Florian Philippot dénonce le Parti Covidiste

Publié le 13 décembre 2020 - par - 4 commentaires - 729 vues
Traduire la page en :

Encore une excellente vidéo de Florian Philippot, qui dénonce le Parti Covidiste. Il appelle au prochain rassemblement place Laroque, jeudi prochain, à 18 heures, devant le ministère de la Santé.


https://www.youtube.com/watch?v=A3D2VkPDA68&feature=youtu.be

Il explique que ce Parti covidiste se construit d’abord contre nos libertés : expression, déplacement, travail, publique, souveraines.

Il cite plusieurs exemples de remises en cause de libertés jugées jusqu’à ce jour acquises, fondamentales, et aujourd’hui contestées.

Pour étayer sa démonstration, il s’appuie sur des écrits du philosophe Michel Foucault, ou de Machiavel : la meilleure forteresse des tyrans, c’est l’inertie des peuples.

Il regrette la complaisance de l’ensemble de la classe politique. Il insiste sur l’offensive du Parti Covidiste : passeport électronique, pour imposer le vaccin, revenu universel, fédéralisme européen pour imposer une Europe de la Santé et une armée européenne.

Il évoque le Crédit social chinois, et le définit. Des dispositifs numériques sont mis en place pour surveiller la population, avec l’alibi sanitaire. Chaque Chinois est noté en fonction de son comportement, entre 350 et 950. Il paraît que c’est le système idéal pour éviter toute déviance dans la population. La délation est encouragée, et la note est publique.

Il appelle les Français à retrouver le goût de la conquête de nos libertés.

Lucette Jeanpierre

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Rems

Florian Phillipot, seul homme politique courageux !!!!!!!!!!!!!!

Perplexe

je viens d’adhérer à son parti pour l’encourager et lui donner qq petits sous car il n’a pas les réserves financières de marine. Cela ne préfigure en RIEN de mon vote à venir, mais Philippot est MERITANT et BOSSEUR il faut l’aider.

a France

Moi aussi, j’ai adhéré il y a quelques semaines pour des raisons claires dont cette vidéo est un excellent exemple. Florian ne postulera pas cette fois à la magistrature suprême mais certainement en 2019 et il aura toutes ses chances. Ses vidéos, en particulier le débat avec Bruno Questel, montre bien à quel point il possède ses sujets. Une vraie “chance pour la France” !

pureverite

Oui et je pense avec les nouvelles contraintes du conseil federale que en Suisse bientot le Federalisme vas disparaitre,malheureusement

Lire Aussi