FN-Siel : l’Union est un combat !

Publié le 4 novembre 2016 - par - 10 commentaires - 955 vues
Share

k-mJ’ai lu attentivement, dans Minute ( N° 2794), que je ne lis pas habituellement, l’interview de Karim Ouchikh et l’article relatant la réunion houleuse qui a eu lieu ( le 10 ou le 15 octobre ? ) à Nanterre entre, d’une part, une délégation FN-RBM (petite vacherie du journaliste, Antoine Vouillazère, « comme pour mieux souligner la tutelle de l’un sur l’autre ? »), et, d‘autre part, une délégation du SIEL, petit parti présidé par Karim Ouchikh et inclus dans le RBM. Ce dernier article s’intitule d’ailleurs « Le gâchis du RBM », sans qu‘on sache si le constat s‘accompagne vraiment d‘un regret.

Tout d’abord, il faut reconnaitre la qualité de l’interview de Karim Ouchikh. Il ne s’agit évidemment pas de «  propos recueillis » mais, dans la forme, d’un texte très bien construit, argumenté et rédigé. Et hélas pertinent sur le fond.  Mais l’auteur serait il aussi bon à l’oral qu’à l’écrit ? Et particulièrement à l’oral télévisuel, où les qualités de bon élève, « bon en rédac », ne suffisent pas. Or, aujourd’hui, en politique, c’est ce qui compte, même si les sites de réinformation, les blogs, les mails et les réseaux sociaux redonnent des couleurs aux « écrivains » et comblent une partie de leur handicap sur les orateurs. .

Le FN, avec Marine et Philippot, et même Aliot, dont le style gros nounours calme et plein de bon sens agrémenté d’une pointe d’accent passe très bien, et le RBM, avec Collard, qui est un orateur ravageur, disposent d’une équipe superbe…sans compter Marion, dont le charme et le côté « Nouvelle Jeanne d’Arc » font un malheur. Dans ce registre, on imagine mal Karim Ouchikh leur faisant concurrence.

Alors, quand on n’a pas, comme je le crois, cet impact médiatique et qu’on dirige une toute petite formation, on ne peut avoir qu’un avenir groupusculaire si on cesse d’appartenir à une alliance, laquelle permet d’avoir un certain quota d’élus et d’exister un peu sur la scène politique. C’est parfois injuste, mais c’est ainsi. Je n’aurai pas la cruauté de citer d’autres groupuscules qui ne décolleront jamais, faute d’avoir pour leader un « bon client » selon les journalistes. Par contre, sans aucun leader charismatique depuis des décennies, on voit que les Radicaux de Gauche survivent grâce à leur alliance électorale avec le PS, bien aidée aussi par la tradition Radical-Cassoulet du Sud-Ouest. Avec des tribuns comme Le Gallou, Ménard et de Villiers, voire Renaud Camus, une Droite hors les Murs aurait peut-être sa chance. Mais ça reste à organiser.

De toute façon, dans l’interview de Karim Ouchikh, indépendamment de son bien-fondé idéologique, il y a deux choses que je persiste à trouver très pertinentes : pas de candidat contre Marine à la Présidentielle 2017, et demande de quota de candidats aux Législatives suivantes et qui, dés le premier tour, seraient communs au FN et à ces Patriotes qui ne sont pas encartés FN, afin d’aider à faire sauter le plafond de verre. Des Patriotes que l’on appelle aujourd’hui « hors les murs  », expression malencontreuse car les autres ne sont tout de même pas emmurés vivants. Et ces Patriotes méritent en effet d’être traités comme des alliés, et non comme des trublions, à humilier quand ils sont à l‘extérieur et à purger s‘ils sont à l‘intérieur. Je ne souhaite donc pas que le SIEL quitte le RBM, ce qui aura peut-être eu lieu quand cet article paraitra, mais je comprends aussi que ce petit parti en ait assez d’avaler des couleuvres….

Comme le disait autrefois la gauche, l’Union est un combat… qui mérite de ne pas être abandonné. A l’époque, ça lui a bien réussi !

Eric BURNOUF

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
bob

LE NOUVEAU FN (philippot et ses mignons ) se sent gaulliste,il n’est donc guère étonnant qu’il cherche des HARKIS Bravo au SIEL assez lucide pour de ne pas accepter de jouer ce rôle.

lafronde

Lors d’un colloque de Riposte Laïque j’ai apprécié l’orateur Karim Ouchik, et aussi son dynamisme ces dernières années. Des militants comme lui sont essentiels à la résistance face au progressisme et à l’islamisation, sa contribution est précieuse. Dans une Démocratie, aucun parti n’est majoritaire à lui seul. Si l’équipe dirigeante du FN le croit, elle s’illusionne, et fera perdre une occasion cruciale aux patriotes et à la France. Si la rivalité entre appareils FN et LR section Droite est implacable, elle ne fait pas les affaires de l’électorat patriote. Une structure patriote unitaire serait utile dans chaque circonscription, ensuite l’électeur… lire la suite

catalan

Lorsqu’on donne un doigt à une association de quartier elle veut le bras , et je me demande si Karim Ouchikh est aussi honnete qu’il le prétends car cette façon d’agir semblerait assez vouloir se tenir à l’écart du F N au risque de nous faire perdre tout espoir de victoire en 2017

La grosse explosion viendra des USA dans quelques jours j’espère qu’elle sera suivit d’une autre qui aura lieu dans notre pays!!

Toutatis

Le combat pour un retour à nos valeurs, à reprendre notre souveraineté, à retrouver Notre place sur l’échiquier international est suffisamment difficile pour ne pas multiplier les chapelles du patriotisme à l’infini au risque de se diluer et laisser la mafia mondialiste conserver les rênes du pouvoir.

Pour l’instant, il faut faire front commun avec le FN. Pour les petits différends, on verra plus tard, car la situation est critique. Car il ne s’agit même plus de l’umps, il s’agit de l’islamisation. J’ai vu ces images du sapin de Noël en Suède. Horrible! Comment peut-on être égoïste à ce point, dans une situation pareille, pour penser à ses petits différends avec le FN ? Une fois le FN au pouvoir, alors chacun pourra penser à ses revendications.
Mais pas maintenant !

Romanin

Excusez mon ignorance, From Persil wiz love, mais c’est quoi cette histoire de sapin suédois?? Ne me dites pas que la Suède s’est dotée d’un ministre de l’économie s’appelant lui aussi Sapin??

C’est une video sur RR. Dans un centre commercial en Suède, des musulmans détruisent un sapin de Noël.

Déjà ! Vous parlez de Noël 2015, ou de Noël 2016

stouv

belle illusion, il y a au FN comme ailleurs une tribu de Kapo qui une fois élus « étouffera » toute les divergences, comme on l’a vue avec les purges des RBM après les municipales….