France Orange Mécanique : Plenel trouve la justice trop sévère contre Frère Tariq

Des centaines « d’intellectuels », des gouvernements étrangers (le Qatar, l’Iran, la Malaisie, l’Angleterre, etc.), et même à l’intérieur de notre pays, des associations communautaires et racistes musulmanes et un site comme « Médiapart », dont on connait les liens particuliers qui lient son responsable, Edwy Plenel à Tarik Ramadan, mettent en cause l’impartialité de la justice française, justement en ce qui concerne plus précisément « le maître à penser de l’islamisme ». lls estiment qu’il y a une forme de justice pour les musulmans, en France, et une différente pour tous les autres (Sur ce point nous sommes tout à fait d’accord, les musulmans bénéficient d’une complaisance que n’ont pas tous les autres !). Ils estiment que Tarik Ramadan n’a pas bénéficié du traitement apprécié par la France et ils exigent une procédure équitable. On souhaiterait savoir ce qu’en pensent la ministre de la justice, Nicole Belloubet et le sinistre de l’Intérieur, Gérard Collomb ? 

Limoux (Aude) – La « Blanquette » de Limoux est en grand danger…Samedi 9 juin, des musulmans, une bande de racailles conduits par le fils de l’imam local, ont pris d’assaut la fête du quartier de Flassian, tabassant tous les Français présents. A l’aide de bombes de gaz lacrymogènes et de coups de poings américains, ils ont réussi à mettre un point final aux festivités sous la panique générale. Arrêt de la fête, fermeture de la buvette qui vendait de l’alcool. Les gendarmes arrivés sur place ont expliqué que « Si les musulmans étaient armés c’était parce qu’ils ne se sentaient pas en sécurité : ». J’espère que les gendarmes seront aussi compréhensifs, lorsqu’ils m’arrêteront car « si je suis armé c’est parce que je ne me sens pas du tout en sécurité ! ». 

Grenoble (Isère) – Une bande de jeunes « ados », en provenance des cités, menace les « Roms », occupant un camp rue Paul-Strauss dans le quartier Mistral, de mettre le feu et les oblige, avec femmes et enfants, à se réfugier vers un autre squat, rue Antoine Polotti. Dès leur départ, la bande revient dans la nuit et met sa menace à exécution. Les cabanons brûlent les uns après les autres. La bande a pris la fuite à l’arrivée des pompiers, encadrés par la police. Aucune interpellation et on ignore, pour le moment, l’origine des jeunes composant cette bande ! 

Dijon (Côte d’Or) – Un adolescent, âgé de 17 ans, est interpellé dans le centre commercial de la Toison d’Or. Mineur non accompagné, d’origine marocaine, hébergé dans un foyer d’aide sociale à l’enfance, il venait juste d’arracher une chaine en or du cou d’une jeune femme, quelques instants plus tôt dans le centre-ville. Il avait déjà tenté d’arracher également une chaine en or à un passant le 17 mai. Il a été présenté au juge pour enfants et placé en garde à vue avant sa mise en examen. Sera-t-il expulsé ? On peut en douter ! 

Limoges – Une jeune fille de 15 ans s’est crue invectivée par un homme qui parlait au téléphone. Elle l’a attendu à la sortie du commerce, un bureau de tabac, et l’a poignardé à six reprises, dans le dos, le ventre et la cuisse. Il a été transporté au CHU de limoges dans un état très sérieux. Une scène d’une rare violence qui s’est déroulée mercredi en fin de journée, rue François-Perrin. La jeune « criminelle » est rentrée tranquillement au foyer, où elle est hébergée, et s’est confiée aux éducateurs, disant « qu’elle regrettait un tout petit peu son geste ». Interpellée pour tentative d’homicide son identité n’a pas été révélée !

Toujours à Limoges : Le corps de Marion C. 35 ans, a été retrouvé jeudi dans le jardin de sa résidence, avenue Marcellin Berthelot, dans le quartier de la gare des Charentes. Les voisins avaient témoigné que la terre de ce jardin avait été récemment remuée. C’est en cet endroit même que le cadavre a été découvert, enveloppé dans un drap. Marion a été tuée d’une demi-douzaine de coups de couteau. Elle avait disparu depuis le 28 mai et son ex compagnon, père de ses deux filles avait alerté la police dès le 5 juin. Marion C. était connue des services de police pour des affaires de stupéfiants et de vols. On n’en sait pas plus… pour l’instant !

