François impuissant face à la boue qui éclabousse l’Église…

Publié le 28 février 2019 - par - 56 commentaires - 1 022 vues
Traduire la page en :

Je me permets aujourd’hui d’aborder un sujet particulier qui me touche par sa sensibilité et le fait que j’ai reçu une éducation chrétienne catholique de mes parents et de mes maîtres dans mon enfance. Je précise que je n’ai jamais été victime d’un quelconque religieux ou laïc pédophile.
Et je ne me souviens pas d’en avoir entendu parler par d’autres enfants de mon âge que je connaissais, mais j’ai eu écho de deux ou trois affaires de pédophilie autour de moi, dans ma jeunesse, dont je connaissais les adultes concernés, un peu à ma surprise, d’ailleurs.
Ma famille de six enfants faisait partie d’une grosse paroisse marseillaise, très vivante, très joyeuse, pleine de vie et de jeunesse, de scoutisme et d’animation, la paroisse St Georges, dans le quartier du Pharo et des Catalans.
Une paroisse où nous avons eu une enfance très heureuse.

Aujourd’hui, je n’ai plus la foi. Je suis devenu athée. Mais je ne suis pas pour autant devenu un ennemi de l’Église. Simplement, je ne crois plus à ses enseignements.

Je souhaite m’exprimer ici également dans le respect et l’admiration que j’ai eus pour de nombreux prêtres que j’ai connus dans mon enfance et ma jeunesse et qui m’ont beaucoup apporté et ont contribué à faire de moi un homme que je pense juste et droit, à peu près… !
C’était des hommes de foi et de devoir et ils se comportaient avec dignité et honneur.
Je me souviens même bien de l’un d’eux, le chanoine Castellin, qui m’a beaucoup marqué par ses sermons très justes et très adaptés aux enfants que nous étions. Si intéressants qu’on entendait les mouches voler. Et un homme d’une grande intelligence, douceur et gentillesse.
Il a eu des funérailles grandioses !

Depuis des années et de plus en plus, on parle de la pédophilie dans l’Église. Je trouve cela tout à fait dommage et regrettable.

Je pense que l’Église a pris de mauvais plis, de mauvaises habitudes et n’a pas été capable de faire face avec justesse et sagesse à ce qui est devenu, aujourd’hui, la cause d’une grave crise aux nombreuses retombées.

Ces dernières décennies, la parole et les mœurs se sont libérées et avec elles l’émergence publique de sexualités alternatives autrefois recluses ou au moins discrètes, et de la pédophilie.

Que des hommes ou des femmes adultes aient entre eux des sexualités alternatives n’est pas mon affaire.

Mon affaire, c’est la protection que toute société humaine civilisée et avancée doit à ses « petits », ses enfants, comme aussi bien à tous ses membres les plus faibles et les plus vulnérables, jeunes, malades et handicapés.

La pédophilie dans l’Église n’est pas nouvelle. Cela fait des décennies qu’on en parle et que des affaires surgissent régulièrement dans un grand silence et dans une grande lâcheté des dirigeants religieux qui s’empressent d’étouffer et d’enterrer ces affaires.

En effet, penser que certains de ces religieux ont pour mission d’enseigner les valeurs morales et humanistes du christianisme et donner une éducation à des enfants dès les classes maternelles peut faire sérieusement réfléchir des parents ou même des adultes sans enfants.

Cette dernière affaire de pédophilie, dont un film a été fait, a fait sortir le pape François de son bois, si je puis dire.
J’ai un peu suivi cette histoire et je n’ai rien vu venir de nouveau. Après un grand battage médiatique et de grands discours, il ne sortira rien de tout ça et les choses vont continuer exactement comme avant, à chaque nouvelle étape de ce naufrage moral de l’Église.

Le pape n’a aucun pouvoir sur ce qui se passe, ne prend pas les mesures qu’il faudrait prendre ou prend des mesures totalement stériles et sans effets.

Il y aurait des choses à faire, mais elles ne seront pas faites.
L’Église a beaucoup de mal à lutter contre un mal en son sein qu’elle refuse d’abord de reconnaître…

L’enfer est « pavé de bonnes intentions », dit-on parfois.
Pour ma part, je dirais que les sols de marbre de la basilique St Pierre de Rome ne le sont même pas.
Les grands trémolos dramatiques du pape ne changeront rien à l’affaire qui sera une nouvelle fois enterrée, oubliée et effacée, dans le plus grand mépris de la douleur profonde des victimes de la pédophilie maladive de l’Église.
Des vœux, des souhaits, des promesses de papier.
L’Église est incapable de s’autocensurer et de prendre des décisions qui pourraient la sauver. L’Église est malade et refuse les soins.

