France Orange Mécanique : Djilali B. a tué à coups de couteau sa maîtresse…

Alpes Maritimes (06) – Dans le Mercantour, sur la commune de Roubion, un berger, âgé de 45 ans, a été blessé par plusieurs balles, dans le dos, l’abdomen, les bras. Il a été transporté à l’hôpital de Nice et son pronostic vital est engagé. La gendarmerie a été chargée de l’enquête, paraît-il avec discrétion ! Nous sommes impatients de connaître l’identité de l’auteur.

Toulon (83) – Dans la nuit de lundi à mardi, vers 2 h 30, à proximité de la Place Puget, un jeune homme, âgé de 28 ans, qui était sous l’emprise de l’alcool, a été roué de coups, jeté au sol et frappé avec une barre de fer. La victime n’a pas reconnu ses agresseurs. En revanche, des passants ont donné l’alerte et désigné trois individus, un adulte et deux mineurs de 16 et 17 ans. Trois ressortissants tunisiens, clandestins, arrêtés puis relâchés. Les deux mineurs « non accompagnés » seront poursuivis devant la juridiction pour enfants des villes où résident des membres de leurs familles, l’un à Toulon, l’autre à Orléans.

Toutes ces agressions justifient le sondage réalisé auprès des Français qui, à 70%, sont opposés à l’accueil des migrants économiques.

Montpellier (34) – Le quartier de « La Paillade », qui a une réputation liée à la délinquance et à la violence à cause des origines de la grande majorité de ses « résidents », vient de connaître un nouveau rebondissement, après les incidents qui se sont déroulés dans la nuit du 22 juin (relatés sur Riposte Laïque) : des tirs de Kalachnikov dans toutes les directions afin d’intimider les dealers du quartier. Justement, ces dealers, deux frères de la famille E., ont agressés à coups de couteaux, lundi vers 12 h 45, à proximité de l’arrêt de tram « Stade de la Mosson », les deux frères de la famille El Y. La réponse a été immédiate, avec des armes de poing, et les deux agresseurs de la famille E. ont été blessés par balles, deux dans la jambe pour le premier, quatre dans l’abdomen pour le second, qui se trouve entre la vie et la mort.

Les quatre blessés ont été transportés aux urgences de l’hôpital Lapeyronnie.

Il s’agit de deux familles de trafiquants de drogue bien connus par la police. Ils sont entre leurs mains, sur des lits d’hôpitaux, on espère connaître très rapidement leurs identités et leurs origines ! 

Paris 19e arrondissement – Dimanche soir, un peu avant minuit, deux individus ont aspergés de gaz lacrymogène des passagers du métro parisien, sur la ligne 7, à la station « Riquet ». Les deux individus ont pu s’enfuir avant l’arrivée de la police. Cet incident a provoqué, l’on s’en doute, un mouvement de panique et le trafic a dû être interrompu plus de vingt minutes. La lecture des images de vidéosurveillance permettent de voir les passagers victimes en pleurs et toussant sur le quai du métro.

 Paris 18e arrondissement – Nous avons à plusieurs reprises, dans cette rubrique, attiré l’attention sur la situation devenue intenable pour les habitants de ce dix-huitième arrondissement. Elle s’aggrave de semaine en semaine et la police se montre impuissante et l’état totalement absent. Dans le périmètre Marcadet, Oslo, Coysevox, Square Carpeaux, à quelques centaines de mètres entre les stations de métro Guy Moquet et Lamarck-Caulaincourt, c’est toujours la même centaine de « mineurs isolés », clandestins et sans papier qui sévit depuis deux ans. Elle fait régner sa loi et la situation ne cesse d’empirer : racket, vols, agressions.

Des résidents s’expriment : « Ils font vraiment régner la terreur, déclare ce père de famille qui a peur désormais d’amener ses deux enfants au square, car même dans le parc l’atmosphère devient parfois angoissante et nous avons dû le quitter précipitamment à plusieurs reprises. »

Un autre ajoute : « Les élèves du collège Coysevox sont également leur cible. Ils sont rackettés pour quelques euros ou un portable. Sans parler des menaces à l’encontre des passants, les intrusions dans les halls d’immeubles et même des coups. Il est devenu impossible de laisser son vélo dans la rue, même protégé par une chaine.

J’ai habité ce quartier dans les années 60/70, il faisait bon y vivre. Je ne regrette pas d’avoir quitté Paris et n’y reviendrai pour rien au monde !

Limoges (Haute-Vienne) – Nos lecteurs ont été informés, il y a quelques jours, de la découverte du cadavre d’une jeune femme enterrée dans le jardin de son immeuble.

Elle avait disparu depuis le 5 juin et son compagnon avait signalé sa disparition dès le 8 juin. Nous souhaitions alors connaître son identité et ses origines, et bien c’est fait : c’est son compagnon, Djilali B., un Algérien de 29 ans, en situation irrégulière, qui a reconnu être l’auteur de ce meurtre. Selon ses affirmations, il aurait appris qu’elle avait plusieurs amants. Il s’est emparé d’un couteau de cuisine et en a porté une dizaine de coups dans l’abdomen de la jeune femme puis il a dissimulé le corps, enveloppé dans du plastique, dans la cave de son immeuble avant de l’enterrer sommairement dans le jardin. La police se pose la question de savoir pourquoi il n’a pas tenté de s’enfuir, chez lui, en Algérie, mais préféré se réfugier dans un foyer à Alfortville (Val de Marne) ? Mis en examen pour assassinat et place en détention.

