La France en fleurs et en pleurs : jusqu’à quand cela va-t-il durer ?

NicereligionofpeaceNice se couvre de fleurs, de bougies et de poèmes. La Promenade des Anglais a des airs de mémorial improvisé où badauds et touristes affluent pour – disent-ils – « rendre hommage aux victimes » comme ils l’ont fait en novembre devant le Bataclan. Les mêmes ont défilé le 11 janvier 2015 aux cris de « Je suis Charlie ». Je me hasarde à supposer que si d’autres attaques surviennent, les réactions seront les mêmes.

Osons poser la question: à quoi sert tout cela?

« A rendre hommage aux victimes » nous diront les bien-pensants. En sont-ils sûrs? Premièrement, la métaphysique et la science réunies n’ont pas encore permis de démontrer l’existence d’une vie succédant au trépas. En second lieu, si les disparus peuvent nous voir depuis le Ciel, je serais fort étonné qu’ils attendent de nous ces réactions de midinettes face à la barbarie qui leur a coûté la vie.

« Cela sert à témoigner notre solidarité aux proches des victimes » nous dit-on alors. Autre argument démagogique; car si j’avais perdu un être cher dans ces attaques sanglantes, j’aurais autre chose à cœur que les badauds venus – par reflexe – déposer dans ce mémorial improvisé quelques fleurs achetées à l’épicerie du coin et des poèmes griffonnés sur des feuilles de bloc-notes.

« Pour montrer que nous restons debout » répondent-ils acculés. Et c’est leur dernier bastion qui tombe face à la raison critique. Se couche-t-on pour montrer que l’on est debout? Pleurer tête baissée, est-ce là un signe de résistance? Non. Pas plus que de glapir une Ode à la Joie laborieusement apprise en cours de musique à l’école primaire. Un tel article me vaudra d’être copieusement insulté par ceux qui refusaient qu’on leur présente le risible schéma de leur simulacre de résistance: pleurer, sortir dans la rue avec une pancarte, planter des arbres contre le terrorisme, voter des lois, attendre l’attaque suivante, recommencer. Si c’est cela « être debout », je préfère encore aller dormir.

Navré de heurter la décence en ces jours de deuil national, mais si le souci de ces citoyens était réellement de rendre hommage aux victimes, de témoigner leur compassion aux familles et de montrer qu’ils tiennent debout, c’est d’autres moyens qui seraient mis en œuvre.

Après une longue réflexion et d’âpres discussions avec les Charlie’s, j’en ai déduit que le but de tout ce chahut n’est rien d’autre que l’exorcisme social. Quand un drame d’envergure survient, c’est un réflexe grégaire, presque psychosomatique, de se grouper; surtout pour ceux de notre époque qui supportent de plus en plus mal le fait de se retrouver seul face à soi-même. Seul, on est toujours susceptible de se remettre en question, de voir ses certitudes chanceler, de faire ce fameux « amalgame » que médias et politiques ont frappés d’anathème. La multitude empêche la réflexion, elle nous conforte dans nos idées: toute remise en cause est alors bannie et l’on continue à végéter dans sa bulle idéologique du « padamalgam », « fopagénéraliser » et autres fadaises… Et si le but de ces humanistes, caché derrière le masque de la compassion victimaire, était en fait de se réconforter eux-mêmes? Et s’ils voulaient se voiler la face et ne pas être confronté à la réflexion? Mon propos peut heurter, mais je ne peux chasser ces questions de mon esprit.

Ce qui différencie le mouton de l’humain est que le premier agit de manière déterminée, instinctive, sans réfléchir, par reflexe grégaire; alors que le second est par nature apte à réfléchir, à décider de ses actions et tirer les leçons de ses expériences passées. Or, l’attitude que nous adoptons depuis quelques mois ressemble à s’y méprendre à celle des moutons.

Comme je l’ai souligné au début de cet article, ce n’est pas la première fois que l’on assiste à ces déferlements émotionnels, à ces potlatchs de fleurs et de bougies entassées comme des asperges sur l’étale d’un marché. C’est les fleuristes et les psychologues qui prospèrent par ces temps… Quant aux fabricants de mouchoirs, déjà enrichis grâce aux amateurs de porno, ils doivent en rentrer du flouse avec tous ces Charlies’s qui n’ouvrent leurs yeux que pour pleurer et jamais pour voir.

