1

Foutage de gueule : supprimer des versets du Coran pour lutter contre l’antisémitisme !

Le « manifeste contre le nouvel antisémitisme » ? Un immense foutage de gueule !

Nous demandons que les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés d’obsolescence par les autorités théologiques, comme le furent les incohérences de la Bible et l’antisémite catholique aboli par Vatican II, afin qu’aucun croyant ne puisse s’appuyer sur un texte sacré pour commettre un crime.

http://www.leparisien.fr/societe/manifeste-contre-le-nouvel-antisemitisme-21-04-2018-7676787.php

Ce manifeste lancé par Philippe Val, ancien directeur de Charlie Hebdo et signé par 250 personnalités aurait pu séduire, mais…

Certes, on pourrait se dire : « enfin » ! Ils ont mis le temps... Ils réclament l’abrogation des versets coraniques incitant à tuer juifs, chrétiens et autres mécréants , c’était ce que je réclamais, au nom de la mouvance Résistance républicaine-Riposte laïque il y a presque 8 ans, lors de l’apéro-saucisson-pinard du 18 juin 2010 ; mon intervention est à partir de la minute 13. Mais tout le reportage est intéressant, on y voit notamment David Rachline, qui participait avec entrain à cet apéro- saucisson-pinard :

Il se trouve que, rétrospectivement, notre ouverture à l’autre, notre gentillesse… nous semblent ô combien naïves. C’est que, depuis le 18 juin 2010, on nous a dit et redit qu’il n’en était pas question, que le Coran étant incréé il était intouchable et que nombre de réformateurs de l’islam en pays musulmans y avaient perdu la vie… Rien que ça.

Ça calme. Et ça aide à devenir lucides. L’islam n’est pas réformable, et, s’il l’était, si tous les musulmans du monde recevaient le même jour un pot de fleurs sur la tête, ce n’est certes pas à la demande de Kouffars, de la France détestée dans le monde musulman que cela se ferait.

On laissera pour la bonne bouche des islamophiles, dhimmis de compétition comme l’infâme Tubiana, de la LDH, avocat de son état, qui se permet, en plein tribunal, de dire que le Coran ne serait que fantasmagories qui ne seraient pas à prendre au pied de la lettre… Il va finir par fâcher ses amis musulmans… et une partie des signataires du Manifeste en question. Comment cela, ils ont signé contre des fantasmagories ?

Revenons néanmoins sur le manifeste…

Naturellement ce qui est visé, avec bien des circonvolutions et des précautions de langage, ce n’est pas l’islam, ce n’est pas le Coran, c’est… l’antisémitisme. Enjeu et alibi du Manifeste. Comme s’il n’y avait que les Juifs qui fuyaient les « quartiers », les établissements scolaires, les villes, voire la France pour échapper à l’islam…

Certains diront que, en ces temps de politiquement correct, si les chemins de traverse sont efficaces et permettent de s’attaquer au MAL, c’est mieux que rien. Admettons.

Mais, dans ce cas, pourquoi aller jusqu’à parler de « nouvel » antisémitisme ? C’est nouveau, ça vient de sortir ? Alors que l’antisémitisme musulman dure depuis 1400 ans, et est si bien inscrit dans les Haddith-s et dans le Coran que les signataires veulent expurger ces versets ?

Certes, il y a un paragraphe de mise au point sur l’hypocrisie habituelle :

Pourquoi ce silence ? Parce que la radicalisation islamiste – et l’antisémitisme qu’il véhicule – est considérée exclusivement par une partie des élites françaises comme l’expression d’une révolte sociale, alors que le même phénomène s’observe dans des sociétés aussi différentes que le Danemark, l’Afghanistan, le Mali ou l’Allemagne… Parce qu’au vieil antisémitisme de l’extrême droite, s’ajoute l’antisémitisme d’une partie de la gauche radicale qui a trouvé dans l’antisionisme l’alibi pour transformer les bourreaux des Juifs en victimes de la société. Parce que la bassesse électorale calcule que le vote musulman est dix fois supérieur au vote juif.

Mais il vaut mieux commencer par exonérer l’islam, par protéger l’islam. Comme d’habitude. Carrément. L’antisémitisme musulman, la plus grande menace qui pèse sur l’islam du XXIème siècle ! Pas sur le monde, par sur les Juifs, pas sur les chrétiens, pas sur les mécréants, non, ils ont osé écrire menace pesant sur l’islam du XXIème siècle.

Or à la marche blanche pour Mireille Knoll, il y avait des imams conscients que l’antisémitisme musulman est la plus grande menace qui pèse sur l’islam du XXIème siècle et sur le monde de paix et de liberté dans lequel ils ont choisi de vivre. Ils sont, pour la plupart, sous protection policière, ce qui en dit long sur la terreur que font régner les islamistes sur les musulmans de France.

Quels Tartuffes !

Et tout le reste est du même tabac…

Alors, comment comprendre la démarche ?