Combien de victimes innocentes auraient pu échapper à leur triste destin si leurs agresseurs, leurs meurtriers, avaient été « expulsés », puisque clandestins et sans papier ? 

Avignon (Vaucluse) – On vient de nous signaler le meurtre d’un jeune étudiant de 23 ans, poignardé dans le parc Saint-Louis, au Pontet (84). La gendarmerie tente de comprendre pourquoi Vincent Buttin, ce jeune homme, sans histoire et inconnu des services de police, étudiant à Aix-en-Provence, a été assassiné ? La route de qui a-t-il malheureusement croisé par malchance ? Un appel à témoin a été lancé. Nous vous tiendrons informés, si nous le sommes, bien entendu ! 

Plappeville (57) – Jeudi vers 18 h. un incendie s’est déclaré à l’intérieur de l’église Saint-Brigide, un monument classé datant du XIe siècle. Les dégâts sont considérables et se chiffrent à environ 100.000 euros (vitraux, orgue, partitions, etc.).  Depuis le 12 juin l’église avait été l’objet d’actes de vandalisme répétés à plusieurs reprises : trois vitraux brisés par des jets de pierre, le dernier jeudi.

Deux individus ont été interpellés et placés en garde à vue. Il nous tarde de connaître leurs identités et leurs origines ! 

Mayotte (976) – Dans ce seul département français, de religion musulmane et où la polygamie est autorisée, et qui devrait pousser l’exception jusqu’à l’abolition du « droit du sol » pour l’obtention de la nationalité française, une nouvelle fois les forces de l’ordre ont été l’objet d’une attaque délibérée. Dimanche, deux gendarmes, qui interpellaient un individu suspecté d’avoir commis des violences sur des touristes, ont été pris pour cible par une douzaine d’individus qui les ont « caillassés » avec des pavés. L’un des deux gendarmes, le crâne fracturé, se trouve entre la vie et la mort, plongé dans le coma. Le second souffre d’un traumatisme crânien. Ils ont été évacués et hospitalisés sur l’Ile de la Réunion lundi après-midi. Il n’y aura pas d’enquête de l’IGG (Inspection Générale de la Gendarmerie) car les gendarmes n’ont pas tiré, ils se sont contentés de recevoir… la reconnaissance des autochtones ! 

On ne pouvait pas terminer sans passer par Toulouse (Haute-Garonne). A  Tournefeuille, près de Toulouse, une jeune fille de 18 ans a été violemment poignardée à hauteur de la cuisse, alors qu’elle se trouvait sur le parking de la piscine municipale. Par miracle l’artère fémorale n’a pas été touchée, mais elle avait perdu 2 litres de sang (le corps humain en contient de 5 à 6 litres) quand les pompiers sont arrivés sur les lieux.

L’adolescente de 15 ans, qui l’a poignardée, a été interpellée et placée en garde à vue, ainsi qu’une amie qui l’accompagnait.

Un différend qui daterait seulement de la veille serait à l’origine de cette agression qui aurait pu être mortelle.

Nous ignorons, pour le moment, l’identité de l’adolescente ! 

La victoire, sans surprise, de Recep Tayyip Erdogan (il aurait été étonnant qu’il ne soit pas élu alors qu’il tient entre ses mains tous les pouvoirs) a provoqué quelques bagarres en France, entre Turcs et Kurdes, notamment à Mantes-la-Jolie, quartier du Val Fourré, à une centaine de mètres du Lycée André Chénier. Plusieurs personnes ont été blessées à coups de barres de fer et de bâtons. Des manifestations de joie se sont déroulées dans quelques villes françaises tant il est vrai que tous les Turcs résidant hors de leur pays n’ont pas à subir le régime dictatorial et répressif des autres citoyens de la Turquie.

Il est intéressant de constater, grâce à l’initiative militante contre l’islamophobie « La caravane des quartiers », par la voix de Saïd Bouamama, qui ne cache pas son enthousiasme qu’une majorité de jeunes franco-maghrébins portent une admiration de plus en plus grandissante pour le dictateur turc Erdogan, qui prévoit une guerre entre « Les Croisés » et « Le Croissant » et dénonce la vague populiste, islamophobe, raciste et discriminatoire que vit actuellement l’Autriche et une grande partie de l’Europe. A leurs yeux Erdogan « c’est celui qui tient tête à ceux qui veulent nous faire courber l’échine ». Toujours d’après Bouamama « constamment questionnée sur son droit à être française, cette jeunesse maghrébine s’accroche au moindre élément de résistance et Erdogan est leur exemple. Ils n’approuvent pas ce sentiment qui les oblige à choisir entre cesser d’être musulman pour être français. Donc la Turquie leur apparaît comme un modèle où citoyenneté et foi sont compatibles. »

Si ces jeunes « franco-maghrébins » apprécient tellement la Turquie, pourquoi ne vont-ils pas s’y installer ? Ils seront sans aucun doute mieux appréciés, et leur religion mieux comprise, que dans ce pays qui les a « colonisés et, paraît-il « génocidés » et vers lequel ils accourent par centaines de milliers !

