François Fillon laissera les islamistes vous massacrer

Publié le 15 juin 2016 - par - 16 commentaires - 3 602 vues
Share

FillonElkabbach« Accorder des permis de port d’armes? Bien sûr que non! »

L’ex âme damnée de Sarkozy, ami d’Ali Juppé, était hier l’invité d’Elkabbach sur Europe 1. Le y-a-qu’à, faut-qu’on, de ce qu’il n’a jamais fait, a même réussi à énerver le paisible vieux pensionnaire des antennes, qui craint désormais pour la peau des journalistes. Tiens, tiens.

C’est un Jean-Pierre Elkabbach mué en spécialiste de la guerre asymétrique qui a interviewé l’ex premier ministre de l’ex président bling-bling, piteux prétendant au nettoyage des banlieues au karcher (la marque n’a d’ailleurs toujours pas apprécié la formulation). Sarkozy l’authentique, pour vous servir et vous asservir, avec son grand projet de pourtour méditerranéen, remake de l’empire barbaresque, n’oubliez pas.

Alors, de bon matin, sur le plateau d’Europe 1, il était question de savoir – non de non – si qu’est-ce qu’on peut faire pour qu’y’ait plus jamais ça, parce que là, vous vous rendez-compte, on peut tuer des policiers à domicile.

Soit dit au passage, sans évidement rien enlever au drame, c’est ce qui pend au nez de tout dit mécréant (autrement dit, tout individu non musulman, d’après le Coran). Et d’ailleurs, c’est déjà arrivé mais la foule en larmes s’est contentée de marches blanches et de bougies.

Or, si le terroriste islamique agissant seul, en bande organisée (je vous passe le lexique) et sachant la qualité de ses futures victimes, a pu commettre son forfait, c’est dire combien il nous faut être constamment armé. Puisque, apparemment le couple de policiers n’a pas pu se défendre. Pourquoi?

Au fait, s’il l’avait pu, aurait-il essuyé aussi l’avalanche de suspicions en vogue dès qu’un représentant de loi règle le compte d’un malfrat, ou qu’un particulier en tue un?

C’est dans ce contexte que le faux-cul, candidat  vieilli aux responsabilités nationales, a eu l’outrecuidance de balayer avec mépris la question d’Elkabbach sur le port d’armes des citoyens. Question découlant du droit des forces de l’ordre à porter les leurs en tous lieux et en tous temps. Avec pour corollaire immédiat, l’indispensable réforme de la légitime défense. C’est dans ce contexte qu’une nuée de salopards en cols blancs, dont certains, femmes et enfants hautement protégés avec l’argent des contribuables, ne soucient guère si des familles sont égorgées chez elles ou sur la voie publique.

Au time code 6’00 : accorder des permis de port d’armes? Bien sûr que non, on voit ce que ça donne aux Etats-Unis! http://dai.ly/x4gjboy Autrement dit, la peau des Français ne vaut pas cher pour Fillon! Mais elle ne semble pas valoir chère non plus pour tous les autres dirigeants et prétendants politiques, à l’exception du Parti de la France qui s’est prononcé pour une Garde nationale. Reste  certes à en définir les modalités, mais c’est un premier pas, car je ne doute pas que les choses vont très probablement s’accélérer d’attentats en attentats. D’ailleurs, au moment où j’écris ces lignes, je garde un oeil sur mes alertes, tellement l’actualité nous pousse à imaginer l’article du lendemain!

