1

France Orange Mécanique de Macron-Darmanin-Yéti : 10e semaine

MacrondarmaninYeti.jpg

À l’attention de Messieurs les ministres de la Justice – garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers » au cours de ces mois de mars 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Au sujet de la « double nationalité » : la supprimer ne serait pas la solution, elle peut même être une protection efficace contre la délinquance, à la condition que tous, récidivistes, délinquants, voleurs, agresseurs, violeurs et criminels, soient déchus de leur nationalité française et expulsés immédiatement. La déchéance de nationalité doit être inscrite au programme du candidat que nous choisirons !

Semaine 10 : 

05/03 – Paris (75) : « J’ai été une nouvelle fois agressé, frappé violemment au visage et aux jambes par trois individus. J’en ai ras le bol ! ». Tanguy David, 18 ans, soutien d’Éric Zemmour, étudiant en droit à la faculté de Caen, a été transporté vers un hôpital. L’unique raison de cette agression sauvage : « Il est « black » et n’a donc pas le droit de soutenir Zemmour. »  

Lyon (69) : Un hôtel de la ZAC de Giers, réservé aux mineurs isolés en situation irrégulière, a été perquisitionné par la police. Surprise !  Des dizaines d’objets volés : bijoux, ordinateurs, portables, vêtements, etc. ont été découverts.

Le Creuzot (71) : Un migrant multirécidiviste, âgé de 40 ans, va, une nouvelle fois, être condamné pour « apologie du terrorisme » à cause de ses déclarations diffusées sur Facebook : « « Bandes de colonisateurs… Les ventres des Françaises appartiennent à l’Algérie… Les attentats vengeront l’Algérie… Votre pays ne vous appartient plus. » 

Marseille (13) : Un mort et quatre blessés à l’arme blanche dans la cité phocéenne dans la seule journée d’hier. Boulevard Garibaldi, un homme de 30 ans a été frappé avec une arme blanche. Presque à la même heure, au « Frais-Vallon », dans le 13e arrondissement, deux autres personnes se sont écroulées sous des coups de couteau. L’une des deux est décédée. Quelques heures plus tard, dans le quartier de la Maison-Blanche (14e), c’est un homme de 28 ans qui a été sérieusement blessé, poignardé à plusieurs reprises. Et une heure plus tard, c’est sur le boulevard Baille, dans le 5e, qu’un homme de 40 ans a reçu un coup de couteau en plein thorax. Puis Marseille a retrouvé son calme et ses « galéjades » jusqu’à demain !

Charleville-Mézières (08) : En pleine rue, un policier a été agressé par un individu, âgé de 28 ans qui, un couteau à la main, hurlait « Qu’il voulait « crever » un flic ». Après s’être engouffré dans le véhicule des policiers et avoir tenté de les poignarder, il a pu être maîtrisé et interpellé puis placé en garde à vue. Nous ne sommes pas informés sur son identité et ses origines !

Villeurbanne (69) : En pleine rue et au pied de son immeuble, une jeune femme de 27 ans a été violée par un migrant clandestin afghan, âgé de 21 ans et en situation irrégulière qui l’avait suivie depuis sa sortie du métro. Identifié, il a été mis en examen.

*Nous savons à présent qui est l’individu qui a agressé et poignardé Pierre, un SDF, et son chien, de plusieurs coups de couteau, mardi, dans le quartier de la Gare, à Perpignan (Pyrénées-Orientales) : il s’agit de Mohammed, un clandestin tchadien de 28 ans qui devra répondre de « violences avec arme et actes de cruauté, ainsi que de maintien irrégulier sur le territoire national ». Il sera, peut-être, expulsé « Un jour où l’autre » !

06/03 – Reims (Marne) : Il croise une jeune fille de 15 ans dans une allée du Parc Léo-Lagrange, lui caresse les cuisses et, quand elle tente de s’enfuir, la menace avec un couteau. Terrorisée elle se réfugie vers un groupe de jeunes. L’agresseur est un migrant, originaire du Cap-Vert. Il arriverait de Marseille et a déclaré « être hébergé chez une copine à Reims ». Il a été écroué.

Valence (26) : Deux individus, bien connus des services de police, Samir et Farid, ont tiré deux coups de feu sur un policier de la BAC placé en surveillance dans un point de deal, quartier Fontbarlettes. Prévenus par un guetteur, une Renault Mégane arrive dans leur direction et le passager fait feu sur le policier. Ils sont interpellés quelques minutes plus tard après une course poursuite.

Toulouse (Haute-Garonne) : Des bandes de jeunes voyous venus irrégulièrement de la ville portuaire de Mostaganem, en Algérie, ont pris le contrôle de la délinquance toulousaine dans la rue comme dans les prisons. Ils sont plus de 1000 clandestins à avoir déjà été arrêtés pour des vols et des agressions : « Ils n’ont rien à perdre et sont capables de tout. Il m’arrive d’avoir peur d’être poignardé lorsqu’il s’agit de les interpeller », témoigne un policier municipal. Parmi eux, nombreux sont frappés d’une OQTF mais leur pays, l’Algérie, refuse de les recevoir.