Ai-je bien affaire aux descendants des Hussards et des Poilus? Où sont la ferveur d’Austerlitz et le courage de Verdun? Moi qui croyais vivre dans un pays de poètes et de conquérants, je découvre avec horreur que je fais partie d’un troupeau résigné et complaisant qui tend la gorge aux loups assoiffés de rage et de haine.

Je me trouve assez mal à l’aise devant certaines images vues à la télévision, notamment celle – diffusée par BFM TV – où l’on voit des jeunes hommes pleurer en observant une minute de silence, bougies à la main. Précisons que ces jeunes hommes n’avaient aucun lien direct avec les victimes, n’ayant même pas été témoins de l’attaque. Les raisons de leurs larmes: ils étaient « choqués » par tant de violence, eux qui aspiraient à vivre « dans un monde de paix ».

Je dois être un peu vieux jeu, mais voir un homme pleurer en public, cela me gêne. On peut tous être sujets à l’émotion et « craquer », surtout quand on a perdu un être cher ou qu’on est traumatisé par ce dont on a été témoin. Mais les vraies victimes (les témoins ou ceux ayant perdu quelqu’un) étaient dignes et sobres dans leurs témoignages; les plus hystériques étant les badauds et les touristes qui n’avaient même pas assisté à l’attaque, ce qui à mon sens confirme que leur but n’est pas tant de témoigner leur solidarité que d’exorciser ces vilaines images vues à la téloche lors du dîner.

La virilité implique d’agir ou de se taire pudiquement. Pleurer en hurlant « pourquoi tant de haine?! » n’est pas une attitude digne, surtout quand on n’est impliqué ni de près ni de loin dans ce qui se passe. Je parle de « virilité » mais cela concerne aussi les femmes. L’une d’elles déclarait sur I Télé: « Ils veulent nous briser mais nous resterons debout et Français ». En entendant cela, une flamme d’espérance s’est allumée en moi: « Enfin quelqu’un qui a compris » me suis-je dit. Et la jeune femme d’ajouter: « Nous allons participer dès demain à une marche contre la haine et la violence. » Une autre affirme sur BFM TV avoir « peur des camions blancs »… mais pas de ceux qui les conduisent.

J’en viens à me demander si l’Occident n’est pas foutu pour de bon…

Nicolas Kirkitadze

image_pdf
0
0

34 Commentaires

  1. 2 événements intéressants pour la situation actuelle en France et en Europe :

    La Saint-Barthélemy – Et les guerres dites de « religion » Comme quoi. c’est déjà arrivé ici
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_la_Saint-Barth%C3%A9lemy

    Et l’ expulsion des Allemands (sudetes) de Tchécoslovaquie après la Seconde Guerre mondiale par les résistants tchèques
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Expulsion_des_Allemands_de_Tch%C3%A9coslovaquie_apr%C3%A8s_la_Seconde_Guerre_mondiale

    Oui, il est possible que le peuple se réveille et oui il est possible d’expulser les musulmans (en tout cas ceux qui posent problème) de France et d’Europe, même s’ils sont des millions

    Vu les milliards jetés par les fenêtres pour intégrer l’intégrable, payer pour les dégâts de l’immigration et pour faciliter l’invasion migratoire de nos pays par des sous-développés qui veulent nous imposer leurs coutumes barbares, financer leur départ devrait être facile et économique

  2. Dhimmitisees et jannissarisees l’Europe et la France en sont la ! Fleurs, pleurs, photos, bougies, peluches ÇA SUFFIT C’est aux musulmans et à leurs imams qu’il faut aller leur dire ça suffit.

    • duradupif, je suis d’accord ; c’est devenu absolument agaçant toutes ces simagrées, la rue n’est pas un cimetière ou un funérarium.
      Quand donc, les Français vont-ils comprendre qu’ils doivent avoir une autre attitude que celle, passive, qu’ils nous offrent complaisamment aux médias ?
      C’était également agaçant de voir les mêmes déplacer les bouquets avec mille précautions et plus encore, les commentaires des journaleux qui sont devenus insupportables de c…., comme ce n’est pas possible d’entendre.
      On continue de laver le cerveau des Français, on les lobotomise.
      Mais la frange des « veilleurs » est là, et nous n’aurons de cesse de tirer de leur béatitude les beaux au bois dormant….

  3. Ce qui fait effectivement très peur est que l’immense majorité de la population, consciencieusement biberonné à la lâcheté et au reniement des valeurs de la France, est déjà mûre pour la dictature islamiste.

    C’est la France des accommodements raisonnables, des petits politiciens qui ne voient pas le mal qu’il y aura à se faire élire par une clientèle musulmane, de tous les amoureux du prochain qui pour ne pas verser leur sang préféreront voiler leur femme et renier Voltaire.