D’ailleurs, le pape avoue son impuissance à faire quoi que ce soit :

« Pédophilie dans le clergé : « Le problème continuera », craint le pape »
Le pape François a estimé que la réunion mondiale fin février au Vatican suscite des attentes « surdimensionnées », alors qu’il s’agit d’un « problème humain qui est partout ».
« Il faut redimensionner cette attente, parce que, je le dis, le problème des abus continuera », a-t-il expliqué, tout en élargissant le phénomène à l’ensemble de la société :
« Il faut résoudre le problème dans l’Église, mais, en résolvant le problème dans l’Église par une prise de conscience, nous contribuerons à le résoudre dans la société, dans les familles, où la honte fait que l’on couvre tout. » 

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/01/28/pedophilie-dans-le-clerge-le-probleme-continuera-craint-le-pape_5415839_3224.html

 Alors, que peut-on faire ?

Je n’ai pas vraiment de solution.
Mais au-delà du terrible problème moral que pose la pédophilie dans l’Église et de ses conséquences dramatiques sur des enfants ou des adolescents qui en seront marqués à vie, il y a la faute majeure de l’Église depuis toujours qui est l’obligation du célibat des prêtres.

Bien au-dessus des lois abusives et d’ailleurs illégales de l’Église (de quel droit un employeur impose-t-il le célibat à ses salariés ?  Accepteriez-vous de travailler pour un patron qui vous interdirait de vous marier et d’avoir des enfants ?), il existe les lois naturelles et biologiques.

Tout être humain a besoin et a droit à une vie de bonheur à deux, à une sexualité épanouie, à la tendresse d’un conjoint ou d’un compagnon et à la joie d’avoir des enfants.

Ceux qui préfèrent rester seuls en ont aussi le droit. Mais ils n’ont pas le droit de l’imposer aux autres.

L’Église est le fait d’une religion et une religion est aussi une philosophie. La philosophie traite de la morale de la sagesse, des choses de la pensée et de l’esprit, mais a priori les choses matérielles ou physiques n’en font pas partie.
L’Église a pris depuis toujours des décisions abusives en contraignant ses religieux à une vie qui n’est pas naturelle et qui n’est pas saine.

Or, contrairement à ce qu’elle veut bien reconnaître, les choses n’ont pas toujours été comme ça. Dans l’Église catholique ou orthodoxe, les premiers religieux ont été mariés et il est arrivé plusieurs fois dans leur histoire que des prêtres se marient et que même des papes aient été mariés.
Il a même existé des monastères et des abbayes « doubles » (ou mixtes) ou les frères et les sœurs pouvaient se marier, avoir des enfants et les élever au sein de la communauté.
Même Pierre avait une belle-mère, guérie par Jésus, et donc une épouse !
Dans l’Église réformée de France (protestante), le mariage est d’ailleurs toujours d’actualité. Le célibat des pasteurs est libre mais jamais imposé.

Dans l’Église orthodoxe, les prêtres sont mariés ou font partie d’un monastère. La plupart des prêtres orthodoxes mariés ont un travail pour faire vivre leur famille. Les candidats au sacerdoce peuvent se marier avant d’être ordonnés prêtres.

Mais l’Église catholique a beaucoup de mal à évoluer et à se sortir de règles et de concepts d’un passé mort et enterré.
L’Église Catholique est une organisation autoritaire et brutale dont les actions démentent souvent les prises de position moralisatrices.

Il ne faut pas non plus oublier que l’histoire de l’Église catholique est une longue succession de prises de pouvoir abusives, d’alliances, de trahisons, de massacres, de conquêtes violentes, d’exécutions, d’inquisitions sanglantes, etc. qui ne lui donnent pas le beau rôle moral sur lequel elle fait reposer ses enseignements.

L’Église n’est qu’une organisation de pouvoir et d’argent comme n’importe quelle autre.

Si l’Église a toujours tenté d’étouffer ces histoires de pédophilie et autres scandales de toutes sortes, c’est parce qu’elle est incapable de se remettre en question et de s’intégrer dans la civilisation. Elle est lourdement passéiste et ridiculement inadaptée aux temps modernes.
Les protestants et les orthodoxes sont beaucoup plus intégrés à leur époque.

Le pape a parlé de faire passer des tests et des entretiens poussés aux jeunes candidats à la prêtrise. Stupide !!!