Eh bien, n’en déplaise aux gouvernants et prétendants, je ne cesse de réaffirmer la nécessité que l’honnête citoyen a d’être armé pour protéger, lui et sa famille :

http://ripostelaique.com/armes-repondre-aux-terroristes.html plus complètement http://ripostelaique.com/author/jacques-chassaing et http://chassaingjacque0.wix.com/express-infos-st-et + http://arpac.eu

A partir du time code 2’56, Jean-Pierre Elkabbach s’agace en questionnant Fillon, parce que Daesh a établi des listes de professionnels, dont des journalistes. Bigre! ça commence à chauffer les ripatons des pros de la Presse, même s’ils ont rien fait de mal. Elise Cash investigation Lucet ne veut-elle pas exorciser ses craintes en proclamant qu’elle est Elise Lucet de la 2. Chaîne protectrice. La journaliste, qui à priori, n’a pas pourtant pas donné le fouet pour se faire battre, préfère cependant éviter d’aller en Mauritanie, aux Emirats… https://youtu.be/laDOwa1gGF0)

Du soutien US aux islamistes, à la soumission de l’Europe via EURABIA, les Français commencent à comprendre la fable des loups solitaires, du pas-d’-amalgame et de la bienveillance gouvernementale envers les casseurs et les syndicalistes voyous islamo-gauchistes : 

http://ripostelaique.com/linvasion-de-leurope-a-ete-methodiquement-preparee-il-y-a-quarante-ans.html

http://ripostelaique.com/author/jean-francois-cerisier dont la clé de voûte est son livre paru en 2015, après 10 ans de travail Guerre à l’occident guerre en occident http://ripostelaique.com/preparation-combat-extraits-de-guerre-a-loccident-guerre-occident.html

Concernant cet ouvrage et les nombreuses contributions (une centaine d’articles ) du Lieutenant-Colonel Cerisier, il a lieu de préciser que des observateurs politiques n’ont pas hésité à piller sans vergogne ses analyses. Sans jamais le citer bien entendu, tout en restant empêtré dans le politiquement islamo-collabo-correct, ou lors de la découverte soudaine, et très tardive de la corruption des élites. En bref, tout un petit monde qui ne vaut pas un pet de lapin, mais qui voudrait bien quand même un tantinet résistailler, si des fois le vent tournait.

Robert Ménard, qui a eu le mérite d’initier ses RDV de Béziers, a aussi le mérite de voir qu’on ne peut plus attendre un messie, même si les 51 formules évoquées s’avèrent un indigeste brouillon pré-rédigé, à réécrire, car très loin de répondre aux attentes des Français. Je déplore en l’occurence qu’aucun compte-rendu de la table ronde sur la Défense nationale n’est été rendu public. Malgré de nombreux absents, l’ombre du Général Salan aurait-elle plané?

Le maire de Béziers s’est exprimé hier sur Boulevard Voltaire

« … À la différence de bien d’autres, je n’ai aucun agenda, aucune ambition autre que de servir ma ville. Je ne brigue aucun poste, aucun mandat, aucun rôle plus ou moins occulte. Mais, en revanche, je ne me résigne pas à attendre cinq années de plus. Je n’en ai pas le luxe parce que mon pays n’en a pas le luxe. Et puis, je n’ai pas le goût des défaites, ma génération en a trop connu…

Alors, me direz-vous ? Alors ? Mais nous n’avons pas quitté Béziers la besace vide. Nous avons en poche 51 repères pour borner ce territoire qui s’appelle la droite, la vraie droite, pour délimiter ce terrain qui est le nôtre et qui s’appelle la France… »

Mais Robert Ménard de déplorer : « À ces querelles d’ego viennent s’ajouter les intérêts de parti, les rivalités d’appareil. On pointe le bout de son nez à Béziers, le portable à l’oreille, dans l’attente des consignes parisiennes. On flatte dans ses discours le goût de la liberté, l’indépendance d’esprit du Sud, mais pas au point de s’en faire une boussole, une ligne de conduite. On se dit ouvert aux autres mais on reste persuadé que l’on pourra gagner tout seul, sans le concours des autres ou à condition qu’ils viennent se ranger sous votre bannière… Quant aux plus petits, ils se rêvent un destin de Bonaparte au pont d’Arcole ou de général de Gaulle un 18 juin. Qui a dit que l’Histoire ne repassait pas les plats ?

