1

Florian Philippot dénonce le troisième confinement qui se prépare

48 heures après le succès de quatorze rassemblements contre la Coronafolie. Sur le plateau de Morandini, il évoque d’abord la faiblesse des peines qui font frapper les agresseurs de Yuriy, avec le laxisme des juges. Il signale qu’il y a eu 110.000 verbalisations, depuis le couvre-feu contre les Français, pendant qu’on laisse en paix les racailles.

Sur le prochain confinement, et le fiasco du vaccin, il explique qu’il ne fallait pas passer par l’Union européenne. Il reparle de la prévention, et signale que c’est totalement absent du discours officiel du régime. Il refuse le change « liberté ou vaccination », et dénonce les conséquences dramatiques d’un troisième confinement. Il mouche un responsable des jeunes de chez Macron, qui veut le convaincre de se vacciner.

Il appelle les étudiants, les restaurateurs, les barmen, les responsables des salles de sport à refuser le troisième confinement qui se prépare. Il explique que le confinement détruit tout sauf le virus.

Lucette Jeanpierre