Foot : une équipe constituée par des seuls Français blancs est-elle possible ?

Publié le 28 décembre 2017 - par - 37 commentaires - 3 840 vues

Imaginez qu’un Identitaire qui aurait parfaitement réussi dans sa vie professionnelle, et ait de l’argent à dépenser, décide de s’offrir une équipe de football. Tiens, par exemple, l’équipe de Guingamp, longtemps présidée par le socialiste Noël Le Graët, aujourd’hui patron de la Fédération Française de Football.

Aujourd’hui, le budget de cette équipe, qui joue toujours en Première Division (je sais, on dit à présent “Première Ligue, ou Ligue 1, pour faire plus anglais), se monte, pour l’année 2017-2018, à 26 millions d’euros. Imaginons que l’homme fasse un effort, et décide de mettre sur la table, tous les ans, 40 millions d’euros. Un budget de milieu de championnat.

Et supposons qu’en bon Identitaire, il s’inspire de l’équipe de Burnley, dont nous a parlé Jacques Vinent, il y a quelques jours.

https://ripostelaique.com/que-des-blancs-dans-lequipe-de-foot-de-burnley-lequipe-et-duluc-setranglent.html

Autrement dit, rien que des Blancs, et rien que des Français ! Avec une préférence bretonne, si possible. Par rapport à l’effectif actuel, il conserve donc Marc-Aurèle Caillard, Romain Salin, Théo Guivarch, Jonathan Correia, Mathieu Bodmer, Dorian Levêque, Jeremy Livolant, Nicolas Benezet, Franck Hery, Thibault Giresse (fils d’Alain), Etienne Didot, Reynald Lemaître, Sullivan Martinet, Christophe Kerbrat, Lucas Deaux, Franck Tabanou, soit 16 joueurs.

Pour faire bonne mesure, il lui faut donc dix nouveaux joueurs. Quelques gros coups sont à réaliser. Un grand joueur par ligne. Faire venir Kevin Gameiro, l’avant-centre de l’Atlético de Madrid, qui a percé à Lorient, il y a bientôt 10 ans. Maxime Gonalons au milieu de terrain, venu de Lyon. Et Laurent Koscielny, international français, défenseur, qui a début justement à “En Avant Guingamp”, et a également joué à Lorient.

Et notre président Identitaire pourrait compléter son équipe avec quelques bons joueurs bretons, qui évoluent à Rennes ou à Nantes, en première division, mais aussi à Brest ou Lorient, en deuxième division.

Il faudrait prendre un entraîneur du cru, et je verrais bien Mickaël Landreau, avec Reynald Denoueix, très expérimenté, et dépositaire du beau jeu à la nantaise, et Jocelyn Gourvennec. Et Raymond Keruzoré, un des plus beaux joueurs bretons de l’époque, directeur sportif. Et s’il y a une place pour Ivon Pouliquen, pour diriger le centre de formation, ce serait parfait.

Elle aurait de l’allure cette équipe, ce serait l’âme bretonne qui renaîtrait, bien loin de ces matches grotesques de finale de Coupe de France Rennes-Guingamp, où on comptait les Bretons et les Blancs…

Et je verrais bien cette équipe imiter les joueurs islandais, et lancer, au début et à la fin de chaque match, un cri de guerre, qui pourrait ressembler à cela…

Et quand ils feraient un grand exploit sportif (comme gagner une Coupe de France, ce que Guingamp a déjà réussi), alors ce serait une formidable communion avec leur public, leur peuple…

Mais ce sont surtout les réactions qu’une telle équipe de football provoquerait qui vaudraient le coup. On imagine les pages “Une” de couverture du journal “L’Equipe”. La honte ! titreraient-ils ! Puis “Le racisme breton !”.

Ceux qui ne trouvaient rien à dire quand la composition de l’équipe de France de football faisait dire à Alain Finkielkraut que c’était devenu l’équipe black-black-black, hurleraient à un retour à l’apartheid, à l’Afrique du Sud.

Plenel, bien évidemment, expliquerait que cette équipe de football, c’est une déclaration de guerre aux musulmans.