Il a aussi évoqué l’idée de surveiller les prêtres et d’instituer une commission de contrôle et d’écoute. C’est une plaisanterie !!!
Qui ira se plaindre d’attouchements auprès d’un membre de l’Église en sachant que sa plainte sera aussitôt enterrée ?
Pour cela, il existe la justice.

La vraie, seule et bonne solution est de ne plus interdire le mariage des prêtres.
L’Église ferait alors un formidable bond en avant et se libèrerait d’un archaïsme déplacé et sclérosant.

La pédophilie vient d’un contexte de secret, de milieu purement masculin, de tentations jamais satisfaites, d’un esprit malsain sur les choses du sexe, de refoulements perpétuels.

Un prêtre a aussi le droit au bonheur d’aimer et d’être aimé. Il a aussi le droit d’avoir une maîtresse ou d’aller voir des prostituées ou une prostituée régulière qui lui convient.

Après tout, l’Évangile de Luc parle d’une « pécheresse dans la ville » (Luc 7, 37). Ce n’est donc pas sans raison que Marie-Madeleine a une réputation de femme légère et sensuelle.
Et si l’homosexualité le tente, alors qu’il s’éclate avec un partenaire de son sexe.
Mais qu’il ne touche jamais à un enfant ou un jeune adolescent qui lui a été confié pour le catéchisme, les enfants de chœur ou un camp de louveteaux ou de scouts !

Liens :

Pédophilie : cardinal condamné, Vatican tourmenté

Le prélat australien George Pell, numéro 3 de l’Église, a été publiquement reconnu coupable d’abus sexuels mardi.
https://www.liberation.fr/planete/2019/02/26/pedophilie-cardinal-condamne-vatican-tourmente_1711812

 Le numéro trois du Vatican, George Pell, reconnu coupable d’actes pédophiles

https://www.france24.com/fr/20190226-cardinal-australien-tresorier-pape-george-pell-reconnu-coupable-pedophilie

Singulier hasard du calendrier :
la condamnation du cardinal australien George Pell, numéro trois du Vatican, dans une affaire d’abus sexuels sur mineurs, a été révélée,

Pédophilie : en incriminant Satan, le pape François affaiblit son discours

Alors qu’il a souvent accepté la responsabilité de l’Église, il accuse maintenant… Satan. Comme s’il suffisait de sortir le Diable de l’enfer pour exorciser le Mal.
https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/02/26/pedophilie-en-incriminant-satan-le-pape-affaibli-son-discours_5428437_3232.html

Pédophilie dans l’Église: un énième mea-culpa du Vatican

Un sommet de quatre jours organisé par le pape François a accouché d’une nouvelle condamnation des prêtres abuseurs mais de peu d’actes concrets pour les mettre hors d’état de nuire.
https://soirmag.lesoir.be/209024/article/2019-02-27/pedophilie-dans-leglise-un-enieme-mea-culpa-du-vatican

Pédophilie : le pape déçoit les victimes

En invoquant « Satan » et le « Mal », le pape François « n’a pas abordé directement les problèmes de l’Église », selon les victimes.
Pour les mesures « concrètes », il faut encore attendre. https://www.lemonde.fr/international/article/2019/02/24/pedophilie-le-pape-compare-les-abus-sexuels-sur-mineurs-au-sacrifice-d-enfants-des-rites-paiens_5427600_3210.html

Pédophilie dans l’Église : le pape appelle à prendre « des mesures concrètes et efficaces »

« Il faut entendre le cri des petits qui demandent justice », a aussi dit le pape François à l’ouverture d’un sommet inédit au Vatican sur les agressions sexuelles dans l’Église catholique.
https://www.lemonde.fr/international/article/2019/02/21/pedophilie-dans-l-eglise-le-pape-ouvre-un-sommet-inedit-au-vatican_5426190_3210.html

Pédophilie dans l’Église : “Le pape a complètement raté son rendez-vous avec sa conscience”

Les victimes ne cachent pas leur déception après le discours du pape, dimanche, en clôture d’un sommet mondial inédit. François Devaux, président de La Parole libérée, est “abasourdi.”
https://www.nouvelobs.com/societe/20190225.OBS0784/pedophilie-dans-l-eglise-le-pape-a-completement-rate-son-rendez-vous-avec-sa-conscience.html

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
DUFAITREZ

Aussi long qu’un prêche dominical.
Je recherche les pédos chez les protestants, pour bcp mariés…
Mais Joseph impuissant ? Eve incestueuse avec ses trois garçons ?
Quand les symboles deviennent réalité…. Pour rire un peu !

