France en guerre, qu’est-ce qu’ils doivent trembler, les Frères musulmans !

France en guerre

Ils nous avaient déjà fait le coup lors des assassinats de Charlie Hebdo et de l’épicerie casher, et avaient transformé cette « guerre » en opération « Je suis Charlie », où on ne prononçait surtout pas le nom de la religion des assassins. Par contre, hymne au « vivre ensemble » et bien sûr, à la religion d’amour et de paix, qui n’avait rien à voir avec les actes des criminels djihadistes.
Dix mois plus tard, après les épisodes ratés de l’Eglise de Villejuif (encore merci au sacrifice d’Aurélie Chatelain) et du train Thalys d’Amsterdam-Paris (encore merci aux trois Américains), mais après la première décapitation islamique sur le territoire français (Hervé Cornara), la note est plus lourde. On est cette fois à 125 vraies victimes innocentes, auxquelles on ajoute de manière indécente les sept assassins musulmans, pour arriver au chiffre officiel de 132 victimes.
A lire du même auteur : Opinion: France pays des Droits de l’Homme ou de la charia ?
Hollande ose même dire : « Des Français ont tué d’autres Français ». Dix mois après le drame Charlie Hebdo, où, concrètement, l’Etat français a multiplié les actes de soumission envers l’islam (Cazeneuve promettant même, le 15 juin, de consacrer mille policiers à la protection des mosquées), qu’allaient donc nous décréter nos chefs de guerre socialistes ?
Allaient-ils nommer clairement l’ennemi ? Surtout pas, on se contentera de Daesh, de terrorisme, mais jamais du mot « islam », et pas même de celui « d’islamistes ». Il ne faut pas diviser les Français…
Allaient-ils fermer les mosquées, qui, comme le disait Erdogan, sont les casernes des musulmans ? Surtout pas, alors que les Tunisiens en avaient fermé une petite centaine, suite aux attentats de Sousse, Cazeneuve n’en a fermé aucune depuis janvier 2015, pas même celle de Brest, où l’imam salafiste raconte aux enfants que ceux qui écoutent de la musique seraient transformés en singes et en porcs. Non seulement il n’est pas question d’en fermer, mais le même ministre de l’Intérieur, le 15 juin, a promis aux dignitaires musulmans d’accélérer la construction de nouvelles mosquées.
Allaient-ils interdire les uniformes de guerre que constituent le voile islamique, le kami ou la djellabah ? Surtout pas, au contraire, on demande aux policiers de regarder ailleurs quand ils voient des voilées intégrales qui défient, par leur tenue, les lois de la République.
Allaient-ils attaquer la source financière que constitue la filière halal, qui, par les abattoirs et les boucheries, font qu’à ce jour, en France, 60 % de nos compatriotes mangent halal sans le savoir, se mettant gravement en danger, et alimentant les réseaux musulmans, qui ne sont pas toujours pacifiques.
Allait-on remettre en cause le droit du sol, qui fait que des musulmans nés sur le territoire français, bien que professant la haine du pays qui a accueilli leurs parents ou grands-parents, sont français, avec tous les droits, mais aucun devoir ? Surtout pas, cela serait contraire à l’universalisme et à la théorie des Droits de l’Homme.
Allait-on expulser les prosélytes de l’islam, qui imposent le voile dans leur entreprise, le halal dans leurs cantines professionnelles, prient dans la rue, et se comportent davantage en musulmans conquérants qu’en citoyens français ? Surtout pas, vive la tolérance et le droit à la différence, qui devient la différence des droits.
Allait-on dissoudre le Conseil Français du Culte Musulman, l’Union des Organisations Islamiques de France, et toutes les associations musulmanes qui opèrent en France ? Surtout pas, les dissolutions sont réservées aux groupes classés à l’extrême droite, qui n’ont certes jamais tué personne, mais qui pourraient le faire…
Allait-on mettre fin à l’invasion migratoire, qui fait que, depuis le début de l’année, 800.000 nouveaux venus, majoritairement musulmans, hommes seuls, déferlent sur l’Europe et la France ? Les renseignements allemands estimaient à 7000, dans ces colonnes, le nombre de djihadistes, et même Manuel Valls a dû admettre, devant l’Assemblée nationale, que certains d’entre eux avaient profité du phénomène migratoire pour envahir l’Europe. Cela ne change rien, Cazeneuve continue d’intimer l’ordre aux Préfets d’inonder nos villages ruraux, paisibles, de clandestins musulmans.
Encore plus fort, notre premier ministre, Manuel Valls, a annoncé, à l’Assemblée nationale, la création « d’une première structure pour jeunes radicalisés ».