Une phrase est à mettre en lettres rouges : Nous attendons de l’islam de France qu’il ouvre la voie. Rien de plus rien de moins.

Voilà. Tout ça pour ça. Sous le prétexte de dénoncer les meurtres de Sarah Halimi et de Mireille Knoll, il s’agit dans cette opération d’esbroufe de… donner un petit coup de pouce à Macron et de l’aider à installer en France « l’islam de France » en lui accordant des privilèges exorbitants.

Le petit Macro-con, celui qui bombarde Assad, capable de mener depuis la France, territoire occupé et visé par les Frères musulmans pour être le 58ème pays musulman de la planète, créerait en France, en 2018, ce qui ne s’est jamais vu dans aucun pays musulmans depuis 1400 ans ?

http://resistancerepublicaine.eu/2018/03/06/video-choc-terrifiante-enquete-dun-journaliste-israelien-sur-lislam-en-france/

Il y en a qui croient au père Noël… Ou plutôt qui voudraient nous y faire croire. Et nous obliger à accepter, sur la foi de cet objectif, l’achèvement de notre islamisation :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/02/13/les-9-terrifiantes-propositions-de-hakim-el-karoui-conseiller-de-macron-pour-lislam-de-france/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/02/11/macron-va-organiser-lislam-de-france-avec-linstitut-montaigne-voila-ce-qui-est-decide/

Quid des 250 signataires du Manifeste, me direz-vous ?

Vaste programme. Certes, il y a là un certain nombre de personnes de bonne foi… comme Bernard de la Villardière (qu’est-il donc allé faire dans cette galère ?), Rioufol…

Mais l’immense majorité des signataires sont des politiques ayant été aux manettes et n’ayant rien fait, au contraire, pour dénoncer l’islam et s’attaquer à ses fondamentaux, soit des dhimmis, des pourris qui ont tout fait pour que toute critique de l’islam, fût-ce celle des versets en question ne puisse être permise. Un Yann Moix signataire, ça ne vous dit pas qu’il y a anguille sous roche ? Un Cazeneuve signataire ? Un Estrosi ? Un Sarkozy ? BHL ? Un Delanoë ? Un Manuel Valls ?

Gageons que nous aurons le plaisir, au cours des heures et jours qui viennent, de tailler le portrait de certains des islamo-collabos ci-dessous pour montrer leur fourberie… et la vacuité du Manifeste qui n’est qu’une opération de basse politique de plus visant à implanter toujours plus l’islam et la charia chez nous.