Peg

J’ai connu 3 pédophiles: un prof qui agressait filles et garçons de maternelle! Et 2 hommes mariés pères de familles qui s’en prenaient, entre autre, à leurs propres enfants.
Quand un prof de “l’éduc nat” agresse des élèves, il est muté ailleurs en toute discrétion. N’y a-t-il pas là beau sujet à scandale?

Pegalajar Marc-Mariano

L’éducation nationale est aussi courageuse que l’église. Ce prof aurait dû être exclus. Quant à l’église combien a t-elle défroqué de pédophiles? je vais à,la messe le dimanche pour faire nombre car les églises se vident et les mosquées se remplissent. Le prêtre de ma paroisse a toute ma considération.

Vincent L.

Tout à fait exact. Je ne vois pas trop les raisons pour lesquelles l’Eglise devrait faire la police alors que l’éducation nationale s’exonère de toute responsabilité. J’ai le souvenir d’un insti condamné une première fois et qui a été réintégré après mutation et qui bien sûr a récidivé. Ni sa hiérarchie ni la justice n’ont été inquiétée.

Enée

Nous connaissons tous et toutes une prof (devenue TRÈS connue) qui s’est attaquée à un jeune élève mineur (alors qu’elle avait 23 ans de plus que lui) et qui n’a jamais été inquiétée par sa hiérarchie et ma foi…ça lui a BIEN réussi… C’est plutôt le gamin qui en a subi les séquelles et les traumatismes.

Pascal Olivier

La question à se poser est pourquoi l’Eglise catholique est à ce point attaquée par la doxa sur la question de la pédophilie et incidemment sur le célibat des prêtres.

D’après une étude récente aux EU, il n’y aurait pas moins de pédophilie chez les pasteurs mariés, il y aurait en revanche moins d’homosexualité. Les victimes des pasteurs seraient plutôt des filles que des garçons.

Quant à l’islam qui organise, codifie voire célèbre presque toutes les perversions ici-bas et dans l’au-delà, son immoralité et son obscénité semblent convenir au « Meilleur des mondes » en cours.

wika

Je partage votre avis, Pascal.
L’antisémitisme, puis la pédophilie dans l’église, comme c’est pratique pour faire oublier les débats et problèmes du moment.
Sans minimiser le traumatisme des victimes, on met sur le devant de la scène une partie infime de religieux, alors que la majorité exercent leur sacerdoce avec beaucoup de conviction.
Par contre, ceux qui pratiquent couramment ce que nous condamnons, sous prétexte que cela fait partie de préceptes incréés, donc intouchables, là circulez, il n’y a rien à voir

Parlervrai

Il faudrait rendre obligatoire le mariage des prêtres.

Anton

Le mariage des prêtres catholiques devrait, soit-disant, éradiquer la pédophilie dans l’Église. C’est une plaisanterie ! La pédophilie active est une déviation sexuelle qui est la plupart du temps inhérente à la personnalité d’un individu et ce n’est pas marier cet individu avec une femme (ou un homme, chose acceptée aujourd’hui en France) qui changera les pulsions pédophiles du dit individu. Et le prêtre catholique peut être cet individu, donc le problème ne sera pas réglé par son mariage.
Quid de la pédophilie chez les religieux des autres religions (islam, bouddhisme, par exemple) ?
S’attaquer seulement à l’Église catholique vise une volonté de destruction de cette religion (et cela est une réalité démontrée). Point final.

Vincent L.

Complétement d’accord !

Lazare

POUR INFO……

83 % DES PÉDOPHILES SONT MARIÉS !!!!! ALORS LE CÉLIBAT N’EST PAS LA PANACÉE….
AUSSI AVANT D’ÉVOQUER CE QUE VOUS APPELEZ “HÉRÉSIE”, LE CÉLIBAT DES PRÊTRES, REVENEZ VARS L’ÉGLISE, ET RETROUVEZ DONC, VOUS, SI GRAND PATRIOTE, LES FONDAMENTAUX, NOTRE PAYS AYANT ÉTÉ CONSTRUIT PAR UN BAPTÊME EN 496 OU 498………

Enée

Bien VU

pellerm

Article courageux Laurent Droit ! Ce problème de pédophilie est un poison pour l’église en perte de vitesse et de crédibilité . Comme vous , il me semble que le mariage des prêtres résoudrait une partie du problème . On n’enfouit pas impunément la nature de l’homme et ses instincts . Elle reprend fatalement ses droits un jour ou l’autre …Maintenant pour les déviants …s’ils veulent malgré tout rester Prêtres , ils devraient en toute conscience , accepter une castration chimique , ou quitter la Prêtrise .
Un peu rude je sais ! mais aux grands Maux , les grands Moyens ..je ne vois que cela , encore une fois , dans la conscience et l’acceptation .
,

patphil

les religieux coupables doivent être dénoncés et punis!
tout comme les politiques qui favorisent les étrangers au détriment des gaulois!
quand on donne des conseils, il faut se les appliquer!