    • Ok avec vous. Si demain on demande aux bonne femmes de porter le voile pour ne pas exciter les daeschiens elles le feront!!!!Celles qui refuseront se feront traiter de tous les noms!!!!

  4. le pire (si on peut dire), c’est que, en plus des muzz il devait y avoir une majorité (en tout cas un certain nombre) de bobo islamo-gauchos dans les victimes (attention, je mets à part les enfants of course) qui doivent regretter leurs votes maintenant; en tout cas s’il y a une vie après la mort….

  5. « J’en viens à me demander si l’Occident n’est pas foutu pour de bon… »
    Je me pose la même question et je crains bien de connaître la réponse : OUI ! L’Occident est foutu ! Il en est et en serra toujours ainsi pour les civilisations décadentes. Nous plongeons dans un abîme de bêtise, les yeux fermés mais avec « style » ! Tous frères…
    Tous cons et responsables.

    • vous dites : Tous cons et responsables, je dis Bravooooooooooo milles fois bravo

  6. Il faudrait des injections à haute dose de testostérone. Dans son excellent livre « Big Brother » Laurent Obertone rapporte qu’on a observé une baisse générale du niveau de cette hormone chez les hommes européens. Quand la science prouve nos intuitions…

  7. Les Français n’ont-ils que des fleurs,des bougies ,des poèmes et des larmes en réponse aux sanglants attentats djihadistes ? Signes d’une profonde couardise .

    • Je ris jaune quand j’entends ces pauvres naïfs (ou qui veulent le rester) dire: – « nous ne cèderons jamais ! » (ne jamais céder ? Mais comment ne pas céder ?),
      – « nous voulons prouver que nous luttons ! » (lutter ? Comment ? Avec quoi ?),
      – « nous résistons » (vous résister comment ? Avec quoi ? »,
      – « il faut leur montrer que nous n’avons pas peur : » (t’as raison, pas peur de se faire canarder à quelque coin de rue, comme ça au hasard, donc tu tends le cou à ton futur bourreau).
      Pour résister, pour lutter, pour ne pas céder, il faut d’abord être ACTIF.
      Car, pour le moment, c’est plutôt la PASSIVITE qui l’emporte et certainement, comme le disent certains internautes; la couardise également.
      Pour l’heure, il n’y pas la saturation, la rage, la colère, le ras-le-bol, la détermination d’agir concrètement et efficacement.
      Tous ces crétins attendent après qui ? Après l’armée (mesdames, messieurs, râpé pour ça), le gouvernement (encore plus râpé).
      Vous attendez après qui ?

  8. Cher Nicolas, je ne vous insulterai pas puisque je partage votre texte de A jusqu’à Z ! Petit bémol: la vie existe après la mort !

  9. Nous avons tellement laissé faire sans réagir face aux attaques des cafards muzz anesthésiés par pasdamalgames.Sepectacteurs de notre propre perte nous avons perdu tout réflexe de venger nos morts.Alors que si en Égypte des chrétiens avaient agis de la même façon que le terroriste Musulman à Nice ,les églises mettraient beaucoup moins de temps à brûler que le sang des victimes à sécher..

  10. A se demander si ce ne sont pas des acteurs, ou des partisans gauchos venus imposer leur révolte molle et soumise et toujours politiquement correcte.

  11. Se poser la question quand le troupeau deviendra enragé,je pense que c’est pour très bientôt.Pour beaucoup d’entre nous la « tolérance » a dépassé notre patience

    • Je doute que le troupeau soit assez nombreux et volontaire pour « s’enrager » !

    • Plus personne ne parle de possibles émeutes, comme en 2005. Les banlieues, largement islamisées, pourraient se mettre en marche, et là….Hollande et sa clique ont déjà leur plan B pour se barrer.

    • Esus, je suis d’accord. Le troupeau doit devenir enragé pour s’activer.
      Et quand au délai, je donne moins de 10 ans (et je suis très large).
      Si ça n’éclate pas en France, ça éclatera quelque part, en Europe et ça fera tâche d’huile.
      Ce sera un peuple qui n’aura pas peur de donner l’exemple de reprendre les rênes de sa culture, de sa vraie religion, de tout ce qui fait que c’est un pays vraiment européen.
      Et je doute que ça vienne de la France…
      Quelle déception !