Bien sûr, les antiracistes monteraient au créneau, et multiplieraient les plaintes contre le nouveau président. Sos Racisme ferait des testings, demandant à des joueurs noirs ou arabes d’essayer de se faire embaucher à Guingamp. Il leur serait poliment répondu qu’ils n’ont pas le profil pour jouer dans cette équipe, et qu’il appartient au club de choisir les joueurs qu’il a envie de faire évoluer sur le terrain. Le président Identitaire pourrait même ajouter qu’il n’y a pas de joueurs noirs ou arabes au PSG, et que Sos Racisme, qui touche de l’argent pour lutter contre le racisme dans le football, est bien discret sur le sort des esclaves qui construisent les stades qataris, pour 2022.

L’Union européenne condamnerait ce repli frileux, et demanderait à la France de prendre des sanctions contre ce qui s’apparente à des mesures protectionnistes.

Le Drian, président de la Région et ministre (à bas le cumul des mandats, bien sûr) dirait que dans ces conditions, la Région ne soutiendrait pas ce club qui sent la vieille France rance et moisie. Le président répondrait qu’il n’a jamais sollicité la moindre aide publique, et se débrouillerait seul.

Bien sûr, à chaque match, les commentateurs sportifs démoliraient cette équipe, et toute la presse écrite serait mobilisée pour la démolir quotidiennement.

Bien évidemment, toute la caste appellerait les Bretons à boycotter ce nouveau club raciste. Et manque de chance, le stade mythique du Roudourou serait rempli à chaque match, avec 20.000 places, ce qui suffirait à équilibrer le budget du Club.

Mais l’adversité galvaniserait les joueurs, et la peur d’un mouvement de type “Bonnets rouges” paralyserait les censeurs.

Et comme cette équipe serait l’attraction du championnat, c’est elle qui remplirait les stades adverses, quand elle se déplacerait. Bref, les stades bretons seraient pleins, les autres stades français aussi, on aurait un style de football flamboyant et offensif, qui correspondrait parfaitement à la mentalité bretonne, et cela rendrait enragés toute la bien-pensance et les antiracistes.

Et pour peu que Guingamp soit champion de France dès la première année…

Une belle planante de fin d’année !

Paul Le Poulpe  

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Vova

Il y a quelques années , lors de Jeux Olympiques , un athlète “belge” — de Molenbeeck ?? — représentait la Belgique aux 800 M. Il était né en Belgique , nourri et entraîné par elle . Il gagna la course , et comme veut la coutume , fit le tour du stade avec un drapeau sur les épaules …………un drapeau MAROCAIN . Il a été exclu immédiatement par la Ligue athlétique belge ! Conclusion : n ‘ attendez pas des MERCENAIRES qu ‘ ils aient la gratitude du cœur !!

mauvaisedent

Nos noirs antillais sont de vrais Français et il a quelques personnes naturalisés qui sont plus Français de coeur que certain Français de souche. Il n’y en a pas beaucoup, mais il y en a.

Ali à l\'eau

Quand on veut on peut.

ritolcar

Je mentionne puisqu’on est dans le foot l’Athlétic Bilbao qui, au contraire, continue à appliquer la préférence nationale et régionale

dufaitrez

Encore du foot ? Rien à Footre !
Plus généralement, négritude et muzzitude sont les valeurs repères !
Une Noire et un Noir animent les débats sur les chaines en continu…
Au nom de la parité, des quotas, des Femmes au PSG parmi toutes les races et religions ? Cacophonie assurée !
La 5° de Beethoven sans rondes ni blanches ? Pareil !!!

Boussera

Il y a des fédérations étrangères qui vont se regaler.Un exemple la fff fit des pieds et des mains pour que Zidane fekir thuram ngolo kante matuidi makelele desailly nasri etc….et le championnat de foot de volley avec ngapet le basket ou le 5 majeur est black le hand et l athlétisme avec perec mimoun. Aron les relayeurs du 100 et 200 avec lemaitre le blanc et vicault le black etc…….en judo pareil avec notre colosse black etc……rappelez vous le bond qu ont fait tous les français quand en finale de coupe d europe wiltord le black marqua a la dernière seconde contre les italiens et trezeguet qui finit le travail avec son but en or.champion d europe apres champion du monde.le sport transcende les races les religions disait jackson richardson un des meilleurs hanballeurs et black .peu

Belenos

La participation d’un étranger à toute activité sportive nationale de représentation française devrait être interdite.