François BLANC

C’est dans la totalité de la société que la LGBT voudrait instaurer l’homosexualité en norme, comme disent les africains, en France vos assocs égalitaristes vous font marcher sur la tête

Une patriote

Que l’on chasse sans merci les pédophiles qu’ils soient prêtres ou civils c’est très bien, mais alors pourquoi rien n’est fait pour pourchasser LES IMAMS ET LES MUSULMANS PEDOPHILES, mieux que ça C’EST LE SILENCE ABSOLU SUR EUX ????????? Le mariage n’a rien à voir là dedans, puisque les médias nous ont révélés de nombreux cas de pédophilie chez des hommes mariés. Tant qu’on aura pas compris qu’il faut OBLIGATOIREMENT CASTRER les pédophiles et que la France refusera de voter une loi en ce sens, rien ne changera parce qu’ils recommencent tous aussitôt sorti de prison !

efromfourme

qui osera faire un film subventionné a hauteur de ce qu a reçu Mr ozon et réunir t le même casting prestigieux sur par exemple le scandale bded imam pédophile épousant et répudiant des gamines de 9 ans et violant les femmes en réunion pour les punir de leurs comportements “impurs” ( enlever son hijab par exemple) ? réponse personne il finira égorgé avec les genitoires dans la bouche
le catho. bashing a cela de bien c est que vous ne courrez aucun risque (les journalistes de Télérama pissent de joie dans leurs culottes .après les aumônier pedo voilà les viols de religieuse chic coco ça va augmenter le chiffre des ventes) C est beau l objectivité des journalistes leche babouche

geronimo

bien fait pour ce papounet collabo et pro islam, les curés et tous les pontes de l’eglise catholique sont des frustrés du cul et des pervers, il n’y a pas ce genre de saloperies chez les protestants car les pasteurs sont mariés et un peu plus stables au niveau pulsions, il y en a par contre chez les muzz, car les imams aiment bien aussi tripoter les gamins, mais ça on le tait bien sur, si Papounet veut agir, qu’il dise la vérité et qu’il vire tous ces tarés de pedophiles !!!!

Laurent Droit

Bravo geronimo !!

Vincent L.

Voilà ce que j’ai trouvé sur la Toile en 30 secondes chrono concernant les pasteurs allemands.
“Maria Jepsen, 65 ans, qui fut « la première femme évêque protestante dans le monde », a démissionné cette semaine de ses fonctions à la tête des Eglises de Hambourg et de Lübeck. Mme Jepsen a en effet protégé un pasteur d’Ahrensburg accusé d’abus sexuels sur mineurs. La dame évêque avait été alertée sur son cas en 1999 ; le pasteur avait été déplacé, mais son nouveau poste l’autorisait à continuer son ministère auprès d’enfants et d’adolescents. Il a pris sa retraite en 2001 sans avoir été poursuivi. Aujourd’hui Mme Jepsen prétend avoir ignoré que ce pasteur était pédophile ; néanmoins elle démissionne.”

André Léo

“Le sexe des prêtres : quand le Diable se mord la queue!”
Manchette du Point qui se voulait provocatrice, alors qu’avec le diable elle devient niaise!

Les curés, les évêques et les papes sont des hommes comme les autres. Un peu moins les papes, peut-être, car à leurs âges avancés, ils ont moins besoin de se soulager la “cervelle basse” comme l’écrivait élégamment un auteur méridional.
La différence porte peut-être sur leurs pratiques sexuelles. Leur croyance leur interdit de toucher une femme, alors ils se reportent sur les hommes, de préférence très jeunes.
Une attitude catholique, mais pas très chrétienne, ce que le pape a raison de dénoncer. Parce que Jésus en son temps, paraît avoir bien “connu” Marie Madeleine… au sens biblique et en tout évangélisme s’entend!

a.hourquetted'are

Il y a de la pédophilie dans les familles et l’éducation nationale.Mettre en avant l’Eglise fait partie de la destruction ambiante…C’est un problème très intime, difficile et douloureux.Que les prêtres jeunes ou vieux qui en souffrent aient le courage d’en parler à un l’un ou l’autre ( les dames comprises) de leurs paroissiens.Nous sommes rompus à toutes les vicissitudes de la vie, nous pouvons les entourer, les écouter, éviter la solitude.Qu’ils choisissent en confiance…ils connaissent leurs ouailles.