Je croyais, étant sans doute de l’ancienne école, que, quand on était en guerre, on consacrait ses économies et son budget (surtout quand, comme la France, on compte 2000 milliards de dettes), à l’achat de matériel, au recrutement de militaires, au renforcement de la police, bref à l’effort de guerre. Eh bien, dans la France de Hollande-Valls-Cazeneuve, non seulement on n’élimine pas ceux qui veulent nous tuer, non seulement on ne les expulse pas de l’Hexagone, mais on essaie de les guérir. C’est, selon mes connaissances, une première au monde.
J’aurais pu parler de l’armement des Français, face à des musulmans surarmés dans les quartiers, de la notion de légitime défense, du principe de précaution dans les transports ou dans les centrales nucléaires… Mais cela aurait été accablant.
Chacun aura compris que les Frères musulmans qui, selon Philippe de Villiers, financent la vie politique française (à noter qu’à ce jour, personne n’a démenti les propos du fondateur du Puy du Fou) doivent trembler de tous leurs membres, face à « la guerre impitoyable et sans répit » (ce sont les termes officiels du président de la République) que leur mènent les chefs de guerre socialistes Hollande-Valls-Cazeneuve.
Rendez-vous au prochain et inévitable attentat islamique, et j’espère avoir tort…
Pierre Cassen
Publié le 22 novembre sur le site Observatoire des Frères Musulmans en France
https://www.fmmonitor.fr/opinion-france-en-guerre-quest-ce-quils-doivent-trembler-les-freres-musulmans/
https://www.fmmonitor.fr/opinion-france-en-guerre-quest-ce-quils-doivent-trembler-les-freres-musulmans/
image_pdf
0
0

16 Commentaires

  1. Oui ils sont en guerre mais contre la France. L’important pour eux, c’est que les attentats islamiques ne perturbe pas l’islamisation de la France. C’est pour ça qu’ils s’en inquiètent.

  2. Ouais, ils doivent bien rigoler ( allah ne le leur interdit pas ?). Mais…rira bien qui rira le dernier…

  3. merci Monsieur CASSEN vous avez dans cet article énumérer l’essentiel de ce qui nous arrive, j’ajouterais cependant qu’il manque un acte important pour les Français vu que nous sommes en guerre ??? ou est notre armée de terre (75.000 h.environ )qui aurait du être déployée sur tout le territoire afin de nettoyer, **de Calais à Menton et dans toutes les cités comme les quartiers de non droit**, la France avec nos halftracks et l’armement sophistiqué (drones et autres gadgets) pour nos militaires qui pourraient enfin nous débarrasser de toutes cette lie que compte cette secte de tarés.

    • ils sont dans une dizaine de pays d’afrique et du moyen orient à faire les cons sur demande de Hollande
      En fance les 10 000 qui restent font les cons devant des mosquées et des synagogues pendant que plus de 150 églises ont été vandalisées depuis le début de l’année…

  4. Je me permets de rajouter que lorsqu’on voit le « culot » de l’assassin Benhaoud qui a osé revenir sur les lieux de l’attentat devant le Bataclan pendant l’assaut de la BRI ça laisse rêveur… Voila un malfrat qui se promenait pendant une action importante des forces de défense à proximité du lieu, qui se promenait dans les couloirs du métro alors qu’il était censé être sous mandat d’arrête international… Je sais que les conseilleurs ne sont pas les payeurs, loin de moi l’idée de faire la leçon n’étant pas initiée, mais permettez moi d’être juste inquiète en tant que citoyenne. Je suis devenue parano, maintenant j’en suis arrivée à regarder tout le monde sous le nez ! Pas facile de vivre comme ça… Et puis encore et toujours des déguisées dans les rues (hommes, femmes, enfants..) je suis pour une interdiction TOTALE des vêtements distinctifs d’une religion sur la voie publique… Cela vaut pour TOUTES les religions. J’en parle aisément car je suis Catholique, vous me direz qu’en tant que catho il n’y a pas véritablement de signes distinctifs, mais, je précise, pour leur sécurité, et ça m’ennuie de le dire très sincèrement, je pense aux Juifs, à leur Kippa et autres. Voila où nous en sommes à cause de ces « gens » … Ai-je tort parce que finalement si l’on raisonne un peu on leur donne raison…

    • @Alexandra, je cherche par quel moyen (efficace) pour supprimer de ma vue, ces embâchées, ces barbus, provocateurs ou non qui pullulent défiant toute convenance (surtout après les événements). Quoique l’on essaie de le démentir, à mon avis ils sont tout simplement solidaires des ces criminels.
      Je la connais la solution, c’est aller vivre dans le fin-fond du Gers, mais dans ce cas, je capitule, ce que je ne VEUX pas. Je me contente de regards,réprobateurs et soutenus qu’elles fuient, en tout cas elles ne mouftent pas.
      Qui aurait une véritable solution ?