  12.  » la métaphysique et la science réunies n’ont pas encore permis de démontrer l’existence d’une vie succédant au trépas.  »
    Si, Nicolas Kirkitadze , précisément la science – une partie de la science, des scientifiques – , a prouvé que la vie existe bien après la mort . Ou plus exactement que la conscience survit à la mort du cerveau, et que ses facultés en sont décuplées.
    Les preuves sont là.
    Il s’agit de connaissance, et absolument pas de croyances
    Intéressez vous aux phénomènes dit de mort imminente, ( la vie après la mort, Raymond Moody, etc, etc )
    C’est l’une des grande avancées de notre temps , maïs les croyants et sceptiques notamment cherchent à détruire cette connaissance, à l’étouffer.
    Il faut dire qu’ils y parviennent beaucoup…
    Pourtant l’avancée de cette connaissance pourrait sauver le monde…

  13. La dernière phrase est symptomatique de cette population de moutons français. L’autre femme sur BFM TV a désormais peur des camions blancs. Elle a peur des couteaux mais pas de ceux qui les utilisent. Elle a peur des ak47 mais pas de ceux qui tirent. Si demain un autre fais un attentat en tuant des personnes en balançant des pastèques sur la tete des gens, elle aura peur des pasteques mais surement pas de ceux qui les jettent. Car padamalgam. Mais dis donc, elle fait pas un amalgam en ayant peur de tous les camions blancs ? Faut pas generaliser, c’est pas tous les camions blancs qui vont foncer sur toi ma cocotte.

  14. Et oui c’est la triste vérité.
    La plupart des Français sont des lavettes sans cervelles,des moutons juste bon à se faire égorger.
    Je pleure pas quand ces lâches se feront tuer.
    Je pleure pour nos soldats morts pour la France
    Je pleure pour les victimes innocentes des terroristes islamique
    Aller MARIANNE réveille toi!!!!

  15. DE PARIS 2015 A BRUXELLES 2016 zt maintenant NICE, prolifération du « BOBOBO »
    Bourgeois bohème bougie ( bobobo !!!) , l’espèce pleureuse toujours prête à se carapater !!!

    Après le bonobo, hominidé bisexuel….
    Après le bobo, le bourgeois bohème qui a fait gagner la gauche et qui aime le monde entier sauf celui dont il est issu…
    Voilà maintenant le bobobo : bourgeois-bohème-bougie que l’on voit en nombre se réunir sur les lieux de massacre, proclame qu’il n’a pas peur et… piétine ses semblables en prenant la fuite à la première détonation !!!
    Nouvelle espèce donc d' »enculagailleur de moumouche » désarmé et désarmant que les ennemis de la France adorent et espèrent voir proliférer, espèce offerte à la soumission promise à notre civilisation !!!
    http://saintdenislabauneump.blogspot.fr

    • Les hommes se « dévirilisent », je le pense aussi.
      Si la baisse hormonale est peut-être responsable, les méfaits de mai 68 ont aussi fait leur oeuvre : « peace and love », « il est interdit d’interdire », « on s’aime tous et on est tous frères » …, la liste des logans imbéciles est longue et a marqué les esprits bien durablement.
      Etonnons-nous après que les femmes recherchent des hommes virils dans d’autres apartenances religieuses et ethniques qui ne nous veulent pas forcément que du bien

      • C’est vrai, les Français sont devenus de vrais veaux – ou de vrais moutons, peu importe – soumis et prets à l’égorgement, mais ce n’est pas vraiment de leur faute. Depuis des lustres, il vivent dans une société ou tout est fait pour en faire des veaux: l’éducation nationale, les journaux, la télé, les « élites », meme l’église catholique les bombardent 24h sur24 d’une idéologie mensongère et suicidaire. Quand on vous ment du matin au soir, partout ( sauf sur les sites de réinformation, bien sur) vous finissez par y croire. Le systeme fonctionne comme ça.Les esprits sont
        formatés dès l’enfance.
        Il y a quand meme un espoir. Comme

        • dites moi quel espoir avons nous ,nous les patriotes je pense que c est foutu pour nous vu que la majorité des Français son abrutis et ne veulent pas comprendre que l islam est mortel pour les Français et l Europe toute entière.QUE DIEU NOUS PROTÈGE ,NOUS ALLONS AVOIR DES JOURS TRÈS DOULOUREUX ET PERSONNE NE VEUT Y CROIRE

      • Ouais, les ravages de mai 68.
        Et dire qu’il y a encore des c…. qui s’enorgueillissent….
        Pitoyable !!!

Les commentaires sont fermés.