1

Fourest : orgasme de force 7 grâce à la couverture de Charlie

Fourestpinocchio

Eh oui, il va falloir nous y faire. A l’occasion du premier anniversaire des attentats de Charlie Hebdo, l’inévitable et omniprésente Caroline Fourest va cannibaliser les plateaux de télévision, s’accaparant l’héritage historique des glorieuses victimes du 7 janvier.

Et comme sa copine Ruth Elkrief a invité super-Caro sur BFM-TV, ce lundi, pour commenter la crapuleuse et lâche couverture de Riss, celle-ci a glapi, au bord de l’orgasme total : « Si Charlie Hebdo continue à froisser les bigots, c’est qu’il n’est pas mort, c’est qu’il est toujours en vie ».

Aaaaaaaah, que c’est bon ! Sauf que…

2692588lpw-2692594-jpg_3302056

Imbéciles d’islamo-collabos ! Ce sont sans doute les bigots cathos, comme le suggère cette page de couverture, qui ont tué tes anciens collègues de travail ! Ce sont sans doute des bigots cathos qui jettent tes copains homos par les toits, ou les pendent aux grues ! Ce sont sans doute des bigots cathos qui ont mitraillé tes copains du Bataclan ? Ce sont sans doute des bigots cathos qui ont essayé d’écraser les quatre militaires de Valence ? Ce sont sans doute des bigots cathos qui vendent les femmes comme esclaves sur les marchés syriens ? Ce sont sans doute les bigots cathos qui coupent des têtes, en France et partout dans le monde ? Et ce sans doute des bigots cathos qui, au nom de Jesus-Christ, ont commis plus de 27.000 attentats mortels depuis le 11 septembre 2001.

Mais l’orgasme fourestien, déclenché par la couverture de Riss, qui montait en intensité et aurait pu atteindre la force 10, a été gâché par le président de l’Observatoire des actes islamophobes en France, un machin créé par le CFCM. Abdallah Zekri a en effet annoncé qu’il ne commémorerait pas les attentats du 7 janvier, et cela contrarie notre Caroline chérie. C’est qu’elle y tient à ses musulmans modérés, laïques, républicains, patriotes, après qui elle court d’ailleurs en vain depuis dix ans ! Et voilà que Zekri lui casse sa cabane, et lui annonce, avec ses mots que ce qui est arrivé aux dessinateurs de Charlie, c’est bien fait pour eux, ils n’avaient qu’à pas se moquer du prophète sacré.

En fait, ce musulman, qui par ailleurs devrait se retrouver dans un avion au plus vite, si la France savait se faire respecter, ne fait que traduire, sans takkya, pour une  fois, ce que pensent la majorité des musulmans de notre pays. Rappelons le cinéma, au lendemain de la décapitation d’Hervé Gourdel, où il y avait trois cents personnes pour protester, dont deux cents bobos parisiens et cent musulmans, derrière l’ineffable recteur Boubakeur.

Mais dans la foulée, la grande prêtresse de la laïcité islamophile pleurniche. « En tant que leader communautaire musulman, quelle image cela donne? Je préfèrerais qu’il lutte contre le racisme antimusulman. Sincèrement, il y a du boulot… »

Imbéciles d’islamo-collabos (bis !).Vous n’avez pas encore compris que l’islam ce n’est pas une race, et donc qu’il ne peut pas y avoir de racisme anti-musulman. Vous n’avez pas encore compris qu’en utilisant cette formule, vous faites le jeu des associations dites antiracistes, et vous vous comportez en relais de l’OCI, qui entend interdire toute critique de l’islam, amalgamée à du racisme.

Alain Finkielkraut, ironisant sur Caroline Fourest, disait que pour cette demoiselle, un pape devait être pour le mariage homosexuel, pour le droit à l’avortement et pour la contraception. Bref, un pape LGBT ! Dans la même lignée, selon sa vision du monde, un représentant musulman doit dire tout le contraire de ce que recommandent les textes sacrés de l’islam. Bref un islam peace and love…

Mais comme nous l’aimons bien, notre Caroline nationale, nous lui offrons cette photo de celle qui l’a fait tant vibrer, la cheftaine des Femen, Olga Shevchenko, celle qui coupe les crucifix à la tronçonneuse, dont elle nous a fait partager son idylle, hélas platonique, dans son dernier livre, hélas très peu vendu…

fourestshevchenko

Martine Chapouton