07/03 – Marseille (13) : C’est le deuxième en deux jours. Au nord de la ville, dans le 15e arrondissement, un jeune homme de 22 ans a été abattu par des rafales de kalachnikov. La procureuse de la République, Dominique Laurens, a précisé « que l’homme tué était connu de la justice, mais pas pour du trafic de stupéfiants. »

Rennes (Ille-et-Vilaine) : Le cadavre d’un migrant kurde, Muhyettin Aydin, 29 ans, avait été retrouvé aux étangs d’Apigné, lieu de promenade des Rennais, le 10 décembre 2021. Tué par arme blanche, selon le parquet de Rennes, par deux frères d’origine turque incarcérés quelques jours plus tard. Un troisième frère aurait précipitamment rejoint la Turquie après le meurtre.

Grenoble (Isère) : Rue Léo-Lagrange, en bordure du Parc Georges-Pompidou, un homme d’une quarantaine d’années, qui se promenait vers 4 h du matin, a été violemment agressé, sans aucune raison, par un individu qui lui a asséné un coup de couteau dans le dos. Il a été hospitalisé au CHU de Grenoble-Alpes.

Département de la Vienne – La cour d’assises de la Vienne juge actuellement, dans la même session, deux féminicides. Driss Tarzi, accusé d’avoir immolé sa femme, Stéphanie, 36 ans, au White spirit, en octobre 2017, et Anouar Matoussi, accusé d’avoir étranglé sa femme, Magali, en 2018, dans leur pavillon, sur les hauteurs de Beaumont-Saint-Cyr. (Il me semble nécessaire de remettre en mémoire ces meurtres qui sont jugés plusieurs années après, afin qu’ils ne soient pas oubliés.) 

08/03 – Encore à Marseille (13) : Quatrième mort en quatre jours, et toujours dans le 15e arrondissement, quartier Saint-Antoine, un homme de 31 ans, bien connu des services de police pour trafic de stupéfiants, abattu de plusieurs balles de kalachnikov alors qu’il se trouvait au volant de son véhicule, sur un parking à proximité de la cité de La Savine.

Saint-Herblain (près de Nantes – 44) : Quartier de Bellevue, un policier, qui tentait d’interpeller un suspect à proximité d’un point de deal, s’est fait lyncher par une douzaine d’individus qui l’ont encerclé et frappé à coups de pieds et de poing, avant de prendre la fuite. Transporté à l’hôpital souffrant d’un traumatisme crânien.

Saint-Germain-en-Laye (78) : Suivie depuis la gare, cette jeune femme de 21 ans a été frappée, menacée de mort et violée en pleine rue Alexandre-Dumas par un individu âgé de 30 ans et déjà connu des services de police. La victime a appelé le 17, le violeur a pu être identifié grâce à son « passe Navigo » dont il s’était servi pour sortir de la gare.

Le Mans (Sarthe) : Un clandestin tunisien en situation irrégulière, arrivé en France il y a moins d’un mois « pour fuir les violences en Italie », « baptisé Akim », a été arrêté après un cambriolage quartier Chasse-Royale. « La porte était ouverte, je suis rentré » a-t-il expliqué !

09/03 – Paris (11e arrondissement) : Amine, 23 ans, un Algérien en situation irrégulière et SDF, a été interpellé et conduit au commissariat. Il a tenté d’étrangler, durant plusieurs secondes, une policière pour se saisir de son arme, avant qu’un collègue puisse le maîtriser. La victime a perdu connaissance. L’agresseur sera poursuivi pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Montpellier (Hérault) – Pour une place de parking « qu’elle avait pourtant accepté de lui céder », une femme handicapée, âgée de 59 ans, a été violemment agressée ce mardi, en fin de matinée, au cœur de la cité Gély, quartier de Figuerolles. Hospitalisée, en pleine Journée internationale des droits des femmes, avec plusieurs dents cassées et la bouche en sang. L’agresseur a pris la fuite.

10/03 – Chelles (77) : Alors qu’il traversait une avenue, un policier de la BAC a été percuté volontairement par une 208 Peugeot qui a démarré brusquement alors qu’elle s’était arrêtée pour laisser passer le groupe. Le conducteur a été interpellé.

L’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne) : À 9 h du matin, un employé d’une société opérant sur les distributeurs automatiques de billets a été enlevé et séquestré et contraint de retirer plus de 170 000 euros dans plusieurs distributeurs de billets, sous la menace d’une ceinture d’explosifs qui lui avait été enfilée. Il a été libéré deux heures plus tard. Les suspects recherchés sont deux individus de « type nord-africain » et un troisième de « type africain ».