Sarcelles – Une adolescente de 15 ans se rendait, avec une amie, à un concert au collège israélite Ozar-Hatorah, lorsqu’elle a été agressée sur le trottoir, avenue Charles-Péguy, par trois « ados » inconnues. Elles l’ont menacée de lui arracher les cheveux et les yeux. La jeune fille a pris la fuite et s’est réfugiée à l’intérieur de l’établissement. Malgré la présence d’un agent de sécurité (on peut se poser la question de savoir « à quoi il servait ? ») les trois « furies » ont pénétrées dans le collège, à sa poursuite et, dans un endroit isolé, deux l’ont rouée de coups cependant que la troisième filmait la scène avec son portable. Un enseignant accouru a mis fin aux violences. L’enquête a été confiée au commissariat de Sarcelles mais, précise le préfet : « Le caractère antisémite n’est pas établi de manière certaine à ce stade de l’enquête. ». Attendons donc le prochain stade pour connaître les origines des trois adolescentes qui, malgré tout, n’ont pas l’air de trop aimer les « petites juives » ! 

Paris Xe arrondissement – Un individu âgé de 26 ans et d’origine marocaine, inconnu des services de police, pas « Fiché S », mais ayant tout de même quelques antécédents judiciaires, a pris en otages une personne, de l’entreprise Mixicom, rue des Petites-écuries, durant plus de cinq heures. Mais tous les autres occupants des bureaux de l’immeuble ont été interdits de sortie alors qu’une bombe pouvait exploser à tout moment. Le Marocain était armé de plusieurs couteaux et d’une arme factice, la réplique d’un PM HKG36. Il a prétendu posséder deux bombes, puis a demandé un contact avec l’ambassadeur d’Iran, enfin il a évoqué l’islam, les attentats du 11 septembre, Mohamed Merah, etc. C’est cette confusion, dans ses revendications, qui a permis à notre sinistre de l’Intérieur, Gérard Collomb, de déclarer naïvement « qu’il s’agissait du profil d’un homme « déséquilibré », ou plutôt « déboussolé », ou encore « fortement divagant », enfin tout ce que l’on veut, sauf un « radicalisé islamique ».

« Déboussolé » ou « radicalisé » cet individu n’a rien à faire en France. La « boussole » devrait le diriger vers le Sud, vers le Maroc, et c’est probablement ce qu’il souhaite, sans l’exprimer, bien sûr ? Plutôt vivant d’ailleurs que dans un cercueil !

Paris 19e arrondissement – Mardi, aux environs de minuit, un fourgon de CRS qui circulait a été violemment percuté par un véhicule dont les quatre individus qui l’occupaient ont pris la fuite. Dans la voiture, les CRS ont trouvé un exemplaire du « Coran » et des écritures en langue arabe, donc le doute n’est pas permis sur l’identité et la religion de ces agresseurs. Des prélèvements ont été effectués et une enquête ouverte.

Sainte-Foy-lès-Lyon (69) – La directrice de l’école maternelle a subi une violente agression de la part d’une mère de famille, convoquée pour des « problèmes de comportement » de sa fille. Cette femme de 35 ans n’a pas supporté qu’on lui réclame des excuses et elle a préféré asséner un violent coup de tête à la directrice : nez cassé et une ITT de 21 jours. Et l’on s’étonne que la jeune fille ait des problèmes de comportement, avec une telle mère pour exemple !

Pierrelatte – Mardi soir, vers 21h30, des témoins assistent à une violente agression en pleine rue. Deux individus rouent de coups un homme d’environ 45 ans puis l’obligent à monter dans « son » propre véhicule, qui démarre. Alertés, les gendarmes découvrent la voiture de la victime moins d’un km plus loin, dans le quartier de Blaches. Dans la voiture d’importantes taches de sang mais également sur le bitume et cela conduit les gendarmes jusqu’à son domicile, où ils vont se trouver face aux deux agresseurs, âgés de 31 et 40 ans. Placés en garde à vue, on ne sait ni leur identité ni leur origine, pour le moment !