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

21 Commentaires

  1. exact puisque la Turquie leur semble une terre d’asile pour prier leur faux dieu et cultiver la haine des chretiens donc qu’ils y aillent il y a des bateaux du genre Aquarius qui pourront les amener puisque il partent a vide ce serait bien de les remplir aussi a l’allée pour augmenter le rendement des passeurs qui ne gagnent pas assés d’argent les pauvres !! sniff

  2. BRAVO LES SUEDOIS . RENDEZ VOUS AUX PROCHAINES ELECTIONS . VOTRE FUTURE PETITE GUERRE CIVILE DE LACHES DE DEALERS ET DE TARES ON L ATTEND DE PIED FERME. ET NOUS ON VA PAS LA GAGNER AVEC LE VENTRE DE NOS SOUMISES ….RALOUF AKBAR !!!

  3. La photo résume tout. Voilà la belle France de 2018, la France wesh wesh, nique ta race, je baise ta mère la reine des putes, etc…

  4. Et oui France Orange mécanique ! La faute à qui ? Aux nazi collabos lèche babouches de nos assassins. Les ultra collabos dehors !

  5. Chronique d’un islamisme ordinaire…
    Mais l’attention se déporte sur « l’Ultra Droite » ! Tout est dit !

    • mais oui certains francais sont devenus des moutons qu’on amene a l’abattoir hallal et ils ne s’en apercoivent meme pas,ils votent pour des traites depuis 40ans qui ont faient rentrer 15 millions de musulmans et tout les jours de africains de religion de l’islam et il y en a pas assez,;macron va en ramener en france des bateaux des passeurs,qui serons,soignez,loger,eduquer,payez,pendant que des millions de francais ne se font plus soignez car trop pauvre, les idiots utiles,reveillez vous

  6. Manuel Gomez, merci de relater les faits qui se déroulent en France. Ignorés- à dessein – par la plupart des médias.
    Agression au couteau, ne cherchez pas, l’agresseur est un habitant du pôle Nord…

  7. Tous ces crimes perpétrés par des musulmans en situation régulière ou irrégulière préfèrent être jugés en France plutot que fuir à l’étranger. Ils savent bien qu’ils auront l’indulgence des tribunaux et ne risquent pas grand chose.

  8. Il serait intéressant de connaître le taux de criminalité et surtout de ressentiment en vers la France des Français d’origine asiatique. en effet, il me semble que jamais des revendications, pour un meilleur monde bouddhiste, ne soient parvenus à mes oreilles. La France entière est devenue un immense XVIII° arrondissement. Mais que n’avons-nous pas voté comme les Italiens ? Arriverons-nous à ce niveau de clairvoyance ?

  9. Que fait toute cette faune chez nous ? S’ils travaillaient, on comprendrait. Cela dépasse l’entendement.

  10. Djilali B. a labouré sa femelle à coup de shlass ?… et alors !? qu’est-ce que ça peut nous foutre ?!

    ça, ce n’est pas « France orange mécanique » ! c’est la loi mahométane du chamelier pédophile !

    et la conne qui b…sait avec Djilali le savait ! exit et bon débarras ! une pondeuse en moins !

    • +1 Notre colère est légitime.Je ne comprends pas pourquoi aucun patriote ne prend les armes contre eux !.
      Franchement, les veaux, vous légitimez toutes ces m**es maghrébines en ne vous opposant pas fermement à leur présence.
      A PART LES GESTICULATIONS des jeunes identitaires (qu’il faut malgré tout soutenir), je ne comprends pas ce détachement de mes compatriotes face à la barbarie que nous subissons.
      lES Coptes d’Egypte ont enduré sans riposter. Jusqu’à leur extinction.prochaine.

    • La bécasse s’est suicidée. Pour se taper ça faut être suicidaire. Je suis certaine que son avocat saura explique que le pauvre Djilali n’a fait que repecter une coutume ancestrale.

  11. et qui les avait colonisés avant les Français! (mais ça, entre muzz, c’est halal)

    • En fait l’invasion Française de l’afrique du nord a été mise en place a la demande de nombreux pays qui en avait mare des razzias organisées par l’ottoman turque sur les cotes nord dela méditerranée, ce n’était pas au depart un acte de colonisation a proprement parler

      • Très bien dit, que les nuls en histoire révisent un peu et même beaucoup !!!!

      • Avant 1830, les turques étaient les colons de la barbarie depuis plusieurs siècles. Ils laissaient ses habitants dans la misère et tous mourant de maladies endémiques sans que celà ne dérange les algériens contemporains. Les critiquer ne serait pas islamiquement correct.

Les commentaires sont fermés.