Forfaiture : l'Etat socialiste finance une école de l'UOIF

hollande-au-qatarUn article de La Provence du 10 juillet dernier nous annonce la bonne nouvelle : un quatrième établissement scolaire musulman passe sous contrat avec l’Etat, pour le bonheur des Musulmans de Marseille : http://www.laprovence.com/article/actualites/3488886/letat-reconnait-le-college-musulmanibn-khaldoun.html

Collège Lycée Ibn Khaldoun 1

Le début de l’article est édifiant :
« La visite commence sur un léger malaise : « Désolé, je ne serre pas la main des femmes », nous lance, souriant, mais contrit, l’agent d’accueil à qui nous tendons la nôtre. Mohsen NGazou, imam et directeur du collège-lycée musulman Ibn Khaldoun, fronce les sourcils : « Tiens, celle-là je ne l’avais pas encore entendue… ». On imagine que l’agent d’accueil a dû se faire quelque peu remonter les bretelles du sarouel, sa gaffe sapant malencontreusement la stratégie de taqqiya bien huilée de son directeur…La journaliste n’a pas cru bon  développer davantage cette malencontreuse anecdote qui aurait mérité quelque informations complémentaires trouvées très facilement sur de nombreux sites musulmans. Par exemple voici ce que nous dit le forum Yabiladi :
http://www.yabiladi.com/forum/pourquoi-est-il-haram-serrer-main-4-4127829.html
« D’après Maaqal ibn Yassar, le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « que l’on enfonce une aiguille en fer dans la tête de l’un d’entre vous vaut mieux pour lui que de toucher une femme qui n’est pas la sienne… » (rapporté par at-Tabarani, dans al-Kabir, 486).
D’après Urwa, Aïcha l’a informé de la manière dont les femmes prêtaient serment et lui a dit : « Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) ne touchait aucune femme par sa main, mais il recevait leur serment d’allégeance oralement et leur disait : « j’accepte votre serment ; vous pouvez disposer » (rapporté par Mouslim, 1866).
D’après Umayma fille de Raqiqa, le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Je ne serre pas la main aux femmes » (rapporté par an-Nassaï, 4181 et par Ibn Madja, 2874 et déclaré authentique par al-Albani dans Sahihi al-Djami, 2513).
Ibn Noujaym a dit : « Il ne lui est pas permis de toucher son visage et se paumes, même si l’homme est à l’abri du plaisir charnel, en raison de l’interdiction et de l’absence d’une nécessité ».
Nous voici donc éclairés, chère journaliste de La Provence, sur les références « scientifiques » du pipelet maladroit de l’établissement « d’excellence » Ibn Khaldoun!
L’article nous explique clairement que ce collège fait partie de l’UOIF et a été financé par l’Arabie Saoudite à hauteur de 500000 dollars, sans que cela n’émeuve bien sûr nos « autorités », tout au contraire. La page facebook de l’établissement nous apprend que le« Jeudi 18 Décembre, à la veille des vacances, l’établissement Ibn Khaldoun a eu l’honneur de recevoir M. Berton, sous-Préfet de la Région PACA et directeur de cabinet du Préfet.
Accompagné du chef des services de la Préfecture, M. Berton a tenu à rendre visite au premier Collège-Lycée Musulman de Marseille, unique en son genre dans toute la région.
Belle image et beau signe de respect de la part de ce représentant de l’Etat, qui a ainsi pu voir ce projet concret et apprécier tous les moyens mis en œuvre pour l’éducation des élèves. »

Collège Lycée Ibn Khaldoun visite préfet 18 décembre

https://www.facebook.com/College.Ibn.Khaldoun?fref=ts
On n’oublie pas que la première pierre de l’extension du nouveau bâtiment a été inaugurée en grande pompe par le sénateur-maire Samia Ghali et le président de l’UOIF Amar Lasfar : http://www.uoif-online.com/actualites/premiere-pierre-pour-le-college-lycee-ibn-khaldoun-de-marseille/

Cette même page facebook fait la promotion du grand rassemblement des Musulmans du Sud qui a eu lieu en juin dernier et auquel a participé la fine fleur des pires prédicateurs islamistes qu’il est inutile de présenter ici. En vrac : les inoxydables frangins Ramadan, le visqueux Hassan Iquioussen, Ahmed Jaballah, un pilier de la confrérie des Frères musulmans, Ghaleb Bensheikh, l’enfumeur de France Télévisions, et tant d’autres.

Collège Lycée Ibn Khaldoun rencontres UOIF

La Provence nous informe que « La contractualisation d’Ibn Khaldoun par l’État, à la mi-juin, va ainsi lui donner du souffle : les salaires de ses enseignants seront pris en charge par l’Éducation nationale, les familles pourront déposer des demandes de bourses… « La dotation forfaitaire de la Région passera de 400 à 600 € par an et par élève », observe Mohsen NGazou. »

Collège Lycée Ibn Khaldoun 2

Souriez, profitez bien de votre été en pensant aux charmants élèves que vos impôts vont contribuer à endoctriner dans le pire obscurantisme avec la complicité scandaleuse de nos dirigeants. Si j’en rencontrais un, moi non plus je ne lui serrerai pas la main.
Danielle Moulins

image_pdfimage_print

1 Commentaire

  1. Si on rappelait un certain écrit de Ibn Khaldoum, à l’origine de la sociologie et quelle sociologie, relevé par Tidiane N’Diaye :
    http://karimsarroub.com/tag/tidiane-ndiaye/
    Extrait :
    « Les Noirs appartiennent aux peuples à caractère bestial. Ce sont des sous hommes anthropophages et leur place est plus proche du stade animal. Les Noirs sont les seuls peuples adaptés à l’esclavage, en raison d’un degré inférieur à l’humanité. »
    Je suppose que cela ne gène pas nos amis socialos et autres bien-pensants !

Les commentaires sont fermés.