sur la plage sur toutes les bouches : « le droit international ».

Trump a décidé de rompre les chaînes et pour cela on le crible de sarcasmes et de menaces. Cet homme montre sa force de caractère face à la meute des traîtres et des ennemis des peuples de notre civilisation.

2019 sera l’année de vérité, si 2016 fut celle du réveil.

Georges Clément

Le 26 décembre 2018

image_pdf
0
0

35 Commentaires

  1. Ce pays vote des milliards pour l’armement et ses représentants ne sont pas prêts à investir 5 petits milliardrs pour un mur alors qu’ils en votent des centaines de milliards pour faire la guerre ; l’erreur vient de la démagogie politique contre celui qui pense à son peuple avant de penser à ces embourgeoisés démagogues.

  2. Encore un très bon article sans déni de réalité, il ne manque plus qu’un Trump Français et nous serions sauvés, hélas les jours passent et la situation ne fait que se dégrader sans que les Français puissent y remédier. 2019 sera l’année de la dernière chance pour la France avant qu’elle ne disparaisse et qu’il ne soit trop tard.

    • Votre Trump Français vous l’avez et c’est Marine le Pen , la seule qui ira au bout de ses promesses !!

      • Sûrement pas Marine Le Pen, elle fait partie du système comme les autres. L’homme providentiel ne viendra pas du personnel politique.

  3. Trump , qui reste un amerlock , en guerre ouverte contre la gauchiasserie démocrate et merdiatique , ça a quand même de la gueule…!!!

  4. On devrait faire la même chose ici il faudra au moment opportun mettre tous les élues locaux ou régionaux ainsi que nationaux ou plutôt bi-nationaux qui ont collaborer ainsi que ces fientes de pseudo journalistes au chômage technique pour une durée indéterminé.

    Avec les formenteurs de propagande pro métissage (les agences de pub, les studios de musique de gauchos et plein d’autre cinema associations humantaire chaines de television ou de radio animateurs de merde type TPMP télé realité et autres télé poubelle) ça va en libérer des postes et enfin réduire le vrai chômage.

    Ainsi qu’une économie réel sur le gaspillage inutile et très couteux pour pas un sou pour le peuple le vrai.

  5. Bravo Mr le Président ,au moins vous prenez le chemin pour faire bouger les
    dinosaures de la fausse démocratie .
    Au Canada ,malheureusement et minoritairement le mode de votation a fait en sorte que Justin crétin baiseur de tapis à été mis au commande ; cependant il ne sait le faire que comme un guignol de théâtre et est un partisan de l’islam ; honte à ce traitre qui ne reconnaît même pas l’autre peuple fondateur du Canada .
    De plus cet enculeur à signer le Pacte de l’ONU concernant l’immigratoon sans qu’il ait inclus ceci dans son programme avant l’élection ; dictat de dictateur .

  6. Et voilà le monde occidental tout entier qui s’étonne… d’un homme qui tient simplement ses promesses … !
    Faut-il que nos démocraties soient malade de icette gauchiasserie et du sida mental qui gangréne l’Occident.
    Pour une fois en politique si l’on veut savoir ce qu’il va faire il suffit de regarder son programme de campagne …
    Ouf … ça nous change tellement … de commencer enfin à entendre sonner le glas pour ces Neo bolchevique qui ont entrepris de remplir mon pays avec la lie de l’humanité …
    Il suffisait donc d’un seul homme pour que le monde se remette à l’endroit … !

  7. Mettre ses employés en chomage technique en attendant le budget pour son sacrosaint mur . En gros mettre dans la mouise ceux que tu prétend tant défendre , drôle de vision du patriotisme

    • Sa leurs fais du bien à ses riches démocrate , ils sont déjà trop payer pour se qu il font les

  8. « L’America First » a un prix. La Race blanche aussi ! Le Shutdown en est le signe…
    Il refuse d’être le Dernier des Mohicans dans son propre Pays.
    Quelle Trempe, ce Trump !

