La France souveraine doit dire la vérité sur le rôle des Etats-Unis

Publié le 30 juin 2015 - par - 882 vues
Share

Hollande-Obama-2En Allemagne, en Grèce, dans le Donbass le slogan est le même : « Go home Yankee ! ». Depuis la guerre en ex-Yougoslavie l’OTAN intervient dans les conflits sans concerter l’ONU. Les Etats-Unis ont réduit à l’état d’esclaves les nations européennes. La France avec ses élites a abandonné sa liberté, sa souveraineté, et son peuple à la volonté de Washington sur le terrain des guerres américaines en Afrique, au Moyen Orient, en ex-Yougoslavie et en Ukraine et sur le terrain des mouvements migratoires qui concerne l’importation de populations entières de pays africains, du Proche- et du Moyen-Orient. Les Etats-Unis tirent les ficelles des pantins qui dirigent nos nations et donnent les ordres aux gens comme Hollande, Valls, Belkacem, Merkel,  pour détruire les nations européennes (des accords secrets ont certainement lieu et sont payés). Le refus de la vente des Mistral le prouve à ceux qui veulent croire à la chimère de la démocratie française. Cette donne américaine s’est accélérée depuis l’arrivée du premier président américain musulman, Obama. Les Etats-Unis financent l’islamisation des nations européennes et pour ça ils ont donné l’ordre aux élites européennes, contre des contrats juteux, d’importer en masse des populations musulmanes car il faut remplir les églises et les villages européens.

Conférence de Compact Magazine. En Allemagne le peuple ne veut plus des élites qui votent des lois à sa place au Bundestag. Depuis février 2014 les mouvements des manifestations du lundi ont commencé à réunir les citoyens allemands qui refusent la destruction de la famille, de la culture allemande, du peuple allemand et qui exigent un référendum sur la constitution allemande. Plus que les Français, les Allemands, en raison de la fin de la Seconde Guerre mondiale, savent qu’ils sont un pays occupé par les forces américaines. Avec la guerre en Ukraine les manifestations du lundi ont commencé à dénoncer l’occupation américaine dans tous les secteurs de la vie politique allemande. Le chancelier allemand avant de prêter serment au Bundestag, au moment de son élection, doit signer un contrat à Washington qui stipule qu’il est sous les ordres américains. Les manifestions du lundi ont dénoncé cette absence de souveraineté de l’Allemagne qui a décidé de soutenir le putsch américain à Kiev contre la volonté des peuples de décider par eux-mêmes dans le Donbass. Vers le mois de septembre 2014, les manifestations du lundi sont devenues Pegida en raison de la volonté de cercles musulmans de faire circuler dans les rues de Cologne la police de la charia. Compact Magazine avec son chef, Jürgen Elsässer qui fut un des premiers journalistes à dénoncer la désinformation sur la guerre en ex-Yougoslavie (manipulation des élites françaises et allemandes pour bombarder les Serbes par le soutien des médias), permet de réunir un nombre toujours plus important de citoyens allemands pour retrouver la souveraineté de l’Etat allemand contre l’occupation américaine. Ces Allemands avec Pegida, les conférences de Compact Magazine, dénoncent l’islamisation du pays mais aussi l’importation massive de populations de migrants qui vient de débuter en décembre 2014 (400 000 migrants par an), la guerre en Ukraine, les sanctions contre la Russie, l’absence de démocratie en Allemagne. Les Etats-Unis jouent un rôle important dans le changement de population en Europe.