Rennes (Ille-et-Vilaine) : Nathalie Appéré, présidente de Rennes Métropole et maire de Rennes, a annoncé le dispositif d’extension de l’arrêt « à la demande, entre deux arrêts » afin de permettre aux usagers voyageant seuls de descendre en soirée « au plus près de leur destination » et cela afin de lutter contre l’insécurité, notamment pour les femmes seules. Expérimenté sur quelques lignes en 2021, il sera appliqué à partir de septembre 2022.

Paris (75) : Déjà condamnée à 13 reprises depuis son arrivée en France, une migrante clandestine, sans papiers, en situation irrégulière et toxicomane, est jugée pour « avoir tenté de tuer une femme en la poussant sur les rails du métro en 2019 ». Attendons le verdict !

11/03 – Saint-Denis (93) : Des affiches « Wanted » avec les photos de sept policiers du commissariat de la ville ont été découvertes dans le quartier de Franc-Moisin. Des menaces étaient inscrites : « Baiser leur maman la pute sa vaut que dal c la cité. » 

Nîmes (30) : Une fillette de 12 ans séquestrée, violée par ses ravisseurs et forcée de se prostituer durant des mois, a été retrouvée dans le sud de la ville, le visage tuméfié, frappée par certains clients mécontents. Des suspects ont été appréhendés.

Maubeuge (59) : Le supermarché « Lidl », situé dans le quartier de Sous-le-Bois, a décidé de fermer ses portes pour une durée de trois mois après une série d’agressions contre son personnel. Les riverains sont conviés à se rendre au « Lidl » de Feignies, situé dans la zone de l’As de Trèfle, considéré comme plus sûr.

 

**Le quotidien « Le Figaro » nous informe sur les statistiques des agressions, coups et blessures volontaires en France, année 2021. Toujours dans le groupe de tête : Lille, Besançon, Metz, Nancy, Arras, Béthune, Saint-Denis et Montpellier.

En progression : Douai + 28,9 % – La Courneuve + 27,6 % – Perpignan + 23 % – Valencienne + 20,2 % – Mulhouse + 12 % – Villeneuve-Saint-Georges + 10,8 % – Angoulême + 8,2 % – Lens + 8 % – Rouen + 5,4 % – Auxerre + 3,1 % – Bordeaux + 2 %.

Pour les cambriolages. Toujours dans le groupe de tête : Toulouse, Lille, Grenoble, Nice, Montpellier, Perpignan, Lyon (et région).

En progression : Bordeaux + 57,6 % – Rezé (Nantes) + 43,4 % – Villeneuve-d’Ornon + 24,7 % – Aix-en-Provence + 16,4 % – Marseille + 12,3 %.

** Nous nous devons d’accueillir les réfugiés ukrainiens qui offrent un exemple admirable, les enfants, les femmes et les anciens, les adultes restant pour défendre leur nation. Chaque nation a rapatrié ses citoyens résidents en Ukraine, mais 1 sur 3 de ces « réfugiés » n’est pas ukrainien : quel humanisme de pacotille nous obligerait à accueillir également les jeunes Ivoiriens, Algériens, Marocains, Afghans et originaires d’autres pays qui se trouvaient en Ukraine ? Tous ces pays n’ont-ils pas des avions et des moyens de transports pour venir les recueillir aux frontières limitrophes ?

Les sanctions doivent impérativement être levées contre la Pologne et la Hongrie qui prouvent quotidiennement qu’elles accueillent bien plus de réfugiés que l’UE, mais pas tous, c’est leur choix !

Autriche – Un réfugié clandestin afghan, âgé de 27 ans, et ses complices avaient violé, lors d’une fête en Basse-Autriche, une jeune fille âgée de 15 ans « qu’ils avaient auparavant droguée puis, ensuite, obligée à visionner la vidéo de son viol ». L’Afghan avait, après son crime, obtenu l’asile en France et s’y était installé depuis 2019. Il a été condamné à 8 ans de prison.

Espagne – Et cela continue, chaque jour voit une nouvelle tentative de franchir les clôtures de l’enclave espagnole de Melilla, au nord du Maroc. Hier il s’agissait de plus d’un millier de migrants qui ont forcé le passage, 400 environ ont réussi à atteindre les barrières avant d’être repoussés par un fort déploiement des forces de sécurité.

Sabadell : Dans le quartier Sant-Quirze-del-Vallès, sur le parking de la discothèque « Waka », les « Mossos » (police catalane) ont surpris deux Algériens violant une jeune fille mineure. Ils ont été appréhendés.

*En Espagne, la droite « est moins conne » qu’en France : pour gouverner la région Castille-et-Léon, décourager l’immigration irrégulière, expulser les clandestins et éliminer les « passeurs », le parti de droite (PP) s’est uni au parti de « sa droite » VOX, pour conquérir son premier gouvernement régional. Le PP lui a offert la vice-présidence et trois ministères.

Manuel Gomez