bernard

Vous êtes bien prétentieux quant à définir ce qui est ‘naturel’ ou ‘surnaturel’ et quelque peu longuet (il y a des siècles qu’on discute de ce problème du célibat des prêtres catholiques).
Personne ne force un homme à devenir prêtre et s’il le souhaite il sait quel sacrifice il doit
à son Eglise.Libre à lui de le refuser. Il n’est pas pris par surprise et peut quitter son état quand il le veut…Vous tombez dans l’erreur que souhaitent les ennemis de l’Eglise et puisque vous êtes athée en quoi ce célibat vous concerne?
D’ailleurs les homosexuels sont bien plus nombreux chez les musulmans…

Peg

En effet, les pédophiles que j’ai connus étaient mariés pères de famille ou prof!

Francesco Jaja

Il y a une erreur factuelle. Certains prêtres catholiques peuvent être mariés. Les catholiques de rite grec. Donc pour les candidats à la prêtrise, la solution c’est, d’abord de se marier, puis d’entrer dans un séminaire catholique de rite grec.

Pascal Olivier

C’est possible dans tous les rites orientaux catholiques, le grec, le maronite, le syriaque, le chaldéen, l’arménien, etc.

En revanche votre solution ne marche pas. Changer de rite pour cette raison est interdit depuis que l’inverti-pédophile Louis Massignon qui était marié a grugé le Vatican en se faisant ordonner prêtre dans le rite melkite (en 1950).

La perversion de ce mystificateur de haut vol a joué un rôle dans l’injustifiée et injustifiable islamophilie et dans le catastrophique marché de dupe qu’est le dialogue islamo-chrétien.

Une question importante peu abordée est l’apport de l’homosexualité masculine dans la genèse de l’islamophilie.

Pascal Olivier

Penser que le mariage serait un remède à la pédophilie est le genre de lieu commun que l’on ne s’attend pas à trouver dans RL !

Par ailleurs l’ordination d’hommes mariés dans l’Eglise catholique est très courante dans les rites orientaux. L’Eglise catholique ne se réduit pas au seul rite romain !

Enée

Bien VU

Laurent Droit

Les lieux communs comme celui-ci, que j’attendais, d’ailleurs, sont souvent des réalités très concrètes.

Jill

Le mariage n’est pas un remède contre la pédophilie, bien au contraire, c’est dans les familles que le fléau se manifeste le plus. Il est en
fait marginal dans l’Eglise, mais la personnalité de
ceux qui s’en rendent coupables fait caisse de
résonance. J’ai pour ma part fréquenté école et
lycée cathos, je n’ai jamais entendu parler de rien.

Carter

Je pense depuis longtemps que les prêtres devraient pouvoir se marier. Cela réglerait le problème une bonne fois pour toutes. Par contre, je ne suis pas d’accord avec vous: un prêtre ne devrait pas avoir le droit d’avoir une maîtresse ou d’aller courir les prostituées (sous peine d’être destitué de ses fonctions). Il y a quand même une limite à ne pas dépasser et une décence à avoir.

Vincent L.

Cela ne règlerait pas malheureusement le problème de ce que l’on devrait dénommée la pédo-criminalité.

BobbyFR94

Le fait que les hommes de foi chrétienne puissent se marier, avoir des enfants ferait reculer – sans mauvais jeu de mots – l’homosexualité, mais pas complètement…

Le vrai problème est le fait que l’enfant n’est plus tenu à l’écart dans l’enseignement scolaire, ce qui est grave à mon sens …

L’attirance pour de jeunes enfants est un problème grave, et je ne vois pas de solution, à part la surveillance à vie de ces gens qui ont ces attirances-là …

Enfin, moi, c’est une solution radicale que j’adopterais…Je sais, c’est facho, mais si vous voyez une autre solution, n’hésitez-pas à me répondre…

Quand on sait que cela est LEGITIME en NAZISLAM, on comprend mieux, ça ajouté à EURABIA, le pourquoi tout ça est CACHE par les politiques & les journaleux officiels !!

Laurent Droit

Merci Bobby. Le problème est que lorsqu’on suggère des idées de solution on est tout de suite traité de facho.
L’homme ne sera jamais parfait et il y aura toujours des délinquants et des criminels. Pour ma part, je propose qu’il y en ait un peu moins et un peu moins de souffrance chez des enfants…

BERNARD

Le pape François est bien décrit par les brigandes dans leur clip que je vous mets en lien :

https://vimeo.com/129317934
Moi même catho d’origine, pratiquant jusqu’à Jean-Paul II, mais François mélange les genres politiques et religieux, ça ne me plait pas du tout donc depuis je ne pratique plus ni ne donne au denier.. je préfère donner à GI..