François de France

Vous pouvez faire exactement la même analyse dans la musique, le cinéma, le show-business. Jacques Brel, George Brassens, Pierre Bachelet et même Maxime Le Forestier seraient éreintés aujourd’hui. Dans la musique classique française, avoir un nom français pour un chef d’orchestre est la tuile absolue. Au cinéma, il n’y a quasiment plus que des compositeurs d’origine étrangère. A la télé, un patronyme français ne passe plus, à moins qu’il soit une femme. Pascal Praud résiste, jsuqu’à quand ?

Belenos

Les domaines culture, communication, divertissement (et bien d’autres) sont systématiquement noyautés par des étrangers, en particulier une certaine éthnie. La première mesure à prendre est donc une purge massive des étrangers de ces activités.

volquesarecom

Jacques Brel était belge .

Boussera

Même raisonnement que les nazis considerant les juifs riches En matiere de sport les Aryens superieurs à tout le monde.en 1936 les jo de Berlin où JESSIE OWENS HUMILIA. les athlètes allemands et hitler fou de rage sortit du stade .jouissif.A l heure actuel les jamaicains sous l impulsion de bolt perpetue que tout le monde peut gagner

Gentil trol et gauchiste en plus

Franchement si j entends quelqu un dire que RL est un site raciste avec des articles et commentateurs racistes je leur répondrai : ???. Car on voit ce genre d articles qui peut encore douter de votre ouverture d esprit et de votre tolérance ?

plouc

on t’ emmerde Papa !!!!

le Franc

on se demande d’ailleurs où est parti “l’esprit” du sport quand en général chaque équipe était constituée de membres issus de sa propre région et où l’honneur de cette région s’estimait par la réputation de son équipe sportive (comme Guinguamp ), opération transformée depuis en compagnies de mercenaires où plus personne de souche n’ose s’identifier aux membres de sa propre représentation, disparus dans le néant au profit de ceux du peuple de remplacement dont ils voient enfin et de manière visible, la “capacité” de “réussite” sociale, exister au vu et au su de tous……..oui, le sport n’est qu’une simple vitrine de propagande idéologique, et par une ènième ironie de l’Histoire, c’est le peuple lui-même qui en finance, et avec joie, sa propre autodestruction.

lloveras

L’équipe de France na que le nom le vert et dans le fruit, la France on lui crache dessus on les force a chanté l’Hymne national l’argent pour eux à plus de valeur . Alors OUI je ne la regarde plus je reste indifférent chaque fois qu’elle évolue parce que je ne me reconnaît pas en elle .

daniel champy

il n’y a pas que le fot,regardez l’athletisme,le basket,la majorite des equipes sont noirs,il n’y aurait plus de blanc en france,je regardai le hand et le championnat du monde noir c’est noir mais les finalistes,2,3 et 4 sont du nord de l’europe ,que des blancs,alors en france on n’aurait plus d’athlete blanc? ou cela est fait pour habituer les francais au changement de population,la finance mondialiste qui tiend les pays est presque gagnante

chevrotinedom

Moi je suis content quand ils perdent.

Helmutt Colle

Un rêve passe…

beurk

avouez que la dernière video fait très III ème Reich … ;-)
à part ça je suis régulièrement d’accord avec les sites RL&RR

frantz

Non cette vidéo ne fait pas du tout IIIème Reich, c’est un peuple, un peuple fier de ses racines,( en 930, les chefs islandais décident de créer une assemblée commune, l’Althing, le plus vieux Parlement au monde !) Cette foule, c’est quasiment tous les habitants, ils sont presque tous là, car il ne faut pas oublier, qu’ils ne sont que 330.000 ! Après être arrivés en 1/4 de finale de coupe d’Europe, ils iront en Russie à la coupe du monde, dans leur groupe il y avait :la Croatie, l’Ukraine et la Turquie……excusez du peu !
Ce que vous osez comparer au IIIème Reich, c’est évidemment difficilement compréhensible dans la France d’aujourd’hui, c’est l’expression du “Fighting Spirit” et de la communion d’un peuple uni et fier de ses origines, non pas de moutons soumis ! Attendant l’Aïd…

chevrotinedom

Les vikings fessais cela en armes et boucliers avant de charger;un autre temps une autre époque ou les babtou n’étais pas fragile.

wika

Non, cela ne fait pas IIIème Reich.
Ces Finlandais pratiquent des rites que nous ne connaissons pas et qui leur sont propres.
Il ne faut pas nous laisser influencer par des préjugés inculqués par des décennies de bienpensance et de lavage de cerveau et qui nous font interpréter de travers des comportements populaires et anodins.