Kosovo. Les élites françaises, BHL, Kouchner, Cohn-Bendit, mais aussi Fischer (copain des  années 1968 de Cohn-Bendit dans la maternelle écolo et ancien ministre, Grünen, de la défense allemand qui a été le premier ministre à envoyer l’armée allemande dans un pays étranger après la défaite du 3.Reich) ont soutenu durant la guerre en ex-Yougoslavie les soldats de l’UCK (soldats musulmans) contre la Serbie (population chrétienne orthodoxe). Pour cela des faits ont été manipulés pour accuser la Serbie de nazi. Le même scénario se répète avec la guerre en Ukraine. Ces mêmes élites, qui avaient comparé les élites serbes en 1995, 1999, à Hitler, ont comparé Poutine à Hitler. Dans la guerre en ex-Yougoslavie l’OTAN a décidé d’intervenir sans tenir compte du conseil de l’ONU. A la rencontre de Rambouillet de février 1999 les Etats-Unis, la France et les Etats-Unis ont menti au monde. Les Serbes avaient accepté un accord pour l’autonomie du Kosovo. Les Albanais en voulaient plus.  Mais les Etats-Unis avaient signé un accord secret (page 94 « Kosovo-Une guerre « juste pour un Etat mafieux de Pierre Péan ») et les Serbes n’étaient pas informés. Les Américains ont ajouté un appendice qui interdisait par son contenu de faire tout accord car la Serbie devait accepter de devenir de fait une colonie des Etats-Unis en abandonnant sa souveraineté. William Walker, chef de l’OSCE, qui a menti sur la découverte de corps à Racak en janvier 1999 (découverte sur-médiatisée) et  en accusant les Serbes de génocide, était aussi à Rambouillet. La délégation serbe (Serbie alliée traditionnelle de la France-pays qui a combattu contre l’occupation nazie) était sous contrôle permanent et sous intimidation.  Actuellement en Ukraine de nombreux militaires de la Bundeswehr travaillent comme observateur de l’OSCE en Ukraine et répètent les mêmes mensonges. Un point important dans ces accords du Kosovo soutenus par les Etats-Unis a concerné l’obligation de la Serbie de reconnaître l’application de la charia dans le Kosovo et d’autres textes sur la famille. Les Etats-Unis, déjà, ont soutenu les lois de l’islam sur le continent européen et l’élite française a baissé la culotte.

Enseignement de la charia à Prague. En 2014 il a été révélé le financement des Etats-Unis en faveur de l’enseignement de l’islam par l’ambassade américaine à Prague. L’ambassade américaine a financé le projet « les musulmans et l’école » où les élèves tchèques devaient apprendre par des jeux l’intérêt d’introduire l’islam et la charia. Les élèves apprennent aussi comment se convertir à l’islam. Dans les médias officiels le financement américain n’avait pas été révélé », explique un article du site du journaliste allemand Udo Ulfkotte du 25 juin 2015.  Le même site allemand explique, « l’ambassade américaine soutient les musulmans à interdire les ouvrages qui dénoncent l’islam. De tels procédés sont aussi employés en Allemagne ». « Les représentations américaines en Allemagne rendent régulièrement visite aux mosquées en Allemagne et ils incitent les imams à promouvoir la religion de paix. L’ambassade américaine de Berlin finance des projets ayant pour but d’analyser l’exactitude de l’information sur l’islam dans les livres scolaires en géographie, en histoire. Les Etats-Unis ont aussi les projets d’habituer les enseignants en Europe avec l’islam. Les enseignants et les élèves doivent s’habituer à l’islam. Le but est de débusquer des informations qui dénoncent l’islam ». « L’ambassade américaine aux Etats-Unis financent des séminaires aux musulmans dans le but d’influencer sur l’économie de l’Irlande. L’ambassade américaine aux Etats-Unis distribue des prix à des films qui mettent en valeur les femmes voilées pour inciter à une société tolérante. L’ambassade américaine en Espagne finance des conférences qui invitent les Espagnols à avoir plus de respect envers l’islam », explique toujours le site d’Udo Ulfkotte.

Disparition du journaliste serbe. Le 11 juillet les autorités occidentales vont célébrer la mémoire du génocide de Srebrenica et en rajouter sur le nazisme serbe et par ricochet sur la Russie. Kouchner, BHL, vont encore sortir leur drapeau des droits de l’homme et dénoncer le génocide fait par les Serbes. Ce 17 juin le journaliste serbe, Alexander Dorin, a été arrêté par la police suisse à son domicile de Bâle. Alexander Dorin a publié en 2009 le livre « Srebrenica » et expliqué par l’apport de la démonstration (recherches de 15 ans) que les autorités de l’OTAN, américaines, française, anglaises, allemandes, tout comme l’explique Pierre Péan dans « Kosovo-Une guerre « juste pour un Etat mafieux », ont menti et manipulé les faits sur la guerre en ex-Yougoslavie. Alexander Dorin parle du génocide des Serbes. Son ami et co-auteur de son livre est décédé dans un voyage au Kosovo alors qu’il devait recevoir des documents vidéos. L’appartement d’Alexander Dorin a été totalement dévasté selon des témoignages par la police suisse. « Les planches du parquet, les plaintes et les cadres des portes, ont été arrachés. Alexander Dorin a, selon sa maison d’édition, obtenu un avocat seulement ce 26 juin. Jusqu’à aujourd’hui personne ne connaît les raisons exactes pour lesquelles il a été arrêté. La presse officielle ne parle pas de cette arrestation. Faut-il tenir sous silence les preuves sur Srebrenica et sur le rôle des Etats-Unis sur le soutien de la charia en Europe ?

Olivier Renault

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.