D’autre part l’Église a changé deux fois le “Notre père” depuis 50 ans, ils devraient maintenant le modifier de la manière suivante :

“Notre Père,
Qui a des couilles..
Que ta quéquette.
Que ta jouissance arrive…etc “

Denys

Comment faire porter le chapeau aux homos. Trop fort ! Vous devriez reprendre l’enquête si les cas de pédophilie se multiplient chez les catholiques. Il se pourrait bien alors que vous découvriez que 90% des catholiques sont homos qui sait ?

Déséquilibré

Toute ma vie j’ai entendu “mieux vaut un homo qu’un pédo”. Les faits sont là, beaucoup d’homosexuels avoués sont des pédophiles. Voir Frédéric Mitterand qui écrivait fièrement ses escapades sexuelles en Thaïlande et disait “au-dessus de 14 ans c’est dégueulasse”. Ou Delanoë, jack Lang et consort qui montrent un intérêt particulier pour le Maghreb, surtout le Maroc, où ils peuvent se payer des esclaves sexuels impubère. Voir aussi la déclaration de Holleindre l’affaire du Coral.
D’ailleurs il n’y a pas que la curaille qui viole des gosses, les imams et musulmans le font aussi, c’est juste moins médiatisé, vu que taper sur l’Eglise catho moribonde est bien plus facile.

Denys

Quels faits ?

Vincent L.

J’ai lu une étude récente qui indique que dans l’église catholique les prêtres sévissent auprès de jeunes garçons mais que chez les pasteurs teutons c’est plutôt auprès des filles. La corrélation établie entre homosexualité et pédophilie est pour le moins discutable. Mais il semble logique qu’un pédophile homosexuel préfère un jeune garçon.

Denys

Vincent vous posez là une réelle question. Est-ce que la pédophilie est une déclinaison aberrante d’une orientation sexuelle ? Ou est-ce qu’on doit la considérer à part ? Pour moi être hétéro ou homo, ça relève d’une sexualité entre adultes. Mon esprit bloque littéralement sur une sexualité entre un adulte et un enfant. Ca me paraît être totalement autre chose. Je n’arrive pas à concevoir de rapport ou de continuité entre les 2.

Jill

Cela n’a effectivement rien à voir.

Sophie Durand

Très bien cet article. En effet l’Eglise va très mal. Abuser des faibles, de ceux qui font confiance, est extrêmement grave.
Mais petit problème : il n’est pas du tout certain que le mariage résolve les problèmes de pédophilie.

Denys

J’adhère Sophie. 1) J’ai bien aimé votre article cette fois L Droit. 2) Eh oui la pédophilie est un trouble spécifique. Des hommes mariés sont pédophiles.

Laurent Droit

Il y a de tout. Mais au nom du fait que les choses existent, doit-on renoncer à les faire changer…?
Nous vivons dans un monde de lâcheté où c’est celui qui propose des solutions qui devient le méchant…

Denys

Non vous ne devenez pas le méchant mais l’hérétique Laurent. J’avais la même réflexion que vous concernant le célibat des prêtres. Mais je pense qu’y toucher est une réforme profonde de l’Eglise voire du catholicisme. C’est le rapport à la sexualité que vous remettez en question. Et il fonde à mon avis beaucoup de choses dans le code moral des catholiques. On finira par vous accuser de perversion j’en ai bien peur.

Laurent Droit

Merci Sophie. Mais encore une fois, je propose des solutions pour au moins atténuer le phénomène. Je sais très bien que ça ne règlerait pas tout. Mais il me semble qu’un homme qui a une femme et des enfants à la maison et les responsabilités qui vont avec se morfond moins dans son coin à trouver comment tirer son coup sans se faire voir…

Déséquilibré

Il existe Tinder, des call girls, tout ce qu’il faut pour qu’un homme tire son coup sans se faire voir. D’ailleurs comme l’on écrit certains, le sacerdoce n’est pas une obligation. Puis célibat ne veut pas dire chasteté.
Les ecclésiastiques de jadis vivaient souvent en concubinage sans que ça choque personne. Une des théories sur le célibat des prêtres est que, les enfants des prêtres s’il y en avait ne pouvaient hériter des biens de l’Eglise, n’ayant pas de statut légitime.
Non, le problème, et mon commentaire a été censuré pour avoir évoquer cette vérité, est que le clergé recrute massivement des homosexuels, donc dans le lot un certain nombre d’amateurs de petits garçons.
Avant l’Eglise attirait soit des gens pieux, soit des érudits, ou les médiocres qu’on ne pouvait caser ailleurs.

