France Orange Mécanique dans le pays de Macron

Nous vous avions tenu informer avant-hier : le corps du jeune Tony Oliver, 17 ans, a été finalement retrouvé près de Tours, dans l’Indre et Loire, à 250 kms du canal de l’Ourcq où, selon des images sur les réseaux sociaux, il aurait été agressé, tabassé et tué, avant d’être jeté dans le canal, dans la nuit du 6 au 7 novembre.

Sa découverte près de Tours rend ce scénario impossible.

Son cadavre aurait été transporté dans le coffre d’une voiture et abandonné dans un fossé, vêtu seulement d’un caleçon

Quatre individus ont été appréhendés et mis en examen pour séquestration, détention d’otage et participation de malfaiteurs en vue de commettre un crime en bande organisée.

L’enquête est confiée à la PJ de Saint-Denis.

A Montfermeil, en Seine-Saint-Denis, une mère de famille frappée à coups de couteau par son mari, et qui se défend également à l’aide d’un couteau, il s’agit d’une scène horrible.

Très grièvement touchée au dos et dans le cou, la mère se trouvait en état d’arrêt cardiaque, à l’arrivée des secours sur les lieux du drame, la cuisine, dans un immeuble situé sur le chemin du Fond de l’abîme.

Son compagnon, également son agresseur, a reçu plusieurs coups de couteau, notamment dans le bas ventre. Il était encore en vie mais il est mort dans la nuit, des suites de ses blessures, à l’hôpital Bichat, à Paris, où il avait été transporté.

Trois couteaux maculés de sang ont été découverts sur les lieux.

Ce sont les fillettes du couple qui ont donné l’alerte, après s’être enfuies et réfugiées chez un voisin.

Elles ont été prises en charge par l’aide sociale à l’enfance et bénéficié d’une aide psychologique.

La PJ de Saint-Denis a été saisie de l’enquête.

On ignore les origines du couple.

Mardi soir, au cours d’un affrontement entre bandes rivales, celle de Brie-Comte-Robert, en Seine et Marne et l’autre de Limeil-Brévannes, en Val de Marne, sur fonds de trafic de stupéfiants : bilan un mort, poignardé, âgé de 20 ans et un autre grièvement blessé.

7 interpellations par la PJ de Melun et la Brigade criminelle de Versailles.

Toulouse, un homme de 51 ans a été battu à mort puis volé, dans la nuit de lundi à mardi, vers 2 h 30.

Il marchait rue Gabriel Péri, près de la station de métro Jean-Jaurès, lorsqu’il a été accosté par un individu alcoolisé.

L’agresseur, âgé de 38 ans, a frappé le quinquagénaire qui, en tombant sur le sol, a fortement cogné sa tête sur la chaussée, puis il lui a fait les poches lui piquant son argent, son portable et son sac, avant de partir en toute tranquillité.

Grâce aux images de vidéosurveillance, le suspect a pu être interpellé quelques instants plus tard.

Il est défavorablement connu des services de police et a été placé en garde à vue.

Chambéry (Savoie), dans le quartier populaire du Biollay dans la nuit de samedi à dimanche, vers 3 h 30, un homme de 31 ans a été retrouvé mort dans la rue, poignardé par 40 coups de couteau devant la porte d’entrée d’un immeuble.

Inconnu des services de police.

Enquête en cours car le, ou les, agresseur n’a pas été identifié.

Une soirée antifasciste était organisée non loin du lieu du crime. « Beaucoup de bruit et beaucoup d’alcool », selon des voisins.

A Caen (Calvados), Kowi Lababore, un Togolais âgé de 30 ans, migrant clandestin, en situation irrégulière, qui violait les femmes abordées dans le tramway, qu’il suivait avant de leur imposer des actes sexuels, se trouve en détention provisoire depuis le 17 avril 2016, date à laquelle il avait été condamné pour escroquerie à 8 ans de prison et à une injonction de soins durant 5 ans.