  9. M Trump gouverne sont pays comme ses Entreprises ,et il réussi , baisse du chomage ,des Dépenses que du bon , et il ne veut plus etre le Flic du Monde !

  10. Cela dit les problèmes américains ne sont pas du tout semblables problèmes européens, les migrants sud-américain ne sont pas musulmans et il ne faut pas oublier qu’une grande partie des États-Unis était par le passé mexicaine, le vrai danger reste quand même celui de la délinquance et de la violence des bandes communautaires, ce qui est assez universel dans les populations immigrées dans le monde.

    • Autrement dit Trump craint surtout les narcotrafiquants, et là il y a des similitudes et des différences avec l’Europe : les narcotrafiquants sud-américains n’exportent pas de dogme religieux avec eux ( ils sont généralement catholiques) mais les nôtres oui, et ils financent et le terrorisme djihadiste avec ça.
      Ce n’est pas complètement comparable.

    • Mais il ne s’agit pas QUE du Mexique. L’Amérique centrale, et le Bangladesh passe aussi par là entre autres. Pour les Américains c’est le tiers monde qui déferle qui est la cause de leurs craintes.

  11. Merci ! Très intéressant ! En fait, quand les troupes US sont déployées à l’étranger les soi-disant humanistes crient à l’impérialisme et quand elles sont retirées les soi-disant militaristes crient à la traitrise ! En conclusion, que les Boys rentrent à la maison et que tous les autres se débrouillent ! America First !

  12. J’ose espérer que son retrait de Syrie est purement stratégique parce que pendant ce temps là les troupes iraniennes bougent aussi et le Hezbollah d’un côté et le Hamas de l’autre se préparent aussi pour un 2019 qui voudrait sonner les cloches de l’heure de vérité, en même que celles des cortèges funéraires. J’espère qu’il s’agit d’une manœuvre destinée à faire révéler les intentions des différents protagonistes de la région en les poussant à agir pour être en état de légitime défense. Les kurdes doivent moyennement apprécier néanmoins, je crains qu’ils ne se fassent ratatiner de tous les côtés.

    • Je crois que c’est le voeux des Américains de ne plus être les gendarmes du monde. Mais cela ne peut aller sans un rapprochement avec la Russie et un retrait de l’ONU. Cela ne peut non plus aller sans un réarmement des puissances comme la France qui ont abdiqué toute souveraineté militaire comme diplomatique. Et cela doit pouvoir laisser Israël agir sur ses frontières comme son intérêt et sa sécurité le commandent.

      Donc rien n’est réglé (Si tant est que quelque chose le fut et le sera jamais) mais les « USA empire du monde » est sur le point d’être un concept vide,

    • Ce qui aurait été intéressant c’est qu’il agisse en synergie avec Poutine, mais je pense que les Américains en ont marre d’intervenir et d’être haï et Trump a raison de concentrer ses efforts sur son propre pays.Et ce n’est pas sa faute mais bien celle de ses prédecesseurs.
      Les russes ont effectivement plus de raisons d’intervenir dans la mesure où leurs frontières sont peu éloigné des fiefs islamistes sunnites comme ce qui reste de Daesh et d’Al Qaida qui pourraient essayer de déstabiliser le Caucase.
      La Turquie et l’Iran restent des nuisance qu’américains et russes doivent continuer à surveiller.

    • On récolte souvent ce que l’on sème. Proverbe Chrétien s’il en faut que l’on peu tout à fait accoler aux Paysans dans le cadre de leur fonction nourricières!