Champagne-sur-Seine (Seine et Marne) – Deux individus, âgés de 21 et 22 ans, ont été placés en garde à vue le 6 juin. Inconnus des services de police, pas « Fiché S », ils ont, apparemment, tout fait pour se faire appréhender par la DGSI (Direction Générale de la Sécurité Intérieure), multipliant les échanges sur les réseaux sociaux, évoquant à plusieurs reprises des projets d’attentats et allant même jusqu’à rechercher des armes, alors qu’ils savaient parfaitement à quel point les réseaux sociaux sont mis sous surveillance et qu’il est si facile de se procurer des armes de guerre dans certains quartiers de nos grandes villes. Des couteaux, de la propagande islamiste et un dispositif de mise à feu, mais pas d’explosifs (c’est trop dangereux !) ont été découverts  chez eux. Au nom de l’idéologie musulmane de l’Etat Islamique ils avaient, paraît-il, l’intention de s’attaquer à des homosexuels. Ces deux « amateurs » terroristes ont été mis en examen et écroués pour « association de malfaiteurs terroristes ». Cela permet à notre sinistre de l’Intérieur de se pavaner, tout réjoui d’avoir déjoué quatre attentats depuis le début de l’année : celui d’un égyptien également inconnu des services de police, un autre dans le Gard et, enfin, un projet visant un équipement sportif dans l’Ouest. Décidément, entre tous ceux qui seront remis en liberté ces prochains mois et tous ceux qui sont des inconnus des services, nous n’en avons pas fini « d’en baver ! ».

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. Police municipale de Wissoux désarmée ? Pour avoir voulu protéger la population ?
    Muzz armés pour se défendre ? On rêve !

  2. Si un jour, les Résistants aux envahisseurs musulmans ont de nouveau l’occasion de faire la loi en Europe de l’Ouest et en France, il faudra exaucer le déchet plenel. La seule peine qui lui convient c’est le pal. Jusqu’à ce que mort s’en suive…

  3. Hé oui … « bienvenue » dans la France d aujourd’hui et la France d aujourd’hui he ben c ça …, et ce «  ça «  est programmé depuis une bonne cinquantaine d années par touts les gouvernements français successifs, un plan de route immuable pour l Europe et spécifiquement la France qui ne date donc pas d hier et qui vise à une « américanisation » pour ne pas dire une arabisation du pays et nous sommes au pic du programme …je pense que nous pouvons contester , hurler , nous opposer , la vérité étant que la France est exactement ce qu en a fait ce programme voulu souhaité et mécaniquement mis en route depuis ce temps et que rien ni personne maintenant ne pourra revenir en arrière , la vérité étant que nous sommes foutu ,la France a été vendue , il n y a qu à regarder autours de nous pour nous en apercevoir , la France d hier est définitivement morte en même temps que sa culture et son élégance dantant , la France est aujourd’hui à l image de Sa population : violente , insecurisante , délinquante , abêtie , culturellement moribonde , presque misérable ….. et ça vas pas s améliorer ..

    • Le courage n’est pas de constater le malheur qui s’abat sur nous mais de tout faire pour revenir au point de départ.

  4. Ben oui,trop sévère pour Ramadan …un islamique a le droit  » d’honorer  » une femme,même contre son gré .

  5. Voila un nouveau concept : si on ne se sent pas en sécurité,on aurait le droit d’être armé .

  6. Pourquoi les Plenel, dont le monde islamique semble être un Eden , ne vont ils pas vivre ,là-bas où l’islam est la loi ? Parce que c’est invivable. Plenel n’aime pas la civilisation actuelle chrétienne. Mais il serait contre une autre si celle ci avait cours. Tel les Goupil, Joffrin etc Plenel n’est à l’aise nulle part. Ce sont des instables psychiques, au service de l’islam en l’occurrence . Les islamiques s’en servent ,et les jetteront lorsque leur plan sera atteint.

  7. Toutes ces agressions feront peut etre ouvrir les yeux des abrutis !!! car les muzz ne sélectionnent pas que les « populistes » c’est chaque famille maintenant qui est atteinte par la délinquance et les socialos collabos vont devoir la mettre en veilleuse pour ce qui est du vivrensembleeeeeeeeeee A marseille quand quelqu’un se plaind il lui est souvent répondu « fallait bien voter »

Les commentaires sont fermés.