Cela se passait entre 2014 et 2016, Marié à une française, qui a ouvert un compte pour percevoir des mandats cash, et à l’aide d’un complice, Achille Ghenou, un Beninois de 27 ans, inscrit à la faculté pour obtenir une régularisation.

Ils vendaient à moitié prix des robots sans les envoyer aux acheteurs et encaissaient les chèques.

Toujours à Caen, dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 5 h du matin, une femme âgée de 86 ans a été agressée chez elle, dans son salon, rue général Moulin, par deux voyous mineurs, âgés de 15 et 16 ans, armés d’un couteau.

Tous deux d’origine marocaine, se sont introduits dans la maison en fracturant la porte du garage.

Un voisin, qui avait entendu du bruit, à alerté la police et la Brigade anti-criminelle les a appréhendé en flagrant délit.

Montauban (Tarn et Garonne). Double meurtre dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 4 h du matin, dans une maison du quartier Villebourbon, près de la gare.

Le premier corps, celui d’une jeune fille de 18 ans, retrouvé à l’étage, et le second, celui de sa belle-mère, âgée de 38 ans, découvert au rez-de-chaussée.

Les deux victimes tuées à coups d’arme à feu et de couteau.

Selon le parquet, l’arme à feu a été retrouvée.

Un adolescent de 17 ans a donné l’alerte, disant que sa mère et sa petite amie étaient attaquées, mais des incohérences dans son récit ont motivé son arrestation.

A l’arrivée de la police il n’y avait personne dans la maison, à part les cadavres.

Le compagnon de la mère, arrivé vers six heures du matin en état d’ébriété, a été également interpellé.

Selon le voisinage, de nombreuses disputes se faisaient entendre régulièrement.

Bien entendu, alors que nous avons appris dans l’heure l’identité du vieillard de 84 ans qui avait tenté d’incendier la porte d’une mosquée à Bayonne, et blessé deux personnes, nous ignorons tout des individus appréhendés pour ces divers délits !

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

13 Commentaires

  1. Rennes, mardi 12/11/19, 23h30, 20 mineurs isolés maghrebins, tiennent le carrefour donnant acces à la rue de la soif, dealent, volent, agressent, rackettent….mais le maire, nathalie apéré, estime qu’il n’y a pas d’insécurité dans sa ville et prefere donner une interview sur ses craintes concernant les journalistes en turquie…..les agressions sexuelles et les viols explosent, les auteurs sont noirs ou arabes…mais aucun articles dans les journaux gauchos….les cons osent tout, les connes aussi…..

  2. Enquêtes, enquêtes, rien à foutre……… ils seront juste un peu admonestés alors qu’il faudrait les pendre……..

    • C’est tous les jours, plusieurs fois par jour dans toute la France, toute l’année les violences et tueries..!
      C’est bizarre que les journalistes, que les associations qui défendent ces immigrés là ne voient pas la même chose que nous. Ignorent totalement cette réalité flagrante..
      C’est dégueulasse….
      Parce que quand j’ouvre certains sites, quand je regarde des magazines ou bien des émissions télé, j’ai l’impression que cela n’existe pas, que cela se passe sur une autre planète…
      Les voilées sont toutes gentilles ! .. Mais la plupart ont des fils qui foutent le bordel dans les cités, et qui trafiquent dans la drogue dont le revenu est partagé avec elles..
      Faudrait faire une enquête la dessus !…

  3. et combien de ces « chances » iront en prison?
    combien seront expulsés?
    combien d’égorgés, violés faudra t-il pour que les gueux aillent voter ?

  4. Et tous ces crimes laissent l’Elysée dans l’indifférence? Au fait, L’Elysée est en France….?

  5. Toutes ces petites pourritures extra européenne comme on dit poliment qui un jour nous autorisera a les découper au sabre qui ?

    • PARKER…..parceque tu croie qu onts a besoin d’une autorisation ?……
      la résistance offensive ….
      c’est la legimitime défense du peuple français heleno-chretien-blanc occidental …
      contre l’ennemies mahometans et leurs chiennes galeuses islamos collabos!

Les commentaires sont fermés.