    • Bonjour Alexandra, que vous ayez peur cela se conçoit et vous avez tout a fait raison d’être inquiète, car tout peut arriver ce jour ou demain par la faute de nos politiques vendus et soumis a cette sectes du VI ème siècle,d’ailleurs ils ne démentent pas leur soumissions ,c’est a vous faire gerber de constater que les plus hauts personnages de l’état sont ainsi vendus pas facile de s’y retrouver mais il faut un peu de sourire en ces temps dramatiques.bonne journée.

      • Il faut croire que les deux grandes guerres mondiales ont purgé la France de ses hommes de qualité. Car comment expliquer autrement la trahison des élites depuis 40 ans ? Comment expliquer que les Français continuent à voter pour ces lâches et ces traîtres ?
        Je vais vous donner ma réponse : tant que nous ne remettrons pas en cause la République et ses droits de l’homme (étranger et musulman), notre pays continuera à couler. Le défi démographique qui se présente nécessite des mesures fortes et incompatibles avec les foutaises républicaines. Les droits de l’homme sont un piège mortel pour la survivance de notre civilisation.

    • Bonjour Alexandra.
      Tu n’es pas parano, de plus en plus de français réagissent comme toi, appliquent le principe de précaution devant les arabo-musulmans.
      Ces gens ont réussi à contrarier le cours de notre vie dans la mesure où nous ne faisons plus ce que nous avions envie de faire, ce que nous aimions ; ils ont limité nos possibilités d’être heureux et, ce faisant, ils nous ont apporté une dose de malheur supplémentaire.

    • Je suis entièrement d’accord avec vous concernant l’interdiction totale des signes distinctifs sur la voie publique( ni voile , ni burqa , ni burnous , ni kippas , ni philactères ) . Le monde ne s’en portera que mieux . Merci pour vos articles .

    • Oui interdire tous les accoutrements politico-religieux musulmans sur TOUT l’espace public Français et dans TOUT le système éducatif. De la crèche à l’Université.

  5. Merci Mr Cassen, vous ne faites que renforcer l’opinion que la plupart des lecteurs de RL ont. Il y a même plus fort, un article vu ce matin qui relate le fait que certains ont trouvé dans les caches d’islamistes des papiers bien français prouvant qu’ils continuaient à toucher de l’argent de notre Pays.(et à leur retour pourquoi ps ?)
    Au lieu de vider l’imam de Brest, (par ex.) on s’interroge, on réfléchit, bref on ne fait rien comme dab.
    Il ne reste que les élections, et encore… N’oublions pas de voter.
    Oui, ils doivent bien rire de l’incompétence de nos élus

  6. j’espére moi aussi Mr Cassin que vous aurai tort mais hélas sans trop y croire . il est évident qu’avec les mesures prisent par les pieds nickelés qui soit disant gouvernent la France les terroristes islamistes doivent etre mort … de rire pas de trouille . à quand en France un vrai chef à sa tête ,,, les élections sont là j’espére que tous les Patriotes vont se déplacer aux bureaux de vote ,,,,, premier résultat le 6 décembre

  7. çà me fait mal aux seins dentendre ce connard de molle hand direc « des français ont tué d’autres français » alors les destituer de la nationalité : la nôtre, celle de nos ayeux pas la leur et enlever les peaux de sausisson halal des yeux du gouvernement non moins étranger pour la plus grande majorité devenue française par la peur dans leur pays de franco, l’algérie, le maroc et d’autres encore NON 8LS NE SERONT JAMAIS DE VRAIS FRANCAIS? leurs pères et leurs grands pères n’ont rien donné à notre pays LA FRANCE, ils ont seulement échangé leurs papiers …..qu’on se le dise et qu’on se le répète surtout

  8. Comme tu as raison !!!
    Et tout ce qui se passe au Moyen Orient est de la même veine. Alors qu’ils disent qu’ils les combattent, ils les arment, les forment et les financent !
    Les frères musulmans je les ai connus (de nom) dès les premiers jours de la guerre d’indépendance en Algérie. Alors, ça fait plus de 60 ans qu’ils alimentent les politiques français de gauche…. et de droite ! Alain-Mohamed Juppé n’a-t-il pas affirmé qu’il ne voyait aucun inconvénient à dialoguer avec les frères musulmans qui étaient des « démocrates » !
    La France est devenue un grand sac de pourritures politiciennes.

  9. Merci M. CASSEN, depuis le 13, c’est la première fois que l’on me donne le nombre précis des victimes des attentats.

Les commentaires sont fermés.