Voilà où nous en sommes. Au fond, persuadés que la bataille de 2017 est perdue… »  http://www.bvoltaire.fr/robertmenard/oz-ta-droite-et-maintenant,262571

Alors, que fait-on?

Pour Renaud Camus (à écouter 3 minutes) : « Le vivre-ensemble tue ! ». La confrontation de peuples qui n’ont pas la même culture, la même civilisation ne peut aboutir qu’à des violences. En témoignent une fois encore les tueries d’Orlando ou de Magnanville… »  http://www.bvoltaire.fr/renaudcamus/le-vivre-ensemble-tue,262609

Pour Jean-Pierre Fabre Bernadac :

« … Aujourd’hui, comme des millions de Français, j’en ai ras le bol. Ras le bol de la langue de bois de cette classe politique, ras le bol de ces condamnations qui ne dissuadent pas les auteurs, ras le bol de l’état d’urgence qui n’empêche pas les actions terroristes, ras le bol de ces musulmans « modérés » qui paniquent à l’idée de descendre dans la rue pour dénoncer les tueurs, ras le bol de cette partie de la population française qui ne pratique que le « peace and love » !

Il paraît que nous sommes en guerre ? Alors prenons des dispositions en conséquence :

– création de cellules spéciales de renseignement dans les quartiers musulmans, composées d’anciens militaires (ceci après enquêtes) ;

– fermeture des mosquées qui sont, ou ont été financées, par des pays qui soutiennent, ou ont soutenu, le terrorisme ;

– expulsion des imams binationaux (ils le sont pratiquement tous) dont les prêches ne sont pas en accord avec les lois fondamentales de la République ;

– suppression des prestations sociales pour les familles qui, par leurs paroles ou leur silence, auront favorisé ou n’auront pas empêché la radicalisation.

Mesures pour les 8.500 radicalisés :

– astreinte, pour les plus radicalisés, au port du bracelet électronique ;

– pour les autres, obligation de pointer une fois par semaine au commissariat ou à la brigade de gendarmerie, et entretien impératif avec un OPJ spécialiste du fondamentalisme ;

– installation d’un camp spécial en Guyane pour gérer les « Français » islamisés de retour de Syrie, de Libye et les délinquants les plus actifs des cités, camp géré conjointement par l’armée et la gendarmerie ;

– condamnation à la perpétuité intégrale ou à la peine de mort, si celle-ci est rétablie par référendum, pour les auteurs d’attentats avec mort d’hommes ou prise d’otages… »

http://www.bvoltaire.fr/jeanpierrefabrebernadac/ras-le-bol-du-terrorisme-et-de-nos-bien-pensants-agissons,262691

La peine de mort, eh oui! Mieux encore, c’est au moment de la riposte qu’elle s’appliquera, en légitime défense, le jour proche où la guerre asymétrique va s’intensifier dans les quartiers.

Ils sont de plus en plus nombreux les Français à l’avoir compris. Ca doit être ça quelques part le populisme.

Jacques Chassaing

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Clermont

« Les hommes politiques et les couches des bébés doivent être changés souvent… et pour les mêmes raisons. »
George Bernard Shaw

Clamp

C’est formidable ces deux articles consécutifs avec une liste de mesures à préconiser complémentaires, toutes deux efficaces et pleines de bon sens. Il y manque pourtant un point important, presque une condition sine qua non pour les appliquer : il faut autoriser les statistiques ethniques, et surtout religieuses, d’une part, et de l’autre, que quelqu’un se décide à réclamer la création d’un statut particulier de l’islam dans la constitution. Ce n’est pas si invraisemblable que ça en a l’air. Cette religion crée l’épouvante partout sur terre précisément parce son livre sacré prescrit le meurtre. Aucun autre culte prétendant au rang… lire la suite

