Foot : carton rouge au charcutier Saïd Chabane, pour avoir mis la main !

Pouvait-on imaginer qu’un homme apparemment bien sous tous rapports, éminemment respecté dans le landerneau angevin nous fasse un pareil scandale ?
Voilà donc que Saïd Chabane, ce Franco-Algérien industriel en charcuterie et président du club de foot local, le SCO d’Angers, est accusé de mettre ses mains, non pas dans le pot de confiture, mais dans la culotte de ses salariées.
Mais pas que. Une plaignante salariée du club accuse Saïd Chabane de lui avoir touché les seins, les fesses et les parties intimes sans son consentement.
Et voilà donc Saïd Chabane en garde à vue dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte le 7 janvier, pour « harcèlement sexuel » et « agressions sexuelles aggravées » !
Les témoignages des victimes présumées auraient été jugés « très crédibles » par les enquêteurs. L’avocat de Saïd Chabane n’aurait pas souhaité s’exprimer.
Mais bien entendu, « Saïd Chabane conteste formellement toutes les allégations portées contre lui et apportera à la justice tous les éléments permettant de rétablir la vérité et de préserver son honneur ».
https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/le-president-du-club-de-foot-d-angers-en-garde-a-vue-pour-agressions-sexuelles-ce-que-l-on-sait-1220425.html
Saïd Chabane qui fait donc dans la charcuterie, y fourrerait-il aussi ses doigts  ?
D’emblée, on serait tenter de lui accorder les circonstances atténuantes, sachant que cet illustre employeur sarthois, président d’un groupe d’entreprises de « charcutaille » se doit professionnellement de tâter la bête avant d’en faire de la rillette.

Car il faut en tâter, de la cochonnaille, pour produire 100 millions de chiffres d’affaires avec 800 salariés.
Et là, pas question de halal, l’animal étant plus en grâce chez Saïd Chabane que dans la doctrine mahométane.
Et après plusieurs années de pratique, on comprend mieux que le caïd soit devenu compulsif.
L’enquête va-t-elle alors permettre à la parole de se libérer ?
Va-t-on voir d’autres victimes présumées balancer le porc Saïd ?
D’autant que ce dirigeant à des rancunes salariales accumulées, qui avaient fait dire à certains :
« Depuis qu’il a racheté, Chabane n’a rien fait. Il nous a laissé tomber et, aujourd’hui, on se sent abandonné. Sur la touche ».
Avec pour conséquence la liquidation judiciaire, en 2018, de cette filiale du groupe qu’il préside.
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/angers-49000/angers-le-carton-rouge-des-salaries-leur-patron-said-chabane-5632871
Mais un autre aspect du personnage apparaît maintenant en lumière.
Sa méthode pour faire du flouze dans la gestion de son club de foot, le SCO d’Angers, dont il serait actionnaire à 93 %.
Toujours dans la gestion des effectifs. Plus exactement dans leur valorisation qui rapporte plus que la transformation de porcs en rillettes.
Ainsi Saïd Chabane achète des joueurs inconnus venus d’ailleurs pour les aguerrir et les revendre très cher.
Y aurait-il un relent d’atavisme mahométan à l’ancienne agrémenté de culture esclavagiste ?
Par exemple, le joueur Toko-Ekambi, acheté à Sochaux pour un million en 2016, puis transféré en 2018 au club espagnol Villareal pour 16 millions d’euros.
http://www.leparisien.fr/sports/football/ligue-1-comment-angers-a-appris-a-jongler-avec-les-millions-13-09-2019-8151150.php
Voilà comment Saïd Chabane, dont le club de foot dégage des résultats spectaculairement bénéficiaires, se serait versé en 2019 cinq millions d’euros de dividendes.
On sait maintenant pourquoi notre homme, affirme : « Je suis musulman non pratiquant et j’adore le porc et l’excellent vin ».
C’est ainsi que Saïd Chabane, un apostat qui se revendique, fait au moins tout autant que Mila, un bras d’honneur à Allah et nique le prophète.
Alain Lussay

image_pdf
0
0

12 Commentaires

  1. Je me disais aussi said c’est pas un prénom francais et en plus il fait de la charcuterie.

  2. De la charcuterie fabriquée par une mahométan voilà le véritable fondement des islamiques, ils niquent tout même leur coran et nous avec.

  3. Ses avocats et les juges pourris vont nous prouver que ses victimes caressaient l’ espoir de la promotion canapé !!!

Les commentaires sont fermés.