1

Foot : je n’ai pas envie de soutenir des joueurs qui n’en ont rien à foutre de la France

TchoBenzema.jpg

Nous sommes à une semaine de cette Coupe du monde au Qatar et je n’ai toujours aucune envie de soutenir cette équipe nationale qui n’a plus rien de national, mais qui est plutôt une équipe de mercenaires milliardaires qui, comme beaucoup, n’en ont rien à foutre de la France.

Regardez Benzema, c’est à n’en pas douter un des footballeurs les plus doués de sa génération, mais demain vous lui proposez de jouer pour l’Algérie, sans aucun doute il accepterait. D’ailleurs la preuve en est c’est qu’il l’avait demandé au président de la Fédération, M. Le Graet du temps où Didier Deschamps ne le convoquait plus. Alors comment voulez-vous vous identifier à cette équipe d’Africains ? Ce ne sont pas leurs qualités de footballeurs qui sont en cause, mais juste je me pose la question de savoir comment nous, en France, réussissons la prouesse sur 65 millions d’habitants de convoquer une équipe de 26 joueurs d’origine africaine  ?

Ne réussissant plus du tout à m’identifier à cette équipe, ceci cumulé avec l’organisation de cette Coupe du monde organisée grâce à leur fric au Qatar, dans un pays où la température frôle les 45 degrés, dans des stades climatisés, réalisés dans le sang, uniquement pour cette compétition, alors que nous sommes obligés de limiter, en France, pour de vastes problèmes à la fois écologique et de manque d’énergie, la température à 19°en plein mois de novembre dans nos habitations  ! Et le tout au détriment de tous les championnats nationaux ! C’est certain, je boycotterai cette Coupe du monde.

J’ai une seconde raison de la boycotter, c’est que j’ai lu pas plus tard que ce matin que ces joueurs africains avaient décidé de financer les « ONG de défense des droits humains ». On se demande d’ailleurs ce qu’ils veulent dire par là. Il est vrai qu’au prix démentiel où ils sont payés, ils ne verront pas trop la différence, mais il y avait tellement d’autres causes à financer, comme le cancer chez les jeunes, par exemple, plutôt que ces escrocs d’ONG. Elles débordent du pognon que leur balance l’État avec vos impôts, et qui sont avant tout des niches fiscales. Mais voilà, on leur demande de bien se servir de leurs pieds, pas de réfléchir. Espérons juste qu’ils ne considèrent pas SOS Méditerranée comme une ONG qui défend le droit humain. Moi, à mes yeux, ils font juste le contraire…

Enfin le deuxième sujet actuellement qui me choque, c’est la position de cet ex-ministre de l’Intérieur, M. Collomb, qui nous révèle qu’il n’a pas eu le courage, lorsqu’il a démissionné de son poste, de révéler la raison exacte de ce départ. Mais cela n’a rien de surprenant. Depuis le regretté Charles Pasqua, les ministres de l’Intérieur sont tous des pourris mais aucun n’a de courage, de peur que cela ne desserve Macron, et que celui-ci risque d’être battu par Marine Le Pen.

Voilà les petits arrangements politiques dont les Français sont victimes aux élections. Cela n’explique peut-être pas pourquoi le camp que je défends n’est jamais élu. Et quel était le sujet que ce salopard n’osait pas révéler ? C’est que dans un accès de lucidité, ce traître s’était rendu compte que l’immigration était une vraie catastrophe pour son pays, et avait compris que si l’on continuait dans cette voix, on courrait vers la guerre civile. Force est de constater qu’il a complètement raison, mais préférer cacher ce constat pour favoriser son petit copain Macron plutôt que la situation de la France et des Français, c’est, me semble-t-il, un comportement inadmissible ! Encore plus pour un type qui a été chargé d’assumer la sécurité de la France et des Français !

Enfin, que penser de Darmanin qui, lui, ne fait aucune vague au sujet de l’immigration, en bon petit soldat capable d’avaler toutes les couleuvres, pourvu qu’on le maintienne en poste, et qu’il puisse avec ses dents qui raient le parquet, progresser dans l’échelle ministérielle. Lui qui vient de se réjouir de construire un centre pour accueillir 140 OQTF, là où il y en a environ 130 000, ce qui montre la volonté du gouvernement de s’en séparer, ils préfèrent – et de loin – les laisser plein de crack sous les ponts, attendant qu’un d’entre eux poignarde ou décapite un ressortissant français de souche.

Alors bien entendu Darmanin connaît bien la situation de la France et sûrement aussi bien que Collomb, mais lui ne dénoncera jamais. Il tient bien trop à sa place, lui, comme les autres savent TOUS quels sont les dangers de la politique d’immigration mortifère de Macron. Mais comme ce sont TOUS des planches pourries, JAMAIS un seul n’osera en parler pour ne pas interférer dans leur destin personnel et ne pas déplaire à Jupiter. Ces gens ont besoin de bouffer chaque jour et ils préfèrent TOUS – et de loin – aller à la gamelle plutôt que d’engager leur avenir.

L’avenir de la France et des Français, soyez-en certains, ILS S’EN FOUTENT comme de leur première chemise !

Patrick Jardin