Brouillon

N’en restons pas à une équipe bretonne. Une équipe catalane, une équipe basque, une équipe provençale, une équipe corse, etc… feraient le bonheur de la France. On peut imaginer aussi des équipes composées uniquement de joueurs étrangers. On n’en est pas loin !

JILL

La profusion d’islamiques dans l’équipe de France n’est pas sans créer un certain malaise,même si des abrutis comme Ribéry, Anelka et Benzema n’en font heureusement plus partie .

Zorglub

Ouai on peut toujours rêver, ça coute rien……Mais c’est beau

Marcus

Attention à ne pas tomber dans le racisme (le vrai, pas celui des associations d’extrême gauche). Je connais personnellement des noirs et des gens issus de l’immigration qui sont parfaitement intégrés, cultivés et très estimables. A mes yeux ils sont beaucoup plus français que certains jeunes bobos d’extrême gauche anti-police, anti-armée, qui détestent la France et qui s’auto-flagellent avec la repentance permanente et la défense des islamo-racailles

Franek71

Il faut lancer une cagnotte !

gillic

On peut encore rêver mais en attendant, chez nous, on boycotte ce sport de nases depuis la fin des années 80 et cela n’ est pas prêt de changer !!!!!!!!!!!!

Colonel de Guerlasse

Il y a beaucoup à dire sur le pillage façon commerce triangulaire des jeunes Africains déportés de leurs villages par de véritables négriers pour échouer dans les centres de formation des clubs professionnels avec la bénédiction de la FFF. Un sur cent arrivent au plus haut niveau, les autres se font jeter. C’est parfaitement dégueulasse, mais c’est le bizness coco. Cela a tué en partie le recrutement des souchiens, d’où la composition des équipes actuelles. En serait on à racler les fonds de tiroir ?

Arthur

Je n’aime pas le football, ni comme spectacle, ni comme sport. J’aime encore moins ses magouilles financières.
Par contre j’aimais le rugby, mais malheureusement il est en train de suivre la même pente catastrophique du ballon rond. Fini les équipes du terroirs, aujourd’hui, dans le “top” 14 des mercenaires étrangers composent des ensembles sans aucun rapport avec les régions où elles évoluent.

gillic

Idem pour moi, il suffit de regarder la composition des équipes de rugby depuis que ce sport s’ est …..professionnalisé !!! Des gars comme Jacques Fouroux ne ferait plus le poids avec son mètre 63 et ses 66 kg !!! Et pourtant quelle classe il avait !!!

Arthur

En plus, le jeu actuel est surtout faut de percutions par des colosses (souvent assez lents et maladroits). Quand je jouais au rugby, les ailiers mesuraient 1,75m, mais ils étaient des bombes sur cent mètre —
J’ajoute que les règles sont de plus en plus abscondes.

Xiep

Raymond Kéruzoré, marxiste notoire, refuserait d’entraîner une telle équipe… Dommage qu’il n’entraîne pas, car Ulrich Le Pen aurait été l’entraîneur parfait…

jacksoul

Il serait quand même dommage de se séparer de l’entraîneur (noir) Antoine Kombouaré.
Moi, je l’aime bien:
-Il laissait sur la touche les joueurs qui faisaient le ramadan;
-Et (peut-être pour ça, entre autres), il a été débarqué du PSG par les arabes quataris.
-Enfin, il fait du bon boulot dans un club de quatre sous.

JILL

Antoine Kombouaré est calédonien,et pas à mettre dans le même sac que les mahométans .Il fût un très bon joueur avant de devenir un excellent entraineur .Il pourrait parfaitement diriger l’équipe nationale .

frantz

C’est quelqu’un de bien, Antoine Kombouaré, adepte et propagateur du beau jeu, professionnellement, comme entraîneur, il aurait mérité mieux, souvent l’effectif qu’on lui promettait, n’était jamais ou rarement au rendez vous, peut-être trop honnête ? Dans ce panier de crabes qu’est le foot-buziness !

Abel

Ca donne envie

Lire Aussi