1

Françaises, fallait voter Zemmour !

Le présent article s’adresse aux personnes dotées d’un utérus.
Avec Cramon premier, roi des forts tunés, le Grand Remplacement est passé à la vitesse supérieure : hausse de 21 % pour les premiers titres de séjour, de 28 % pour les demandes d’asile, un boom de 53,6 % pour les acquisitions de la nationalité… Les chiffres de l’immigration sont dramatiques !

L’insécurité est partout, l’été l’a montré une fois de plus. Les Français en auraient marre ? 75 % de vos compatriotes considèrent que le bilan de Cramon-le sordide, petit marquis de Cousus d’hores, sur l’insécurité est déplorable? (A se demander pourquoi ils ont voté pour lui alors, me demandai-je en simple belge…)
Message personnel à toutes les FrançaisEs : lorsque vous aurez fini de réclamer la déconstruction des hommes ou l’élargissement des trottoirs, quand vous aurez surmonté votre hystérie anti-mâle blanc, pourriez-vous vous attarder sur celles qui ont laissé leur vie pour que vous puissiez voter ? Qu’avez-vous donc fait le 10 avril ? Bronzé sur la plage, fait du tennis, du shopping ? Regardé Netflix ? Alors que le Messie était là ?

Constance Bulwer-Lytton par exemple, dame de la haute société anglaise fut arrêtée et emprisonnée durant deux semaines. Nourrie de force, le traitement qu’elle subit lui causa une crise cardiaque qui la laissa partiellement paralysée. Honte aux non-votantes !
En 1876, en France, Hubertine Auclert fondait la société Le Droit des femmes, qui soutenait le droit de vote des femmes. Cent ans et quelques plus tard, les femmes préfèrent se divertir, « profiter de la vie » que de prendre quelques minutes pour sauver le pays. Honte à celles qui placent le loisir éphémère au-dessus du devoir de vote.

Mariette (par mesure de discrétion, l’auteur de l’article a changé le prénom), 46 ans, en arrêt maladie longue durée, Beautor (Aisne). « Je n’ai jamais voté. Je reçois les prospectus, mais pas la carte. J’avoue, je n’ai pas cherché à comprendre. Avec l’administration, c’est toujours très long. » Mariette est bête, stupide même. Ce n’est pas qu’elle manque de temps, la débile-longue-durée. Si Mariette crie au viol d’ici quelque temps, n’allez surtout pas la sauver. Elle l’aura bien mérité !

Thérèse Laporte, 62 ans, retraitée de La Poste, (Val-d’Oise). Je ne vote plus depuis longtemps. Avant les élections, on vous dit « tout est beau », mais la réalité est bien différente. En 2017 déjà, je n’ai pas voté. Macron a tout fait mal. Il a pris à tout le monde, sauf aux riches. C’est toujours les mêmes qui gagnent. („Ce sont », Thérèse, je vous recommande vivement les cours de « grammaire pour nos ainés » souvent gratuits ….!)
Il fallait voter pour Zemmour !.

Ginette, 53 ans, (Lieu****) chômeuse congénitale : « De toute façon, les politiques, ce sont tous des voleurs, des arnaqueurs. Comme je ne vote pas, au moins, je ne regrette pas. Ça ne sert à rien de voter. Qu’on le fasse ou non, c’est toujours la même chose ».
M’ame Ginette, faudra pas venir vous plaindre si votre nouveau voisin ne comprend pas un mot de français et écoute son zouglou à fond de caisse, ou si tout d’un coup, c’est une femme seule avec 7 enfants qui emménage juste au-dessus de chez vous. Pour les odeurs de crevettes sautées a la charmoula, vous pourrez toujours vous adresser au propriétaire !

Pendant la Terreur (l’autre, pas celle de l’infatué nabot, squatteur de l’Elysée), Olympe de Gouges a été guillotinée pour s’être opposée à la dictature du gouvernement. Elle a été la première féministe française à demander que les femmes obtiennent les mêmes droits que les hommes.
Ça vous captive moyen ?
Le prix de l’électricité explose. Zemmour avait alerté sur le sujet pendant la campagne présidentielle, face au sinistre Le Maire.
Le pouvoir d’achat s’écroule et il devient difficile à un grand nombre de Français (voir plus haut, ils préféraient aller à la pêche ou faire un barbecue avec les copains aussi tarés qu’eux) de se nourrir correctement. En un an, au supermarché les prix ont augmenté de 9,2 % (QueChoisir). Et le fioul grimpe même de +67 % !

Le niveau scolaire continue de s’effondrer, comme le montre Pisa. Non seulement la baisse de niveau est lamentable, mais les inégalités augmentent, les élèves déjà les plus faibles chutent encore plus rapidement. (Je pense ici – sans vouloir accuser quiconque – à ceux qui ne parlent pas le français à la maison, par exemple, donc incapables de formuler une phrase convenable…)
Dans le dernier classement international qui mesure les performances en maths des élèves de quatrième et de CM1, la France arrive en dernière position de tous les pays de l’Union européenne en CM1 et en avant-dernière position pour le niveau des élèves de quatrième, juste devant la Roumanie. Les grandes écoles ont de plus en plus de mal à trouver des élèves ayant des bases suffisantes.
Il suffisait de voter Zemmour !

Même les profs sont dégoûtés. Le job n’attire plus. Au niveau national, 17 % des postes ne sont pas pourvus dans les premier et second degrés. Ils recrutent n’importe qui…
Pendant ce temps, la liberté d’expression est régulièrement attaquée. Les lanceurs d’alerte font l’objet de persécutions judiciaires.
Au cas où vous seriez encore en mesure de voter en 2027, je veux dire si vous n’êtes pas mortes de froid ou de faim, et sauf votre respect, je vous conseille de prendre quelques instants pour remplir votre devoir de citoyenne et de bien regarder ou vous appliquerez votre petit croix.

Anne Schubert