La liste des signataires

Charles Aznavour ; Françoise Hardy ; Pierre Arditi ; Elisabeth Badinter ; Michel Drucker ; Sibyle Veil ; François Pinault ; Eric-Emmanuel Schmitt ; Marceline Loridan-Ivens ; Radu Mihaileanu ; Elisabeth de Fontenay ; Nicolas Sarkozy ; Pascal Bruckner ; Laure Adler ; Bertrand Delanoë ; Manuel Valls ; Michel Jonasz ; Xavier Niel ; Jean-Pierre Raffarin ; Gérard Depardieu ; Renaud ; Pierre Lescure ; Francis Esménard ; Mgr Joseph Doré ; Grand Rabbin Haïm Korsia ; Imam Hassen Chalghoumi ; Carla Bruni ; Boualem Sansal ; Imam Aliou Gassama ; Annette Wieviorka ; Gérard Darmon ; Antoine Compagnon ; Mofti Mohamed ali Kacim ; Bernard Cazeneuve ; Bernard-Henri Lévy ; Philippe Val ; Zabou Breitman ; Waleed al-Husseini ; Yann Moix ; Xavier De Gaulle ; Joann Sfar ; Julia Kristeva ; François Berléand ; Olivier Guez ; Jeannette Bougrab ; Marc-Olivier Fogiel ; Luc Ferry ; Laurent Wauquiez ; Dominique Schnapper ; Daniel Mesguich ; Laurent Bouvet ; Pierre-André Taguieff ; Jacques Vendroux ; Georges Bensoussan ; Christian Estrosi ; Brice Couturier ; Imam Bouna Diakhaby ; Eric Ciotti ; Jean Glavany ; Maurice Lévy ; Jean-Claude Casanova ; Jean-Robert Pitte ; Jean-Luc Hees ; Alain Finkielkraut ; Père Patrick Desbois ; Aurore Bergé ; François Heilbronn ; Eliette Abécassis ; Bernard de la Villardière ; Richard Ducousset ; Juliette Méadel ; Daniel Leconte ; Jean Birenbaum ; Richard Malka ; Aldo Naouri ; Guillaume Dervieux ; Maurice Bartelemy ; Ilana Cicurel ; Yoann Lemaire ; Michel Gad Wolkowicz ; Olivier Rolin ; Dominique Perben ; Christine Jordis ; David Khayat ; Alexandre Devecchio ; Gilles Clavreul ; Jean-Paul Scarpitta ; Monette Vacquin ; Christine Orban ; Habib Meyer ; Chantal Delsol ; Vadim Sher ; Françoise Bernard ; Frédéric Encel ; Christiane Rancé ; Noémie Halioua ; Jean-Pierre Winter ; Jean-Paul Brighelli ; Marc-Alain Ouaknin ; Stephane Barsacq ; Pascal Fioretto ; Olivier Orban ; Stéphane Simon ; Laurent Munnich ; Ivan Rioufol ; Fabrice d’Almeida ; Dany Jucaud ; Olivia Grégoire ; Elise Fagjeles ; Brigitte-Fanny Cohen ; Yaël Mellul ; Lise Bouvet ; Frédéric Dumoulin ; Muriel Beyer ; André Bercoff ; Aliza Jabes ; Jean-Claude Zylberstein ; Natacha Vitrat ; Paul Aidana ; Imam Karim ; Alexandra Laignel-Lavastine ; Lydia Guirous ; Rivon Krygier ; Muriel Attal ; Serge Hefez ; Céline Pina ; Alain Kleinmann ; Marie Ibn Arabi-Blondel ; Michael Prazan ; Jean-François Rabain ; Ruth Aboulkheir ; Daniel Brun ; Paul Aidane ; Marielle David ; Catherine Kintzler ; Michèle Anahory ; Lionel Naccache ; François Ardeven ; Thibault Moreau ; Marianne Rabain-Lebovici ; Nadège Puljak ; Régine Waintrater ; Michèle Anahory ; Aude Weill-Raynal ; André Aboulkheir ; Elsa Chaudun ; Patrick Bantman ; Ruben Rabinovicth ; Claire Brière-Blanchet ; Ghislaine Guerry ; Jean-Jacques Moscovitz ; André Zagury ; François Ardeven ; Estelle Kulich ; Annette Becker ; Lilianne Lamantowicz ; Ruth Aboulkheir ; Christine Loterman ; Adrien Barrot ; Talila Guteville ; Florence Ben Sadoun ; Michèle Anahory ; Paul Zawadzki ; Serge Perrot ; Patrick Guyomard ; Marc Nacht ; André Aboulkheir ; Laurence Bantman ; Josiane Sberro ; Anne-Sophie Nogaret ; Lucile Gellman ; Alain Bentolila ; Janine Atlounian ; Claude Birman ; Danielle Cohen-Levinas ; Laurence Picard ; Sabrina Volcot-Freeman ; Gérard Bensussan ; Françoise-Anne Menager ; Yann Padova ; Evelyne Chauvet ; Yves Mamou ; Naem Bestandji ; Marc Knobel ; Nidra Poller ; Brigitte-Fanny Cohen ; Joelle Blumberg ; Catherine Rozenberg ; André Aboulkheir ; Caroline Bray-Goyon ; Michel Tauber ; André Zagury ; Laura Bruhl ; Eliane Dagane ; Paul Zawadzki ; Michel Bouleau ; Marc Zerbib ; Catherine Chalier ; Jasmine Getz ; Marie-Laure Dimon ; Marion Blumen ; Simone Wiener ; François Cahen ; Richard Metz ; Daniel Draï ; Jacqueline Costa-Lascoux ; Stéphane Lévy ; Arthur Joffe ; Antoine Molleron ; Liliane Kandel ; Stéphane Dugowson ; David Duquesne ; Marc Cohen ; Michèle Lévy-Soussan ; Frédéric Haziza ; Martine Dugowson ; Jonathan Cohen ; Damien Le Guay ; Patrick Loterman ; Mohamed Guerroumi ; Wladi Mamane ; William de Carvalho ; Brigitte Paszt ; Séverine Camus ; Solange Repleski ; André Perrin ; Sylvie Mehaudel ; Jean-Pierre Obin ; Yael Mellul ; Sophie Nizard ; Richard Prasquier ; Patricia Sitruk ; Renée Fregosi ; Jean-Jacques Rassial ; Karina Obadia ; Jean-Louis Repelski ; Edith Ochs ; Jacob Rogozinski ; Roger Fajnzylberg ; Marie-Helène Routisseau ; Philippe Ruszniewski ; André Senik ; Jean-François Solal ; Paule Steiner ; Jean-Benjamin Stora ; Anne Szulmajster ; Maud Tabachnik ; Daniel Tchenio ; Julien Trokiner ; Fatiha Boyer ; Cosimo Trono ; Henri Vacquin ; Caroline Valentin ; Alain Zaksas ; Slim Moussa ; Jacques Wrobel ; Roland Gori ; Nader Alami ; Céline Zins ; Richard Dell’Agnola ; Patrick Beaudouin ; Barbara Lefebvre ; Jacques Tarnéro ; Georges-Elia Sarfat ; Lise Boëll ; Jacques Wrobel ; Bernard Golse ; Céline Boulay-Esperonnier ; Anne Brandy ; Imam Karim ; Sammy Ghozlan.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/22/ls-veulent-supprimer-des-versets-du-coran-pour-aider-macron-a-nous-imposer-lislam-de-france/