Denys

Vous croyez que lors des “entretiens d’embauche” au Vatican on aborde les pratiques sexuelles en vue de faire de la discrimination positive vis-à-vis des homos ? L’Eglise aurait en effet bien changé …

Déséquilibré

Lisez les articles sur Frédérique martel et son enquête sur l’homosexualité au Vatican. Il est lui-même homo et dit que 80% de la curaille l’est aussi, on peut difficilement le taxer d’homophobe. Il écrit entre autres :
Les abus sexuels ne sont pas liés à l’homosexualité et peuvent se produire au sein de familles hétérosexuelles. De plus, la majorité des victimes dans le monde sont des femmes. Cependant, si vous regardez l’Eglise, la majorité des cas impliquent des prêtres homosexuels”

Denys

Non il ne dit pas que 80% des prêtres sont homos. Il dit que 80% d’abus sexuels dans l’Eglise sont commis sur des majeurs ou des mineurs masculins. Il dit aussi que les homosexuels ou homophiles (n’ayant pas de relation sexuelle) nombreux au sein de l’Eglise éprouvent une haine de soi qui se traduit par une homophobie et un rigorisme religieux supérieurs à celui du Pape. Ce rigorisme leur permettrait de ne pas être “suspect” d’homosexualité et donc de la cacher. Il relie tout cela à la culture du secret au sein de l’Eglise qui se serait exprimée de manière dramatique lors des scandales pédophiles. En tout cas c’est intéressant. Merci je lirai peut être le bouquin de Martel.

Fomalo

Erreur grave. Ce n’est pas tant la sexualité qui est interdite aux prètres, que la chasteté qui est recommandée, comme dépassement des pulsions, comme elle l’est d’ailleurs aux couples mariés catholiques,histoire de dépasser les besoins de l’animal.Sophie Durand a raison, le mariage coercitif “par “précaution” ne résoudra pas la pédophilie qui, suivant les plaintes diverses et variées,touche à 50/50 des fillettes ou de jeunes garçons. La question de l’homosexualité pourrait bien être une manière de se “protéger entre soi”. Mais la pédophilie est l’ABUS sur un être encore immature, fille ou garçon, du pouvoir d’un adulte qui a la connaissance même relative du monde, et exerce une force sur un plus faible soit en le menaçant,ou en lui faisant valoir une distinction. C’est pervers.

Les prêtres font-ils voeu de chasteté ou dé célibat?

Denys

La sexualité humaine ramenée aux besoins de l’animal c’est une vue de l’esprit. Elle est peut-être pulsionnelle. Mais dans certaines cultures, elle peut revêtir un caractère sacrée alors que dans d’autres le caractère sacrilège prédomine. La sexualité humaine n’est donc pas qu’un réflexe pavlovien à un stimulus, qu’il faudrait réfréner. Elle n’est pas qu’une donnée biologique. Elle se construit aussi à travers les dimensions culturelle et sociale. Freud a introduit la pulsion mais aussi le développement psychosexuel. Un auteur comme Gagnon souligne aussi la dimension sociale. Je vous recommande “Les scripts de la sexualité” si ça vous intéresse.

Jill

La pédophilie, ce n’est pas une affaire de tirer son coup… Un père qui abuse de sa fille ado ne sera pas accusé de pédophilie, mais d’inceste délictueux.

Denys

Oui Jill. Je pense que c’est la dimension du viol qui prédomine, pas nécessairement au sens de la violence physique mais d’une relation de domination, d’une possession sexuelles totales d’un enfant par un adulte, nécessairement destructrices. Et dans le cas d’un inceste n’en parlons même pas : c’est la figure censée protéger l’enfant qui porte atteinte à son intégrité.

Sophie Durand

@Laurent
Peut-être, mais s’il a des tendances pédophiles ou homosexuelles, elles ressortiront tôt ou tard. Le mariage, qui est un sacrement, n’est pas une solution. N’est pas un remède à la pédophilie.
Par ailleurs sur le mariage, les catholiques orientaux peuvent avoir des hommes mariés qui sont ordonnés. On ne voit pas pourquoi les catholiques latins ne pourraient pas faire de même. Je trouve que le mariage des prêtres est donc un faux problème. D’autant plus que le célibat est plutôt une obligation récente (ça n’a même pas mille ans, et le reste du passé ?…) Et que les prêtres ne s’engagent pas à la chasteté, comme les religieuses…

Lire Aussi