FN au pouvoir : la fin justifie-t-elle les moyens ?

Publié le 1 mars 2015 - par - 2 036 vues
Share

philippot1La semaine dernière, sur votre site, on pouvait lire la copie d’une lettre de Francis Régnier intitulée « FN : Dans le 92, l’immense majorité des adhérents est sur la ligne Chauprade ».

Le lendemain, Gérard Brazon signait une « diatribe » contre ce monsieur dans son article « FN 92: je suis en total désaccord avec le texte de Francis Régnier ».

Il apparaissait après lecture des 2 textes que les 2 personnes avaient assisté à la même réunion organisée par la Fédération des Hauts de Seine FN 92 mais qu’ils n’en avaient pas tiré la même analyse d’où la colère non dissimulée de Gérard Brazon qui affirme pour conforter son propre point de vue: « beaucoup d’entre nous ne partagent pas ses prises de position et encore moins ses jugements ».

Bien sûr, n’ayant pas assisté à la réunion en question, il m’est difficile de prendre parti. Par contre, je constate que Gérard Brazon ne semble pas trop apprécier la liberté d’expression des autres puisqu’il semble la contester à Francis Régnier au nom de « l’intérêt général ».

Donc au nom de « l’intérêt général », il serait inapproprié de la part de Francis Régnier de parler et de défendre en quelque sorte la ligne Chauprade pour ne pas créer de tort au FN où celle-ci ne semble pas avoir trop bonne presse au sein de l’équipe dirigeante de ce parti.

Pourtant, Gérard Brazon a assisté en novembre au dernier congrès du FN puisqu’il en a fait une relation intéressante dans un article: « Congrès du FN: un rassemblement d’amoureux de la France ». A cette occasion, il a ainsi pu constater qu’à l’élection interne au Comité central que Florian Philippot n’arrive qu’en 4ème position dans le classement, ce qui laisse à penser que la ligne défendue par celui-ci et quelques autres qui gravitent autour de Marine Le Pen est contestée par de nombreux adhérents. Elle l’est aussi auprès de nombreux sympathisants (dont je suis) qui n’apprécient pas trop les « padalgamistes » comme:

-Bertrand Dutheil de la Rochère qui ne veut surtout pas laisser dire que l’islamisme a un rapport avec l’islam

-Gaétan Dussaussaye qui ne veut pas entendre parler du grand remplacement…

Je n’oublierai pas pour ma part de citer:

-Julien Rochedy et Maximilien Richonet que sembleraient gêner certains sites laïques. Si plus haut j’ai parlé de « diatribe » à propos du texte de Gérard Brazon c’est que lui-même l’avait employé pour qualifier l’écrit de Francis Régnier et que ce terme il l’avait déjà utilisé précédemment à propos d’un article d’Anne Buisse « Adieu au FN, merci pour tout, et sans rancune ». Il avait même eu à l’encontre de cette dernière personne un qualificatif se voulant vexatoire en la taxant de « contributrice peu prolixe sur Riposte Laïque ». Là encore il n’avait  pas supporté la liberté d’expression d’Anne Buisse car elle émettait elle aussi des critiques à propos de membres du FN ( certains cités déjà par Francis Régnier) et elle pensait qu’au FN on mettait un peu trop de côté la lutte contre l’islamisation de la France.

Certes, comme le dit Gérard Brazon, le programme du FN ne se résume pas uniquement à cette lutte, mais il serait quand même souhaitable de ne pas trop l’abandonner ou de la négliger au risque que ce parti ne devienne un parti comme les autres qui ferme les yeux quand il faut pour ne surtout pas perdre le moindre espace où l’on peut engranger des voix.

Le plus vite possible le FN au pouvoir comme le souhaite Gérard Brazon, seulement pas à n’importe quel prix! La fin ne justifie pas tous les moyens. En tous les cas déjà, pas celui de vouloir faire taire ceux qui ont le malheur de faire des objections.

De plus, la querelle faite aux 2 contributeurs de Riposte Laïque à travers 2 articles est tout aussi « nuisible » au FN surtout parce qu’elle émane d’un défenseur du parti dont l’attitude est pour le moins dictatoriale dans la contestation. Il eût été plus judicieux et plus courtois peut-être qu’il fasse mention de ses remarques seulement dans le courrier des lecteurs…

Monsieur Brazon a le mérite d’être très actif pour défendre ses idées, ses nombreux écrits en témoignent, mais ça ne l’autorise pas à user de propos excessifs voire méprisants à l’encontre de personnes qui ne sont même pas des adversaires politiques. Je pense par exemple aux termes « sabotage », « nuisible », qu’il a employés… J’ose espérer que cela dépassait sa pensée.

Quand Marine Le Pen était venue dans mon département il y a 3 ans, un journaleux local avait titré « Marine chez les ploucs »et j’avais réagi alors. Verra-t-on bientôt le titre « Marine à la mosquée »?… pas sûr qu’alors il soit encore possible de réagir… à genoux tout le monde!

« Laïquement » vôtre.

Françoise Lerat

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.