Sniper83

Celui qui veut une armes n’a que l’embarras du choix…. banlieues, darknet, Bosnie ou Craotie lors d’un séjour touristique….. pas de problèmes, il suffit d’avoir du cash dans la poche !!!

exomil

pour dissuader les terroristes kamikazes et les autres c’est pourtant simple et cela ne coûte pas grand chose :

Ordonner que les cadavres ou morceaux de cadavres des islamistes tués seront introduits dans des corps de cochon que l’on enterrera dans une fosse commune tenue secrète !!!

pour les islamistes seule la vie au paradis compte : coupons leur cet espoir en rendant leurs corps si ‘impurs » qu’ils ne pourront jamais profiter des 70 vierges renouvelables pour lesquelles ils se font sauter et nous tuent !

Dom Bernardo

Comme tous les tenants de l’Establishment, Fillon ne vaut pas un kopeck : à jeter dans le trous des chiottes et n’oubliez pas de tirer la chasse SVP !

BALT

Le politiquement correct est une arme supplémentaire pour les barbares islamistes. Face à la doctrine terroriste de ces gens là, la réaction de tous ces politiciens-qui ne connaissent pas du tout la mentalité de ceux qu’on est censé combattre est nulle. Juppé, Sarkosy, Fillon etc…sont des nuls. Quoi faire? Tout faire pour faire élire Marine Le Pen!

WOLFRED

s’il n’y avait que Fillon !

JEAN PN

Accorder le port d’arme aux français pour se défendre, non. Mais laisser les islamistes s’armer dans les banlieues pour tuer les français, oui. Eh-bien mes chers amis, c’est en agissant comme cela que nos « chers » UMPS incitent les français à former une armée secrète …….
Si nous voulons sauver la France pour nous sauver aussi, comme on le chante dans la Marseillaise, AUX ARMES CITOYENS … si nos dirigeants sont incapables de nous protéger.

Filochard

Vous avez oublié le principal , le renvoi chez eux de tout ces africains : sénégalais, ivoiriens, camerounais etc ….dont les pays ne sont pas en guerre , ça fera déjà un bon paquet. Ensuite les marocains , les tunisiens , qui n’ont rien à faire chez nous , leurs pays ne sont pas en guerre. J’ai gardé les Algériens pour la fin, car on a tellement peur de manquer de pétrole ,qu’on opère bouteflika à nos frais , alors vous pensez ses con…génères , pas question de les virer, et pourtant oui , leur pays n’est pas en guerre.… lire la suite

Dugenou

Que leurs pays soient en guerre ou pas, on s’en contrefout, c’est pas notre problème!!!

montecristo

Mais quand va t-on cesser d’écouter les collabos ?
Et quand va t-on enfin rallier une majorité autour d’un front commun de patriotes uniquement soucieux de l’avenir de la France

Avec ce fillon(minus) devant les AK47, nous n’aurons que nos poitrines à opposer et sans gilet pareballes.

La chienlit non merci

Le croque-mort de la Sarte avec ses gros sourcils et son costume foncé.

En d’autres termes, un autre fossoyeur de la France.

Pas un pour ratrapper l’autre.

Homme libre

Oui et non car il y a d’honnête musulmans qui pourraient avoir des armes. Le problème c’est que les musulmans sont ethnocentriques, en cas de guerre civile l’honnête musulmans va défendre les membres de son ethnie même si c’est racailles. Donc comment faire ?

GAVIVA

iol a peur de devenir VRAIMENT charlie ce charlot??

GAVIVA

je voulais dire que les journaleux comme elkabach se la jouent je suis charlie, pas damalgame etc mais quand ca risque de l’eclabousser lui ah non merci. Et s’il est journaliste moi je suis trapeziste en tutu. pareil pour fillon, il sort pas un pied de chez lui sans une cohorte de gardes du corps armés jusqu’aux dents et pourtant pasb question de laisser la vile populasse s’armer un tant soi peu