  13. il n y a pas qu’ au états unis qu’ ils y a des traitres a leur peuple , l Europe est pleine aussi , tous les pays sont gangrénés par les traitres gauchistes et les médias vendu a la botte de ces gauchistes qui sont l extrême droite la vraie qui mente et manipule a longueur de journée , tiens en Belgique du coté Flamand les traitres a leur peuple qui ne savent plus comment tondre leur peuple viennent de voter la taxe voiture au km parcouru , imaginer celui qui travaille loin de chez lui , une taxe au km parcouru , ils vont voler le salaire complet des gens qui travaille , ils sont pourri jusqu’ au trognon et la Wallonie va suivre la Flandre dans pas longtemps ils en parle , le jour ou il font sa en Wallonie je refuserai de payer la taxe , c est pour ruiner les gens

  14. Mais… il me semblait que c’etait les mexicains qui allaient construire ce mur non? Pourquoi demander des finances aux etats de l’union? Dans le même genre, le revenu universel promis par l’alliance 5* et LduNord ne se fait pas… la faute à l’europe qui ne donne pas les subventions 🙂

    • Non: « qui allaient PAYER le mur ». Et ce par les taxes sur les passages et l’arrêt des envois d’argent par les clandestins, ce qui représentent des sommes énormes.

    • +1000 Trump est un génie, et il joue aux échecs en voyant deux coups à l’avance par rapport aux autres !… le combat n’est même pas marrant tellement on connait l’issue par avance.. Make américa great again… IL LE FAIT !

    • Serait-il indécent de comparer les résultats de Trump et de ceux de choupi pendant à peu près la même période ????
      D’un point de vue « artistique » Choupi gagne.. pour le reste c’est IPON !

  15. Le problème est qu’au Sénat il faut une majorité de 60 sénateurs. Pour ce genre de questions. Les républicains en sont très loin.

    • Moi j’avais noté que Trump voulait faire payer initialement son mur aux mexicains. Quel cretin ! Ensuite il a voulu le faire passer au budget (5 mds de dollars) et le congrès d’abord à majorité républicaine avait refusé. Maintenant que le congrès va passer à majorité démocrate il veut faire passer ce refus pour une opposition des démocrates en cherchant à retourner l’opinion contre le congrès avec l’usage du shutdown. Heureusement le shutdown est partiel. Mais vu que le congrès va régulièrement s’opposer à lui a l’avenir, il va expliquer qu’il a échoué à cause des démocrates dans l’application de son programme pour être reconduit en 2020.

      • Ce n’est pas le « Congrès » qui devient « démocrate » mais la Chambre des Représentants, ce qui n’est pas la même chose. Et le Sénat voit l’éviction de nombreux anti-Trump et un renforcement de la majorité Trumpiste.

        Quand on manie le mot « crétin » il faut être sûr de ne pas être celui « des Alpes »

        • Ok j’ai fait un raccourci en ne distinguant pas les 2 chambres au sein du congrès. Mais ça ne change rien au reste de mon post fondamentalement.

      • Oui, il fallait être gonflé pour faire payer le mur par les Mexicains. Mais petite parenthèse, ce sont bien des Mexicains qui franchissent le mur. Et un pays est bien responsable de ses ressortissants. Ce sont bien les Mexicains, le problème, pas les États-Unis. « il va expliquer qu’il a échoué à cause des démocrates dans l’application de son programme pour être reconduit en 2020. » Et si c’est la vérité, je ne vois vraiment pas pourquoi Trump se générait. A chacun sa responsabilité. Si les démocrates ne veulent pas du mur… qu’ils assument. Et chez nous toutes les belles âmes devraient assumer en prenant les clandestins chez elles.

        • Comment imaginer qu’on va contraindre un autre état à construire un mur dont il ne veut pas, à un coût estimé aujourd’hui à 5 milliards de dollars ? Ce n’est pas seulement gonflé, c’est complètement con ou disons le autrement pour ne froisser les trumpistes ici, il fait avaler des couleuvres aux américains.

      • Vous devez disposer de moyens intellectuels exceptionnels pour vous permettre de traiter le Président Trump de crétin.

        • @hagdik. Non seulement je pense que c’est un cretin mais je dis de même de ceux qui l’ont élu. Ici certains pensent bien que Macron ainsi que ceux qui l’ont élu sont des cons. Je dois donc en déduire qu’ils disposent de moyens intellectuels exceptionnels si je vous suis. Non il s’agit d’une opinion plus ou moins fondée, voilà tout.

Les commentaires sont fermés.